samedi 13 août 2022

3523 lecteurs en ligne -

fraren

Retrait progressif des forces françaises au Sahel : la France tourne la page de l’opération Barkhane

Emmanuel Macron Elysee

Le président Emmanuel Macron a annoncé le retrait progressif des forces françaises au Sahel.  Emmanuel Macron s’est enfin décidé à retirer les troupes françaises de l’opération Barkhane engagées depuis 2013 au Sahel. Le calendrier et les modalités de la fin de l'opération Barkhane seront dévoilés fin juin, selon le président français qui a fait l’annonce ce jeudi 10 juin 2021 lors d’un point de presse.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Après huit (8) ans de présence au Sahel et sans résultat satisfaisant, la France par la voix du chef suprême des armées annonce le retrait progressif de ses 5100 hommes dispersés dans le Sahel.

Selon le président français, cette décision est prise pour tirer les conséquences de ce qui n’a pas fonctionné. « Le rôle de la France n'est pas de se substituer à perpétuité aux États », du Sahel, a-t-il expliqué en refusant de voir l'armée française « sécuriser des zones » auparavant contrôlées par les terroristes sans réengagement des États, essentiellement du Mali. 

Longtemps demandé par l’opinion publique sahélienne, l’annonce du  retrait des troupes françaises de l’opération Barkhane par Emmanuel Macron intervient une semaine après la suspension des opérations militaires conjointes avec l’armée malienne.

Le retrait des militaires de l’opération Barkhane n’est pas étranger aux évènements actuels au Mali où la France accuse les colonels au pouvoir depuis 2020 de perpétrer un second coup d’Etat le 24 mai 2021.

Paris reproche également à Bamako l’éventualité de négocier avec les groupes terroristes. Emmanuel Macron a aussi estimé que la Communauté Economique des États africains d'Afrique de l'Ouest(CEDEAO) avait commis « une erreur» en reconnaissant le pouvoir du colonel Goïta. « C'est une mauvaise jurisprudence », a-t-il dit.

Plusieurs observateurs jugent la décision du président Macron d’un prétexte pour abandonner le bourbier sahélien dans lequel la France n’a plus d’arguments en face de ses partenaires sahéliens, après la réunion de Pô, suite à laquelle, une nouvelle orientation a été donnée dans la lutte contre le terrorisme au Sahel, qui malheureusement n’a pas produit les effets escomptés.

La question d’un sursaut patriotique au Mali ne tient pas la route à partir du moment où une situation similaire s’est produite au Tchad en avril dernier, et que la Communauté internationale avec la France en tête a reconnu les militaires pour assurer la transition.

Le retrait progressif des militaires de l’opération Barkhane n’est pas synonyme de l’arrêt total des interventions françaises au Sahel. La présence française sera structurée autour de la force Takuba dans laquelle Plusieurs pays comme l'Estonie, la République tchèque et la Suède y participent déjà.

"À l'issue de consultations (...) nous amorcerons une transformation profonde de notre présence militaire au Sahel", a expliqué le président français, annonçant la "fin de l'opération Barkhane en tant qu'opération extérieure" et la mise en œuvre "d'une alliance internationale associant les États de la région". Emmanuel Macron

L’annonce du retrait progressif des forces soldats de la force Barkhane est perçu par une certaine opinion comme une stratégie politique par Emmanuel Macron à l’approche de l’élection présidentielle de 2022 en France, où, il craint que ses concitoyens lui demandent des comptes.

Loin d’attirer la colère des sahéliens, l’annonce du retrait des forces françaises sera perçue au niveau de l'opinion publique comme un aveu d’échec de la Grande France dans sa lutte contre le terrorisme au Sahel et une victoire pour les partisans de la France ‘’dégage’’.

Ismael Rabiou (actuniger.com)

 



Commentaires  

+6 #1 Yabilam 10-06-2021 23:12
Les maliens font appel à la Russie, la France a perdu la Centrafrique donc si les russes s’installent au Mali et il vont perdre tout le Sahel. C juste un repli tactique.
Nous on veut aussi la fin du CFA pour développer nos pays.
En Afghanistan ils ont négocié pourquoi pas au Sahel, il n’y a pas de problème sans solution.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 Hum 10-06-2021 23:23
Apparemment l administration du gifle a eu des conséquences courageuses sur ses décisions , je pense que nous devons faire de même en Afrique pour nos dirigeants qui dorment en marchant.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #3 Soufounoune Jackou 11-06-2021 00:20
C'est une ruse il trouveront un alibi dans les semaines à vnir pour éviter le retrait progressif des soldats français
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #4 Ishmael B Maiga 11-06-2021 00:24
Merci Allah
Fin d une complicité qui ne dit pas son .
Mais l' histoire jugera , les complices qui ont vendu cette même Afrique , pour installer une dictature .
Juste pour des intérêts égoïstes .
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #5 Omar Idrissa Amadou 11-06-2021 00:25
Que Dieu protège le peuple sahéliens et ses forces de défense. Barkane se retire pour changer de robe. Elle reviendra avec celle du terrorisme afin de vider le sahel de sa population et piller ses richesses.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #6 Bouba Boubacae 11-06-2021 00:26
Bon débarras monsieur satan n'oublie pas aussi tes [mot censuré]s de chassés complices politichens avec toi
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #7 Ouedraogo Sidiki Zamakeita 11-06-2021 00:29
C'était un vrai papier pour les peuples du Sahel ce barkhane
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #8 Omar 11-06-2021 00:37
On veut notre propre monnaie et non cette merde de CFA.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #9 SirBachelor Elmagnifiko Baoua 11-06-2021 08:32
Enfin une bonne nouvelle de la part de ce bon Macroni, bon débarras opération Barkhane ou d'escroquerie.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #10 Alioidi Koboy 11-06-2021 08:36
Nous l avons dit que l'armée française n'a jamais gagné une guerre seule c est tjrs en association avec une autre puissance la France a échoué en Afrique ils sont entrain de fuir le combat .,la honte c est la gifle africaine
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #11 Abraham 11-06-2021 08:49
La gifle a porte ses fruits.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 Marwan 11-06-2021 08:51
Une grande partie des troupes francaises au Mali sera redeployee au Niger. C'est RFI qui l'a dit.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #13 Le patriote 11-06-2021 09:08
mais c'est une tres bonne chose que la France quitte le Mali et toute l'Afrique. D'ailleurs, au Mali et au sahel où l'operation barkane a un resultat nul et nul. Quitter le Mali, les Russes sont là pour mettre fin au terrorisme dans les regles de l'art. La descente aux enfers de la France n'a fait que commencé. de l'humiliation en humiliation, la france quittera l'afrique malgres elle
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 Pape 11-06-2021 09:40
@#13 Le patriote

Jamais la France ne quittera le Mali ou le Niger ou un quelconque pays francophone surtout du Sahel. Elle change juste de fusil d'epaule. Elle a pressenti le danger russe au Mali et opte pour un repli tactique au Niger et au Tchad ses deux chasses-gardees en attendant de regler son compte a la junte au Mali et placer un homme de paille docile et obeissant comme issoufou. Cette France est pleine de ressources croyez-moi et d'un ego surdimensionne pour plier sous les desidaratas d'un jeune colonel negre.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #15 Papi Daniel 11-06-2021 11:01
Vous avez aimé barkhane vous allez adorer Wagner.
Que securisent les russes en Centrafrique? La présidence et les mines. Quant à la Macron il a aussi annoncer vouloir expulser les clandestins. Début de la fin de la françafrique. Très bonne nouvelle
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #16 HARAKOY 11-06-2021 13:03
La France a déjà planifié et délimité les limites de l'Azawad ; il s'étendra jusqu'au nord Burkina!
Le débat d'hier nuit sur france24 en a fait cas!
C'est a nous de prendre notre responsabilité et donner a nos armées les moyens matériels et légaux pour mener cette guerre ! malheureusement , au lieu de cela, ils ont peur de constituer des armées spécialisées de crainte des coup d états!
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #17 Hassane 11-06-2021 13:38
Le Niger a t’il besoin des bases de l’OTAN?
Peut-on se développer avec des forces extérieures? Nous avons vus les conséquences à la RDC ou l’état n’a plus le contrôle des matières premières, les multinationales font se qu’ils veulent.
On ne veut pas de cette coopération qui nous mène au désordre.
Nous devons couper avec la France comme le Rwanda.
Aucun pays francophone ne se développera parce qu’ils nous prennent pour le sujet, la propriété de la France.
Wallaye sans les pays francophone la France sera derrière de l’Europe.
Qui a besoin de qui ? Baba Tandja la compris merci.
Paix à son âme.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #18 Please shut up 11-06-2021 17:25
Si les français sont des poubelles, les africains sont des égouts.

Donc, l'Afrique n'est pas sorti du bois.

La France est consciente qu'elle garantit "une forme de stabilité" à l'Afrique et en contrepartie elle s'arroge pas seulement de la part du lion, mais de toute la part.

Please shut it up : Les africains ne sont même pas capables d'organiser des élections honnêtes. Chaque c-h-i-e-n se considère meilleur que tous ses concitoyens.
Regardez ce qui s'était passé au cours des 12 derniers mois au Niger, en CI, en Guinée, au Mali, au Bénin, en voulez d'autres.

Pour ce qui ont un soupçon de religiosité dans leurs cœurs, ils doivent se demander si les africains n'ont pas subi de malédiction. Famine, maladie, manque de civisme, aucun respect du droit napoléonien, droit coutumier ni musulman. Rien. Les africains vivent comme des "daaba", ils agissent selon leurs intérêts.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #19 Cultivateur 12-06-2021 00:45
SI tu vis en Europe et tu ne peux pas exceller là où tu résides avec des preuves à l’appui, ce n'est pas en Afrique que tu seras une sommité. Si tu es nul en Europe, tu seras aussi nul en Afrique.
Et ce n'est pas parce que tu respires l'air de Paris que cela te rend forcément plus intelligent que ceux que tu as laissés dans ton pays. Si tu veux être un bon écrivain et tu vis en Europe, écris d'abord pour les européens et le jour où tu seras de retour en Afrique, tu pourras traduire ton livre pour les africains.
Ce n'est qu'après que mon village, mon pays, mon continent pourront profiter de ce que j'ai appris dehors, en me mettant constamment en compétition d'intelligence avec les habitants du pays où je vivais.
Tout ce qui s'en éloigne n'est que de l'enfumage pour tromper les plus naïfs.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #20 Maribel 12-06-2021 10:12
@#18 Please shut up

C'est vrai y'a trop de choses qui ne tournent pas bien en Afrique a cause des Africains d'abord. Tout ce que nous demandons a la France c'est de quitter nos terres pour nous laisser patauger dans nos problèmes ou bien les résoudre. Qu'est ce qui est complique dans çà..
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com