mardi 4 octobre 2022

3762 lecteurs en ligne -

fraren

Adieu le Niger : un grand merci pour les merveilleux souvenirs (par Eric P. Whitaker)

Eric Whitaker 1

Un nouveau chapitre de ma vie commence. J’ai hâte de le commencer, mais je suis aussi rempli - comme on dit aux États-Unis - du « blues » ou plus précisément de mélancolie.  Je retourne à Washington en décembre pour prendre ma retraite après 31 ans de service comme diplomate américain. J'ai passé six de ces années (ce qui représente près de 20 % de ma carrière) au Niger. En effet, j'étais d’abord Chef de Mission Adjoint de 2008 à 2010 ici au Niger, aujourd’hui je suis aux termes de ma quatrième année en tant qu'Ambassadeur. Ceci représente deux fois le temps que j’ai passé dans n’importe quel autre pays dans ma carrière.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Durant ces six années j’ai eu la merveilleuse opportunité de voyager à plusieurs reprises dans chaque région en effectuant des visites à des gouverneurs, des maires, des étudiants, des groupes de la société civile, des athlètes, des journalistes, des entrepreneurs et de nombreuses autres personnes. Le Niger est un pays fascinant et merveilleux plein de gens sympathiques et d'un riche patrimoine culturel.  

A la veille de mon départ imminent en toile de fond solennelle, je voudrais partager avec vous les raisons pour lesquelles je suis si fier du partenariat nigéro-américain.  Pour commencer, durant mon mandat, nous avons procédé à l’ouverture de notre magnifique et nouvelle ambassade à la pointe de la technologie, qui est la preuve physique de notre engagement durable envers le Niger. Bien que le bâtiment soit un symbole physique, nos relations interpersonnelles sont primordiales. C’est ainsi que durant mon mandat d'Ambassadeur, environ trois cents Nigériens ont bénéficié de nos programmes d'échanges professionnels, éducatifs et culturels. Des milliers de Nigériens ont bénéficié des services que nous proposons dans nos centres culturels américains à travers le pays à Agadez, Maradi, Niamey, Tahoua et Zinder.

Sur le plan du développement, notre programme Compact du Millennium Challenge Corporation a réalisé de nombreux projets. Parmi ces réalisations nous pouvons citer des projets d'irrigation et d'infrastructure routière, des projets de réformes clés, ceux de la réhabilitation des couloirs d'élevage, des projets d'alphabétisation des femmes rurales et plus encore. Au cours de mon mandat, nous avons rétabli l'USAID/Niger en tant que mission. L'USAID s'efforce à renforcer la société civile, à développer l'économie du Niger, à fournir une assistance aux personnes touchées par des catastrophes et à appuyer les systèmes d'éducation et de santé du pays, y compris la fourniture de vaccins COVID-19.

Nos collègues du Département de la Défense ont organisé d'innombrables formations et fourni des équipements militaires tels que les hôpitaux de campagne mobiles. Ils ont également livré le deuxième des trois C-130 du Niger ce mois-ci, le troisième C-130 devant être livré à la mi-2022.

Notre travail avec les forces de l'ordre et le secteur de la sécurité civile a également été considérable. Nous avons participé au financement de la construction du siège de la DST qui a ouvert ses portes en septembre 2020. Nous avons formé des milliers de policiers et appuyé les secteurs judiciaire et pénitentiaire. Notre Bureau Régional de Sécurité gère l'un des programmes d'assistance antiterroriste les plus solides au monde. Notre appui a formé la garde nationale, les gendarmes et la police nationale à Niamey ainsi que dans plusieurs autres régions du Niger.

Et pendant que j'en suis au sujet de la sécurité, je tiens à remercier le Niger pour son rôle et son leadership continus au Conseil de Sécurité des Nations Unies ainsi que son rôle dans le cadre du maintien de la paix dans les missions des Nations Unies au Mali et en République de Centre Afrique. Notre partenariat en matière de sécurité est un aspect clé de notre relation alors que nous nous efforçons de détruire le terrorisme partout au Sahel. À cette fin, je félicite l'armée nigérienne pour sa professionnalisation accrue et l'augmentation du recrutement de femmes. Je félicite également le gouvernement nigérien d'avoir envoyé plusieurs militaires nigériens, dont une cadette, pour étudier dans les académies militaires américaines.

Et comme nous entamons le sujet de la sécurité, il n'y a pas que les Etats-Unis et le Niger. En fait, je tiens à remercier tous nos alliés de l'OTAN qui travaillent dans la région, la France, le Royaume-Uni, la Belgique, l'Italie, l'Espagne, le Luxembourg, la Turquie, l'Allemagne et les Pays-Bas pour n'en citer que quelques-uns. Les États-Unis continueront de travailler avec le Niger et tous les partenaires du Niger pour trouver des solutions inclusives et équitables aux problèmes de sécurité ici et dans la région. De même, je tiens à remercier chaleureusement toutes les organisations humanitaires et partenaires partageant les mêmes idées qui travaillent avec nous pour aider le Niger à devenir plus stable, plus prospère et plus sûr.

Étant donné qu'il s'agit de mon dernier article en tant qu'Ambassadeur faisant ses adieux affectueux à un pays que je chéris et à des gens que j'adore, je me souviens d'un proverbe haoussa approprié : « Komai Nisan Daré, Gari Wayewa shi ke yi ». Littéralement, cela signifie : quelle que soit la durée de la nuit, le jour viendra. Plus précisément, cela signifie : tout a un début et une fin.

En conclusion, je voudrais énoncer un fait simple : les États-Unis continueront à rester un ami proche et un partenaire indéfectible du Niger alors qu'il consolide sa démocratie, sécurise son territoire et construit une économie prospère.

Je remercie chaleureusement tous les Nigériens pour leur merveilleuse hospitalité, leurs souvenirs, leur amitié, leur partenariat et leur camaraderie pendant ces six années. Le Niger me manquera beaucoup, je me souviendrai du Niger avec émotion et je suivrai de près ses progrès alors que le Niger réalise « Le Niger se lève ».

Un article de Son Excellence Eric P. Whitaker, Ambassadeur des Etats-Unis au Niger

  

.

Commentaires  

+5 #1 Amadou bello 01-12-2021 21:46
Good luck sir. Niger still love you. And love and love your familly
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #2 dan dawra 02-12-2021 08:33
il reste la multitude des cassus qui derangent les véhicules des pauvres citoyens devan l'ambassade
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #3 Mohamed 02-12-2021 10:02
six années passées dans une bulle dorée, sans contact avec les populations de base, sans avoir dénoncé et combattu pourquoi le Niger est dernier de la planète.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #4 Danilo3 02-12-2021 13:50
Merci Monsieur l'Ambassadeur pour tout ce que vous avez pu faire. Bon vent dans votre nouvelle vie. Les nigériens garderont longtemps encore votre souvenir. A bientôt.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 Thank you 02-12-2021 16:06
You could have been done better. You chose to shut it up. Nonetheless, thank you for accepting to come by. We appreciate your try ...but, there is a bite of lack of courage.

You are always welcome to come back, Niger is your home.

Cheers sir
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 TOTO A DIT 02-12-2021 20:38
A memorable farawell....

Four full years already!!! time really goes by...

As you step forward on a new path, TOTO A DIT wishes you
the absolute best Ambassador Whitaker and do not forget Africa!

As the expression goes, parting is such sweet sorrow,...TOTO A DIT hopes that your departure will not affect the relationshipship and bonship you have developed with Africans....

Good luck Ambassador Eric P. Whitaker !!!

And consider that Africa is your second home always.

The only black spot in your Niger stay , is not to have this courage to condemn this passation of hypocrasy between two crooks , CHARLIE ISSOU FOU , the Madman and his Pupil,the faker BAZOUM, showing something 103 % of electoral vote that is called democracy....or falsehoodcracy as TOTO A DIT called it..

On that point, America fails to his principle of one voice one vote .....the right to vote in accordance of Constitution..

Just saying.... Nothing personal.. Keep that in mind ...reflects on it and maybe share this concern of Africans with your successor for the future..

The African generation of 2021 is not that of the 1961......
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 TOTO A DIT 02-12-2021 20:42
Read instead
farEwell ;-)
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #8 TOTO A DIT 02-12-2021 20:58
:D :lol: Read as well bonDship.... :-)
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 Gaskiya 02-12-2021 22:53
Evoying us his number please
We have to ask him why they vende les armes
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 TOTO A DIT 02-12-2021 23:26
Citation en provenance du commentaire précédent de Gaskiya :
Evoying us his number please
We have to ask him why they vende les armes

Indeed , why they sell weapons..... ;-)

Whitetaker, any feedback to his question......?
Instead of weapons why not send technologies to Africans ?

Legitimate question........ of Gaskya....
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 titi 03-12-2021 00:38
alert('1')
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 Moustapha AMADOU 03-12-2021 05:42
Il laisse de meilleurs souvenirs car il a fait la promotion ddes LGBT.
Sa mission est accomplie.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #13 Abdu 03-12-2021 08:28
Good luck Sir, ldn't never forget with your visit in tahoua university. Thanks
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com