NITA Fond Site Web 675 x 240

Emmanuel Macron Elysee

Le président Emmanuel Macron a annoncé le retrait progressif des forces françaises au Sahel.  Emmanuel Macron s’est enfin décidé à retirer les troupes françaises de l’opération Barkhane engagées depuis 2013 au Sahel. Le calendrier et les modalités de la fin de l'opération Barkhane seront dévoilés fin juin, selon le président français qui a fait l’annonce ce jeudi 10 juin 2021 lors d’un point de presse.

 

Zeyna commission0

Après huit (8) ans de présence au Sahel et sans résultat satisfaisant, la France par la voix du chef suprême des armées annonce le retrait progressif de ses 5100 hommes dispersés dans le Sahel.

Selon le président français, cette décision est prise pour tirer les conséquences de ce qui n’a pas fonctionné. «?Le rôle de la France n'est pas de se substituer à perpétuité aux États », du Sahel, a-t-il expliqué en refusant de voir l'armée française «?sécuriser des zones » auparavant contrôlées par les terroristes sans réengagement des États, essentiellement du Mali. 

Longtemps demandé par l’opinion publique sahélienne, l’annonce du  retrait des troupes françaises de l’opération Barkhane par Emmanuel Macron intervient une semaine après la suspension des opérations militaires conjointes avec l’armée malienne.

Le retrait des militaires de l’opération Barkhane n’est pas étranger aux évènements actuels au Mali où la France accuse les colonels au pouvoir depuis 2020 de perpétrer un second coup d’Etat le 24 mai 2021.

Paris reproche également à Bamako l’éventualité de négocier avec les groupes terroristes. Emmanuel Macron a aussi estimé que la Communauté Economique des États africains d'Afrique de l'Ouest(CEDEAO) avait commis «?une erreur» en reconnaissant le pouvoir du colonel Goïta. «?C'est une mauvaise jurisprudence », a-t-il dit.

Plusieurs observateurs jugent la décision du président Macron d’un prétexte pour abandonner le bourbier sahélien dans lequel la France n’a plus d’arguments en face de ses partenaires sahéliens, après la réunion de Pô, suite à laquelle, une nouvelle orientation a été donnée dans la lutte contre le terrorisme au Sahel, qui malheureusement n’a pas produit les effets escomptés.

La question d’un sursaut patriotique au Mali ne tient pas la route à partir du moment où une situation similaire s’est produite au Tchad en avril dernier, et que la Communauté internationale avec la France en tête a reconnu les militaires pour assurer la transition.

Le retrait progressif des militaires de l’opération Barkhane n’est pas synonyme de l’arrêt total des interventions françaises au Sahel. La présence française sera structurée autour de la force Takuba dans laquelle Plusieurs pays comme l'Estonie, la République tchèque et la Suède y participent déjà.

"À l'issue de consultations (...) nous amorcerons une transformation profonde de notre présence militaire au Sahel", a expliqué le président français, annonçant la "fin de l'opération Barkhane en tant qu'opération extérieure" et la mise en œuvre "d'une alliance internationale associant les États de la région". Emmanuel Macron

L’annonce du retrait progressif des forces soldats de la force Barkhane est perçu par une certaine opinion comme une stratégie politique par Emmanuel Macron à l’approche de l’élection présidentielle de 2022 en France, où, il craint que ses concitoyens lui demandent des comptes.

Loin d’attirer la colère des sahéliens, l’annonce du retrait des forces françaises sera perçue au niveau de l'opinion publique comme un aveu d’échec de la Grande France dans sa lutte contre le terrorisme au Sahel et une victoire pour les partisans de la France ‘’dégage’’.

Ismael Rabiou (actuniger.com)

 



Commentaires

6
Yabilam
2 années ya
Les maliens font appel
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
Hum
2 années ya
Apparemment l administration du gifle a eu des cons
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
4
Soufounoune Jackou
2 années ya
C'est une ruse il trouveront un alibi dans les semaines
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
Ishmael B Maiga
2 années ya
Merci Allah
Fin d une complicit
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
4
Omar Idrissa Amadou
2 années ya
Que Dieu prot
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
Bouba Boubacae
2 années ya
Bon d
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
Ouedraogo Sidiki Zamakeita
2 années ya
C'
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
Omar
2 années ya
On veut notre propre monnaie et non cette merde de CFA.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
SirBachelor Elmagnifiko Baoua
2 années ya
Enfin une bonne nouvelle de la part de ce bon Macroni, bon d
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
Alioidi Koboy
2 années ya
Nous l avons dit que l'arm
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Abraham
2 années ya
La gifle a porte ses fruits.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Marwan
2 années ya
Une grande partie des troupes francaises au Mali sera redeployee au Niger. C'est RFI qui l'a dit.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Le patriote
2 années ya
mais c'est une tres bonne chose que la France quitte le Mali et toute l'Afrique. D'ailleurs, au Mali et au sahel o
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Pape
2 années ya
@#13 Le patriote

Jamais la France ne quittera le Mali ou le Niger ou un quelconque pays francophone surtout du Sahel. Elle change juste de fusil d'epaule. Elle a pressenti le danger russe au Mali et opte pour un repli tactique au Niger et au Tchad ses deux chasses-gardees en attendant de regler son compte a la junte au Mali et placer un homme de paille docile et obeissant comme issoufou. Cette France est pleine de ressources croyez-moi et d'un ego surdimensionne pour plier sous les desidaratas d'un jeune colonel negre.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
Papi Daniel
2 années ya
Vous avez aim
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
HARAKOY
2 années ya
La France a d
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
5
Hassane
2 années ya
Le Niger a t
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Please shut up
2 années ya
Si les fran
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Cultivateur
2 années ya
SI tu vis en Europe et tu ne peux pas exceller l
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
Maribel
2 années ya
@#18 Please shut up

C'est vrai y'a trop de choses qui ne tournent pas bien en Afrique a cause des Africains d'abord. Tout ce que nous demandons a la France c'est de quitter nos terres pour nous laisser patauger dans nos probl
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
1631 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
511 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
302 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
448 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
336 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
344 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2272 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages