vendredi, 26 février 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


pr cndh et dg police nationale 27 03 2020

Le Président de la commission nationale des droits humains (CNDH), Pr Khalid Ikhiri a reçu, ce vendredi 27 mars 2020, le directeur général de la police nationale, Monsieur Souley Boubacar venu lui présenter ses excuses, dans les locaux de l’institution.

Zeyna transfert argent bis

Cette rencontre intervient après que, le 16 mars dernier, le directeur général de la police nationale, Souley Boubacar, ait intimé l’ordre au Président Khalid Ikhiri, en visite dans les locaux de la police judiciaire, de quitter les lieux au risque de faire intervenir ses éléments pour l’évacuer.
Rappelons que le Pr Ikhiri est allé à la police judiciaire (PJ) pour rendre visite aux personnes interpelées lors des manifestations de la société civile du 15 mars 2020 ayant occasionné l’incendie du marché Tagabati de Niamey et la mort de trois personnes.
‘’Nous sommes ici, dans le cadre d’un incident qui s’est produit entre la police nationale et la CNDH, pour trouver un terrain d’entente, et le terrain est trouvé donc tout va normalement entre les deux institutions qui évoluent pour la promotion des droits de l’homme’’ a déclaré le porte-parole de la police nationale Mr. Mountari Abou.
‘’Je dois dire que c’est grâce à l’intervention du premier Ministre que nous sommes arrivés à ce terrain d’entente où la police nationale, dans une démarche d’humilité, est venue présenter ses excuses à la commission des droits humains pour l’incident qui s’est  produit le 16 mars dernier ‘’ a précisé le rapporteur de la commission,  Mr Talibi Hamidou Moussa qui  a qualifié l’incident de ‘’incident malheureux’’.
‘’Excuses que la commission a acceptées de bon cœur, et c’était, pour nous, une occasion de réaffirmer la nécessaire collaboration entre les deux institutions pour l’épanouissement des droits humains dans notre pays.  Donc nous sommes satisfaits de cette rencontre qui a été une occasion d’envisager le futur des droits humains dans des perspectives heureuses’’  a-t-il poursuivi.
Notons que la CNDH est une institution constitutionnelle dont la mission principale consiste à promouvoir les droits humains au Niger. 

ANP

Commentaires  

+1 #1 Daouda chinkafa 27-03-2020 14:19
Heureux dévouement. dieu soit loué.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #2 Adamou Silas 27-03-2020 14:52
Aucune excuse ne doit être acceptée de sa part soit il démissionne ou qu’il soit traduit devant les tribunaux. Car ce qu’il a fait peut être qualifié “ de délinquance administrative et abus du pouvoir “ alors que la loi soit dite “
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 Ousseini Issa 27-03-2020 16:04
Il doit répondre devant la justice, un responsable qui connaisse pas le droit toujours au Niger se commsa après le mal qu'ils vont s'excuser le médecin après la mort
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 Abdoulayr Amadou Harouna 27-03-2020 16:05
Cette présentation d excuse est salutaire de la part du DGPN et c est digne de sa part..
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Madou 27-03-2020 16:13
Hum !!
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #6 Hamadou Altiné 27-03-2020 16:16
Qu'il démissionne !
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #7 Bassarou Mina 27-03-2020 16:27
C'est une bonne chose,le pardon grandit celui le reçoit et celui qui le demande
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #8 Salomon 27-03-2020 17:51
Tibunal supreme du parti :
DGPN: Monsieur le president de la CNDH, pardon pour mes propos pas trop mechants. Apres tout nous avons des amis communs comme brigi rafini et tous les deux nous apprecions le travail colossal abattu par le President de la Republique.
Bazoum: Alors Faute pardonee et continue de faire le meme bon boulot comme d'habitude
Mamadou Karidjo: Camarade president issoufou, pardon pour avoir pioche dans les coffres de la defense pour rehausser le gout de la sauce de ma maison. Je pensais qu'on s'etait convenu de nous servir pour rattrapper le temps perdu mais a condition de ne pas se faire prendre.
Bazoum: D'accord faute pardonnee a condition que tu me soutiennes et verse une partie pour ma campagne
Kalla Moutari: pardon camarade issoufou pour m'etre gracieusement servi dans les coffres du ministere de la defense. Je ne savais pas que c'etait mal vu que je n'etais pas le seul ministre a le faire. Je ne vais plus recommencer car j'en ai deja mis de cote assez.
Bazoum: Alors Faute pardonee a condition que tu reverses une partie pour ma campagne.
Affaire close.
Union fait la force
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #9 Albatros 27-03-2020 18:07
Que fait cette putaine de CNDH... Par rapport au cas de Seydou Bakari???
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #10 Kabirou 27-03-2020 18:49
Pour la première fois dans l'histoire de la renaissance.
Un poids lourds s'excuse...
Certains savent de quoi je parle.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #11 Fatiti 28-03-2020 03:40
Le ridicule ne tue pas, quand l'intestin est fragile sa se vois ,minable dg de merde wiski Man
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #12 kirja 28-03-2020 13:29
il est nécessaire que le DG de la police soit renvoyé pour prendre des cours de droit.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 Nigerien 29-03-2020 11:40
Si la CNDH est bien attachee a ses valeurs et ses principes, elle ne devrait pas se contenter de simple excuse dictee a ce DGPN par celui la meme qui a la charge constitutionnelle de prendre action contre son cas a savoir issoufou mahamdou en personne. Il ne suffit pas que le ministre de l'interieur ou de ses agents appelle le type pour lui dire excuse toi et on passe l'ardoise sur ta faute aussi grave soit elle. C'est grave a quel point issoufou a vide les textes et les institutions de leur contenu.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 Intarou 29-03-2020 17:07
Niger hoho.
Pourquoi les lois et règlements doivent être respectés ?
C'est pour tous travers que le seigneur nous sanctionne à travers des maladies sans remède par exemple. Qu'Allah SWT ramène les dirigeants sur le droit chemin
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Booster ACTUNIGER 800-800 pixels Plan de travail1

Top de la semaine

Publier le 25/02/2021, 18:10
urgent-le-domicile-de-l-opposant-hama-amadou-actuellement-encercle-par-un-imposant-contingent-des-forces-de-l-ordre-images-exclusives Selon le constat fait par Actuniger, un imposant contingent d’éléments d’interventions spéciales ...Lire plus...
Publier le 25/02/2021, 16:10
troubles-post-electoraux-2-morts-et-pres-de-500-arrestations-depuis-mardi-niamey-toujours-sous-haute-tension Les manifestations qui secouent Niamey et plusieurs villes du pays depuis mardi dernier et la...Lire plus...
Publier le 25/02/2021, 14:36
ibrahim-moussa-redacteur-en-chef-du-journal-nigerien-la-roue-de-l-histoire-analyse-pour-apa-les-principaux-chantiers-de-mohamed-bazoum Comment appréciez-vous le déroulement du scrutin présidentiel de dimanche dernier ? En dépit de...Lire plus...
Publier le 25/02/2021, 12:43
tensions-post-electorales-calme-precaire-a-niamey-internet-toujours-bloque Après 48h de violentes manifestations à Niamey, un calme précaire règne dans cette matinée du jeudi 25...Lire plus...
Publier le 24/02/2021, 21:48
elections-la-secretaire-generale-de-la-francophonie-oif-condamne-les-violences-post-electorales-au-niger-communique Dans un communiqué publié ce mercredi 24 février 2021, la Secrétaire générale de l’Organisation...Lire plus...
Publier le 22/02/2021, 10:29
presidentielles-2e-tour-legere-avance-de-bazoum-sur-ousmane-selon-les-premiers-resultats-proclames-par-la-ceni La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a commencé depuis quelques heures, la...
Publier le 24/02/2021, 12:56
presidentielle-le-candidat-de-l-opposition-mahamane-ousmane-revendique-sa-victoire-avec-50-3-des-voix C’est depuis Zinder où il avait installé son QG après la fin de sa camapgne électorale, que le...
Publier le 25/02/2021, 18:10
urgent-le-domicile-de-l-opposant-hama-amadou-actuellement-encercle-par-un-imposant-contingent-des-forces-de-l-ordre-images-exclusives Selon le constat fait par Actuniger, un imposant contingent d’éléments d’interventions spéciales ...
Publier le 23/02/2021, 20:28
presidentielle-apres-sa-victoire-bazoum-felicite-ousmane-et-lui-tend-la-main-pour-faire-face-ensemble-aux-defis-majeurs-du-pays-declaration Après la proclamation des résultats provisoires du second tour de la présidentielle qui le donne...
Publier le 24/02/2021, 19:10
tensions-postelectorales-interpellation-du-general-tchanga-ancien-chef-d-etat-major-de-l-armee Les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) ont procédé ce mercredi dans l’après-midi à...
Publier le 22/02/2021, 10:29
presidentielles-2e-tour-legere-avance-de-bazoum-sur-ousmane-selon-les-premiers-resultats-proclames-par-la-ceni La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a commencé depuis quelques heures, la...
Publier le 23/02/2021, 15:35
elections-l-opposition-denonce-un-hold-up-electoral-et-exige-la-suspension-de-la-publication-des-resultats-par-la-ceni   Dans un communiqué publié ce mardi 23 février 2021, la direction nationale de campagne du...
Publier le 21/02/2021, 21:57
bazoum-mohamed-j-ai-des-raisons-de-croire-que-la-chance-sera-de-mon-cote Le candidat du PNDS Tarraya au second tour de l’élection présidentielle, Mohamed Bazoum, a accompli...
Publier le 24/02/2021, 19:10
tensions-postelectorales-interpellation-du-general-tchanga-ancien-chef-d-etat-major-de-l-armee Les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) ont procédé ce mercredi dans l’après-midi à...
Publier le 23/02/2021, 16:57
elections-situation-tendue-a-niamey-en-marge-de-la-proclamation-des-resultats-du-second-tour-de-la-presidentielle De violents heurts ont éclaté ce mardi après-midi dans plusieurs quartiers de Niamey à quelques heures...

Dans la même Rubrique

Urgent : le domicile de l'opposant Hama Amadou actuellement encerclé par un imposant contingent des forces de l’ordre (images exclusives)

25 février 2021
Urgent : le domicile de l'opposant Hama Amadou actuellement encerclé par un imposant contingent des forces de l’ordre (images exclusives)

Selon le constat fait par Actuniger, un imposant contingent d’éléments d’interventions spéciales  de la Police, de la gendarmerie et de la garde nationale est actuellement déployé au domicile de l’opposant...

Troubles post-électoraux : 2 morts et près de 500 arrestations depuis mardi, Niamey toujours sous haute tension

25 février 2021
Troubles post-électoraux : 2 morts et près de 500 arrestations depuis mardi, Niamey toujours sous haute tension

Les manifestations qui secouent Niamey et plusieurs villes du pays depuis mardi dernier et la proclamation des résultats du second tour de la présidentielle ont deux (2) morts selon les...

Ibrahim Moussa, rédacteur en chef du journal nigérien La Roue de l’Histoire, analyse pour APA les principaux chantiers de Mohamed Bazoum

25 février 2021
Ibrahim Moussa, rédacteur en chef du journal nigérien La Roue de l’Histoire, analyse pour APA les principaux chantiers de Mohamed Bazoum

Comment appréciez-vous le déroulement du scrutin présidentiel de dimanche dernier ? En dépit de quelques irrégularités, notamment la saisie de faux bulletins de vote à Dogondoutchi (Sud-Ouest) par la Commission...

Tensions post-électorales : calme précaire à Niamey, internet toujours bloqué

25 février 2021
Tensions post-électorales : calme précaire à Niamey, internet toujours bloqué

Après 48h de violentes manifestations à Niamey, un calme précaire règne dans cette matinée du jeudi 25 février. La contestation s’est toutefois étendue à Tillabéri où les échauffourées ont nécessité...

Tensions postélectorales : interpellation du «général Tchanga », ancien chef d’Etat major de l’armée

24 février 2021
Tensions postélectorales : interpellation du «général Tchanga », ancien chef d’Etat major de l’armée

Les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) ont procédé ce mercredi dans l’après-midi à l’interpellation de l’ex général Moumouni Boureima dit « Tchanga », ancien chef d’état-major des Forces Armées Nigériennes...

Niger : internet bloqué suite à de violentes manifestations postélectorales

24 février 2021
Niger : internet bloqué suite à de violentes manifestations postélectorales

Les nigériens se sont réveillés ce mercredi sans accès à internet. Un black out qui concerne tous les quatre (4) opérateurs que compte le pays et qui fait suite aux...