samedi, 23 mars 2019
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Santé-Education

causesynaceb

Déclaration de la synergie CAUSE-NIGER/SYNACEB du 16 mars 2018 

Réunie en séance extraordinaire le mardi 13 Mars 2018 à l’effet d’examiner la situation délétère dans laquelle végète l’école publique nigérienne, la coordination nationale de la synergie d’action CAUSE-NIGER/SYNACEB rend publique la déclaration dont la teneur suit :
- Considérant les conventions internationales signées et ratifiées par le Niger,
- Considérant la constitution du 25 Novembre 2010,
- Considérant le statut général de la fonction publique du 23 juillet 2007
- Considérant l’ordonnance N° 96-009 du 21 Mars 1996 fixant les conditions d’exercice du droit de grève des agents de l’Etat et des collectivités,
- Considérant le communiqué conjoint Cause-Niger/SYNACEB du 13 décembre 2016,
- Considérant le caractère illégal de l’évaluation des enseignants contractuels ; 
- Considérant toutes nos déclarations antérieures, 

UENUMmaradi

Déclaration de presse du Comité exécutif de l'Union des Étudiants Nigeria à l'Université de Maradi (UENUM)

Le Comité Exécutif,

Vu l’acte N°27 de la conférence nationale souveraine consacrant la reconnaissance juridique de l’USN ;

Vu les statuts et règlement intérieur de l’USN ;

Vu le règlement intérieur de l’UENUM ;

Considérant la réunion du Comité Exécutif de l'UENUM en date du 15 mars 2018;

Considérant la situation académique désastreuse et chaotique que traverse l'Université Abdou Moumouni de Niamey ;

Considérant la déclaration conjointe regroupant le Comité Directeur de l'USN et les sections présentes à Niamey en date du 15 mars 2018;

Considérant l'exclusion injuste et injustifiable des responsables syndicaux de l'UENUN ;

Considérant qu'à l'évidence des faits, ces sanctions à l’évidence extrémistes ne sont rien d'autre qu'une mesure tendant à envenimer d'avantage la situation déjà délétère qui prévaut à l'Université Abdou Moumouni de Niamey ;

uenun28eanif

La réaction de l’USN ne s’est pas faite attendre à la suite de l’exclusion de 5 de ses membres, dirigeants de l’UENUN,  le mercredi 14 mars par le Conseil de discipline de l’Université de Niamey. Après une réunion élargie à ses principales sections, ce jeudi 15 mars à son siège, le CD/USN a rendu public dans la soirée une déclaration à la place « AB » du campus.

Toute en rejetant la décision des autorités universitaires, l’USN a annoncé une série de mesures de rétorsion et a interpellé les autorités notamment le Président Issoufou Mahamadou sur cette situation assez délétère que traverse l’Université de Niamey et de manière générale, le système éducatif du pays.

Actuniger.com

--------------------------------------         --------------------------------------            --------------------------------------      --------------------------------------

DÉCLARATION DE PRESSE CONJOINTE USN, UENUN, UEIPTN ET LA SECTION LYCÉE ET COLLÈGE DE NIAMEY

Réunis en séance extraordinaire à l’effet d’examiner la situation qui prévaut à l’Université Abdou Moumouni de Niamey née de la grève perlée et sans aucun fondement professionnel du SNECS /UAM, le Comité Directeur et les sections de Niamey notamment l’UENUN, l’UEIEPTN et la Section Lycées et Collèges rendent la déclaration publique dont la teneur suit :
Condamnons et fustigeons les mesures injustes, disproportionnées, illégales et arbitraires de l’exclusion définitive de l’UAM infligés aux responsables syndicaux de l’UENUN par le Conseil de l’Université,
Regrette que le Conseil de l’Université statuant en matière disciplinaire soit transformé par les autorités rectorales comme une tribune de règlement de compte à l’endroit des étudiants,
Constate avec amertume que cette exclusion sciemment programmée et exécutée n’est qu’une manœuvre dolosive pour écarter certains syndicalistes dont le degré de détermination n’est plus à démontrer,
Informe l’opinion Nationale et internationale que cette sanction toujours destinées aux étudiants ne reflète qu’un caractère émotionnel et fantaisiste car entachées de toutes les irrégularités foulant allègrement aux pieds les textes en la matière,
Dénonce la paralysie académique fabriquée de toutes pièces par les enseignants chercheurs sous le regard complice des autorités politiques
C’est pourquoi, nous :
Rejetons en bloc ces mesures provocatrices et exigeons la réhabilitation immédiate et sans condition de tous les camarades injustement exclus
Interpellons le Président de la République Issoufou Mahamadou quant à l’allure gravissime dans laquelle s’engouffre l’UAM en particulier et le système éducatif en général,
Exigeons la reprise dans un bref délai des activités académiques par les enseignants chercheurs à l’UAM,
Le CD/USN donne mandat au Comité Exécutif de l’UENUN en exercice de poursuivre la gestion jusqu’à un dénouement heureux de cette crise imposée par les enseignants chercheurs et met en garde toute sorte d’agitation tendancieuse sous le label des intérêts mesquins,
Exigeons de l’Etat la révision des textes portant statut de l’Université Abdou Moumouni notamment en mettant fin à l’autonomie inutile des enseignants chercheurs et de procéder à la nomination sans délai d’un Président du Conseil de l’Université qui doit impérativement être une personne neutre à la place d’un enseignant chercheur dont la position tendancieuse a été toujours au rendez-vous,
Décidons de boycotter le championnat scolaire prévu du 18 au 26 Mars à Maradi ainsi que les jeux universitaires prévus à Agadez en congés de Pâque à venir,
Demandons à toutes les sections de l’USN de manifester leur solidarité militante et agissante à l’endroit de la section UENUN et de se préparer pour barrer la route aux fossoyeurs de l’école nigérienne,
Appelons aux militantes et militants de l’USN de rester sereins, unis, soudés et mobilisés pour l’éventuelle radicalisation de la lutte en cas de non satisfaction et tenons le gouvernement pour unique responsable de tout ce qui adviendra.
Vive l’USN unie et forte !!!
Vive la solidarité syndicale !!!
Tous unis, nous vaincrons, la lutte continue !!!

Fait à Niamey le 15 mars 2018

Pour le CD USN
Le Camarade Secrétaire Général
IDDER Algabid Idder

uenunsitadiabri

Le bras de fer entre l’Union des étudiants à l’université Abdou Moumouni de Niamey (UENUN) et la section de Niamey du Syndicat des enseignants et chercheurs du supérieur (SNECS) est en train de prendre une nouvelle tournure. Alors que les activités académiques sont paralysées depuis plus d’un mois maintenant du fait de la grève illimitée qu’observent les enseignants et chercheurs, le Conseil de l’université a décidé, à l’issue de sa session du 14 mars, d’exclure définitivement plusieurs responsables syndicaux de l’UENUN.

CEUENUN

Subissant, depuis février, les effets de la grève des leur enseignants, des étudiants nigériens ont décidé d’assigner en justice les enseignants de l'université de Niamey en grève, qui protestaient contre l'agression d'un enseignant par des étudiants sur le campus.

logo UAM

Alors que la crise couve toujours entre les étudiants et les enseignants-chercheurs de l’Université de Niamey et en dépit des médiations qui sont en cours, un nouvel élément vient s’ajouter dans le dossier et donne un autre aperçu à la mésentente. Il s’agit de la version de l’enseignant-chercheur qui affirme avoir été victime d’agression de la part des membres de la CASO.

sgusnalgabit

Le bras de fer qui oppose les enseignants-chercheurs et les étudiants depuis le 7 février continue de perturber les activités académiques au sein de la plus grande université du pays.

800x800 visuel min

IMG 20190108 WA0002

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Santé publique : le ministère alerte sur la circulation de faux vaccins de méningite

15 mars 2019
Santé publique : le ministère alerte sur la circulation de faux vaccins de méningite

Dans un communiqué de presse publié ce vendredi 15 mars, le ministère de la Santé publique a fait cas « d’une suspicion  de circulation de faux vaccins contre la méningite, le...

Enseignement Supérieur : le SNECS se radicalise, les étudiants pris en otage par le bras de fer avec le gouvernement

10 mars 2019
Enseignement Supérieur : le SNECS se radicalise, les étudiants pris en otage par le bras de fer avec le gouvernement

C’est de nouveau l’escalade entre le Syndicat national des enseignants chercheurs et du supérieur (SNECS) et le gouvernement. Une semaine après l’adoption par ce dernier du projet de loi portant...

Campagne nationale de vaccination contre la méningite : plus de 6 millions d’enfants visés

5 mars 2019
Campagne nationale de vaccination contre la méningite : plus de 6 millions d’enfants visés

Le ministre de la santé publique M. Idi Illiassou Mainassara a lancé ce mardi 05 mars 2019 à Niamey la campagne nationale de vaccination contre la méningite à méningocoque A...

Santé : le Pneumorel retiré du marché par décision du ministère

16 février 2019
Santé : le Pneumorel retiré du marché par décision du ministère

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU MINISTÈRE DE LA SANTÉ PUBLIQUE DU NIGER Par mesure préventive le Ministre de la santé publique informe les responsables des structures sanitaires publiques et privées ;...

Ligue Nigérienne de Lutte contre le Cancer à l’occasion de la journée mondiale du Cancer

11 février 2019
Ligue Nigérienne de Lutte contre le Cancer à l’occasion de la journée mondiale du Cancer

L’an 2019 et le 09 février s’est tenu une Conférence – Débat au Sein de L’Université Amadou Hampaté Ba de Dakar à l’occasion de la journée Mondiale de Lutte contre...

Cérémonie de pose de la première pierre pour la construction du pavillon d’hospitalisation et de magasin au service d’hémodialyse

19 janvier 2019
Cérémonie de pose de la première pierre pour la construction du pavillon d’hospitalisation et de magasin au service d’hémodialyse

Le 17 janvier 2018, au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) communément appelé Hôpital National Lamordé, s’est déroulée la cérémonie  officielle  de  la  pose  de  la  première  pierre  pour  la  construction  du ...