samedi, 10 avril 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


point presse COCEN soir 21 02 2021

Ouverts à 8h00, les bureaux de vote ont fermé à 19h00. Dans l’ensemble du pays, les opérations de vote se sont déroulées dans le calme mais plusieurs incidents notamment sécuritaires ont été relevés par les observateurs comme les équipes de la COCEN qui a déployé 750 agents sur toute l’étendue du territoire national.

 

Zeyna transfert argent bis

Le scrutin pour le second tour le second tour de l’élection présidentielle de ce dimanche a été endeuillé par la mort de sept (7) agents locaux de la commission électorale et trois (3) blessés graves suite au passage d’un véhicule de la CENI sur une mine dans la commune de Dargol, Département de Gotheye, Région de Tillabery. Plusieurs autres incidents ont été également signalés sur l’ensemble du pays.

La Coalition pour l’observation citoyenne des élections au Niger (COCEN) qui a déployé sur toute l’étendue du territoire national 900 observateurs dont 750 pour cette journée de vote a relevé, par exemple, quelques 20 incidents au niveau des 666 bureaux de vote témoins visités par ses équipes à 16h30, à moins de 3 heures de l’heure légale de la fermeture des bureaux de vote. Il faut relever à ce niveau, comme l’a expliqué le porte-parole de la COCEN, Dambaji Son Allah, « la remontée des données a été un peu ralentie par des soucis de connexion téléphonique et internet dans certaines localités ».

Achat de conscience, bagarre et violences physiques

Les observateurs de la COCEN ont ainsi relevé deux (2) cas d’achat de vote dont un cas au bureau de vote 24 à l’Ecole Primaire Karkada dans la commune 4 de Zinder et un autre au bureau de vote 70 au quartier  Sabon Carré dans la commune de Diffa. A Niamey, au niveau des bureaux de vote 93, 94, 95 et 96 du quartier Bandabari dans la commune 3, les observateurs de la COCEN ont relevé que ce sont les présidents des bureaux de vote qui émargent sur les listes électorales en lieu et place des électeurs.

Autre incident signalé toujours à Niamey par les équipes de la COCEN, c’est un cas de bagarre entre le président du bureau de vote et les électeurs au niveau du bureau de vote 164 de Kouado Talladjé dans la Commune 4. A noter aussi un cas de violence physique toujours au niveau de ce bureau de vote.

Selon le porte-parole de la Coalition, « la plupart des cas répertoriés ont été soldés par l’intervention des superviseurs de la CENI et la situation est redevenue normale, permettant la poursuite du vote ».

point presse COCEN soir 21 02 2021 BIS

Déroulement normal des opérations de vote

En dépit de ces incidents, les opérations de vote se sont déroulement normalement. Les observateurs de la COCEN ont par exemple relevé que le matériel électoral est disponible en quantité suffisante dans la quasi-totalité des bureaux de vote témoins. Les procédures de vote ont été également respectées avec dans une vérification systématique de l'identité des électeurs sur la liste électorale et dans 94% des bureaux témoins visités, les électrices et électeurs ont été invités à émarger la liste du bureau avant d’en sortir. Aussi, dans la moitié de l’échantillon, « une assistance appropriée est apportée aux électeurs l’ayant requise ». Dans la quasi-totalité des bureaux (99% des BV), le secret de vote a été également garanti par l’installation d’un isoloir approprié. Les équipes de la COCEN ont aussi noté, dans 96% des bureaux témoins, la présence des délégués des deux candidats a été relevée. Et dans l'ensemble, ces derniers accomplissaient leurs missions sans entrave même si dans une moindre proportion (6%), leurs compétences sont jugées médiocres.

Pour ce qui est du respect des mesures barrières contre la Covid-19, les observateurs de la COCEN ont relevé que dans une large proportion (81,50%), des mesures de prévention de la pandémie sont mises en place et suivies tant bien que mal. Dans les autres bureaux, la distanciation physique ainsi que le port de masque ne sont pas par contre respectés.

De manière globale pour ce qui est de l’évaluation des opérations de vote, elle a été jugé « Bonne » dans 82% et « Moyenne » dans 15% des 666 de vote témoins visités par les observateurs de la COCEN.

Pour rappel, la Coalition pour l’Observation Citoyenne des Elections au Niger Coalition pour l’Observation Citoyenne des Elections au Niger (COCEN) est constituée de cinq (5) organisations non gouvernementales APDS (Actions et Paix durable au Sahel), GRAAP, JAAD, ROADD et Réseau Esperance. Elle a été mise en place dans le cadre du Projet d’Appui à l’observation citoyenne pour un processus électoral crédible, transparent et apaisé au Niger, financé par l’Union européenne (UE au Niger) et mis en œuvre par l’Institut électoral pour une Démocratie Durable en Afrique (EISA) au Niger.  

Notons enfin que quelques 7,4 millions d’électeurs sont appelés à élire le nouveau président du pays. Deux candidats, Bazoum Mohamed du PNDS Tarrayya au pouvoir et Mahamane Ousmane du RDR Tchandji de l’opposition,  sont en lice pour ce second tour de la présidentielle qui se tient après une campagne électorale particulièrement tendue. 26.000 bureaux de vote ont installés dans tous le pays et le scrutin se déroule en présence de près de 7.000 observateurs nationaux et internationaux. Le scrutin va consacrer la première alternance démocratique du pays.

point presse COCEN soir 21 02 2021 BIS1

A.K.Moumouni (actuniger.com)

  

Commentaires  

+2 #1 Tchimi 22-02-2021 00:32
Bonsoir,
Je vois que vous n'avez pas sillonné Tahoua la zone du PR IM ou la fraude est le jeu favori. Si vous y étiez et que vous n'avez rien constaté c'est que vous êtes partiaux et qu'il n'y'a rien croire de vous.
L'histoire vous jugera comme étant aveugles à Tahoua.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 Yéti 22-02-2021 00:52
Tchimi, pardon sabari, il faut mettre de l'eau dans ton vin, c'est pas le moment
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #3 Eboué 22-02-2021 05:08
Bazoum président INCHA ALLAH
MR OUSMANE ILLUSIONISTE
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Nigérien pur 22-02-2021 05:44
Dans tout le cas chacun des deux partis avait au moins un délégué. Même au deuxième mandat de IM vous avez dit que même des ânes avaient voté. Kimi no car à Tahoua nous savons ce qu'on veut et celui qui nous plaît.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #5 Modibo 22-02-2021 07:17
Citation en provenance du commentaire précédent de Nigérien pur :
Dans tout le cas chacun des deux partis avait au moins un délégué. Même au deuxième mandat de IM vous avez dit que même des ânes avaient voté. Kimi no car à Tahoua nous savons ce qu'on veut et celui qui nous plaît.


Issoufou n'a jamais gagne proprement une election au niger et vous le savez bien.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 Henari 22-02-2021 08:15
Bazoum président de la région de Tahoua. C'est la région grenier des voleurs de la secte rose. Du pur régionalisme. La démocratie se joue dans toutes les régions du Niger sauf à Tahoua. C'est lamentable! C'est pathétique. Ousmane est un Haoussa. Quand on voit des miettes qu'on lui jette à Tahoua ce n'est pas juste.
Bazoum ne peut pas être président d'une région. Même Issoufou n'a engrangé un résultats similaire hormis un hold-up.
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #7 Denoud 22-02-2021 08:47
Les cousins haoussa et haoussaphone, vous étés ridicule et lamentables. Incapables de vous aligner comme un seul homme derrière un natif de damagaran.
Si Lumana s'était aligné à Seini, vous aurez vu les choses autrement. Et voilà qu'il s'aligne derrière un pur sang et vous vous dressée contre lui au profit d'un arabe qui n'est même pas un arabe nigérien d'origine et jusque-là qui peine à justifier ses trois certificats de nationalité. Votre cupidité vous amènera dans un gouffre. C'est inexplicable, incompressible même religieusement. S'aligner derrière un adepte de Charlie contre un marabout formé depuis le jeune âge. Ce n'est pas la peine.
Citer | Signaler à l’administrateur
-5 #8 Denoud 22-02-2021 08:48
Les cousins haoussa et haoussaphone, vous étés ridicule et lamentables. Incapables de vous aligner comme un seul homme derrière un natif de damagaran.
Si Lumana s'était aligné à Seini, vous aurez vu les choses autrement. Et voilà qu'il s'aligne derrière un pur sang et vous vous dressée contre lui au profit d'un arabe qui n'est même pas un arabe nigérien d'origine et jusque-là qui peine à justifier ses trois certificats de nationalité. Votre cupidité vous amènera dans un gouffre. C'est inexplicable, incompressible même religieusement. S'aligner derrière un adepte de Charlie contre un marabout formé depuis le jeune âge. Ce n'est pas la peine.
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #9 Denoud 22-02-2021 08:50
Les cousins haoussa et haoussaphone, vous étés ridicule et lamentables. Incapables de vous aligner comme un seul homme derrière un natif de damagaran.
Si Lumana s'était aligné à Seini, vous aurez vu les choses autrement. Et voilà qu'il s'aligne derrière un pur sang et vous vous dressée contre lui au profit d'un arabe qui n'est même pas un arabe nigérien d'origine et jusque-là qui peine à justifier ses trois certificats de nationalité. Votre cupidité vous amènera dans un gouffre. C'est inexplicable, incompressible même religieusement. S'aligner derrière un adepte de Charlie contre un marabout formé depuis le jeune âge. Ce n'est pas la peine.
Citer | Signaler à l’administrateur
-5 #10 Denoud 22-02-2021 08:52
Les cousins haoussa et haoussaphone, vous étés ridicule et lamentables. Incapables de vous aligner comme un seul homme derrière un natif de damagaran.
Si Lumana s'était aligné à Seini, vous aurez vu les choses autrement. Et voilà qu'il s'aligne derrière un pur sang et vous vous dressée contre lui au profit d'un arabe qui n'est même pas un arabe nigérien d'origine et jusque-là qui peine à justifier ses trois certificats de nationalité. Votre cupidité vous amènera dans un gouffre. C'est inexplicable, incompressible même religieusement. S'aligner derrière un adepte de Charlie contre un marabout formé depuis le jeune âge. Ce n'est pas la peine.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #11 Nigerienvigilant 22-02-2021 09:22
Bazoum est le choix des Nigériens. Les insulteurs publics n'ont qu'à aller se rhabiller
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #12 Nigerienvigilant 22-02-2021 09:22
Bazoum est le choix des Nigériens. Les insulteurs publics n'ont qu'à aller se rhabiller
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #13 gouriste 22-02-2021 10:44
Tout à fait Bazoum est le choix des Nigériens n'en déplaise aux petits aigris.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 Bozari 22-02-2021 11:23
On verra
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #15 Yéti 22-02-2021 11:28
A mon avis, le peuple va préférer la paix à la fitna à la fin du processus
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

SG ACTU NIGER 800 800 pixels V1 Plan de travail 1

Top de la semaine

Publier le 09/04/2021, 12:12
assemblee-nationale-voici-les-presidents-des-differentes-commissions-generales Apres l’élection du Président et celui du bureau, les députés ont procédé hier  jeudi 8 avril...Lire plus...
Publier le 08/04/2021, 22:19
programme-voice-cinq-annees-au-service-de-la-promotion-des-droits-des-plus-vulnerables Lancé en 2016 sur financement du Ministère des Affaires Etrangères du royaume des Pays Bas, le...Lire plus...
Publier le 08/04/2021, 12:34
presidence-l-ancien-ministre-du-petrole-foumakoye-gado-nomme-haut-representant-du-president-de-la-republique L’inamovible ministre du Pétrole de 2011 à 2021 et membre influent du PNDS Tarrayya, Pierre Foumakoye...Lire plus...
Publier le 07/04/2021, 22:18
nation-ce-qu-il-faut-retenir-du-premier-gouvernement-dirige-par-ouhoumoudou-mahamadou La liste du nouveau gouvernement a été dévoilée ce mercredi 7 avril en milieu de journée. L’équipe du...Lire plus...
Publier le 07/04/2021, 14:42
officiel-voici-la-composition-du-nouveau-gouvernement Le Président de la République, Chef de l'Etat Son Excellence Monsieur MOHAMED BAZOUM, sur proposition...
Publier le 06/04/2021, 16:29
dialogue-de-haut-niveau-sur-la-covid-19-et-l-urgence-climatique-discours-du-president-bazoum-president-de-la-commission-climat-pour-le-sahel Allocution du Président de la République du Niger, SEM Bazoum Mohamed, Président de la Commission...
Publier le 07/04/2021, 22:18
nation-ce-qu-il-faut-retenir-du-premier-gouvernement-dirige-par-ouhoumoudou-mahamadou La liste du nouveau gouvernement a été dévoilée ce mercredi 7 avril en milieu de journée. L’équipe du...
Publier le 08/04/2021, 12:34
presidence-l-ancien-ministre-du-petrole-foumakoye-gado-nomme-haut-representant-du-president-de-la-republique L’inamovible ministre du Pétrole de 2011 à 2021 et membre influent du PNDS Tarrayya, Pierre Foumakoye...
Publier le 07/04/2021, 14:42
officiel-voici-la-composition-du-nouveau-gouvernement Le Président de la République, Chef de l'Etat Son Excellence Monsieur MOHAMED BAZOUM, sur proposition...
Publier le 07/04/2021, 22:18
nation-ce-qu-il-faut-retenir-du-premier-gouvernement-dirige-par-ouhoumoudou-mahamadou La liste du nouveau gouvernement a été dévoilée ce mercredi 7 avril en milieu de journée. L’équipe du...
Publier le 08/04/2021, 12:34
presidence-l-ancien-ministre-du-petrole-foumakoye-gado-nomme-haut-representant-du-president-de-la-republique L’inamovible ministre du Pétrole de 2011 à 2021 et membre influent du PNDS Tarrayya, Pierre Foumakoye...
Publier le 09/04/2021, 12:12
assemblee-nationale-voici-les-presidents-des-differentes-commissions-generales Apres l’élection du Président et celui du bureau, les députés ont procédé hier  jeudi 8 avril...
Publier le 06/04/2021, 16:29
dialogue-de-haut-niveau-sur-la-covid-19-et-l-urgence-climatique-discours-du-president-bazoum-president-de-la-commission-climat-pour-le-sahel Allocution du Président de la République du Niger, SEM Bazoum Mohamed, Président de la Commission...

Dans la même Rubrique

Assemblée nationale : voici les Présidents des différentes Commissions générales

9 avril 2021
Assemblée nationale : voici les Présidents des différentes Commissions générales

Apres l’élection du Président et celui du bureau, les députés ont procédé hier  jeudi 8 avril 2021 en séance plénière à la présentation des différentes commissions permanentes  ainsi que leurs...

« Lorsque les élections sont terminées, il faut en tourner la page et se mettre au service du pays », déclare le PAN Seyni Oumarou à l’ouverture de la première session ordinaire de l’Assemblée nationale

8 avril 2021
« Lorsque les élections sont terminées, il faut en tourner la page et se mettre au service du pays », déclare le PAN Seyni Oumarou à l’ouverture de la première session ordinaire de l’Assemblée nationale

Discours de SEM Seini Oumarou, Président de l’Assemblée nationale,  à l’ouverture de la 1ère session ordinaire de l’Assemblée nationale au titre de l’année 2021.

Présidence : l’ancien ministre du Pétrole Foumakoye Gado nommé Haut Représentant du Président de la République

8 avril 2021
Présidence : l’ancien ministre du Pétrole Foumakoye Gado nommé Haut Représentant du Président de la République

L’inamovible ministre du Pétrole de 2011 à 2021 et membre influent du PNDS Tarrayya, Pierre Foumakoye Gado, a été nommé ce jeudi 08 avril par décret présidentiel au poste de...

Nation : ce qu’il faut retenir du premier gouvernement dirigé par Ouhoumoudou Mahamadou

7 avril 2021
Nation : ce qu’il faut retenir du premier gouvernement dirigé par Ouhoumoudou Mahamadou

La liste du nouveau gouvernement a été dévoilée ce mercredi 7 avril en milieu de journée. L’équipe du premier ministre Ouhoumoudou Mahamadou compte 33 ministres dont 5 femmes et 3...

Officiel : voici la composition du nouveau gouvernement

7 avril 2021
Officiel : voici la composition du nouveau gouvernement

Le Président de la République, Chef de l'Etat Son Excellence Monsieur MOHAMED BAZOUM, sur proposition du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, a signé ce jour, un décret portant nomination des...

Dialogue de haut niveau sur la Covid-19 et l’urgence climatique : discours du Président Bazoum, Président de la Commission Climat pour le Sahel

6 avril 2021
Dialogue de haut niveau sur la Covid-19 et l’urgence climatique : discours du Président Bazoum, Président de la Commission Climat pour le Sahel

Allocution du Président de la République du Niger, SEM Bazoum Mohamed, Président de la Commission climat pour la région du Sahel au Dialogue de haut niveau des leaders sur l’urgence...