mardi 4 octobre 2022

2436 lecteurs en ligne -

fraren

Burkina : le Président Kaboré aux mains des militaires (médias)

Roch Kabore BF

Le Président Roch Marc Christian Kaboré a été mis aux arrêts par des militaires qui depuis hier dimanche sont sortis de leurs casernes pour protester contre l’incapacité du régime à faire face à la dégradation de la situation sécuritaire. Selon plusieurs médias burkinabés, le chef de l’Etat est actuellement détenu dans un camp militaire de la capitale, Ouagadougou, et une déclaration est attendue dans les prochaines heures.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

La situation est toujours confuse ce lundi matin à Ouagadougou la capitale. Cependant, selon plusieurs médias qui citent des sources militaires, le coup d’état semble consommé. Le Président Roch Kaboré serait aux mains des militaires qui ont pris le contrôle des principaux points stratégiques de la ville notamment la radio télévision nationale (RTB).

Pour rappel, hier dimanche, des mouvements d’humeur ont éclaté dans plusieurs casernes du pays, notamment à Ouagadougou. Le gouvernement avait alors assuré que la situation était sous contrôle et avait décrété un couvre-feu de 20h à 5h30.

Les soldats revendiquent plus de lus de moyens et des effectifs conséquents pour  lutter contre les groupes terroristes ; le remplacement de certains hauts gradés de l’armée ainsi qu’une meilleure prise en charge des familles des soldats morts ou blessés au front.

Des tractations sont en cours pour obtenir la démission du Chef de l’Etat ont annoncé les mêmes sources qui indiquent qu’une déclaration des militaires est attendue dans les prochaines heures.

Actuniger.com

 

.

Commentaires  

0 #1 Mamane Martin 24-01-2022 11:03
CEDEAO a du boulot cette année
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #2 Serge Abran 24-01-2022 11:06
Une autre victoire des djihadistes. Leur oeuvre de sape, par l'intox que des démagogues relaient, est en marche. On verra tôt ou tard qu'il n'y a aucun confiance à faire à des militaires - fût-ce à un T. Sankara - pour apporter des solutions politiques, - ni même des solutions militaires, d'ailleurs...
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 Anass Salissou 24-01-2022 11:13
C est maintenant même que la CEDEAO va devenir folle complètement .Trois pays frontaliers en même temps.
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #4 Abdoul Jalil Relais Remix 24-01-2022 11:15
Si les militaires prennent le pouvoir et font appel à Wagner comme le mali je dois dire que nous les nigériens nous allons grave être dans le pétrin puisque les 2 pays vont s'arranger à chasser les terroristes de leurs côtés et ils n'ont pas de point de refuge si c'est pas le Niger, et nos gouvernements compte sur barkhane pour nous protéger. qu'Allah nous préserve
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Dieudonne Muganza 24-01-2022 11:17
Là garde présidentielle a pris fuite ou quoi ?
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #6 Abdoul Razak Hima Siddo 24-01-2022 11:34
Vivement le tour de la Côte d'Ivoire
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 Slim Zinguer 24-01-2022 11:49
Les coups d’états au Mali, en Guinée et maintenant au Burkina Faso (si l’information est confirmée) est le résultat de l’échec d’une élite politique qui depuis l’avènement de la démocratie (qui je le rappelle nous a été implosé) n’a cessé de mépriser le peuple en faisant
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 Sani Saley 24-01-2022 12:05
Espérons que ces militaires ne roulent pas aussi pour la France comme la CÉDÉAO ou le cas de Salou qui a même été décoré pour bons services rendu à la France. Ce qu’on a en Afrique francophone n’est pas de la démocratie, c’est juste des opportuniste lâches et incompétents qui nous ont être imposés par la France et autres ennemies.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 Sani Saley 24-01-2022 12:08
Citation en provenance du commentaire précédent de Serge Abran :
Une autre victoire des djihadistes. Leur oeuvre de sape, par l'intox que des démagogues relaient, est en marche. On verra tôt ou tard qu'il n'y a aucun confiance à faire à des militaires - fût-ce à un T. Sankara - pour apporter des solutions politiques, - ni même des solutions militaires, d'ailleurs...

On a plus rien à perdre. Ça ne peut être pire que les conditions dans lesquelles ces soit disant “présidents” nous ont mis. Les djihadists et la CEDEAO ont les même interêts: protéger les intérêts de la France.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 Yako l’Ouest 24-01-2022 12:11
223 224 et 226 vivement une mauvaise nouvelle pour Paris et Abidjan Dakar les peuples d’Afrique ont trop souffert d’une politique du général De Gaule qui enrichit seulement les trois pays.
Si on est président on défend l’intérêt de son peuple en 2022 il y’a des gens qui pensent que seul Paris leurs garantira leurs pouvoir et sont prêts à vendre leurs pays.
Tout le travail de Baba Tandja est parti en fumé à cause de Issoufou avec des milliardaires au Niger.
Africains seul la lutte libère.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #11 Coulibaly 24-01-2022 12:16
Vous allez vite comprendre qu'il n'y rien de bon à ces coups. Il n'y aura ni réponse militaire ou politique à la situation sécuritaire du Burkina. Ils vont juste venir s'enrichir, piller les maigres ressources du pays. Rien de bon. Des vendeurs d'illusions comme au Mali.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 TOTO A DIT 24-01-2022 12:37
Quand jusqu'aux premières heures de ce lundi c’est le Colonel PAUL HENRI SANDAOGO DAMBA qui serait cité comme le cerveau du putsch.
La roue du Faso continue à tourner inexorablement.....

