vendredi, 27 novembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Mahamadou Karidjo Transport Malanville

Le président de la HALCIA, Gousmane Abdourahamane, a confirmé dans un point de presse qu’il a tenu ce vendredi 16 Août à Niamey, que le processus de passation et d’exécution du marché relatif à la confection du nouveau permis de conduire biométrique est entaché d’irrégularités.

Zeyna transfert argent bis

Comme nous l’avons précédemment rapporté dans un précédent article, face au tollé que cette affaire a provoqué, la HALCIA s’est saisie d’office du dossier, en vertu de ses prérogatives. Selon les explications du président de la HALCIA, au stade actuel de l’enquête, presque tous les documents relatifs à cette convention ont été mis à la disposition des enquêteurs. Aussi, Gousmane Abdourahamane a annoncé qu’une dizaine des réquisitions ont été adressées aux services concernés en vue de faire certaines vérifications, et une dizaine de responsables ont été également entendus.
Selon les premières constatations qui ressortent des investigations qui sont toujours en cours, la HALCIA a relevé que « des agents de l’Etat ont été mis à la disposition de la société délégataire en violation des dispositions de l’article 165 du décret portant modalités d’application de loi sur le statut général de la Fonction publique de l’Etat ». Ce qu’a dénoncé déjà le Syndicat national du personnel de l’administration du secteur des transports (SYNPAT) qui a déposé un préavis de grève pour les 8 et 9 Août, avant de finalement signer un protocole d’accord, le jeudi 15 Août, avec la tutelle.

« Des proches de certains hauts responsables du ministère concerné seraient impliqués dans le processus d’exécution de cette convention ; des sociétés ont été créées, apparemment pour la circonstance ;  la procédure de passation du marché semble elle-même entachée d’irrégularités ». Gousmane Abdourahamane, président de la HALCIA.

Les investigations se poursuivent et selon les explications du président de la HALCIA, l’enquête est actuellement à la phase de rassemblement des preuves et d’identification formelle des auteurs, co-auteurs et complices de cette entreprise.


En attendant la fin de l’enquête, des inquiétudes à l’horizon

En attendant la fin des investigations que mènent la HALCIA, les informations que nous avions précédemment rapportées sur des « choses louches au ministère des transports » se confirment. Au centre de l’affaire, le ministre Karidjo Mahamadou ; le premier responsable du département ; ainsi que certains cadres du ministère et les membres de la Commission des marchés publics qui dépend du cabinet du premier ministre. Les révélations préliminaires de la HALCIA sur les conditions irrégulières d’attribution de ce marché à Haroun Printing, une société appartenant à un libanais, remettent en cause les explications données par les cadres du ministère des Transports dans leur conférence de presse du samedi 28 juillet. Du reste, la décision prise au plus haut sommet de l’Etat de stopper le processus de délivrance du nouveau permis de conduire biométrique a déjà confirmé que la passation du marché n’a pas respecté les conditions légales en la matière.

Il reste à attendre la suite qui sera donnée à ce dossier. Interrogé par Actuniger sur la suite qui sera réservée aux dossiers qu’elle traite, le président de la HALCIA a déclaré qu’à chaque fois, un rapport est adressé au Président de la République et au procureur. Devant le tollé qu’a provoqué cette affaire, qui a beaucoup défrayé la chronique, les coupables devront nécessairement payer au risque de promouvoir la culture de l’impunité au Niger. Les enjeux sont énormes sans compter aussi, qu’un dénouement malheureux de cette affaire pourrait être préjudiciable à l’Etat. La société Haroun Printing a déjà consenti des investissements et selon les responsables du ministère, le marché a été attribué dans des « conditions régulières ». A l’horizon, se pointent les prémices d’un scénario à la « Africard » !

Ikali (Actuniger.com)

 

Commentaires  

+10 #1 Takayci 16-08-2019 22:27
Une possible affaire Africard qui va nous counter du temps et de l'argent. Mais les Karidjo vont s'en tirer à bon compte et on peut même parier qu'il conservera son poste au gouvernement. C'est comme ça, et ça fait mal!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Takayci 16-08-2019 22:29
* qui va nous coûter
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #3 Sidi 17-08-2019 00:00
Il ne leur arrivera rien du tout, c'est l'équipe de la HALCIA qui risque d'être sanctionnée. Humm!
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #4 Souleymane 17-08-2019 00:46
Entout cas l histoire retiendra cette scène des Mr x, y, z
La Halcia est une institution independente et ns sommes optimiste q le droit sera appliqué com il le faut.
Ces x, y, z seront.....
Toute chose a une fini.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #5 Les Omar 17-08-2019 06:47
la loi va être compliquée mais pas sur le ministre.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 liman 17-08-2019 09:43
Citation en provenance du commentaire précédent de Takayci :
Une possible affaire Africard qui va nous counter du temps et de l'argent. Mais les Karidjo vont s'en tirer à bon compte et on peut même parier qu'il conservera son poste au gouvernement. C'est comme ça, et ça fait mal!

Vous avez raison cher monsieur c'est issoufou qui viole la constitution en appliquant pas la loi.Le coran est là.Ça ne pardonne pas.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 Bakomi 17-08-2019 12:17
Un autre "gate" de plus ou des comptes intestins à régler? HM a été éjecté en un temps trois mouvements. Pour "urigate" ? Oh! non! trop ambitieux "dai". To KM kaima yaya ne, lafiya ko? Trop ambitieux abokin ka ne? Mi nene haka! To bakka nisa da shi ka zamna lafiya? I hankuri mana.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 Maiga 17-08-2019 13:37
Citation en provenance du commentaire précédent de liman :
Citation en provenance du commentaire précédent de Takayci :
Une possible affaire Africard qui va nous counter du temps et de l'argent. Mais les Karidjo vont s'en tirer à bon compte et on peut même parier qu'il conservera son poste au gouvernement. C'est comme ça, et ça fait mal!

Vous avez raison cher monsieur c'est issoufou qui viole la constitution en appliquant pas la loi.Le coran est là.Ça ne pardonne pas.


La HALCIA n´a aucun pouvoir. Elle ne sert a rien si le procureur ne prend pas action. Helas, le seul procureur actif est issoufou mahamdou qui continue de couvrir ces abus et d´en proteger les auteurs comme dans le cas de africard, riz pakistanais, urigate, de[mot censuré] trafiquant de drogue, etc. L´Alpha et l´Omega de la corruption et de l´impunite c´est issoufou mahamdou. point barre
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #9 Dandize 17-08-2019 16:53
Karidjo croît que Dieu dort ou qu'il peur de lui il sera rattrapé par ce qu'il a fait au ministère de la defense.Il va payer le sang de nos enfantsConnaissant Gousmane avec sa foi islamique j'ai confiance en lui
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #10 Ali Badje 17-08-2019 17:05
Karidjo sera même promu, où est Ouhoumoudou , Kalla et autres ?
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #11 As alfa 17-08-2019 20:38
Rendez-nous notre argent dépensé inutilement 19200
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #12 Barusch 17-08-2019 23:27
Le Coran est peut être là mais quel rapport avec la loi? La sharia n'est pas la loi officielle du Niger. Pensez vous que les religieux du Niger soit bien plus honnêtes que les ministres? Allons! Ce n'est que de la fumisterie. La seule raison pour laquelle la Halcia ne fonctionne pas et le Niger en général c'est le manque réel d'éducation citoyen et une démocratie sans réel acteurs aux motivations sérieuses et aux moyen réel d'actions sans discrimination.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #13 Le Nigérien Lambda 18-08-2019 17:57
Moi je ne fais pas confiance même à la halcia,je suis désolé. Au Niger,c'est la culture de l'impunité qui règne en maîtresse et la corruption est devenue une pratique quotidienne au plus haut sommet de l'État
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 Blackmarket 19-08-2019 09:42
Citation en provenance du commentaire précédent de Barusch :
Le Coran est peut être là mais quel rapport avec la loi? La sharia n'est pas la loi officielle du Niger. Pensez vous que les religieux du Niger soit bien plus honnêtes que les ministres? Allons! Ce n'est que de la fumisterie. La seule raison pour laquelle la Halcia ne fonctionne pas et le Niger en général c'est le manque réel d'éducation citoyen et une démocratie sans réel acteurs aux motivations sérieuses et aux moyen réel d'actions sans discrimination.

Merci #Barusch
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #15 dodizo 19-08-2019 10:02
Une autre affaire qui implique Karidjo. Apres le Ministère de la Défense c’est au Ministère des Transports que des révélations sont faites sur la gestion du Ministre. Si à la Défense, la grande muette, il n’y a pas de syndicat pour porter les affaires devant la HALCIA aux Transports il y a bien un qui n’a pas hésité à franchir le pas. Mais la question à se poser, Karidjo serait le seul Poids Lourd indélicat de la gestion des camarades depuis les 8 années qu’ils sont au pouvoir. Ou bien serait-il un mauvais mafieux dont les moindres turpitudes sont découvertes. Et même la pourquoi on ne voit pas comme à leur habitude les inconditionnels du régime apparaître pour jouer au pompier et éteindre le feu. C’est tout comme dans ce système il y a Karidjo et les autres. Je suis contre la mauvaise gestion mais je pense que la Halcia doit s’intéresser de très prés a tous les cas d’indélicatesse ou ont été impliqués les ténors du pouvoir.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #16 Liman 19-08-2019 10:23
Citation en provenance du commentaire précédent de Blackmarket :
Citation en provenance du commentaire précédent de Barusch :
Le Coran est peut être là mais quel rapport avec la loi? La sharia n'est pas la loi officielle du Niger. Pensez vous que les religieux du Niger soit bien plus honnêtes que les ministres? Allons! Ce n'est que de la fumisterie. La seule raison pour laquelle la Halcia ne fonctionne pas et le Niger en général c'est le manque réel d'éducation citoyen et une démocratie sans réel acteurs aux motivations sérieuses et aux moyen réel d'actions sans discrimination.

Merci #Barusch

Le coran est là parcequ'il y a violation de la constitution à travers des crimes Economiques qui restent impunis et dont le président a juré de faire respecter en posant sa main sur le coran.
C'est ce qui a remporté le régime Tanja.Je ne souhaite pas le malheur pour ce régime mais comme dit l'autre à bon entendeur salut
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #17 Barusch 20-08-2019 10:48
Je n'en disco vient pas Liman. Cela est vrai. Tout ce que j'apporte comme précision c'est qu'il est malheureux que la seule chose qui nous retienne de crimes encore plus graves et d'un véritable leadership soit le rituel religieux de la main posée sur le Coran. Le statut sacro-saint de tous les artifices religieux font aussi partie du problème, cela en dit long sur notre capacité à être un peuple indépendant et autonome. Cela ne devrait pas être necessaire. L'hypocrisie sous-jacente à ce rituel reflète le gouffre dans la manière de penser de nos dirigeants, leur habilité politique et nos populations. Maintenir la population a ce niveau de réflexion est leur seul objectif.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #18 Dan goraou 20-08-2019 14:18
Si le Président ISSOUFOU pourrait faire ressortir tous les délits et crimes économiques et financiers et sanctionner les auteurs et complices en commençant par sa période de gestion (2011-2019) et remonter ensuite aux gestions antérieures, le peuple nigérien lui rendrait un honneur éternel et il aurait par ce geste, créé les conditions d'une amorce solide du développement du Niger. Son nom sera inscrit en lettres d'or sur les annales de l'histoire de ce pays et d'Afrique. enfin, il finira son mandat dans la dignité et prendra la grande porte de sortie. Ce faisant, on oubliera tous les mauvais actes que son régime a posés et qui ont anéanti notre pays.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #19 Tory 20-11-2020 22:37
Useful information. Fortunate me I discovered your website accidentally, and I'm stunned why this coincidence ddid not came about earlier!
I bookmarked it.
web page: http://google-pluft.us/forums/viewtopic.php?id=17451
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

banniere spotlight BIS

Canal Horizon Nov Dec

Top de la semaine

Publier le 26/11/2020, 17:28
tandja-mamadou-baba-repose-pour-l-eternite-a-maine-soroa-sous-sa-terre-natale L’ancien président Tandja Mamadou a été inhumé ce jeudi en début d’après-midi à Mainé-Soroa, sa ville...Lire plus...
Publier le 26/11/2020, 14:14
burkina-le-president-roch-marc-christian-kabore-reelu-des-le-premier-tour-avec-57-87-des-voix-ceniLe président sortant Roch Kaboré, candidat du MPP, a été réélu dès le premier tour de l’élection...Lire plus...
Publier le 26/11/2020, 13:29
solidarite-nationale-orano-niger-et-ses-filiales-font-un-don-d-equipements-d-une-valeur-de-125-millions-fcfa-aux-victimes-des-inondations Dans le cadre de son engagement sociétal et en réponse à l’appel des autorités à la solidarité...Lire plus...
Publier le 26/11/2020, 11:27
obseques-officielles-de-tandja-mamadou-hommage-national-a-l-ancien-president-au-palais-de-la-presidence Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a assisté, jeudi matin, 26...Lire plus...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...
Publier le 26/11/2020, 11:27
obseques-officielles-de-tandja-mamadou-hommage-national-a-l-ancien-president-au-palais-de-la-presidence Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a assisté, jeudi matin, 26...
Publier le 21/11/2020, 15:17
elections-presidentielles-15-partis-politiques-s-engagent-a-soutenir-albade-abouba-des-le-premier-tour Quinze (15) partis politiques ont signé un protocole accord, hier vendredi au sortir d’une réunion,...
Publier le 23/11/2020, 07:46
elections-malgre-des-defis-importants-le-niger-a-l-opportunite-d-assurer-un-transfert-paisible-du-pouvoir-selon-mohamed-ibn-chambas-envoye-special-du-sg-de-l-onu Le Représentant spécial du SG des nations unies en Afrique de l’Ouest et au Sahel  de l’ONU,...
Publier le 21/11/2020, 15:17
elections-presidentielles-15-partis-politiques-s-engagent-a-soutenir-albade-abouba-des-le-premier-tour Quinze (15) partis politiques ont signé un protocole accord, hier vendredi au sortir d’une réunion,...
Publier le 24/11/2020, 20:59
disparition-de-tandja-mamadou-le-president-issoufou-reporte-sa-visite-dans-la-region-de-maradi Suite à la disparition de l’ancien chef de l’Etat Tandja Mamadou ce mardi à Niamey, le président...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...
Publier le 25/11/2020, 22:44
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-25-novembre-2020 En application de l’article 73 de la Constitution, le Premier Ministre a reçu du Président de la...

Dans la même Rubrique

Projet d’appui à la Force conjointe du G5 Sahel (FC G5S) : les organismes de promotion des droits humains, la société civile et les médias édifiés sur le Cadre de conformité du Haut-commissariat des Nations unies (HCDH)

26 novembre 2020
Projet d’appui à la Force conjointe du G5 Sahel (FC G5S) : les organismes de promotion des droits humains, la société civile et les médias édifiés sur le Cadre de conformité du Haut-commissariat des Nations unies (HCDH)

La série des ateliers d’informations et de consultations des membres de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH), des Organisations de la société civile (OSC) et des professionnels des médias,...

Tandja Mamadou : « Baba » repose pour l’éternité à Mainé-Soroa, sous sa terre natale

26 novembre 2020
Tandja Mamadou : « Baba » repose pour l’éternité à Mainé-Soroa, sous sa terre natale

L’ancien président Tandja Mamadou a été inhumé ce jeudi en début d’après-midi à Mainé-Soroa, sa ville natale. Décédé le mardi 24 novembre dernier à Niamey, les obsèques officielles de l’ex...

Solidarité nationale : Orano Niger et ses filiales font un don d’équipements d’une valeur de 125 millions FCFA aux victimes des inondations

26 novembre 2020
Solidarité nationale : Orano Niger et ses filiales font un don d’équipements d’une valeur de 125 millions FCFA aux victimes des inondations

Dans le cadre de son engagement sociétal et en réponse à l’appel des autorités à la solidarité nationale, la société Orano Mining Niger et ses deux filiales locales (COMINAK et...

Obsèques officielles de Tandja Mamadou : hommage national à l’ancien président au Palais de la Présidence

26 novembre 2020
Obsèques officielles de Tandja Mamadou : hommage national à l’ancien président au Palais de la Présidence

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a assisté, jeudi matin, 26 novembre 2020, dans la cour du Palais de la Présidence, à la cérémonie officielle...

Disparition de Tandja Mamadou : l’ancien président sera inhumé ce jeudi à Mainé-Soroa, sa ville natale

25 novembre 2020
Disparition de Tandja Mamadou : l’ancien président sera inhumé ce jeudi à Mainé-Soroa, sa ville natale

Les obsèques officielles de l’ancien Président de la République Tandja Mamadou auront lieu le jeudi 26 novembre au Palais de la Présidence de Niamey où un hommage national lui sera...

Droit de l’enfant : atelier de formation des journalistes, des membres du parquet et de la PJ sur le droit à l’image des enfants au sein des médias

25 novembre 2020
Droit de l’enfant : atelier de formation des journalistes, des membres du parquet et de la PJ sur le droit à l’image des enfants au sein des médias

En partenariat avec l’UNICEF, le Conseil Supérieur de la Communication (CSC) a organisé ce mercredi 25 novembre 2020 à Niamey, une formation à l’endroit des journalistes, du parquet et des...