NITA Fond Site Web 675 x 240

Conseil Securite UA

Le Conseil de Paix et de Sécurité (CPS) de l’Union Africaine (UA) qui s’est réuni en urgence sur la situation politique au Niger,  lundi 14 août à Addis-Abeba, s’est montré défavorable à soutenir l’option d’une action armée dans le pays. Un camouflet pour les chefs d’Etat de la Cédéao qui, lors de leur Sommet du 10 août dernier,  avaient demandé à l’UA d’adopter les décisions qu’ils ont prises pour restaurer l’ordre constitutionnel dans le pays notamment une éventuelle action armée.

Zeyna commission0

Le Président de la Commission de l’UA, le tchadien Moussa Faki Mahamat, avait pourtant apporté « son soutien ferme » aux décisions prises par les Chefs d’ Etat de la Cédéao, lors de leur second Sommet extraordinaire sur la situation politique au Niger, le 10 août 2023, à Abuja, au Nigeria. Cependant, lors de la réunion d’urgence sur la même question qui s’est tenue lundi dernier à Addis-Abeba, où siège l’UA, des divergences sont apparues au grand jour entre les membres de l’organisation continentale, notamment sur le soutien à apporter à une éventuelle action armée au Niger sous l’égide de la Cédéao afin de rétablir l’ordre constitutionnel.

La preuve, c’est que plus de  48 après la réunion, aucun communiqué officiel n’a été rendu public sur la position du CPS.  Mais selon les déclarations de plusieurs diplomates aux médias, l’option militaire telle qu’envisagée par les chefs d’Etat de la Cédéao est loin de faire consensus. Des consultations sont actuellement en cours pour accorder les violons sur une position officielle du CPS, annoncée pour ce mercredi 16 août 2023.

Divergences

Selon les mêmes sources diplomatiques, si de manière générale les représentants des Etats africains se sont accordés à condamner l’interruption de l’ordre démocratique et à exiger un retour à l’ordre constitutionnel, le Niger a été d’ailleurs suspendu de toutes les instances de l’UA, les avis ont par contre divergé sur le soutien à apporter à l’intervention armée sollicitée par la Cédéao. Il faut dire que certains pays comme l’Algérie, une des plus grandes puissances du continent et voisin du Niger, se sont catégoriquement opposés à une action militaire qui aurait des répercussions négatives dans toute la région comme l’a déjà averti son Président Abdelmajid Tebboune. D’autres pays d’Afrique centrale et australe s’inquiètent également des conséquences d’une telle option pour  la sécurité et la stabilité de la sous-région et surtout l’image du CPS, et dont de l’UA, alors que le rôle est de l’organe est contribuer à « régler les conflits » sur le continent.

Cette frilosité du CPS est de mauvais augures pour les chefs d’Etat de la Cédéao qui ont décidé, lors de leur second Sommet sur le Niger tenu le 10 août dernier à Abuja, décidé d’activer la Force en attente de l’organisation dans l’éventualité d’une action militaire au Niger afin de restaurer l’ordre constitutionnel. Une décision qui a été par la suite, « fermement » soutenue par le Président de la Commission, le Tchadien Moussa Faki Mahamat, mais qui n’a visiblement pas les faveurs du CPS, le Conseil de sécurité de l’UA.

A.Y. Barma (actuniger.com)



Commentaires

2
magagi
8 mois ya
VIGILENCE la bete est aux abois: "Les deput
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
4
fabien
8 mois ya
int
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
8 mois ya
TOTO A DIT se demande et vous demande , c'est quel genre d'h
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
TOTO A DIT
8 mois ya
Suite 1

a martel
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
TOTO A DIT
8 mois ya
Suite 2 et fin

Alassane Ouattara, n
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
fabien
8 mois ya
les hommes de part le monde sont vraiment tous pareil,
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
fabien
8 mois ya
en plus de 2 mill
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Dan Bouzoua
8 mois ya
Helas, l'Afrique ne se limite pas a la seule sphere d'influence de la Francafrique. Les tirailleurs senegalo-ivoiro-beninois des temps modernes pour ne pas dire les chiens de chasse de macron devraient prendre leur mal en patience.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
1684 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
512 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
307 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
450 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
339 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
346 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2272 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages