NITA Fond Site Web 675 x 240

JourneeSante2024OMS BIS1

Le Centre international des conférences Mahatma Ghandi de Niamey a servi de cadre, vendredi 12 avril 2024, à une série d’activités de sensibilisation et d’actions entrant dans le cadre de la célébration de l’édition 2024 de la Journée Mondiale de la Santé (#JMS2024), à l’initiative du Ministère de la Santé publique en collaboration avec l’OMS et plusieurs partenaires intervenant dans le domaine de la promotion de la santé pour tous au Niger. A cette occasion, les différents acteurs  ont réitéré leur engagement à créer les conditions pour que « ma santé, mon droit », le thème choisi pour cette 76e édition, soit une réalité afin d'améliorer la santé et le bien-être de la population.

La mobilisation était de taille pour cet important évènement qui s’est déroulée sous la présidence du Ministre de la Santé publique, de la Population et des Affaires sociales, le médecin colonel-major Garba Hakimi, qui était pour la circonstance accompagné par le Représentant par intérim de l’OMS au Niger, Dr Léopold Ouédraogo, et du Gouverneur de la Région de Niamey, le général de brigade Abdou Assoumane Harouna. On notait également la présence à l’évènement du Secrétaire général et des cadres centraux et régionaux du ministère de la Santé publique, de l’Administrateur délégué de la capitale, des Ambassadeurs et représentants des organisations internationales ainsi que des Agences du Système des Nations Unies au Niger, des représentants des ONGs nationales et internationales, des responsables de la société civile ainsi qu’un public qui a largement fait le déplacement pour assister l’évènement et au sein duquel on note la présence particulière des étudiants et élèves des écoles et instituts publics et privés de santé de la place.

La cérémonie de célébration a démarré avec les mots de bienvenue du Gouverneur de la Région de Niamey qui s’est réjouit du choix porté à son entité pour abriter cet important évènement.

La santé, un droit fondamental et universel pour toutes et tous

Prenant la parole à cette occasion, le Représentant p.i de l’OMS au Niger a souligné que la commémoration de l’édition 2024 de la a Journée mondiale de la Santé, instituée pour marquer la création de l'Organisation Mondiale de la Santé en 1948, a été placée cette année sous le thème: « Ma Santé, mon Droit », pour rappeler à tous et à toutes que la santé est un droit universel. Dr Léopold Ouédraogo a saisi cette opportunité pour « féliciter le Gouvernement du Niger à travers le Ministère en charge de la Santé pour les efforts qu'il déploie malgré les difficultés afin d’offrir et rendre accessibles les services et soins de santé de qualité aux populations ». En effet, a-t-il mis en exergue, au cours de ces dernières décennies, d'énormes progrès ont été réalisés dans le domaine de la santé publique notamment dans la lutte contre les maladies, l'amélioration de la sante de la mère et de l'enfant, l'amélioration de l'accès aux soins et services de santé et la promotion du bien-être. Cependant, a reconnu Dr Ouédraogo, « nous sommes conscients que des défis majeurs persistent, à tous les niveaux », d’autant que, a-t-il ajouté, dans de nombreux pays, d'énormes disparités existent en matière d'accès aux services de santé. « Trop souvent, ceux qui sont les plus vulnérables sont également ceux qui ont le moins accès à des soins et services de santé, essentiels pour diverses raisons parmi lesquelles on note les obstacles financiers, les obstacles culturels et les obstacles géographiques pour les populations difficiles d'accès », a indiqué le Représentant de l’OMS non sans rappeler que « la santé est un droit fondamental pour chaque individu, et nous devons redoubler d'efforts pour garantir que ce droit soit pleinement respecté et réalisé pour tous, sans discrimination ni exclusion ». A juste titre, il a indiqué que selon le Conseil de OMS sur l'économie de la santé pour tous, au moins 140 pays reconnaissent la santé comme un droit humain dans leur constitution, mais force est de constater qu'au moins 4,5 milliards de personnes, soit plus de la moitié de la population mondiale, n'étaient pas entièrement couvertes par les services de sante essentiels en 2021.

« Le thème de cette année, "Ma Santé, mon Droit", nous rappelle l'importance de placer les droits de l'homme au cœur de nos efforts en matière de santé. Cela signifie garantir que chacun ait accès à des soins et services de santé de qualité. Sans subir de discrimination basée sur des facteurs tels que l'origine ethnique, le genre, l’âge ou le statut socio-économique. Le droit a la santé est un droit global couvrant un large éventail d'éléments qui nous aident à mener une vie saine, comme l'accès à l'eau potable, à des moyens adéquats d'assainissement, à des aliments salubres, à des conditions de travail saines, etc. ». Dr Léopold Ouédraogo,  Représentant pi de l’OMS au Niger

Dans son message, le Représentant de l’OMS au Niger a estimé que cette journée de réflexion et d'action devrait être l’occasion pour tous les acteurs de s’engager à redoubler d'efforts pour atteindre les objectifs de développement durable (ODD) liés à la santé notamment en veillant à ce que personne ne soit laissé pour compte. « Cela exigera une collaboration étroite entre les gouvernements, les organisations de la société civile, le secteur privé et la communauté internationale. Ensemble, nous pouvons construire un avenir où la santé est véritablement un droit pour tous », a plaidé Dr Ouédraogo qui n’a pas manqué de mettre en  avant « les efforts inestimables » du gouvernement pour garantir le droit à la santé pour tous, à travers la décentralisation effective des services et la mise en œuvre de mesures pour lever les barrières financières pour un certain nombre de prestations de soins de santé, comme l’OMS au Niger a eu l'opportunité de l'apprécier cela à sa juste valeur en accompagnant le Ministre de la Santé Publique, de la Population et des Affaires Sociales dans la visite terrain qu’il a effectué dans les Régions de Diffa et Zinder,  fin mars dernier. « Je voudrais donc encourager chacun à prendre des mesures proactives pour défendre ce droit fondamental à la santé, en appui aux efforts du Gouvernement. Cela pourra se faire à travers l'information et la sensibilisation, le dialogue communautaire, le soutien aux initiatives de Santé Publique, et l'adoption d'un mode de vie sain. C'est ensemble que nous pouvons faire la différence et garantir que notre droit à la santé soit respecté et protégé », a aussi plaidé le Représentant de l’OMS au Niger avant d’exprimer sa profonde gratitude envers tous ceux qui travaillent sans relâche pour promouvoir la santé et le bien-être de nos communautés. « Que cette Journée Mondiale de la Sante soit une source d'inspiration et de mobilisation pour des actions audacieuses visant à réaliser la vision d'un monde où chacun peut jouir du droit fondamental à la santé », a conclu Dr Léopold Ouédraogo qui a réitéré par la même occasion, « l'engament de l'Organisation mondiale de la Santé, en collaboration avec les autres partenaires, à accompagner le Niger dans sa quête d'un meilleur état de santé et de bien-être de toute la population ».

JourneeSante2024OMS BIS1

Engagement et mobilisation pour améliorer la santé et le bien-être des populations

Dans l’allocution officielle de lancement des activités, le ministre de la Santé publique, de la Population et des Affaires sociales a tenu tout d’abord à exprimer sa satisfaction pour l’impressionnante mobilisation des organisateurs, des partenaires ainsi que des invités à l’occasion de la célébration de cette 76e Journée mondiale de la Santé. Le médecin colonel-major Garba Hakimi a ensuite rappelé que dans de nombreux pays, y compris ici au Niger, des disparités importantes persistent en matière d'accès aux services essentiels de santé et très souvent, ceux qui sont les plus vulnérables sont également ceux qui font le plus souvent face à des difficultés d'accès aux soins de santé essentiels notamment les enfants, les femmes enceintes et allaitantes, les personnes âgées, les malades chroniques ainsi que les populations en zones de conflits. Selon le ministre de la Santé publique, les principaux défis à l'accès aux soins de santé sont l'offre de services limitée, l'inaccessibilité géographique et financière et c’est pourquoi, face à de tels défis, le thème retenu pour la l’édition 2024 de la Journée Mondiale de la Santé, est « Notre santé, nos droits ». Pour le médecin colonel-major Garba Hakimi, « ce thème a été choisi pour défendre le droit de chacun et chacune, partout dans le monde, à accéder à des services essentiels de santé, à une éducation et une information sanitaire de qualité, ainsi qu'à une eau potable, à un air pur, à une bonne alimentation, à un logement de qualité et à des conditions de travail et environnementales saines et décentes, sans aucune discrimination ».

Le ministre de la Santé publique a souligné que la célébration de cette Journée Mondiale de la Santé vise, entre autres, à sensibiliser le public sur l'importance de la santé et des droits en matière de santé; promouvoir l'accès équitable aux services de santé de qualité pour tous, sans discrimination; encourager l'éducation et la sensibilisation sur les questions de santé ainsi que de mettre en avant le droit à une eau potable, à un air pur, à une bonne alimentation et à un logement de qualité et, enfin, plaider pour des conditions de travail et environnementales décentes qui favorisent la santé et le bien-être. « En somme, cette journée vise à rappeler que la santé est un droit fondamental pour chaque individu, et que nous devons travailler ensemble pour que ce droit soit respecté pour tous partout au Niger. II nous revient donc de restaurer ensemble la justice sociale, l'équité, l'équilibre et enfin la confiance des nigériens et nigériennes dans leur système de santé », a indiqué le ministre Garba Hakimi qui a saisi l’occasion pour rappeler les actions entreprise par le gouvernement en ce sens. Il s’agit notamment des importantes réformes du système national de santé à travers notamment l'élaboration d'une nouvelle stratégie nationale de la couverture sanitaire universelle 2021-2023 et sa stratégie de financement, l'élaboration et la mise en œuvre d'un nouveau plan quinquennal de développement sanitaire et social 2022-2026 et une loi déterminant les principes fondamentaux de la Santé et de l'Hygiène publique. « Ces principales orientations visent à accélérer l'élargissement de l'offre de services sanitaires et sociaux de qualité et leur accessibilité à la majorité de la population nigérienne et surtout aux plus vulnérables », a-til expliqué.

Abordant les activités initiées dans le cadre de la célébration cette année de cette Journée, le ministre de la Santé publique a souligné qu’elle marque la volonté de son Département, avec l'accompagnement de tous les partenaires techniques et financiers du secteur de la santé dont l'OMS, à poursuivre les efforts d'amélioration de la santé de la population nigérienne. « En cette journée solennelle qui met à l'honneur les efforts en matière de santé déployés par notre pays avec l'accompagnement de tous les partenaires techniques et financiers du secteur de la santé dont l'OMS, je tenais à rappeler, dans une toute autre mesure, que pour continuer d'améliorer notre système de santé, et progresser vers la Couverture Sanitaire Universelle, nous devons nous tourner résolument vers la prévention et l'amélioration des indicateurs de santé publique », a plaidé le médecin colonel-major Garba Hakimi, pour qui, en effet, « pour le bien-être de notre population et afin de renforcer et pérenniser notre système de financement, les mesures préventives doivent se retrouver au cœur du système sanitaire. Il est donc crucial que les stratégies de prévention deviennent un élément essentiel de la prestation des soins ». Il a tenu à rassurer les partenaires du Niger que le Gouvernement poursuivra ses efforts afin de faire en sorte que chaque citoyen, puisse atteindre le meilleur état de santé possible et c'est pourquoi, a indiqué le ministre,  en collaboration avec les partenaires au développement, « mon département ministériel met en œuvre plusieurs initiatives visant à renforcer la prévention, la résilience des populations dans le cadre de la lutte contre l'impact du changement climatique et de la dégradation de l'environnement sur la santé et le bien-être ». En terminant son allocution, le ministre Hakimi a indiqué compter sur l’engagement de tous les acteurs intervenant dans le secteur au Niger pour qu'ensemble les objectifs en matière de santé pour tous puissent être atteints. Il a réitérer l'engagement du gouvernement du Niger à créer les conditions que ce droit à la santé soit pleinement respecté en vue d'accroitre la santé et le bien-être de toute la population avant de témoigner, au nom du  Général de Brigade Abdourahamane Tiani, Chef de l'Etat, toute la gratitude des autorités nigériennes aux Partenaires Techniques et Financiers qui appuient le secteur de la santé, avec une mention spéciale à l’OMS.

La cérémonie de célébration a été marquée par une photo de famille afin d’immortaliser l’évènement avant une visite guidée des stands des acteurs de la santé au Niger.

JourneeSante2024OMS BIS1

A.K. Moumouni (actuniger.com)



Commentaires

0
Djim
1 mois ya
Tô en tout cas Dieu vous voit.
C'est vous( autorités)qui faites les annonces, alors respectez les et faites en sorte qu'elles se concrétisent.
Like J'aime haha 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
mehdi mountather
1 mois ya
Covid-19 Ebola les virus les inondations à Dubaï en Algérie en Pakistan en Iran volcan en Indonésie punition d’ ALLAH pour éviter la mort par les inondations ouragan les foudres les grêlons vent violent les tornades tempête de sable les incendies séisme plus 6 tsunami volcan météorite Covid-19 les accidents de la route de train crash d'avion dans les pays musulmans les musulmans d’appliquer le Coran à 100% 24 Avril 2024.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2068 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
532 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
330 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
477 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
363 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
365 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2283 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages