NITA Fond Site Web 675 x 240

attaque terroriste Niger

Les « pirates de la route » naviguent dans le désert au gré des courants de marchandises. Ils attaquent les convois qui permettent aux populations isolées de vivre, font leurs petits trafics sur le dos des honnêtes gens et tuent sans vergogne des civils innocents. Le Président du Niger et son armée, appuyés par les forces étrangères combattent ces bandits sans foi ni loi qui instrumentalisent une religion pour s’en prendre aux plus vulnérables.

Zeyna commission0

La « zakat », la rançon et l’assurance sur la vie qu’ils prélèvent, en contraignant les populations, ne sont pas des offrandes. Loin de là ! C’est la sueur et le sang des travailleurs et des sans-défenses livrés à des prophètes de la mort et de la destruction qui iront ensuite s’acheter des armes et des motos pour piller et tuer toujours plus.

Pour tenter d’expliquer cette situation, certains affirment que les gens qui tombent dans ça n’ont pas eu le choix. Quand tu vis en brousse, que tu n’es pas allé à l’école et que les métiers honnêtes sont difficiles à trouver, il faut bien chercher des solutions pour gagner sa vie et nourrir la famille. De ce fait, s’écarter de la voie divine, en rejoignant les persécuteurs à moto, devient une facilité. C’est ainsi que de nombreux jeunes dévoyés perdent leurs repères, ils ne croient plus dans les valeurs traditionnelles et n’ont parfois même plus de respect pour les aînés, gardiens de ces traditions.

Cette situation, ayant trop duré, il est temps de dire non et d’agir comme un « balai citoyen ». Chaque homme, chaque femme, chaque enfant est un observateur des évènements qui l’entoure. Pour neutraliser ce pourrissement de la société, il faut que chacun se discipline et s’investisse.

Il ne faut plus courber le dos et favoriser comme cela les trafics de ces bandits qui représentent une vraie menace sur les routes du pays. Par son nombre et sa résolution, le peuple doit s’opposer à cette gangrène en dénonçant les méfaits et en étant solidaire des communautés qui en sont victimes. Les milices dont nous grossissons les rangs peuvent aider mais elles ne sont qu’un moyen parmi d’autres et c’est bien la volonté populaire qui permettra de se débarrasser de ces parasites. Car, enfin, un peuple uni qui a vu tant de misères ne doit plus subir les tourments de la vie mais en affronter les difficultés.

Omar Sylla 



Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2038 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
530 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
328 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
474 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
358 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
362 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2283 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages