NITA Fond Site Web 675 x 240

RussieNigerPoutine

Dans un communiqué publié ce vendredi 11 août 2023 par le ministère russe des Affaires étrangères, Moscou s’est de nouveau prononcée contre toute intervention armée au Niger, estimant que l'usage de la force provoquera « une forte déstabilisation » du pays ainsi que de l’ensemble de la sous-région. Cette annonce de la Russie intervient au lendemain de l’annonce par la Cédéao, de l’activation et du déploiement de sa force en attente pour restaurer l’ordre constitutionnel au Niger. Des décisions soutenues par l’Union Africaine (UA), la France et les Etats-Unis mais à laquelle s’oppose la Russie.

Zeyna commission0

 « Nous pensons qu'une voie militaire de résolution de la crise au Niger pourrait conduire à une confrontation prolongée dans ce pays africain ainsi qu'à une forte déstabilisation de la situation dans l'ensemble de la région du Sahara et du Sahel », a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

Ainsi donc, contrairement à l’Union africaine (UA), à la France et aux Etats-Unis qui ont entériné les décisions prises hier jeudi à Abuja par les Chefs d’Etat, la Russie s’oppose à toute intervention militaire extérieure au Niger. Une position que Moscou a déjà affiché au lendemain de la prise du pouvoir par le Conseil national pour la sauvegarde de la Patrie (CNSP), la junte militaire qui a renversé le régime du Président Bazoum Mohamed à la suite d’un coup-d’état le 26 juillet 2023.

Condamnation de principe et mise en garde de Moscou

Comme tous les pays, le Kremlin a condamné la rupture de l’ordre constitutionnel comme l’a déclaré son porte-parole Dmitri Peskov. « Nous appelons à un rétablissement au plus vite de la légalité dans le pays, à la retenue de toutes les parties afin d'éviter d'en arriver à des pertes humaines », a-t-il déclaré à la presse une semaine après la prise de pouvoir par les militaires à Niamey.

Cependant, après les menaces de la Cédéao de recourir à l’usage de force pour rétablir l’ordre constitutionnel, Moscou a mis en garde sur les conséquences d’une intervention armée au Niger. « Nous considérons qu'il est extrêmement important de ne pas permettre une nouvelle dégradation de la situation dans le pays, nous pensons qu'il est urgent d'organiser un dialogue national pour rétablir la paix civile, assurer la loi et l'ordre », a déclaré la semaine dernière, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova, citée par les agences de presse russes.

Selon elle, les « problèmes africains nécessitent des solutions africaines » et la « menace de recourir à la force contre un Etat souverain ne contribuera pas à désamorcer les tensions et à résoudre la situation dans le pays ». C’est pourquoi, a ajouté Mme Zakharova, « nous espérons que des efforts seront déployés par l'intermédiaire de l'Union africaine et des organisations régionales ».

Depuis le début de la crise politique, des manifestations de soutien à la junte se multiplie à Niamey, la capitale, mais aussi dans les principales villes du pays. A chaque fois, des drapeaux russes sont brandits par des manifestants qui font des appels du pied au Président Poutine alors que malgré les rumeurs et intox, rien ne peut actuellement confirmer un rôle joué par Moscou dans les évènements qui se poursuivent au Niger.

A.Y.Barma (actuniger.com)



Commentaires

4
Wangaro
8 mois ya
Les chef d'etats fricains sont vraiment betes. Ils ont deja oublie ce que les interventions etrangeres ont fait a la libye, au Congo, Afghanistan, Irak, Syrie et autres. C'est parce qu'ils pensent que la guerre ne va pas se passer sur leur territoire. On doit en cas d'attaques ordonner a une partie de notre armee d'envahir le Benin et le Nigeria, ainsi eux aussi vont gouter aux affres de la guerre et cela leur apprendra a se meler des problemes internes d'un pays tier.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
Soumaye
8 mois ya
Rien d'etonnant au film qui se deroule sous nos yeux avec un alassane ouattara installe au pouvoir par l'armee francaise, un macky sall qui regrette son annonce de ne pas se representer mais qui cherche un moyen de rester, un tinubu dont la victoire aux elections presidentielles n'a pas encore ete validee par le tribunal electoral du nigeria qui pourrait le destituer car il n'a pas obtenu les 25% de voix dans FCT la capitale Abuja qui est obligatoire pour etre declare vainqueur. Les talons et le fanfaron mbalo ne sont que des tchali tchali qui accompagnent les chefs de bandits.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
mohamed
8 mois ya
Vous
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
4
HAMZA MAI GARKUA
8 mois ya
Chers compatriotes nig
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Wangaro
8 mois ya
[quote name="mohamed"]Vous
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Cedeao des peuples
7 mois ya
Moi je propose quand tout ceci sera fini de sortir de cette cedeao de syndicat de laquais dirig
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Anxo
7 mois ya
Le Niger devrait armer la population et disposer d
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
mohammed
7 mois ya
[quote name="Wangaro"][quote name="mohamed"]Vous
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
1660 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
512 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
305 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
448 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
337 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
345 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2272 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages