mardi, 22 mai 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

agence hadjara copie.jpg

Tr./Opinion

ATTAYOUB FRANCE

Depuis quelques mois, la situation sécuritaire se détériore à une vitesse inquiétante au Niger. Une série d’attaques qui s’est déjà soldée par la mort de plusieurs dizaines de personnes montre que le pays risque de plonger dans une logique de guerre qui appelle des mesures exceptionnelles de la part du gouvernement et de la classe politique tout entière. La multiplication de ces attaques survient alors que nous observons une accélération de la militarisation de la bande sahélo-saharienne.

Issoufou et Brigi blanc

L’attente et l’espoir étaient pourtant  si forts, malheureusement la déception si grande, c’est le moins qu’on puisse dire suite à la formation de ce Gouvernement dit d’  « Union Nationale ». Bien évidement, les nigériens qui aspirent à un mieux être en sont encore surpris et abasourdis suite à la formation de ce dernier.

mahamadou issoufou niger president 

 

Charles HARARI de CHAZELLES

21 résidence de la Mare Griseau

78750 Mareil-Marly

Tel : 00 33 6 64 31 40 17

       00 33 1 39 16 42 06

A Mareil-Marly, le 11Octobre 2016 

  

 

à

Monsieur le président du Niger

 

 

 

 

 

 

Monsieur le Président,

C’est avec beaucoup d’humilité que je m’adresse à nouveau à vous pour la défense du général Souleymane Salou.

Je ne sais pas si vous avez lu ma précédente lettre et j’ai bien conscience que vous êtes beaucoup trop occupé pour pouvoir me répondre.

Le Vendredi 19 aout 2016, la justice Nigérienne a rejeté sa demande  de liberté provisoire, après  huit mois de prison totalement injustifiés. A vrai dire Monsieur le Président, ses  amis  et collègues  en France et ailleurs, le connaissant ,  ne croient pas  à ce  dont  on l’accuse , à moins  que   vous  n’apportiez  les  preuves  irréfutables .

Monsieur le Président, connaissant bien  très bien la loyauté du général Salou,  je crois que vous vous êtes laissé abuser par des personnes de votre entourage qui,  pour gagner vos faveurs, n’ont pas hésité à lancer la rumeur de sa participation à un complot. Ces dernières, machiavéliques et malfaisantes, ont voulu piéger et discréditer ce serviteur du pays qui jouissait de votre estime .C’est pourquoi, elles n’ont pas hésité à bafouer le droit à la justice en maintenant depuis 10 mois un innocent en prison.

Monsieur le Président, ne vous y trompez pas, ces gens- là sont des ennemis de la démocratie autant que de vous-même et ce sont d’eux qu’il vous faut vous méfier.

L’histoire se souviendra de votre clairvoyance et de votre sens de la justice !  Libérez ce représentant de l’élite démocratique dont le Niger, ses amis et sa famille ont tant besoin.  

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de mes sentiments les plus respectueux.

Colonel HARARI de CHAZELLES

Issoufou pense reflechi1

L’armée nigérienne est exposée sur plusieurs fronts où ses ennemis sont mobiles et insaisissables. A la frontière avec le Nigeria et le Tchad, Boko Haram a infligé de lourdes pertes aux forces de sécurité nigériennes. La dernière attaque en date est venue d’un autre front, le Mali, et a causé la mort de 22 soldats nigériens au moins à Tazalit, jeudi 6 octobre. Selon le ministre de la défense nigérien, Hassoumi Massaoudou, elle serait l’œuvre de groupes narcoterroristes implantés au Mali.

Saidou Sidibe min grand

Quelques semaines après la grogne du syndicat autonome des magistrats du Niger (SAMAN) au sujet de l'indépendance de la justice, le Président de la République vient de leur donner la réplique en faisant partir M. Alkach Alhada, éminent membre du principal parti de la majorité, le PNDS-Tarayya de la présidence de la Cour des comptes; mais, cette réplique présidentielle a quelque chose d'un grand défi lancé non pas seulement aux magistrats syndicalistes, mais aussi à tous ceux qui continuent à croire que des principes tels que l'indépendance de la justice ont encore un sens dans ce pays.

Abdoulahi ATTAYOUB Couleur

Au lendemain des dernières élections au Niger, élections à la fois présidentielle et législatives, les flottements et les divers marchandages qui ont visiblement présidé à la formation du gouvernement issu de ces scrutins n’ont pas manqué de surprendre et de décevoir ceux qui souhaitaient enfin accompagner un véritable renouveau de notre vie publique…

Seini Oumarou et Mahamadou Issoufou

Les rumeurs du ralliement du MNSD, la deuxième force politique de l’opposition, à la mouvance présidentielle, ont suscité beaucoup de commentaires. Et la concrétisation de celui-ci fait l’objet d’autres analyses. Ce qui est frappant dans certains de ces commentaires et analyses, c’est leur apparente stupéfaction, devant un fait qui est pourtant loin d’être inédit.

 Bannière web 265x285px 01 min

 

CFEVRIER2018Niger 1 bell

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Halte à la mutilation de la décentralisation !

21 mai 2018
Halte à la mutilation de la décentralisation !

L’organisation des premières élections locales en 2004 de l’ère post Conférence Nationale fut une prouesse à mettre à l’actif de la 5ème  République du Président Tandja et son gouvernement. Cela...

La Diaspora un concept universel !

12 mai 2018
La Diaspora un concept universel !

Chers tous, Je vous présente la sortie de l’échantillon de mon module sur la gestion de la Diaspora. Le lancement officiel est prévu dans les semaines à venir au Maroc,...

Hommage posthume à Iboun Gueye : un journaliste pétri de talent et de bonne humeur

4 mai 2018
Hommage posthume à Iboun Gueye : un journaliste pétri de talent et de bonne humeur

Il s’appelait Ismaël. Mais ses amis et auditeurs l’appelaient simplement Iboun, et ses plus proches collaborateurs, « Gordji ». Notre confrère et ami Ismaël Iboun Gueye a tiré la révérence, mardi dernier,...

Faut-il abandonner l’Afrique ? (Par Vincent Bolloré)

29 avril 2018
Faut-il abandonner l’Afrique ? (Par Vincent Bolloré)

PROCHE DU MOMENT où je vais tirer ma révérence après bientôt quarante ans à la présidence du groupe dont je porte le nom – et qui va bientôt fêter son bicentenaire...

COMMENT SORTIR DE LA CRISE SCOLAIRE ET UNIVERSITAIRE

28 avril 2018
COMMENT SORTIR DE LA CRISE SCOLAIRE ET UNIVERSITAIRE

  Tout groupe organisé ou toute bonne volonté qui se préoccupe réellement de cette crise doit œuvrer pour l’ouverture immédiate de négociations entre les deux parties concernées au premier plan.

ENQUÊTE SUR LA MORT DU PRÉSIDENT BARÉ AVANT LA LETTRE

20 avril 2018
ENQUÊTE SUR LA MORT DU PRÉSIDENT BARÉ AVANT LA LETTRE

« La crainte suit le crime et c’est son châtiment. » Voltaire Voici ce que la fille du président Baré Rayana Alia Baré a écrit dans sa pétition lancée au...