NITA Fond Site Web 675 x 240

manifestation Niamey post electoral

Après 48h de violentes manifestations à Niamey, un calme précaire règne dans cette matinée du jeudi 25 février. La contestation s’est toutefois étendue à Tillabéri où les échauffourées ont nécessité l’envoi de renfort. Dans les principales villes du pays, l’accès à internet reste toujours bloqué pour la seconde journée consécutive.

Zeyna commission0

C’est un calme précaire qui règne ce jeudi en fin de matinée à Niamey, la capitale qui garde toujours les stigmates des violentes manifestations qui ont suivies la proclamation, mardi après-midi, des résultats globaux provisoires de l’élection présidentielle. La circulation a retrouvé son cours normal bien que plusieurs commerces et services notamment le Grand marché de Niamey ainsi que certaines stations d’essence ou agences de transfert d’argent restent encore fermés tout comme les écoles.

La veille,  les violentes échauffourées qui opposaient les militants de l’opposition aux forces de défense et de sécurité se sont poursuivies toute la journée et une bonne partie de la soirée dans plusieurs quartiers de la ville. Des heurts qui s’accompagnent d’actes de vandalisme et de pillage visant des biens privés et des domiciles appartenant à des supposés proches du régime.

manifestation Niamey post electoral BIS

Des stations d’essence ainsi que des agences bancaires ont par exemple été saccagées au quartier Koubia. La maison du correspondant de RFI, Moussa Kaka, a également été  vandalisée et incendiée par les manifestants en furie. Les forces de sécurité ont eu aussi fort à faire pour contenir les manifestants qui ont essayé vainement de s’attaquer au domicile de Seyni Oumarou, candidat du MNSD Nassara et qui s’est allié au PNDS Tarrayya de Bazoum Mohamed, que la Commission électorale CENI a proclamé comme vainqueur  provisoire du second tour de l’élection présidentielle avec  55,75% des voix contre 44,25% pour le candidat de l’opposition, Mahamane Ousmane, du RDR Tchanji.

manifestation Niamey post electoral BIS1

Dans la soirée, le procureur de la République a indiqué à la télévision nationale que plusieurs personnes ont été arrêtés et d’autres activement recherchés. L’ancien chef d’Etat-major de l’armée, le général Moumouni Boureima dit « Tchanga », proche de l’opposant Hama Amadou,  a ainsi été interpelé à son domicile et conduit à la PJ. Selon nos informations, d’autres responsables de l’opposition sont également dans le collimateur de la justice et devraient être convoqués ou interpellés dans les prochaines heures. Ils sont soupçonnés « d’incitation à la violence » en raison de certains propos qu’ils auraient tenu lors de la campagne électorale. Bien qu’elle ait contesté les résultats proclamés par la CENI, l’opposition n’a toutefois donné aucun mot d’ordre. Dans sa première sortie médiatique au lendemain de la proclamation des résultats, l’ancien président Mahamane Ousmane, candidat de l’opposition, a revendiqué la victoire avec 50,30% des suffrages exprimés valables et a indiqué « qu’il usera de tous les moyens légaux pour défendre cette victoire du peuple ».

Situation tendue à Tillabéri et internet toujours bloqué

Force ordre en ville Niamey

Les forces de sécurité sont massivement déployées et bien visibles dans les endroits stratégiques de la ville.

Si le calme semble relativement revenu à Niamey, la contestation s’est étendue à Tillabéri, à 130 kms au nord de la capitale, et où l’opposition a remporté le scrutin du dimanche 21 février dernier. Des renforts ont été envoyés de Niamey pour contenir la situation.

Ce jeudi en milieu de journée, la restriction d’internet continue toujours pour la seconde journée consécutive.

Ikali Dan Hadiza (actuniger.com)



Commentaires

5
Nig
3 années ya
Honte
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
6
Nig
3 années ya
Jamais dans l'histoire
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
6
Illyassou Ouss?yni
3 années ya
Ont veux le changement 10ans de mauvaise gouvernance sa suffit :zzz lib
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
10
Abdoul Fataou Aboubacar
3 années ya
Hum vraiment vous cassez vous volez et vous voulez que l'opinion internationale vous soutienne s'il vous pla
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
Ahmed
3 années ya
La violence est anti d
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
5
IB Yao
3 années ya
On veut la paix rien que la paix pour notre beau pays le Niger
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
8
LA FORCE
3 années ya
Le semeur de troubles a pris la fuite, c'est lui le principale coupable de ces actes de vandalisme. Hama veut
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
5
Salam
3 années ya
A tous les intervenants: Evitons les generalisations abusives et les insultes ethniques, tribalistes et haineuses. La main est plus forte avec ses 5 doigts. Les 5 doigts de la main ont chacun besoin les uns des autres. Tout comme le balai est plus solide avec toutes ses brindilles... Le Niger aussi a besoin de tous ses enfants: filles et garcons, hommes et femmes, jeunes et vieux, tous et toutes; quelque soit leur origine, ou leur apparence, ou la couleur de leur peau ou de leurs yeux; quelque soit leur appartenance ethnique, geographique ou politique; quelque soit leur croyance. Le Niger a besoin de toute sa population , de toutes ses ethnies!
Ne dit on pas que "l''union fait la force"?. Confrontons vigoureusement nos idees pour le developpement economique et social du pays et pour l'epanouissement du peuple nigerien,
Etablissons un etat de droit, de justice, de rigueur et de fraternite pour tous et toutes et sans exception. Que le tout puissant accompagne le Niger vers un avenir plus radieux. Amen.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Koumassa
3 années ya
Inna lillahi wa inna alaihi raji'oun. Paix aux ames des disparus.Niger mon beau pays. Je viens une fois de plus confirm
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
lilwayne
3 années ya
@KOUMASSA, seul la lutte paie dans ce pays...donc vraiment ne t'en fais pas ...ca va aller
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
lilwayne
3 années ya
Vous savez le pouvoir rend fout et le pouvoir absolu rend absolument fout....donc c'est
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Abdoul
3 années ya
Que le tout puissant prot
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
ARABE
3 années ya
PRESIDENT BAZOUM.C'EST DIEU QUI L'A VOULU
C PAS UN BATARD DE HAMA AMADOU QUI DIRA LE CONTRAIRE
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
abdoul aziz
3 années ya
bande des voleurs, vous n'avez m
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2038 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
530 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
328 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
474 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
358 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
362 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2283 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages