NITA Fond Site Web 675 x 240

Remise materiels UNOPS

Le Ministre de la Santé Publique, de la Population et des Affaires Sociales, le médecin colonel-major Garba HAKIMI, a procédé, lundi 20 mai à Niamey, à la réception d’un important lot de matériels et divers équipements acquis dans le cadre de la mise en œuvre des Projets REDISSE III-Niger et PRU Covid-19 financés par la Banque mondiale et mis en œuvre par le Bureau des Nations Unies pour les Services d'Appui aux Projets (UNOPS). Composé de 48 véhicules de transport de vaccins ; des équipements de la chaîne du froid ; des projecteurs à gaz et leurs accessoires ainsi que des équipements de capture et d'immobilisation des animaux sauvages et une importante quantité de produits anesthésiques, ce premier lot d’une série de dons s’inscrivant dans le projet de renforcement du système national de santé, est destiné au renforcement du système de santé humaine et animale au Niger à travers l’amélioration de la préparation et la réponse aux situations d'urgence sanitaires au Niger et la surveillance des maladies.

C’est dans l’enceinte du garage SERPA de Niamey que s’est déroulée la cérémonie de réception de cet important don de matériels et d’équipements médicaux. Pour l’occasion, le ministre de la Santé Publique était accompagné par son homologue de l'Hydraulique, de l'Assainissement et de l'Environnement, le colonel Maizama Abdoulaye, le Gouverneur de la Région de Niamey, le général de Brigade Assoumane Abdou Harouna, la Chargée des Opérations de la Banque Mondiale au Niger, représentant le Représentant Résident, Madame Elise Vanormelingen et le Directeur par intérim du bureau régional multi-pays de l'UNOPS au Sénégal pour l'Afrique de l'Ouest francophone et lusophone ainsi que le Maghreb, Monsieur Jakob Tuborgh. On notait également la présence à l’événement du Secrétaire général et des cadres centraux du Ministère de la Santé Publique, de la Population et des Affaires Sociales, l’Inspecteur général des Services, les Conseillers techniques ainsi que plusieurs invités de marque.

Renforcer la résilience des systèmes de santé humaine et animale pour protéger la population nigérienne des crises sanitaires

Dans le discours qu’il a prononcé, le Directeur par intérim du bureau multi-pays de l'UNOPS au Sénégal pour l'Afrique de l'Ouest francophone et lusophone ainsi que le Maghreb, a rappelé le contexte dans lequel s’inscrit cette initiative avec la région de l'Afrique de l'Ouest qui a été confrontée, ces dernières années, à des épidémies dévastatrices, ce qui a mis en évidence l'importance de renforcer les systèmes de surveillance des maladies. En plus de ce défi, a-t-il ajouté, la COVID-19 a mis à l'épreuve la santé publique aux quatre coins du monde. Dans ce contexte, a indiqué M. Jakob Tuborgh, l'appui de l'UNOPS a été sollicité, en décembre 2022, par le Ministère de la Santé Publique, de la Population et des Affaires sociales et la Banque mondiale pour soutenir la mise en œuvre des Projets « Régional de Renforcement des Systèmes de Surveillance des Maladies en Afrique de l'Ouest (REDISSE III) » et « Projet de Riposte d'Urgence au COVID-19 (PRUC-19) » à travers l'acquisition d'équipements médicaux et vétérinaires. En juin 2023, a-t-il précisé, l'UNOPS a signé un deuxième accord avec ses partenaires pour appuyer davantage l'UGP dans l'acquisition d'incinérateurs et de laboratoires mobiles de santé humaine dans le cadre du projet REDISSE III. « Notre objectif commun est clair : renforcer la résilience des systèmes de santé humaine et animale pour protéger la population nigérienne des crises sanitaires », a indiqué le Représentant du Bureau régional de l’UNOPS pour qui, « c'est un grand honneur » d'être présent à Niamey à l'occasion de cette cérémonie de remise d'équipements et de matériels de Santé au Ministère de la Santé Publique, de la Population et des Affaires sociales.

C’est dans le cadre de ces accords financés par la Banque mondiale, a poursuivi M. Tuborgh, que l'UNOPS procède à travers cette cérémonie symbolique à la remise du premier lot des équipements de santé. Il est composé de quarante-huit (48) véhicules frigorifiques pour le transport de vaccins ; des équipements de la chaîne du froid (dont 820 Cold Box, 440 Vaccine Carriers et 1260 Data Loggers) ; neuf (09) incinérateurs ainsi que des équipements de capture et d'immobilisation des animaux sauvages dont 4 Projecteurs à gaz et leurs accessoires et une importante quantité de produits anesthésiques. Il a saisi l’occasion pour féliciter le Ministre de la Santé publique, le gouvernement et le peuple nigérien, car ces équipements marqueront une étape importante dans le plan de Développement Social et de Sécurité Alimentaire du Niger pour assurer que « les populations bénéficient d'un accès universel aux services socio-sanitaires de qualité répondant à leurs besoins ».

Jakob Tuborgh Remise materiels UNOPS

« Les équipements que l'UNOPS remet aujourd'hui au Ministère de la Santé publique du Niger renforceront l'accès à des équipements de santé de qualité et le système de la chaîne du froid au Niger, tout en soutenant les services de vaccination et une meilleure prévention, détection et traitement rapide des maladies infectieuses. Les incinérateurs permettront également d'éliminer les déchets biomédicaux en toute sécurité, réduisant ainsi le risque de contamination et de propagation des maladies infectieuses. Afin d'assurer la durabilité de l'équipement, l'UNOPS et ses partenaires fourniront une formation sur l'utilisation et la maintenance de l'équipement ». Monsieur Jakob Tuborgh, Directeur par intérim du bureau régional multi-pays de l'UNOPS au Sénégal pour l'Afrique de l'Ouest francophone et lusophone ainsi que le Maghreb.

Des initiatives pour la promotion de systèmes de santé résilients au Niger

Dans son allocution, M. Tuborgh n’a pas manqué d’exprimer sa gratitude au Ministère de la Santé Publique et à l'Unité de Gestion des Projets (UGP) pour le partenariat et la collaboration continue, ainsi que pour la confiance accordée depuis 2022. En ce sens, il a souligné que le Ministère et l'UGP jouent un rôle crucial dans la promotion de systèmes de santé résilients au Niger. « Je vous suis très reconnaissant pour votre engagement à assurer la collaboration avec les parties prenantes et à garantir que les systèmes de santé humaine et animale sont efficaces et efficients pour la surveillance des maladies et la réponse d'urgence aux crises de santé publique », a déclaré le Directeur régional par intérim de l’UNOPS avant d’adresser également la Banque mondiale pour son soutien financier à ces projets de santé, vitaux pour l'amélioration des systèmes de santé du Niger et la lutte contre les inégalités en matière de santé. « Le soutien de la Banque mondiale nous permet de travailler plus étroitement ensemble vers notre objectif commun d'un système de santé durable et résilient et de la promotion de la couverture sanitaire universelle pour tous au Niger », a ajouté M. Tuborgh, avant de conclure sur une note d’espoir. « Je suis convaincu que grâce à nos efforts et à nos engagements conjoints, nous serons en mesure de mieux servir le peuple nigérien et de bâtir un avenir plus sain pour tous. L'UNOPS fera tout ce qui est en son pouvoir pour assurer la réussite et la qualité de la mise en œuvre de ces projets importants », a-t-il assuré.

En prenant la parole à cette occasion au nom du Représentant Résident Han Fraeters, la Chargée des Opérations de la Banque Mondiale au Niger s’est félicitée de cette initiative qui, pour elle, est la preuve de l’engagement fort et de la franche collaboration entre la Banque mondiale, l’UNOPS et le Ministère de la Santé publique du Niger en faveur du renforcement de la résilience du système de santé nationale et de l’amélioration de l’état de santé des populations nigériennes. « Elle est aussi le témoignage de l’engagement continu de la Banque Mondiale à accompagner les autorités nigériennes pour atteindre les objectifs de politique publique dans une approche intégrée, systémique et unifiée de la santé publique animale et environnementale, communément appelée « Approche OneHealth » », a déclaré Madame Elise Myriam Vanormelingen. Il s’agit plus spécifiquement, a-t-elle cité, de renforcer les capacités intersectorielles nationales de surveillance collaborative des maladies, de préparation et de riposte aux épidémies ; renforcer les capacités du système de vaccination, à travers des acquisitions importantes de matériels, équipements et consommables de la chaîne du froid ; renforcer les capacités des personnels de santé à tous les niveaux du système de santé ainsi que d’apporter des réponses immédiates et efficaces aux urgences de santé publique et de renforcer la gouvernance, la synergie des interventions et la collaboration entre les parties prenantes. La Chargée des Opérations de la Banque mondiale au Niger a également tenu à réitérer « l’engagement et l’entière disponibilité de la Banque mondiale à accompagner le Ministère de la Santé publique, de la Population et des Affaires sociales pour l’atteinte de tous ses objectifs », en matière notamment de santé et de développement social.

« Nous saisissons aussi cette opportunité pour encourager tous les acteurs à redoubler d’efforts pour que les prochaines étapes soient rapidement et efficacement réalisées, à savoir : le contrôle qualité, la répartition et l’acheminement au niveau des structures sanitaires bénéficiaires ; une formation de qualité, en faveur d’un grand nombre de personnels en charge de l’utilisation quotidienne et de la maintenance ; une utilisation adéquate et responsable ainsi qu’un suivi régulier de l’utilisation et une capitalisation des leçons apprises. Par ailleurs, nous invitons tous les acteurs à poursuivre cette étroite collaboration pour finaliser les acquisitions en cours et pour une utilisation efficiente des ressources restantes sur ces deux projets (PRUC-19 et REDISSE) qui arrivent bientôt à leur terme. Cela passe nécessairement par une planification rapide et rigoureuse des fonds restants et un renforcement du processus de passation des marchés et de mise en œuvre des activités ». Madame Elise Myriam Vanormelingen, Chargée des Opérations de la Banque Mondiale au Niger.

Elyse Banque Mondiale Remise materiels UNOPS

Des progrès mais aussi des défis pour un système de santé efficient au Niger

En procédant à la réception officielle du don, le Ministre de la Santé Publique, de la Population et des Affaires Sociales a tenu, tout d’abord, à exprimer sa satisfaction à l'occasion de cette cérémonie. Il a rappelé que ce premier lot de matériels et équipements s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des Projets REDISSE III-Niger et PRU Covid-19 financés par la Banque mondiale à travers deux (02) Conventions signées avec l'UNOPS. Il s'agit de la convention de financement du PRU Covid-19 d'un montant de 11 milliards 884 millions 836 mille 600 FCFA pour l'acquisition et l'installation de 3 incinérateurs ainsi que la construction de leurs abris ; l'acquisition et l'installation des équipements de la chaîne du froid ; l'acquisition de 48 véhicules frigorifiques ; l'acquisition de 2 camions frigorifiques. La seconde convention porte elle sur le financement du Projet REDISSE III d'un montant de 10 milliards 559 millions 214 mille 600 FCFA pour l'acquisition de 6 laboratoires mobiles de santé humaine et leurs équipements ; l'acquisition de 2 laboratoires mobiles vétérinaires et leurs équipements, l'acquisition et l'installation de 6 incinérateurs ainsi que la construction de leurs abris ; celle de matériels de prélèvement, de capture et d'immobilisation des animaux sauvages ; d'un laboratoire mobile vétérinaire 20 pieds ainsi que l’acquisition de produits anesthésiques. Au nom des plus Hautes Autorités du pays, le médecin colonel-major Garba Hakimi a tenu à féliciter la Banque Mondiale pour « cet important appui qui vient compléter une liste déjà longue de cette coopération fructueuse avec cette institution ».

Garba HAKIMI Remise materiels UNOPS

Selon le ministre, l'analyse de la situation au Niger a montré certains des défis auxquels nous sommes confrontés comme la faible capacité intersectorielle qui entrave la surveillance et la riposte efficace des maladies ainsi que des catastrophes, le renforcement de l'accès aux informations, aux produits et aux services de santé avec une couverture sanitaire de 55%. « Le Niger apprécie donc, à sa juste valeur, les efforts consentis par la Banque mondiale dans le cadre du renforcement du plateau technique des structures sanitaires, mais aussi du renforcement des capacités intersectorielles nationales pour une surveillance collaborative de la maladie, et la préparation aux épidémies, en jugulant les faiblesses des systèmes sanitaires humain et animal qui entravent la surveillance et la riposte efficace des maladies afin d'améliorer la santé de la population ». Et le ministre de mettre en exergue toute l'importance de cet appui aux vaillantes populations nigériennes en général et particulièrement au département de la Santé publique qui, à travers ce geste, voit ses capacités renforcées pour atteindre les objectifs qui lui sont assignés. « Je voudrais pour terminer vous exprimer au nom des plus Hautes Autorités de la République, avec à leur tête le Président du CNSP, Chef de l'Etat, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani et au nom du peuple Nigérien, notre profonde gratitude et vous assurer que ces véhicules et équipements feront l'objet d'une utilisation rationnelle et efficiente », a rassuré le ministre de la Santé publique.

Après les discours officiels, la cérémonie s’est poursuivie avec la remise officielle des clés des véhicules ainsi qu’une visite guidée des équipements objets du don par les ministres et leur délégation.

