NITA Fond Site Web 675 x 240

SEME BORDER

 

Les frontières nigérianes resteront encore fermées pendant trois (3) mois. Le président nigérian, Muhammadu Buhari, vient en effet d’approuver la prorogation, jusqu'au 31 janvier 2020, de la mesure portant fermeture des frontières terrestres du pays, dans le cadre de l’exercice « SWIFT Response ». Selon une note des services fédéraux des douanes nigérianes, en date du 1er novembre, le président a approuvé l’extension de l’opération,  « compte tenu des résultats enregistrés notamment sur les plans sécuritaire et économique ».

Zeyna commission0

Les autorités fédérales nigérianes avaient décidé unilatéralement de fermer leurs frontières terrestres avec certains pays voisins, notamment le Bénin et le Niger, depuis le 20 Août dernier. Officiellement, c’est dans le cadre d’un exercice militaire de sécurisation du marché intérieur. Il s’agit selon les responsables nigérians, de lutter contre la contrebande et les importations frauduleuses massives de certains produits, notamment le riz, qui affectent la première économie du continent. Malgré l’impact que cette décision a provoqué au Bénin et au Niger, dont les économies dépendent en grande partie des exportations vers le géant voisin, les autorités nigérianes ont maintenu fermement l’opération. « La fermeture continuera tant que nous pourrons obtenir les résultats souhaités », n’a d’ailleurs cessé de répéter publiquement, Hameed Ali, le contrôleur général des services des douanes du Nigeria, qui a fait avoir qu’il n’y a pas de « calendrier précis pour la réouverture ».

Inflation et polémique

Avec cette extension de l’opération pour trois (3) mois encore, les répercussions vont encore s’amplifier chez les pays voisins,  notamment au Niger,  qui partage plus de 1400 kilomètres de frontière avec le Nigeria. Bien qu’elle affecte également les opérateurs économiques nigérians, cette mesure a provoqué déjà une importante inflation de certains produits sur les marchés nigériens.

Au delà, la décision de Buhari, qui était auparavant populaire dans le pays, ne cesse de provoquer l’incompréhension de l’opinion nigérienne, au regard des relations historiques ainsi que de la teneur des échanges entre les deux pays. Si certains trouvent des arguments pour essayer de comprendre cette politique « souverainiste » de Muhammadu Buhari, beaucoup au Niger, doute de son efficacité et surtout de son opportunité, pour un pays qui a signé, justement à Niamey, l’accord portant instauration de la ZLECAF, et qui est aussi un membre important de la CEDEAO.

En attendant, les opérateurs nigériens, tout comme leurs homologues du Bénin, vont devoir prendre leur mal en patience, durant encore trois longs mois. D’autant qu’officiellement, les autorités des pays voisins n’ont encore fait aucune réaction sur cette décision des autorités nigérianes qui ne cesse d’alimenter les polémiques.

A.Y.B (actuniger.com)



Commentaires

5
Malan Ikachatou Alio
4 années ya
S'il veut jusqu'
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
7
Aminou Salifou
4 années ya
Buhari est un nationaliste, alors rien d'
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
5
Salifou Mounkaila Issaka
4 années ya
BOKO HARAM N'A PAS BESOIN DE FRONTI
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
Hama Hassane Soudje
4 années ya
Politique protectionniste,
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
21
Alkaly
4 années ya
[quote name="Aminou Salifou"]Buhari est un nationaliste, alors rien d'
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
5
Bks
4 années ya
Vive le niger
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
Dangana
4 années ya
Buhari est libre de faire ce qu
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
attention
4 années ya
Il y a tellement peu d'informations claires et cr
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
5
Kad
4 années ya
Les nigerians aussi souffrent de cette situation,puisse qu'ils exportent aussi au Niger et au Benin des produits industries.Mais a la longue cette mesure va s'averer inefficace car ca favorise la contrebande et la recherche de solution alternative pour les populations du niger,du Benin ainsi du nigeria
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
6
TOTO A DIT
4 années ya
Si G
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
afrque
4 années ya
merci dangana tu as bien parler cest pure v
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Idiaka olugbenle
4 années ya
Cette politique protectionniste n'arrange pas le Nigeria, il va bien souffrir de cette fermeture unilat
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
10
Opportunit
4 années ya
cette decision
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
Nope
4 années ya
[quote name="Dangana"]Buhari est libre de faire ce qu
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
7
Nope
4 années ya
La fermeture de la fronti
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
5
Niger Oye
4 années ya
[quote name="Nope"]La fermeture de la fronti
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
Niger Oye
4 années ya
[quote name="TOTO A DIT"]Si G
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
Zouzouye
4 années ya
Nous m
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
5
Rado
4 années ya
Cherchez
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
EBONY
4 années ya
PUFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFF
U STILL THERE TALKING BULSHITTTTTTTTTT
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
Dan niger
4 années ya
pourquoi il n'a pas ferm
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
1996 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
525 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
322 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
471 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
357 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
361 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2283 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages