lundi, 24 février 2020
frarzh-CNentr
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......


defFAN

Le Président de la République et chef suprême des armées, Issoufou Mahamadou, a procédé à un léger mais significatif réaménagement de la haute hiérarchie militaire, une conséquence logique de l’amplification des attaques terroristes qui ont endeuillées le pays ces dernières semaines.   Ce lundi 13 janvier, a la suite d’ une réunion du Conseil supérieur de la défense nationale, le chef de l’Etat a présidé un Conseil des ministres au cours duquel, il a été procédé à de nouvelles nominations au sein du ministère de la Défense nationale et de l’Etat-major des armées.

Ainsi au ministère de la Défense, c’est le général de Brigade Didilli Amadou, qui a été nommé secrétaire général, en remplacement du général Wally Karingama. Conseiller technique du ministre de la Défense nationale, le général de division Amadou Didilli, a été également Inspecteur général des Armées et de la gendarmerie nationale, et a occupé, en  2010 sous la transition militaire de Salou Djibo, le poste de chef d'Etat Major adjoint des armées.

Le chef d’Etat-major limogé

A l’Etat-major des armées, c’est le général de Division Salifou Modi, qui a été nommé chef d’état-major des armées (CEMA). Il remplace le général de corps d’Armée Ahmed Mohamed, en poste depuis le 5 janvier 2018, une décision qui sonne comme un limogeage en bonne et due forme, même s’il n’est qu’à quelques mois de sa retraite. Le nouveau  patron des Forces armées nigériennes (FAN), le général de division Salifou Modi, est un officier supérieur bien connu dans les rangs de l’armée mais aussi sur la scène politique. Formé à l'école militaire de Bingerville en Côte d’ivoire, il a fréquenté plusieurs écoles militaires au Cameroun, en France, et à Madagascar.  Ancien Haut commandant des ex-Forces nationales d’intervention et de sécurité (FNIS, actuellement la Garde nationale), il a commandé plusieurs unités militaire à N’Guigmi, Agadez et Niamey. Chef d’état-major général adjoint de l’armée de terre durant les dernières années du régime de la 5e République au temps de Tandja Mamadou, le général de division Salifou Modi a été membre du CSRD, la junte militaire qui a dirigé la transition militaire de Salou Djibo, qui l’avait promu chef d’état-major de l’armée de terre (CEMAT). Il a été par la suite envoyé en Allemangne comme attaché militaire à l’Ambassade du Niger à Bonn.

Le réaménagement au sein de l’armée a aussi consisté en un jeu de chaises musicales au sein de l’Etat-major avec la nomination du général de Brigade Seidou Bagué, comme chef d’état-major de l’armée de terre (CEMAT).  Ancien directeur des Ressources humaines du ministère de la Défense, le général Seidou Bagué remplace le général de Brigade Sidikou Issa, qui a été à son tour  nommé Inspecteur général des armées.

Ces nouvelles nominations au sein de l’armée visent certainement à donner une nouvelle orientation à la stratégie nationale de défense, qui a été mis à rude épreuve ces derniers mois avec la multiplication des attaques terroristes meurtrières  surtout à la frontière malienne. La dernière attaque remonte au jeudi 9 janvier à Chinagoder où les forces nigériennes ont perdu officiellement 89 soldats. Le 10 décembre dernier à Inatès, ce sont 71 soldats qui ont également perdu la vie après un assaut sur le poste militaire qui a été revendiqué par l’Etat islamique au grand Sahara (EIGS).

A.Y.B (actuniger.com)

 

Commentaires  

+4 #1 Lecteur-Actuniger 13-01-2020 15:41
Très bonne mission les généraux nommés. Le peuple attend de voir
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Sarki 13-01-2020 15:53
ALLAH ameen
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #3 Mohamed Ahmed Magatacarda 13-01-2020 15:54
Ça n changera rien tant que issoufou continuera de garder les équipements de guerres dans les locaux du Palais présidentiel
Citer | Signaler à l’administrateur
+9 #4 Nafiou Leko 13-01-2020 15:56
Même le ministre doit partir il est le 1er responsable
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 Harouna Moussa 13-01-2020 16:05
Équipé les gars rapidement mon général
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #6 ZOOM 13-01-2020 16:38
Tant que la guerre au Sahel n'est pas dépolitisée, même si le Chef d'Etat Major est un général de mille étoiles il finira par étre décu
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 le niger 13-01-2020 18:59
mais qu attend nous pour faire partir les francais. le president est complice le gvt est complice et meme au sein de l arme il y a des complices. jeunesse nigerienne reviellons nous.faisons la resitance meme en passant par des sobotage.ne restons pas passif.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 ATTENTION!!!!!! 13-01-2020 20:31
Citation en provenance du commentaire précédent de le niger :
mais qu attend nous pour faire partir les francais. le president est complice le gvt est complice et meme au sein de l arme il y a des complices. jeunesse nigerienne reviellons nous.faisons la resitance meme en passant par des sobotage.ne restons pas passif.


Par de tels propos, tu est terroriste visa-a-vis de la loi. j’espère bien que les service de cybercriminalité te traqueront ( même via interpole) pour te présenter devant la justice pour incitation au terrorisme.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #9 Fifi 13-01-2020 21:18
C est pas la solution.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #10 gaulois 13-01-2020 21:59
Des le depart en nommant karidjo a la defense, issoufou avait introduit dans l'appareil de defense le germe de sa propre destruction. Tout ce que nous vivons sont les consequences des pillages, des braderies, de l'affairisme de karidjo et de sa bande occupes a se remplir les poches plutot qu'a construire ou renforce le systeme de defense. Ces mesurettes de bas niveaux de issoufou sert juste de paravent pour lui permettre de faire son voyage tranquillement chez lui a paris et de pouvoir revenir poursuivre sa basse besogne. Si issoufou voulait bien faire, il allait degommer son soulard de ministre de la defense, le chef de l'armee de l'air, le chef des renseignements, son PM plus inutile que lui meme ainsi que son ministre candidat et convoquer un dialogue politique national ouvert, franc et sans tabou pour creer une synergie politique autour de la defense du pays. Si issoufou croit qu'il peut encore diriger comme il le faisait avant le drame de inates, alors il se met le doigt dans l'oeil.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #11 @tchediabakari 13-01-2020 22:39
Le pays est en guette, l'heure est aux actes. Unissons nos forces, nos intelligences, nos prières, frappons l'ennemi.
Mes frères militaires coupez tout contact téléphonique, armée vous de bravoures, détruisez tout sur votre passage, bassani bassoba.
L'ennemi doit sentir qu'on est un peuple debout.
Autre chose, aucune armée étrangère n'a le droit n'intervenir dans le sahel sans être accompagnée par les armées locales.
Le terrorisme sera vaincu, il est déjà vaincu
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 Gaskiya ya hita 14-01-2020 07:32
Dililli, en tant que conseiller technique du ministre Karidjo , est-il au courant des magouilles sur les contrats de l'Armée????

C'est de la poudre aux yeux tout ça. Toutes ces gens travaillent ensemble dans le m^me batiment, se réunissent ensemble font des réunions ensemble, discutent ensemble.

C'est la même équipe avec un léger changement de chaise.

Vu les sommes astronomiques dépensées par ce ministère et cette même équipe, le Niger n'est pas sorti de l'auberge.

Le changement qu'il nous faut est politque. MI et sont pouvoir ont montré leur limite.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #13 abdou issaka 14-01-2020 07:43
le ministre doit partir il est inadmissible de faire partir le SG du ministere de la defense et garder le ministre qui est le premier responsable..
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 sam 14-01-2020 09:10
Citation en provenance du commentaire précédent de @tchediabakari :
Le pays est en guette, l'heure est aux actes. Unissons nos forces, nos intelligences, nos prières, frappons l'ennemi.
Mes frères militaires coupez tout contact téléphonique, armée vous de bravoures, détruisez tout sur votre passage, bassani bassoba.
L'ennemi doit sentir qu'on est un peuple debout.
Autre chose, aucune armée étrangère n'a le droit n'intervenir dans le sahel sans être accompagnée par les armées locales.
Le terrorisme sera vaincu, il est déjà vaincu


Reste a savoir qui est le vrai ennemi. Issoufou mahamadou et sa bande de trafiquants ou les delinquants en sandales et autres trafiquants de droguetapis dans la brousse?
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #15 Na ta alla 14-01-2020 09:35
Encore de mesurettes et un pitoyable amateurisme dot fait preuve le Président Issifou et sa horde d'officiers de salon!
Et les généraillons de l'armée de l'Air et des rensignements généraux ne sont -ils pas également co-responsables de cette déroute que subie notre armée?
Issifou, commence par nettoyer autour de toi ces généraux qui ne doivent leurs grades que parcequ'ils ont un pére, un oncle ou une soeur dans le sérail du pouvoir
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #16 Mtm 14-01-2020 18:10
Citation en provenance du commentaire précédent de Na ta alla :
Encore de mesurettes et un pitoyable amateurisme dot fait preuve le Président Issifou et sa horde d'officiers de salon!
Et les généraillons de l'armée de l'Air et des rensignements généraux ne sont -ils pas également co-responsables de cette déroute que subie notre armée?
Issifou, commence par nettoyer autour de toi ces généraux qui ne doivent leurs grades que parcequ'ils ont un pére, un oncle ou une soeur dans le sérail du pouvoir

Une saleté ne peut pas nettoyer la saleté.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Top de la semaine

Publier le 23/02/2020, 06:29
fichier-biometrique-la-ceni-detecte-159-000-doublons-sur-3-492-000-enroles-dans-quatre-regions Le Premier Ministre Brigi Rafini a conduit, ce samedi 22 février 2020, une délégation...Lire plus...
Publier le 23/02/2020, 06:25
koygolo-une-quarantaine-de-personnes-interpellees-suite-a-des-echauffourees-lors-de-l-election-du-chef-de-canton Plus de quarante (40) personnes ont été interpellées ce samedi à Koygolo, dans le département de...Lire plus...
Publier le 21/02/2020, 14:01
defense-plus-de-120-terroristes-neutralises-dans-le-nord-de-la-region-de-tillabery-ministere-de-la-defense Au moins 120 terroristes ont été neutralisés suite à une opération conjointe entre les Forces armées...Lire plus...
Publier le 21/02/2020, 13:57
lumana-la-reprise-du-congres-suspendue-par-la-justice-en-attendant-la-fin-du-feuilleton-judiciaire Le Tribunal de grande instance hors classe de Niamey, vient d’ordonner, ce vendredi 21 février, un...Lire plus...
Publier le 20/02/2020, 22:05
general-oumarou-namata-commandant-de-la-force-conjointe-du-g5-sahel-la-mise-en-place-du-mecanisme-conjoint-avec-barkhane-est-bien-avancee Dans son dernier point de la situation sur les théâtres d’opérations extérieures (OPEX), l’Armée...Lire plus...
Publier le 21/02/2020, 14:01
defense-plus-de-120-terroristes-neutralises-dans-le-nord-de-la-region-de-tillabery-ministere-de-la-defense Au moins 120 terroristes ont été neutralisés suite à une opération conjointe entre les Forces armées...
Publier le 19/02/2020, 16:42
lion-s-clubs-international-le-conseil-des-gouverneurs-du-district-403-se-donne-de-nouvelles-ambitions-au-sortir-d-un-conclave-a-niamey   La capitale du Niger a abrité le 15 février dernier, la 2e réunion du Conseil des gouverneurs...
Publier le 23/02/2020, 06:25
koygolo-une-quarantaine-de-personnes-interpellees-suite-a-des-echauffourees-lors-de-l-election-du-chef-de-canton Plus de quarante (40) personnes ont été interpellées ce samedi à Koygolo, dans le département de...
Publier le 19/02/2020, 16:57
politique-declaration-des-deputes-du-moden-lumana-sur-la-crise-que-traverse-le-parti DECLARATION DES DEPUTES AU TITRE DU MODEN-FA LUMANA AFRICA DU MERCREDI 19 FEVRIER...
Publier le 23/02/2020, 06:29
fichier-biometrique-la-ceni-detecte-159-000-doublons-sur-3-492-000-enroles-dans-quatre-regions Le Premier Ministre Brigi Rafini a conduit, ce samedi 22 février 2020, une délégation...
Publier le 21/02/2020, 14:01
defense-plus-de-120-terroristes-neutralises-dans-le-nord-de-la-region-de-tillabery-ministere-de-la-defense Au moins 120 terroristes ont été neutralisés suite à une opération conjointe entre les Forces armées...
Publier le 19/02/2020, 16:57
politique-declaration-des-deputes-du-moden-lumana-sur-la-crise-que-traverse-le-parti DECLARATION DES DEPUTES AU TITRE DU MODEN-FA LUMANA AFRICA DU MERCREDI 19 FEVRIER...
Publier le 23/02/2020, 06:25
koygolo-une-quarantaine-de-personnes-interpellees-suite-a-des-echauffourees-lors-de-l-election-du-chef-de-canton Plus de quarante (40) personnes ont été interpellées ce samedi à Koygolo, dans le département de...
Publier le 20/02/2020, 22:05
general-oumarou-namata-commandant-de-la-force-conjointe-du-g5-sahel-la-mise-en-place-du-mecanisme-conjoint-avec-barkhane-est-bien-avancee Dans son dernier point de la situation sur les théâtres d’opérations extérieures (OPEX), l’Armée...
Publier le 21/02/2020, 13:57
lumana-la-reprise-du-congres-suspendue-par-la-justice-en-attendant-la-fin-du-feuilleton-judiciaire Le Tribunal de grande instance hors classe de Niamey, vient d’ordonner, ce vendredi 21 février, un...

Dans la même Rubrique

Fichier biométrique : La CENI détecte 159.000 doublons sur 3.492.000 enrôlés dans quatre régions

23 février 2020
Fichier biométrique : La CENI détecte 159.000 doublons sur 3.492.000 enrôlés dans quatre régions

Le Premier Ministre Brigi Rafini a conduit, ce samedi 22 février 2020, une délégation gouvernementale   au centre de traitement des données biométriques de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) au...

Lumana : la reprise du Congrès suspendue par la justice en attendant la fin du feuilleton judiciaire

21 février 2020
Lumana : la reprise du Congrès suspendue par la justice en attendant la fin du feuilleton judiciaire

Le Tribunal de grande instance hors classe de Niamey, vient d’ordonner, ce vendredi 21 février, un sursis à organiser le congrès du parti MODEN/FA Lumana, prévu le dimanche 23 février...

Processus électoral : le président de la CENI fait le point aux partis politiques

20 février 2020
Processus électoral : le président de la CENI fait le point aux partis politiques

Le président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), Me Issaka Sounna, a rencontré lundi 18 février à Niamey, les partis politiques et partenaires du processus électoral. A cette occasion,...

Transhumance transfrontalière : le Bénin accorde un moratoire de deux mois au Niger

20 février 2020
Transhumance transfrontalière : le Bénin accorde un moratoire de deux mois au Niger

Le Gouvernement béninois, déplorant chaque année de nombreuses pertes en vies humaines et des dégâts matériels de la part des pasteurs étrangers, a interdit, en Conseil des ministres, la transhumance...

Politique: déclaration des députés du MODEN Lumana sur la crise que traverse le parti

19 février 2020
Politique: déclaration des députés du MODEN Lumana sur la crise que traverse le parti

DECLARATION DES DEPUTES AU TITRE DU MODEN-FA LUMANA AFRICA DU MERCREDI 19 FEVRIER 2020 Nigériennes, Nigériens Chers compatriotes ; Les députés au titre du MODEN / FA LUMANA AFRICA dont les...

Le Président de la République a été enrôlé lundi matin en vue des futures élections au Niger

17 février 2020
Le Président de la République a été enrôlé lundi matin en vue des futures élections au Niger

Le Président de la République, SEM Issoufou Mahamadou ainsi que les Premières Dames Hadjia Aissata Issoufou Mahamadou et Dr. Lalla Malika Issoufou Mahamadou ont été enrôlés en vue des futures...