Attendons de voir ....en allant seulement...
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #13 TOTO A DIT 24-01-2022 12:43
:D :lol: Et TOTO A DIT qui croyait que ce sont les éléments du Lieutenant-Colonel Emmanuel Zoungrana, mis justement aux arrêts à la MACA, pour tentative de déstabilisation.... KABORÉ va tenir compagnie là bas pour AMUSER le silence ...ou bien :-) ;-)
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #14 Pipa Dandjo Sintine 24-01-2022 12:53
Ahmedou Ould Hamallah Chérif de Nioro Chef Soufi dans ses œuvres.
La CEDEAO a défié le peuple Malien on affame pas tout un peuple pour vos intérêts sordides.
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #15 Naba issoufou 24-01-2022 13:13
Sodjodjin Mali, Guinee Burkina, Mun gani mun gode
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #16 Talaka 24-01-2022 13:24
J'avais beaucoup d'estime et de respect pour RMCK legitimement elu et re-elu par son peuple. Mais quand je l'ai ecoute felicite Bazoum pour sa brillante election et vanter la qualite de la democratie nigerienne en repetant les memes mots que Macron ou Yves ledrian ou meme issoufou, alors j'ai compris qu'il n'est pas differentdes autres laquais de la france afrique au pouvoir dans nos pays francophones. Alors, qu'il tombe aujourd'hui n'est que bonne chose pour le pays des hommes integres.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #17 mallam 24-01-2022 13:38
Quand est ce qu'ils comprendront qu'ils ne sont que de simples employés de leur peuple pour œuvrer a son bien être et non des représentants de la France?
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #18 TOTO A DIT 24-01-2022 14:53
Quand des le vendredi ,21 janvier 2022, Monique Yeli Kam, est la seule femme candidate à l'Élection présidentielle de 2020 au Burkina , invité l’armée à se joindre à la lutte pour libérer le pays. Et que TOTO A DIT partage......

De ses propos, l’on retient que la gouvernance du régime en place a montré ses limites ; elle en appele donc le peuple au sursaut patriotique.
« L’heure est grave ; la mère patrie nous interpelle tous et chacun en extrême urgence. Avec la gouvernance actuelle du président Roch Christian Kaboré et consorts associés, notre pays s’est gravement englué dans une crise profonde dans tout les secteurs de la vie nationale, sans la moindre lueur d’espoir ». A-t-elle affirmé.

Pour libérer le pays selon elle, de l’emprise du régime en place, Monique Kam a invité l’armée a se joindre à l’ensemble de la population. « Il ne manque plus que l’armée pour rejoindre la lutte». A-t-elle dit

selon elle, l’armée devrait produire une déclaration de « pronunciamiento » pour exiger de départ du président. « Fils et filles soldats, un ‘’pronunciamiento’’ suffit aujourd’hui pour libérer notre pays de l’enfer où il est » s’est-elle exprimé en, expliquant que le ‘’pronunciamiento’’ est une déclaration par laquelle l’armée demande la démission du président, provocant une transition, a l’image de celle du Mali. Cependant, elle précise que le ‘’pronunciamiento’’ n’est pas un coup d’État.
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #19 TOTO A DIT 24-01-2022 14:56
Suite et fin
Quand Monique Kam a de même réprimandé le gouvernement sur les différentes coupures de la connexion internet, dont certaines sont restées sans justificatif à ce jour.
En effet pour elle, le gouvernement fait usage de son pouvoir, pour restreindre les libertés du peuple.

« Nous faisons face à un état policier» ; a-t-elle affirmée, en réaction aux affirmations de non justification du gouvernement sur les interruptions de la connexion, laissée par Alkassoum Maïga.
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #20 KAKA 24-01-2022 16:21
1er MALI
2 -ème guinée
3 -ème ???????

Les pronostics restent ouverts!
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #21 KAKA 24-01-2022 16:44
Citation en provenance du commentaire précédent de KAKA :
1er MALI
2 -ème guinée
3 -ème ???????

Les pronostics restent ouverts!

DESOLE MAIS C EST LA TRISTE REALITE AVEC LA MALGOUVERNANCE!!!! :lol: :lol: :lol:
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #22 TOTO A DIT 24-01-2022 16:47
Citation en provenance du commentaire précédent de KAKA :
1er MALI
2 -ème guinée
3 -ème ???????

Les pronostics restent ouverts!


:D :lol: 3 -ème ???????
✓...... Burkina.

C'est plutôt 4 -ème ???????
Qui reste un mystère ..... Ou bien ? :-)
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #23 alll 24-01-2022 18:25
:lol: :lol: :lol: :lol: :lol: à
J AIME LES COUPS D'ETAT FACE AUX INCAPCABLES
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #24 La vérité 24-01-2022 19:48
Ce qui est sur, en Afrique de l ouest les coups d états vont se propager plus rapidement que la covid 19.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #25 Yanni koura 24-01-2022 22:19
Qu Allah sauve l Afrique
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com