mardi 4 octobre 2022

2350 lecteurs en ligne -

fraren

BEPC 2020 : les examens encore perturbés par des fuites de certaines épreuves

La session 2020 des examens du Brevet d’étude du premier cycle (BEPC), qui a débuté depuis le jeudi 6 juillet 2020, a été entachée par des fuites de certaines épreuves. Au troisième jour de l’examen, ce samedi 8 Août, l’épreuve de SVT a été même suspendue dans la matinée puis reprogrammée pour l’après-midi en raison des fuites constatées dans certains centres. Malgré l’engagement des autorités pour des examens propres, ces pratiques déplorables ne cessent de s’amplifier ces dernières années, ce qui n’est pas sans entacher la crédibilité des diplômes nigériens.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Encore des épreuves corrigées avant l’heure ! Les examens du BEPC au titre de l’année académique 2019-2020 qui ont débuté depuis le jeudi dernier ont été entachés par la fuite de certaines épreuves notamment celle de Science de la Vie et de la Terre (SVT) à Agadez, mais aussi de Physique-Chimie (PC) dans d’autres centres du pays. Des épreuves avec les sujets corrigés qui circulent et se partagent sur les réseaux sociaux à la veille des épreuves, ce qui a poussé les autorités à suspendre puis reprogrammer l’épreuve de SVT ce samedi 8 Août 2020.

Pour des diplômes propres

Ce n’est pas la première fois qu’on assiste à de telles pratiques qui ne cessent de prendre de l’ampleur ces dernières années comme c’est le cas en 2015 pour les examens du Baccalauréat. Le fait est que ,à chaque fois, les autorités annoncent des sanctions qui ne sont pas suivies d’effets ce qui permet au fléau de se persister d’année en année, entachant par la même occasion, la crédibilité des diplômes nigériens. Cette année encore, à la veille du début des épreuves, le ministre des Enseignements secondaires, Mohamed Sanoussi Elhadji Samro, a annoncé dans un message que  «dans le cadre de la recherche de la qualité des enseignements et des apprentissages, vœu cher à SE. Elhadji Issoufou Mahamadou, Président de la République, Chef de l’Etat qui fait de l’éducation une de ses priorités, des mesures ont été prises pour renforcer la crédibilité du diplôme du BEPC ». Il a par conséquent engagé « les présidents des centres et de Jury de corrections, les surveillants des salles et les membres des secrétariats, à plus d’abnégation et de rigueur dans le respect strict de la réglementation en vigueur», tout en rappelant que «des instructions fermes ont été données pour réprimer toute indélicatesse, et ce, conformément aux textes en vigueur».

Avec ce qui vient de se passer, encore une fois,  à Agadez et dans d’autres régions du pays, les mesures prises par le gouvernement n’ont pas été visiblement efficaces. Il est donc plus qu’urgent que les textes soient enfin mis véritablement en application et que les vrais coupables soient recherchés pour qu’ils répondent de leur forfait devant la justice. D’autant que des annonces mêmes faites par les responsables du ministère, notamment la Direction des examens, toutes les dispositions ont été prises pour sécuriser les épreuves qui n’ont été convoyées dans les principaux centres qu’à la veille du début des épreuves. Les services compétents pourront donc enquêter pour situer les responsabilités afin ces pratiques frauduleuses soient définitivement bannies au Niger. Il y va de l’avenir du système éducatif et de la crédibilité à l’international des diplômes nigériens.  Sinon, chaque année et à chaque examen, les mêmes pratiques se reproduiront et il n y aura que les mots et les larmes de crocodiles pour parler d’un véritable fléau qui continue de gangréner l’école nigérienne !

Ikali (actuniger.com)

.

Commentaires  

0 #1 Dan lokol 09-08-2020 17:58
Dans un pays de voleurs (c’est stj qui le dit ), c’est normal que les enfants apprennent à tricher tôt
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Abu 30-11-2021 14:04
:oops: :sigh:
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 Élève 30-11-2021 14:04
:lol:
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com