mercredi, 21 avril 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


manifestation Niamey post electoral

Après 48h de violentes manifestations à Niamey, un calme précaire règne dans cette matinée du jeudi 25 février. La contestation s’est toutefois étendue à Tillabéri où les échauffourées ont nécessité l’envoi de renfort. Dans les principales villes du pays, l’accès à internet reste toujours bloqué pour la seconde journée consécutive.

Zeyna transfert argent bis

C’est un calme précaire qui règne ce jeudi en fin de matinée à Niamey, la capitale qui garde toujours les stigmates des violentes manifestations qui ont suivies la proclamation, mardi après-midi, des résultats globaux provisoires de l’élection présidentielle. La circulation a retrouvé son cours normal bien que plusieurs commerces et services notamment le Grand marché de Niamey ainsi que certaines stations d’essence ou agences de transfert d’argent restent encore fermés tout comme les écoles.

La veille,  les violentes échauffourées qui opposaient les militants de l’opposition aux forces de défense et de sécurité se sont poursuivies toute la journée et une bonne partie de la soirée dans plusieurs quartiers de la ville. Des heurts qui s’accompagnent d’actes de vandalisme et de pillage visant des biens privés et des domiciles appartenant à des supposés proches du régime.

manifestation Niamey post electoral BIS

Des stations d’essence ainsi que des agences bancaires ont par exemple été saccagées au quartier Koubia. La maison du correspondant de RFI, Moussa Kaka, a également été  vandalisée et incendiée par les manifestants en furie. Les forces de sécurité ont eu aussi fort à faire pour contenir les manifestants qui ont essayé vainement de s’attaquer au domicile de Seyni Oumarou, candidat du MNSD Nassara et qui s’est allié au PNDS Tarrayya de Bazoum Mohamed, que la Commission électorale CENI a proclamé comme vainqueur  provisoire du second tour de l’élection présidentielle avec  55,75% des voix contre 44,25% pour le candidat de l’opposition, Mahamane Ousmane, du RDR Tchanji.

manifestation Niamey post electoral BIS1

Dans la soirée, le procureur de la République a indiqué à la télévision nationale que plusieurs personnes ont été arrêtés et d’autres activement recherchés. L’ancien chef d’Etat-major de l’armée, le général Moumouni Boureima dit « Tchanga », proche de l’opposant Hama Amadou,  a ainsi été interpelé à son domicile et conduit à la PJ. Selon nos informations, d’autres responsables de l’opposition sont également dans le collimateur de la justice et devraient être convoqués ou interpellés dans les prochaines heures. Ils sont soupçonnés « d’incitation à la violence » en raison de certains propos qu’ils auraient tenu lors de la campagne électorale. Bien qu’elle ait contesté les résultats proclamés par la CENI, l’opposition n’a toutefois donné aucun mot d’ordre. Dans sa première sortie médiatique au lendemain de la proclamation des résultats, l’ancien président Mahamane Ousmane, candidat de l’opposition, a revendiqué la victoire avec 50,30% des suffrages exprimés valables et a indiqué « qu’il usera de tous les moyens légaux pour défendre cette victoire du peuple ».

Situation tendue à Tillabéri et internet toujours bloqué

Force ordre en ville Niamey

Les forces de sécurité sont massivement déployées et bien visibles dans les endroits stratégiques de la ville.

Si le calme semble relativement revenu à Niamey, la contestation s’est étendue à Tillabéri, à 130 kms au nord de la capitale, et où l’opposition a remporté le scrutin du dimanche 21 février dernier. Des renforts ont été envoyés de Niamey pour contenir la situation.

Ce jeudi en milieu de journée, la restriction d’internet continue toujours pour la seconde journée consécutive.

Ikali Dan Hadiza (actuniger.com)

Commentaires  

+5 #1 Nigériens debout ! 25-02-2021 15:02
Honte à Mahamadou Issoufou !

Retourne à Kantchari dans la région natale de ton père le jardinier de Leopold Kaziendé.

Puisque tu es parvenu à devenir Président du Niger, maintenant tu crois que tu peux voler les élections pour les donner à Abou-Azim alias Bazoum, originaire de Sabhah en Libye.

Tchandji Dolé ! Tchandji Dolé ! Tchandji Dolé !

Vous n'allez pas diriger ce pays quoi que vous fassiez.

C'est fini, fini et nini !

Nigériens debout ! Sortez pour défendre votre pays.
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #2 Nigériens debout ! 25-02-2021 15:05
Jamais dans l'histoire électorale du Niger, on eu des cas de fraudes qui ont mené à des contestations.

Jamais les candidats se sont enfermés dans l'hostilité.

Mais cette fois -ci avec ce traitre de Issoufou Mahamadou avec ses apparences physiques qui ne trahissent ses origines, on aura tout connu.

Vous avez volé la paix et vous vivrez avec les conséquences.
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #3 Illyassou Oussĕyni 25-02-2021 15:17
Ont veux le changement 10ans de mauvaise gouvernance sa suffit :zzz libéré notre pays
Citer | Signaler à l’administrateur
+10 #4 Abdoul Fataou Aboubacar 25-02-2021 15:18
Hum vraiment vous cassez vous volez et vous voulez que l'opinion internationale vous soutienne s'il vous plaît soyez honnête dans votre lutte il faut laisser les secteurs privé arrêtez de volez si vous voulez qu'on vous écoute
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #5 Ahmed 25-02-2021 16:09
La violence est anti démocratique ,vous n pouvez pas gagné par la force c k les urnes n vous ont pas donné. Ss
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #6 IB Yao 25-02-2021 16:23
On veut la paix rien que la paix pour notre beau pays le Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
-8 #7 LA FORCE 25-02-2021 17:26
Le semeur de troubles a pris la fuite, c'est lui le principale coupable de ces actes de vandalisme. Hama veut à tout pris devenir président. Il se trompe beaucoup. Seul Dieu donne le pouvoir à qui il veut
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #8 Salam 25-02-2021 20:19
A tous les intervenants: Evitons les generalisations abusives et les insultes ethniques, tribalistes et haineuses. La main est plus forte avec ses 5 doigts. Les 5 doigts de la main ont chacun besoin les uns des autres. Tout comme le balai est plus solide avec toutes ses brindilles... Le Niger aussi a besoin de tous ses enfants: filles et garcons, hommes et femmes, jeunes et vieux, tous et toutes; quelque soit leur origine, ou leur apparence, ou la couleur de leur peau ou de leurs yeux; quelque soit leur appartenance ethnique, geographique ou politique; quelque soit leur croyance. Le Niger a besoin de toute sa population , de toutes ses ethnies!
Ne dit on pas que "l''union fait la force"?. Confrontons vigoureusement nos idees pour le developpement economique et social du pays et pour l'epanouissement du peuple nigerien,
Etablissons un etat de droit, de justice, de rigueur et de fraternite pour tous et toutes et sans exception. Que le tout puissant accompagne le Niger vers un avenir plus radieux. Amen.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #9 Koumassa 26-02-2021 08:11
Inna lillahi wa inna alaihi raji'oun. Paix aux ames des disparus.Niger mon beau pays. Je viens une fois de plus confirmé le problème de communication dont souffre nos intitutions au Niger. Certe il y 'a plusieurs façons de casser un mouvement social. les manifestations de Niamey peuvent etre gérer par la police et la gendarmerie qui ont le monopole du maintien de l'ordre. et je suis sure qu'il y parviendrait á retablir le calme. Mais la sortie de Ministre de l'interieur avec des propos aussi revoltant que ça sont très tot. s'il faut faire la justice meme le candidats Bazoum á tenu des propos beliqueux lors de la campagne. Vous y etes entrains de faire en sorte que la situation perdure. il est de notre responsabilité tous de gérer cette sitution dans le calme en se reconnaissant nous meme nos erreurs. c'est l'utilisation abusive du pouvoir , la gestion honteuse de certains dossier, et d'autres derrives autoritaire qui amenent ces genre des confisions.Nous comptons encore sur les sages du pays bien que beaucoup d'entre eux sont instrumentalisés. Le dispositif de communication doit etre revu au Niger, qui doit communiquer et comment quant ? ce important. toutes mes excuses aussi.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 lilwayne 26-02-2021 08:18
@KOUMASSA, seul la lutte paie dans ce pays...donc vraiment ne t'en fais pas ...ca va aller
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #11 lilwayne 26-02-2021 08:24
Vous savez le pouvoir rend fout et le pouvoir absolu rend absolument fout....donc c'est ça qui est entrain d'arriver aux GURIS aujourd'hui....toutes cette violence n'est que le debut du commencement...personne ne pourra maitriser cette situation...je vous l'assure...Aujourd'hui meme si Mahamane Ousmane sort pour dire qu'il accepte le verdict de la cour supreme...le peuple ne le suivra pas....mais chassera plutot les roses.....les ROSES a vos marques....parce qu'aucun rose et allie ne vivra en paix au Niger...surtout avec l'intervention hasardeuse de ce clochard de ministre de l'interieur..WAIT AND SEE
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 Abdoul 26-02-2021 09:30
Que le tout puissant protège le Niger ..que dieu nous préserve de bazoum
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 ARABE 26-02-2021 09:54
PRESIDENT BAZOUM.C'EST DIEU QUI L'A VOULU
C PAS UN [mot censuré]D DE HAMA AMADOU QUI DIRA LE CONTRAIRE
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #14 abdoul aziz 26-02-2021 11:16
bande des voleurs, vous n'avez même honte des actes que vous aviez posés, vous cachez derrière tchanji pour piller les biens d'autrui. c'est ca le changement? si vous avez faim il faut demander SOS
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

RAMADAN 2021 ACTU NIGER

Top de la semaine

Publier le 20/04/2021, 12:48
tchad-le-president-idriss-deby-est-mort-de-blessures-recues-au-front Le président tchadien, Idriss Déby Itno, est décédé mardi des suites de blessures reçues alors qu'il...Lire plus...
Publier le 18/04/2021, 18:33
insecurite-un-debut-de-ramadan-meurtrier-a-gaigorou-et-mainee-soroa Le début du mois sacré de Ramadan a été  marqué par plusieurs attaques terroristes dans les...Lire plus...
Publier le 15/04/2021, 20:55
covid-19-plus-de-355-000-doses-de-vaccins-expediees-par-l-intermediaire-du-mecanisme-covax-sont-arrivees-au-niger-communique-de-presse Plus de 355,000 doses de vaccins contre la COVID-19, expédiées par l’intermédiaire du mécanisme COVAX...Lire plus...
Publier le 15/04/2021, 16:51
deplacement-a-l-exterieur-du-chef-de-l-etat-l-allegement-du-dispositif-protocolaire-et-securitaire-passe-bien-au-sein-de-l-opinion Les nigériens, et particulièrement les habitants de la capitale, Niamey, ont bien accueilli...Lire plus...
Publier le 15/04/2021, 16:51
deplacement-a-l-exterieur-du-chef-de-l-etat-l-allegement-du-dispositif-protocolaire-et-securitaire-passe-bien-au-sein-de-l-opinion Les nigériens, et particulièrement les habitants de la capitale, Niamey, ont bien accueilli...
Publier le 20/04/2021, 12:48
tchad-le-president-idriss-deby-est-mort-de-blessures-recues-au-front Le président tchadien, Idriss Déby Itno, est décédé mardi des suites de blessures reçues alors qu'il...
Publier le 18/04/2021, 18:33
insecurite-un-debut-de-ramadan-meurtrier-a-gaigorou-et-mainee-soroa Le début du mois sacré de Ramadan a été  marqué par plusieurs attaques terroristes dans les...
Publier le 15/04/2021, 14:41
le-chef-de-l-etat-mohamed-bazoum-entame-une-visite-d-amitie-et-de-travail-a-brazzaville-congo Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE Mohamed Bazoum , a quitté Niamey, cet après...
Publier le 18/04/2021, 18:33
insecurite-un-debut-de-ramadan-meurtrier-a-gaigorou-et-mainee-soroa Le début du mois sacré de Ramadan a été  marqué par plusieurs attaques terroristes dans les...
Publier le 15/04/2021, 16:51
deplacement-a-l-exterieur-du-chef-de-l-etat-l-allegement-du-dispositif-protocolaire-et-securitaire-passe-bien-au-sein-de-l-opinion Les nigériens, et particulièrement les habitants de la capitale, Niamey, ont bien accueilli...
Publier le 15/04/2021, 14:41
le-chef-de-l-etat-mohamed-bazoum-entame-une-visite-d-amitie-et-de-travail-a-brazzaville-congo Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE Mohamed Bazoum , a quitté Niamey, cet après...
Publier le 15/04/2021, 03:57
defense-et-securite-l-armee-americaine-accompagne-les-forces-armees-nigeriennes-dans-la-sensibilisation-sur-le-danger-des-engins-explosifs-improvises-eei  L’Armée américaine vient de mettre à la disposition des Forces armées nigériennes (FAN), un lot...

Dans la même Rubrique

Insécurité : un début de ramadan meurtrier à Gaigorou et Mainée Soroa

18 avril 2021
Insécurité : un début de ramadan meurtrier à Gaigorou et Mainée Soroa

Le début du mois sacré de Ramadan a été  marqué par plusieurs attaques terroristes dans les localités de Mainé Soroa (Diffa), jeudi dernier, et à Gaigorou (Tillabéri), hier samedi. Des...

Défense et sécurité : l’armée américaine accompagne les forces armées nigériennes dans la sensibilisation sur le danger des engins explosifs improvisés (EEI)

15 avril 2021
Défense et sécurité : l’armée américaine accompagne les forces armées nigériennes dans la sensibilisation sur le danger des engins explosifs improvisés (EEI)

  L’Armée américaine vient de mettre à la disposition des Forces armées nigériennes (FAN), un lot de 50.000 brochures destinées à la sensibilisation des populations civiles nigériennes sur le danger...

Déclaration de l’UNICEF suite à l’incendie qui s’est produit dans une école à Niamey, ayant fait au moins 20 enfants victimes

14 avril 2021
 Déclaration de l’UNICEF suite à l’incendie qui s’est produit dans une école à Niamey, ayant fait au moins 20 enfants victimes

"L’UNICEF est très affligée par la perte de vies humaines, après l’effroyable incendie qui s’est produit dans une école à Niamey.  "L’UNICEF est particulièrement attristée par le fait que la...

Niamey : un incendie fait une vingtaine de victimes au quartier Pays Bas (bilan provisoire)

13 avril 2021
Niamey : un incendie fait une vingtaine de victimes au quartier Pays Bas (bilan provisoire)

Une vingtaine d’élèves ont péri dans l’après-midi  de ce mardi 13 avril dans une école du quartier Pays bas de Niamey. Le bilan reste provisoire et selon les premières informations,...

Humanitaire : soupçonnée de connexions avec une organisation terroriste, les activités de l’ONG ACTED suspendues dans la région de Diffa

13 avril 2021
Humanitaire : soupçonnée de connexions avec une organisation terroriste, les activités de l’ONG ACTED suspendues dans la région de Diffa

Les activités de l’ONG française ACTED ont été suspendues jusqu’à nouvel ordre dans la région de Diffa. Les autorités régionales soupçonnent l’organisation active dans l’humanitaire, « de connexions douteuses et subversives...

Diffa : 3 soldats tués et 4 blessés dans l’explosion d’une mine vers Bosso

13 avril 2021
Diffa : 3 soldats tués et 4 blessés dans l’explosion d’une mine vers Bosso

Trois (3) soldats nigériens ont perdu la vie et quatre (4) autres blessés dimanche dernier suite à  l’explosion d’un Engin explosif improvisé (EII) au passage de leur véhicule vers Bosso....