mercredi 17 août 2022

3614 lecteurs en ligne -

fraren

G5 Sahel : mini-sommet à Paris

Mini sommet G5 

En marge du sommet de Paris sur le financement des économies africaines qui s’ouvre demain dans la capitale française, les chefs d’Etat et de gouvernement du G5 Sahel ont tenu un mini-sommet ce lundi après-midi midi à l’hôtel Peninsula, autour du président du Faso, doyen des chefs d’Etat de l’espace.

Les questions de sécurité, de développement et de financement ont été au centre des échanges entre les chefs d’Etat et de gouvernement. Mohamed Bazoum du Niger, Mohamed Ould el-Gazouani de la Mauritanie, le président de la transition malienne Bah N’Daw et le premier Ministre du Tchad Pahimi Padacké Albert ont saisi l’opportunité de cette rencontre, pour dégager des positions communes sur la problématique du financement des économies africaines, en cette période de crise sécuritaire au Sahel et de pandémie de la COVID-19.

« La rencontre que nous avons eue cet après-midi à été une occasion pour nous, de faire le point de la situation au Tchad. Nous avons pu constater aussi, que malgré les différentes opérations communes menées sur le terrain, nous n’avons pas encore véritablement réussi à donner une grande estocade au terrorisme dans notre sous-région », dira le président du Faso à la presse. Pour lui, il y a une nécessité de revisiter le mode opératoire du G5 Sahel, pour plus d’efficacité.

Source: Direction de la communication de la présidence du Faso.

 



Commentaires  

+2 #1 Sahel 18-05-2021 00:30
Le gisement de pétrole Gao Graben a beaucoup avec le harcèlement des populations de tillabery, la politique de l’élite française été de soumettre les états dans la violence et la soumission.
S’ils veulent exploiter ce gisement on peut exproprier dans l’élégance dédommager les villageois . Oui Gao Graben s’étend peut-être jusqu’à Dosso.
Barkahne dépense combien de Milliards par année pour que personne n’exploite cette région c’est à dire la propriété de la France.
Il suffit juste de regarder le gisement pétrolier de kafra jusqu’à agadem c’est une ligne droite jusqu’au sud du Tchad
Le gisement Gao Graben descend jusqu’à où personne ne connaît.
Le bassin lullemeden s’étend de Kidal jusqu’à Tahoua.
La présence française sur notre sol est illégale,
Notre parlement n’a jamais voté sur cette mascarade.
Il faut que les nigériens soient conscients des en jeu géopolitique et stratégique, le faite d’arracher Kidal au Mali qui est tout le problème, ils se sont installés confortablement en faisant croire que les maliens vont exterminer les touaregs et au touaregs qu’ils vont les aider à faire l’azawad ils jouent avec les deux côtés.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 Sahel 18-05-2021 00:32
Le Niger et l’Algérie qui doit réconcilier les maliens et chasser le diable et profiter de leurs ressources qu’Allah les béni pour sortir de la misère.
L’élite française est une peste il faut la combattre elle ne doit rien avoir dans le Sahel.
Les songhai et touaregs on toujours vécus ensemble c’est notre grand chance au Sahel.
Je me rappelle d’un militaire au temps de la rébellion touareg au Niger qui disait qu’il était une vingtaine de prisonniers mais ils étaient en vacances leurs cousins leurs ont gâté avec la viande le thé ils se taquiner rigolait comme des enfants.
Finalement ils est impensable que le nigérien soit séparé de son cousin.
Donc le nigérien et le malien doivent regarder du côté de Paris et mettre un terme à ce banditisme intellectuel.
La diversification de nos partenaires doit être sans condition pour la France
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #3 Gork 18-05-2021 01:20
Ce que tous ces intellectuels naïfs et ignorants africains ne savent pas est que le commandement de l'Afrique de demain, se construit aujourd'hui, dans la possession des moyens de production de richesses et donc de capital sans lequel, on ne peut avoir de place à table et se faire respecter dans le système capitaliste, qu'on soit reçu ou non par Macron, Joe Biden ou même par Dieu en personne.

On a essayé les Intellectuels africains et leurs bavardages pendant 60 ans. On connait le résultat : la pauvreté garantie.
Maintenant, la récréation est terminée !
On veut essayer autre chose : les industriels africains.
Comme dans tous les autres continents, désormais, si vous ne possédez aucune usine sur le continent africain, bouclez-là !
Source professeur pougala
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #4 Gork 18-05-2021 01:22
Allez voir Macron, Allez voir le Pape, mais, l'Afrique sera commandée demain par les possesseurs africains des moyens de production de richesses, de capital et non par les littéraires ou intellectuels.
Préparez-vous à entrer dans cette nouvelle Afrique dynamique que nous sommes en train de construire, où le plus important ne se sera plus de savoir combien de diplômes vous avez, mais combien d'usines vous possédez, combien d'employés vous avez recrutés.
La recréation a trop duré !
Finie la dictature des médiocres.

Place aux vrais faiseurs d'histoire, voici venu le temps des industriels africains cultivés, futés, avertis et patriotes.

Que les autres aillent voir Macron ou même le Pape. Feront-ils plus de bruits que les Obama Boys, ces intellectuels africains reçus à la Maison Blanche par Obama qui devaient sauver l'Afrique ?

Où sont-ils donc tous passés ces génies africains choisis par Obama
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #5 Carlos 18-05-2021 08:09
Sahel ou Gork car c'est le meme intervenant, le probleme de nos etats est nous meme. Quand un etre malfaisant comme issoufou mahamadou devient president par le truchement de ses propres compatriotes decide de se mettre au service exclusif de la France contre les interets de son peuple, alors qui doit on blamer? La France? assurement non mais nous meme. Vous attendez que Bazoum se comporte differemment? Eh bien non, il agira pareillement mais avec subtilite contrairement a la bete immonde qu'est issoufou. Quand ces dirigeants africains se ruent en france pour debattre de leurs problemes n'est ce pas enfantin, avilissant, degradant pour eux memes, pour l'homme noir ou pour l'Afrique? Pour revenir au cas de notre pays, que tous ceux qui attendent un quelconque changement de la part de Bazoum se desillusionne. Bazoum a ete l'architecte de la gestion calamiteuse du regime satanique de issoufou car pour lui conserver le pouvoir à tout prix est tout ce qui compte et il ne reculera devant aucune compromission aussi perilleuse soit elle pour le pays et ses hommes pour rester hors d'atteinte et garder jalousement son pouvoir et continuer a proteger son horrible et maudit bienfaiteur.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #6 Omar 18-05-2021 15:35
Mais pourquoi A Paris? Pourquoi pas En Afrique ? C'est Grave
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #7 TOTO A DIT 18-05-2021 22:03
Citation en provenance du commentaire précédent de Omar :
Mais pourquoi A Paris? Pourquoi pas En Afrique ? C'est Grave

8) :cry: Penses tu que ces BÊTES D'ÉTAT réfléchissent .... Quand leur papa les appelle ,i's ne peuvent qu'accourir haletants.. :D :lol:
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com