mercredi 10 août 2022

4053 lecteurs en ligne -

fraren

BEPC 2021 : la fuite des épreuves à la base du report des épreuves écrites

eleves salle examen bell

Le ministre de l’Education nationale a décidé, par arrêté signé ce vendredi 18 juin 2021, du report du 22 juin au 06 juillet,  du début des épreuves écrites de la session 2021 du Brevet d’études du premier cycle (BEPC). Selon des informations exclusives d’actuniger, ce report a été justifié par la fuite de certaines épreuves et il va falloir reprendre tout le processus.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Plusieurs versions sur les raisons qui ont justifié le report, du 22 juin au 06 juillet 2021, du début de l’examen du BEPC ont circulé depuis la matinée de ce vendredi après la publication de l’arrêté du ministère de l’Education nationale. Sur les réseaux sociaux, un accident d’une voiture de l’administration qui acheminait les documents et épreuves, en partance de Niamey pour Tahoua, a même été avancé comme la cause de ce report. De l’ infox ou « fake news » comme nous avons pu le confirmer auprès de sources crédibles.

Dans l’arrêté ministériel qui fait grand bruit, aucune raison n’a été officiellement avancée par le ministre de l’Education nationale, ce qui a amplifié les spéculations.

 Report examen BEPC

Selon des sources crédibles au sein du ministère, le report a été décidé suite à la découverte des fuites. Certaines épreuves se sont retrouvées chez des candidats plusieurs jours avant le début de l’examen. Selon nos sources, il va falloir reprendre tout le processus d’élaboration et d’impression de nouvelles épreuves, ce qui justifie ce report de plus de deux (2) semaines du BEPC.

Ce n’est pas la première fois, ces dernières années, que la fuite des épreuves  perturbe les examens officiels au Niger. Cette fois, fort heureusement on peut dire, les fuites ont été découvertes à temps mais le mal est déjà fait puisque le choix et la confection de nouvelles épreuves ainsi que leur acheminement dans les centres d’examen va occasionner un budget supplémentaire aux caisses de l’Etat.

A quelques jours du début des épreuves écrites, la HALCIA avait pourtant, dans un communiqué, mis en garde les tricheurs et les fraudeurs qui sont passibles de sanctions pénales selon les textes en vigueur. Le message n’a visiblement pas bien passé et, on ne cessera jamais de le répéter, il est grand temps que les coupables et complices de ces fraudes aux examens soient véritablement recherchés et punis conformément à la loi afin d’éradiquer ce fléau qui entache la crédibilité des diplômes nigériens. 

Ikali Dan Hadiza (actuniger.com)

 



Commentaires  

+2 #1 Roufaye 18-06-2021 20:26
Mon cher pays le Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Hemoubolo 18-06-2021 21:02
C'est l'oeuvre du gurisysteme dans la continuité, la consolidation de pratiques mafieuses. Des fils de pauvres que Dieu a aidé à réussir par l'école et qui font la promotion de la tricherie, de la fraude, du vol, du pillage, de passe-droit, du raccourci, la politique de parents amis et connaissances. Que c'est dommages !
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #3 Abdul 18-06-2021 22:04
Courage les candidats:le voleur crie au voleur
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Eby 18-06-2021 23:32
parents voleurs enfants betes
Cadre du niger
Jusqu'à quand allons nous accepter cela ? ;-) ;-) ;-) ;-)
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 .....lol 18-06-2021 23:56
:sad:
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #6 .....lol 18-06-2021 23:56
:sad:
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #7 .....lol 18-06-2021 23:56
:sad:
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #8 .....lol 18-06-2021 23:56
:sad:
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 bagague 19-06-2021 05:46
S'il y a des voleurs de milliards en liberté, pourquoi un fraudeur ou tricheur au BEPC sera recherché et Puni? Notre société est simplement injuste. On veut véritablement un Etat de droit? Alors la loi doit s'appliquer à tous ,sans distinction
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #10 Baba 19-06-2021 06:43
La machinerie administrative nigérienne souffre de nombreuses pathologies. De filous politiques aux responsables fraudeurs de l'éducation, puis en passant par l'insécurité, ...
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #11 Mamou 19-06-2021 08:54
Une telle manoeuvre au lendemain des rencontres du President Bazoum avec tous les acteurs de l'education n'est pas l'oeuvre du hasard. Un simple acte de sabotage de Bazoum qui a mis l'education au top de son agenda. Bazoum doit sevir fort ou se coucher a jamais face aux forces du mal.
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #12 Alat 19-06-2021 09:40
Les nigériens enregistrerons le pire cette année en ce qui concerne le résultat du BEPC
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #13 SBM 19-06-2021 15:17
Bonsoir à tous,
Les citoyens doivent faire la différence entre les voleurs des deniers publics et les fraudes aux examens scolaires. Tous les citoyens doivent se mobiliser pour l'organisation des examens propres. Il ne faut pas qu'on s’habitue à des facilités, nous sommes dans un monde compétitif.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 nour 19-06-2021 22:31
@[quote name="SBM"]
Non monsieur
c'est les memes voleurs de l'administration qui font tous pour obtenir les fuites des epreuves et donner a leurs enfants nuls.
sinon un pauvre citoyen comment peut il obtenir une fuite d'une epreuve
c est les memes personnes
reveillez vous
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #15 Moi même 20-06-2021 11:58
Nous devons d'inculquer le discipline et l'honneur à nos jeunes en enfants mais celà passe passe une administration exemplaires ce qui n'est pas le cas chez nous.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #16 ???? 20-06-2021 12:45
C'est le résultat d'un pays ou rien ne marche normalement, tout ça n'est pas étonnant. Une jeunesse qui s'habitue de jour en jour à la facilité sans doute parce que les ainés ne donnent pas le bon exemple....
Mais ce qui fait que les auteurs récidivent chaque année, c'est parce que personne n'a encore été inquiété, on ne sanctionne pas les auteurs car c'est soit des amis, des camarades politiques, alliés politique etc, c'est valable pour toutes les autres affaires, santé, sécurité, surfacturations, etc...le régime 7 a réussi à légitimer des crimes et j'ai bien peur que cela continu dans la durée....on peut voler, frauder, tricher, etc et dormir tranquille tant qu'on est avec le pouvoir..
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #17 Gagalo 20-06-2021 15:13
@13SMB
"Une fraude est une action destinée à tromper[1],[2]. La falsification, la dissimulation, l'adultération ou certains types de vols sont des exemples de fraude".
Wikipedia
"Il s'agit d'un acte qui a été réalisé en utilisant des moyens déloyaux destinés à surprendre un consentement, à obtenir un avantage matériel ou moral indu ou réalisé avec l'intention d'échapper à l'exécution des Lois". Définition Google
Seuls des gens malhonnêtes, indignes, sans sens de l'honneur, sans scrupule peuvent se lancer dans le vol, la tricherie, la fraude toutes choses contraire aux valeurs que les nigériens ont connues par le passé.
Dix ans d'impunité avec le gurisysteme ce qui a amplifié les pratiques malsaines, mafieuses de tous genre.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #18 Blackmarket 21-06-2021 10:49
La médiocrité de la base a découlé du sommet. Le redressement des citoyens Nigériens sera un combat de longue haleine car la gangrène est trop profonde. Au delà de l'éducation (parentale comme scolaire), les problémes qui minent ce cher pays sont si nombreux, après qu'ils aient été multipliés par au moins 10 ces 10 dernières années, qu'il faudra bien plusieurs décénies pour remonter la pente. :sad:
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #19 Arthur 21-06-2021 11:50
Dix ans de pouvoir satanique de issoufou ne sera pas facile a netoyer. Cela prendra du temps mais il faudra pour cela de la volonte et beaucoup de courage et de determination et ce ne sont pas les gesticulations de Bazoum pour ne pas dire le "un pas en avant deux pas en arriere" de Bazoum qui pourra eradiquer un mal aussi profond.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com