samedi 13 août 2022

3360 lecteurs en ligne -

fraren

Mali: 132 civils froidement tués dans le cercle de Bankass (gouvernement)

attaque meurtriere Burkina Faso

Comme nous l'annoncions dans une précédente publication, un massacre de civils a été perpétré par des individus armés, hier dimanche dans plusieurs villages du cercle de Bankass, dans le centre du pays. Ce lundi 20 juin en fin d'après-midi, le gouvernement vient de donner un premier bilan officiel qui fait état de 132 civils tués dans les villages de Diallassagou, Dianweli, Deguessagou et environs. Dans le communiqué, le gouvernement malien a accusé les combattants de la Katiba du Macina de Amadou Kouffa.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Le bilan du massacre perpétré hier dimanche dans plusieurs villages du centre du Mali est plus lourd que celui que nous annoncions ce matin sur actuniger.com. Dans le communiqué publié 24h après la tragédie et signé par le ministre de l'Administration territoriale et de la Décentralisation, le colonel Abdoulave Maiga, le gouvernement  malien a annoncé que "les paisibles populations des villages de Diallassagou, Dianweli, Deguessagou et environs dans le Cercle de Bankass ont fait l'objet d'attaques terroristes lâches et barbares", dans la nuit du 18 au 19 juin 2022.

" Le bilan cumulé fait état de 132 civils froidement tués par les combattants de la Katiba du Macina de Amadou Kouffa dont plusieurs, parmi les auteurs, ont été formellement identifiés", ajoute la même source.

"Le Gouvernement condamne avec la dernière rigueur les attaques et exactions perpétrées contre de paisibles populations et rassure que toutes les dispositions seront prises pour rechercher et traduire les auteurs de ces actes criminels devant la justice", lit-on dans le communiqué dans lequel, les autorités maliennes ont également appelé "à la communion des cœurs et des esprits des Maliens face à cette épreuve".

Tout en réitérant que "la sécurité et la protection des personnes et leurs biens restent sa priorité absolue", le gouvernement assure qu'en conséquence, "les vaillantes Forces de Défense et de Sécurité, en première ligne dans la lutte contre le terrorisme, continueront avec détermination la dynamique de recherche et de destruction des sanctuaires terroristes, dans le cadre du Plan Maliko et de l'opération Keletigui, en veillant au respect du Droit International Humanitaire (DIH) et des Droits de l'homme".

actuniger.com

 



Commentaires  

+12 #1 Way to 20-06-2022 21:49
Laa haoula wa laa qouwwata illah billah
Citer | Signaler à l’administrateur
+13 #2 Way to 20-06-2022 21:49
On compatie de tout cœur avec le peuple malien
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com