Remise materiels UNOPS BIS

Le REDISSE III et le PRUC-19 pour améliorer la Santé au Niger à travers des stratégies durables et des infrastructures résilientes

Il convient de noter que l’acquisition d'équipements médicaux et vétérinaires au profit du Ministère de la Santé du Niger dans le cadre des projets PRUC-19 et REDISSE Phase 1, ainsi que l’acquisition d'incinérateurs et de laboratoires mobiles de santé humaine dans le cadre du REDISSE III au Niger (Equipements médicaux Niger - Phase 2), s’inscrit dans le cadre du projet d’« AMÉLIORATION DE LA SANTÉ AU NIGER à travers l’ACQUISITION DES ÉQUIPEMENTS MÉDICAUX ET STRATÉGIES DURABLES ». Financés par la Banque mondiale et mis en œuvre par l’UNOPS à travers son bureau régional basé à Dakar au Sénégal, le REDISSE III (Regional Disease Surveillance Systems Enhancement) et le PRUC-19 (PROJET DE RIPOSTE D'URGENCE AU COVID-19 AU NIGER) s’inscrivent en droite ligne de l’atteinte des objectifs de ce projet qui s’aligne avec les ODD et les stratégies de développement du Niger. Ainsi, l'objectif du REDISSE III est d'accroître la capacité du Niger à détecter rapidement les maladies, à suivre leur évolution et à mettre en place des mesures de riposte efficaces. En renforçant les systèmes de surveillance et d'information et les capacités des laboratoires, en améliorant la préparation aux situations d'urgence, le REDISSE III vise à réduire les risques de propagation des maladies infectieuses et à améliorer la santé publique au Niger. De son côté, l'objectif du PRUC-19 est de prévenir, détecter et répondre à la menace posée par la COVID-19, ainsi que de renforcer les systèmes nationaux de santé publique au Niger. Le PRUC-19 vise à lutter contre la pandémie à travers l'introduction du vaccin dans le pays tout en renforçant les capacités sanitaires nigériennes.

Il importe aussi de souligner que l'UNOPS apporte une valeur ajoutée significative à ce projet grâce à son expertise approfondie en matière d'achats dans le secteur de la santé et à son réseau mondial de fournisseurs. En utilisant ce réseau, qui comprend des accords à long terme avec des fournisseurs internationaux et locaux, l'UNOPS garantit des achats efficaces, transparents et durables. Sa mission est d'améliorer la qualité de vie des communautés et d'aider les pays à construire la paix et à atteindre un développement durable.

L'UNOPS dispose, en effet, d'une solide capacité à renforcer les infrastructures de santé. Notre équipe de conseillers, d'architectes, d'ingénieurs et de chefs de projet qualifiés apporte les meilleures pratiques du secteur pour répondre aux besoins sanitaires et de santé. Cela comprend la conception, la réhabilitation et la construction d'hôpitaux, de cliniques, de laboratoires et d'installations de stockage ; le développement des énergies renouvelables et la gestion propre des biodéchets pour soutenir les soins de santé urbains et ruraux ; la fourniture rapide de solutions d'infrastructure telles que des cliniques et des laboratoires préfabriqués, conteneurisés et modulaires pendant les épidémies et les crises sanitaires ; l'amélioration des infrastructures de transport telles que les routes pour améliorer l'accès à ces services de santé et la construction ou la réhabilitation des infrastructures d'eau et d'assainissement.

Remise materiels UNOPS BIS1

Remise materiels UNOPS BIS1

Abdoul Karim Moumouni (actuniger.com)



Commentaires

0
Djaffa
3 semaines ya
PACTE AVEC LE DIABLE
contacte whatsapp:+22967689066.les travaux Tel que :

1-Retour affectif

2-Parfum de chance

3-Talisman de protection

4-Savon de chance

5-Bague de chance

6-Rituel pour trouver vite du travail

7-rituel pour les homme d'affaires qui ne trouve par de clientèle

8-Lutte contre la sorcellerie

9-Gagner aux jeux de loto

10-Les savon de chance pour trouver un bon emploie,

11- Porte monnaie de richesse

12-Rituel de richesse

13-Rituel avec Mamy Wata ,la reine de eaux

14-Comment gagner l'amour d'un homme où d'une femme

15-Guérire du faiblesse sexuel

16-Calebasse de richesse

17-Vous voulez que votre hommes où femmes vous soit fidèle pour toujours

18-Bougie magique pour réaliser vos vœux
whatsapp:+22967689066

https://portemonnai8831.onlc.fr
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Anni
3 semaines ya
)) Filles chaudes vous attendent sur - - www.Top25.fun
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
3 semaines ya
:D C'est un livre que ce journaliste essaie d'écrire ou quoi là même ....
C'est trop kilométrique comme article...

Que fait il de l'essentiel, la concision
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Lol lol
3 semaines ya
C'est toi qui dit ça ! Regarde un peu la longueur de tes copiés-collés souvent hors sujets :D :D :D ;-)
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Maman le nigérien
3 semaines ya
Il ne faut pas accepter de la part des impérialistes
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN1

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2228 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
542 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
339 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
484 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
375 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
372 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2284 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages