NITA Fond Site Web 675 x 240

 CEMA CEDEAO

Suite à la directive de la Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement de la CEDEAO lors de son Sommet Extraordinaire sur la situation politique dans la République du Niger tenue le 10 août 2023 à Abuja, au Nigeria, le Comité des chefs d'état-major de la CEDEAO (CCDC) a commencé l'activation de la Force en attente de la CEDEAO pour le rétablissement de l'ordre constitutionnel en République du Niger. À cette fin, le Comité des chefs d'état-major de la CEDEAO tient, du 17 au 18 août 2023 à Accra, au Ghana, une réunion extraordinaire pour finaliser les plans de déploiement de la Force en attente.

Zeyna commission0

 Initialement prévue le weekend dernier, la réunion du Comité des Chefs d’états-majors de la Cédéao s’est ouverte ce jeudi 17 août 2023 à Accra, en présence des différents responsables militaires des pays membres de l’organisation. « L'objectif de notre réunion n'est pas simplement de réagir aux évènements mais de dessiner de manière proactive un chemin qui mène à la paix et soutient la stabilité », a rappelé à l’ouverture de la réunion, le chef d'état-major du Nigeria, le général Christopher Gwabin Musa, dont le pays assure la Présidence en exercice de la Cédéao.

« Nous utiliserons tous les moyens pour rétablir l’ordre constitutionnel au Niger. L’opération est prête si la diplomatie échoue », a pour sa part déclaré Abdel-Fatau Musah, le Commissaire à la Paix et à la Sécurité de la Commission de la Cédéao. Il a d’ailleurs fait remarquer que « la junte utilise le dialogue pour gagner du temps et faire accepter le putsch ».

Selon des sources à la Cédéao plusieurs pays se sont déjà engagés à mobiliser des troupes dans le cadre de cette opération dont les contours opérationnels devraient être définis durant les deux jours des travaux du Comité des Chefs d’états-majors de l’organisation.

Vents défavorables

Le Comité des Chefs d’états-majors s’était déjà réuni du 2 au 4 août 2023 à Abuja, au Nigeria, pour esquisser les contours de l’opération. Le plan d’intervention a été par la suite soumis aux Chefs d’Etat de la Cédéao lors du Sommet extraordinaire du 10 août dernier à Abidjan et les dirigeants ouest-africains l’ont validé avant d’ordonner l’activation et le déploiement de la Force en attente.

Il convient, toutefois, de noter que les préparatifs de cette intervention militaire ne se déroulent pas sous de bons auspices. Au sein même de l’organisation, des pays membres comme le Cap-vert et dans une moindre mesure le Togo, ne sont pas favorables à cette option qui pourrait avoir des répercussions négatives pour toute la sous-région. Des pays voisins du Niger, notamment l’Algérie, ont aussi mis en garde contre tout recours à la force pour rétablir l’ordre constitutionnel, privilégiant la voie du dialogue et de la diplomatie avec les autorités militaires du Niger. Une position aussi mise en avant par les Parlementaires de la Cédéao à l’issue de la session extraordinaire qu’ils ont tenus samedi dernier sur la situation politique du Niger et les mesures envisagées par la Cédéao pour rétablir l’ordre constitutionnel au Niger.

Lors de la session d’urgence tenue sur le Niger lundi dernier à Addis Abeba, le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) a aussi montré des signes de division sur le soutien à apporter à la Cédéao sur cette question. La preuve en est que plus de trois jours après la réunion, aucun communiqué officiel n’a été encore rendu public pour dégager une position claire de l’organe en charge du règlement des conflits et différents de l’organisation continentale.

Au sein des pays membres, comme au Nigéria où Sénégal, des voix s’élèvent aussi de plus en plus pour rejeter cette option de la force par la Cédéao.

A.Y.Barma (actuniger.com)



Commentaires

11
LA FORCE
8 mois ya
La CEDEAO et la France vont
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
8
Bii Modibbo
8 mois ya
Je pense pour ma part qu'il ne fait plus de doute que cette intervention aura lieu parce que
la France et Tinubu (pour des raisons subjectives) sont oppos
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
Nigerien
8 mois ya
Ils peuvent se rassembler aussi pour mettre fin au terrorisme. Ne vous ridiculiser pas s'ils vous plait. La conclusion c'est que c'est la CDEAO m
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
5
Eayed
8 mois ya
[quote name="Bii Modibbo"]Je pense pour ma part qu'il ne fait plus de doute que cette intervention aura lieu parce que
la France et Tinubu (pour des raisons subjectives) sont oppos
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Hadiza
8 mois ya
Les nouvelles autorit
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
8 mois ya
Quand Bamako par la voix de son Ministre de la D
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
TOTO A DIT
8 mois ya
Suite 1
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
TOTO A DIT
8 mois ya
Suite 2 et fin
La seule solution pour les Africains est de faire une politique r
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
Wangaro
8 mois ya
Des officiers de bureau en train de preparer une soi disant intervention, ca fait rire. Est ce que ces gens la se regardent dans mirroir pour voir comment ils sont ridicules. La france qui a plus de 1500 soldats a Niamey meme n'intervient pas car elle ne veut pas voir ses soldats mourir mais vous poussent a intervenir car elle la france, n'accorde aucune valeur a la vie du negre y inclus celle des faux presidents et generaux de bureau. On vous attend Cedeao, il n'y aura pas de quartier, ni de prisonniers.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
TOTO A DIT
8 mois ya
Pour l'Ex-Ministre Autrichienne
Karin Kneissl, c'est la
"fin officielle de la Fran
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
TOTO A DIT
8 mois ya
Suite et fin
La France contest
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
TOTO A DIT
8 mois ya
8) :-* Le mot censur
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
8 mois ya
TOTO A DIT dit le Chiwawa en Chef de la Junte Fran
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
Queen Amina of Zazzau
8 mois ya
La clique de sergent-chefs. The puppets of the french government.
@ Christopher Musa, you better go clean your messy Kaduna.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Wangaro
8 mois ya
La Cedeao parle desormais d'une mission de soutien a la stabilisation du Niger pour ne pas dire qu'il vont envoyer des haut grades militaires negocier car le plus grand soutien de leur papa qui est la france, les USA ne soutiennent pas une action militaire qui est vouees a l'echecs et n'aura aucun resultat positif. L'armee nigerienne qui a ete fortement entraine et equipe par les USA est capable de tenr tete a des ennemis assymetriques, a plus forte raison des ennemis classique comme une soi disant armee de la Cedeao. Non seulement une tentative d'attaque sera vouee a l'echec mais aussi aura des consequences imprevisibles comme l'embarsement de toute la sous region et la mort de la Cedeao. Vu cela, la reunion des chef d'etats majors de bureau n'a dure qu'une heure. En tout etats de cause, nous les nigeriens vaillant descendant de Sonni Ali Ber, de Sarounya, de Mali Bero, Amadou Kouran Daga,... nous les attendons et broyerons de la Cedeao s'ils viennent avec des armes et non avec des bics et feuilles our prendre notes. Nous ne ferons pas de prisonniers qu'ils le sachent.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Salissou Jostice
8 mois ya
La cedeao et la france vont
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Salissou Jostice
8 mois ya
La cedeao et la france vont
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
1684 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
512 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
307 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
450 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
339 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
346 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2272 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages