NITA Fond Site Web 675 x 240

Immeuble Commissions generales permanentes

Depuis quelques jours, l’affaire dite projet de construction d’un immeuble au profit de l’Assemblée nationale défraie la chronique au point de devenir les choux gras de certains citoyens. Réseaux sociaux, médias traditionnels et salons feutrés de la capitale, tous les canaux sont bons pour débattre sur la question.  De quoi s’agit-il exactement ?

Des sources proches de l’Assemblée nationale indiquent qu’il existe effectivement au niveau de l’institution un projet intitulé «construction d’un bâtiment des commissions générales parlementaires permanentes». Contrairement à la lecture faite au niveau d’une certaine opinion publique, celui-ci n’a rien avoir avec la construction d’un « hôtel des députés », même si le bâtiment en projet sera bâti dans l’enceinte de l’Assemblée Nationale sur le site de l’actuel « cases de passage des députés», que certains appellent abusivement «hôtel des députés». C’est peut-être de là, qu’est partie la confusion  en assimilant le projet de construction du bâtiment dédié aux commissions générales parlementaires permanentes, à un «hôtel des députés».

En effet, le projet est la dernière phase d’un programme global dont l’objectif est de contribuer à l’amélioration du travail parlementaire, indique la même source.  

D’après nos investigations, c’est dès le début de la 1ère législature de la 7ème  République, qu’un programme de modernisation de l’Assemblée Nationale a été initié. Ce programme comprenait la construction d’un bloc de Bureaux pour les Vice-Présidents et les Secrétaires Parlementaires, d’un bloc de Bureaux pour les Questeurs et les services rattachés, d’un bloc de Bureaux pour abriter l’Administration, l’infirmerie et d’un bloc au profit des Commissions Générales Permanentes.

Les trois blocs ci-haut énumérés sont actuellement opérationnels en dehors de celui qui devait abriter les bureaux des commissions générales permanentes de l’assemblée nationale, objet des commentaires au niveau de l’opinion publique.

L’immeuble dont le marché a été attribué à l’Entreprise MIKA, après un processus régulier de consultation comprend un sous-sol (R-1) et huit niveaux (R+7).

Le R-1 sera un parking pouvant accueillir deux cents (200) véhicules.

Le R+7 comprendra: Une salle de réunion et une série de bureaux pour chaque commission générale dont un grand bureau avec secrétariat pour le Président de la Commission, deux bureaux pour les agents parlementaires et le Conseiller Principal, trois bureaux polyvalents pour les députés, une cafétéria, une bibliothèque.

Un Bureau avec secrétariat pour chaque président de groupe parlementaire et plusieurs autres bureaux polyvalents.

La construction du bâtiment a été une volonté des différents présidents qui se sont succédés à la tête de la 2ème institution du pays pour juguler le problème d’insuffisance des bureaux à l’assemblée nationale.

Mieux la construction du joyau va permettre à l’institution de faire des économies liées aux charges de fonctionnement des groupes parlementaires notamment : location d’équipement et fonctionnement du siège de chaque Groupe parlementaire.

Par ailleurs, l’on notera que la technologie utilisée pour la construction de ce bâtiment est similaire à celle du bâtiment actuel du Ministère des Finances. Il sera doté, en plus de l’alimentation électrique, d’une alimentation par énergie solaire. Il sera construit sur une superficie de mille cinq cent mètres carrés (1500 m2).

Le délai de construction retenu est de quinze (15) mois. Le montant global du marché s’élève à environ quinze (15) milliards y compris l’équipement d’ensemble. Le paiement sera échelonné sur cinq (5) ans et sera imputé sur le budget de l’Assemblée Nationale. 

 (actuniger.com)

 



Commentaires

5
Dankadouro
2 années ya
Pour demontrer leur patriotisme, les d
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
Moussa Bagoudou Soumailae
2 années ya
Malgr
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
4
Oumou Mamoudou
2 années ya
C est avec les nuances du fran
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
5
Oumou Mamoudou
2 années ya
Bachir Souley Kouato
Pendant ce temps, des classes en paillotes brulent!
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
4
Kader Illiassou
2 années ya
S'il vous pla
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
Laouali Amani Sama
2 années ya
En tout cas comme beaucoup des mes pr
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Cabascabo
2 années ya
"...trois bureaux polyvalents pour les d
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
Sani Saley
2 années ya
Et quand est ce que le programme de modernisation de nos
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Laouali Amani Sama
2 années ya
Arr
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN1

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
1604 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
510 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
302 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
448 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
336 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
342 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2271 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages