NITA Fond Site Web 675 x 240

 MackyKaba

Alors que le Conseil constitutionnel a une nouvelle fois désavoué le Président Macky Sall, qui l’a saisi pour avis, en estimant contraire à la Constitution les propositions du dialogue national et en fixant la date du scrutin présidentiel au 31 mars 2024, le Chef de l’État a lui annoncé le 24 mars pour le premier tour, entretenant à nouveau un véritable flou sur le processus électoral pour l’élection de son successeur. Dans la foulée, le gouvernement a été dissous et Me Sidiki Kaba, jusqu'alors ministre de l'Intérieur, a été nommé Premier ministre en remplacement d’Amadou Ba, le candidat de la Coalition Benno Bokk Yaakaar au pouvoir.

 

Zeyna commission0

 

Les choses sont allées très vite dans hier  mercredi dans l’après-midi à Dakar mais les sénégalais ne sont pas pour autant sortis de l’auberge pour ce qui est du processus  devant conduire à l’élection du successeur  de Macky Sall dont le mandat arrive à échéance le 2 avril prochain.

Il y a eu d’abord l’avis du Conseil constitutionnel qui a une fois de plus désavoué le Chef de l’Etat qui l’a saisi pour avis il y a quelques jours sur les propositions du dialogue national tenu la semaine dernière, et boycotté par la majorité des 19 candidats à la Présidentielle. Dans leur décision, les 7 Sages du Conseil ont estimé que le scrutin devait se tenir avant le 2 avril, date de fin du mandat de Macky Sall et non le 2 juin comme proposée par les participants au dialogue national.

Le Conseil constitutionnel a en même temps considéré dit que le président Macky Sall, ne peut pas rester en fonction au-delà du 2 avril.  « Le président de la République ne peut, en l’absence d’un texte l’y habilitant expressément, fixer la date de l’élection au-delà de la fin de son mandat », a souligné le Conseil constitutionnel qui a rappelé à l’occasion, qu’en application des dispositions de l’article 103 de la Constitution, « la durée du mandat du président de la République ne peut être réduite ou allongée au gré des circonstances politiques, quel que soit l’objectif poursuivi ».

Le Conseil Constitutionnel a aussi rejeté la réouverture de la liste des 19 candidats qu’il avait validés.

Imbroglio sur la nouvelle date de la Présidentielle et nouveau gouvernement

Pour pallier à ces insuffisances institutionnelles, les Sages du Conseil constitutionnel ont fixé la date du premier tour au 31 mars 2024. Sauf que dans la foulée, le Président Macky Sall a réuni le gouvernement en Conseil des ministres à l’issue duquel la date du premier tour de la présidentielle a été fixé au 24 mars prochain. « Le président de la République a informé le Conseil des ministres de la fixation de la date de l'élection présidentielle au dimanche 24 mars 2024 », a indiqué un communiqué du porte-parole de la présidence transmis aux médias à l’issue du Conseil.

Dans la même soirée, le président Sall a également dissous le gouvernement et nommé Sidki Kaba Premier ministre en remplacement de Amadou Ba, a annoncé la Présidence sénégalaise dans un communiqué lu à la télévision nationale. Me Sidki Kaba était ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique dans le précédent gouvernement. Il succède à Amadou Ba,  le candidat  de la coalition Benno Bokk Yaakaar à l’élection présidentielle et qui « a été libéré de ses charges pour s’occuper à temps plein de sa campagne », d’après la même source. Selon le communiqué, lors du Conseil des ministres, le chef de l’Etat a félicité « l’ensemble des gouvernements qui se sont succédé sous son autorité depuis 12 ans pour les résultats exceptionnels obtenus dans le cadre de la mise en œuvre du Plan Sénégal émergent ». Il a aussi informé le Premier ministre et les ministres de la formation d’un nouveau gouvernement et a remercié et félicité le Premier ministre, Amadou Ba, et l’ensemble des ministres « pour le travail remarquable accompli, dans les tous secteurs de la vie économique, sociale et environnementale ».

Pour rappel, l’élection présidentielle devrait se tenir le 25 février mais à la veille du début de la campagne électorale, le Président Sall a abrogé le décret portant convocation du corps électoral, plongeant le pays dans une crise politique qui a connu plusieurs rebondissements avec des tensions ayant occasionné des morts et des blessés. Le Chef de l’Etat a toujours indiqué qu’il ne briguera pas un 3e mandat mais pour beaucoup d’observateurs, cette crise artificielle provoquée à dessein vise à prolonger la bail du successeur d’Abdoulaye Wade au Palais Présidentiel.

A.Y. Barma (actuniger.com)



Commentaires

1
Derrick
1 mois ya
Macky Sall le grand democrate pret a aller en guerre contre les putchistes cherche une voie de sorti moins deshonorable, mais c'est encore rate.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
TOTO A DIT
1 mois ya
Quand le Maréchal Putchiste Civil MAQUIS SALE Rappelé à l'ordre joue au clown , TOTO A DIT le regarde et dit ...dans l'entre temps, L'AES qui il a voulu mené une guerre d'entre aide et s'epaule ... La coopération SUD SUD au lieu de se combattre....

Quand le Niger s’apprête à livrer 150 millions de litres de carburant à EDM-SA et que TOTO A DIT partage....

La Ministre de l’Énergie et de l’Eau, Mme Bintou Camara, a effectué, mercredi, une visite de travail de 24 heures à Niamey, au Niger, afin d’examiner avec les Autorités Nigériennes, le projet de contrat commercial entre la Société nigérienne du pétrole (SONIDEP) et la Société Énergie du Mali (EDM) pour la fourniture de 150 millions de litres de gasoil, a annoncé le mimsitere de l’Energie et de l’Eau (MEE).

Dans un texte parvenu à l’AMAP, la même source indique que les échanges ont porté aussi sur les modalités pratiques de cette opération,

A suivre..
Like J'aime like 1 Répondre | Signaler ce commentaire
1
TOTO A DIT
1 mois ya
Suite 1
notamment les aspects logistiques, administratifs et sécuritaires (définition des modalités pratiques d’acheminement des stocks jusqu’à Bamako, notamment les problèmes de logistiques de transport, les problèmes sécuritaires le long des corridors, les lourdeurs administratives et douanières.)

La réunion technique d’examen du projet de contrat commercial s’est déroulée dans les locaux de la Sonidep où Mme Bintou Camara, accompagnée de Responsables sécuritaires de notre pays, du Directeur Général d’EDM-SA, Abdoulaye Djibril Diallo, et du Président directeur général de l’Office malien des produits pétroliers (OMPP), Modibo Gouro Diall, a eu un échange avec le ministre nigérien du Pétrole, Mahaman Moustapha Bako Barké,

accompagné de sa collègue chargée de l’Énergie, Mme Haoua Amadou.
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
1
TOTO A DIT
1 mois ya
Suite 2

Le Ministre Mahaman Moustapha Bako Barké a précisé que le but est de matérialiser la solidarité fraternelle entre nos pays. Et que « le Niger mettra tout en œuvre pour la réussite de l’opération.

Mme Bintou Camara a remercié les Autorités Nigériennes pour l’hospitalité fraternelle avant de rappeler les objectifs de cette mission :
l’examen du contrat commercial par les directeurs présents. Elle a ainsi sollicité l’implication des autorités du Niger pour lever des contraintes afin de favoriser un approvisionnement correct de EDM-SA en carburant.

La réunion technique a permis aux dirigeants de la SONIDEP, d’EDM-SA et de l’Omap de finaliser un contrat type qui sera soumis à l’analyse du service juridique et du Conseil d’administration d’EDM avant sa signature très prochaine.

En outre, les Responsables Sécuritaires Maliens ont eu des discussions directes et franches avec les Autorités Nigériennes
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
1
TOTO A DIT
1 mois ya
Suite 3

pour la mise en place d’un mécanisme de suivi et de sécurisation approprié de l’opération.

À la fin de la réunion, les ministres ont rendu une visite de courtoisie au Premier ministre nigérien, Ali Mahamane Lamine Zéine qui a salué cette démarche qui, selon lui, cadre parfaitement avec les orientations stratégiques des chefs d’État de l’Alliance des États du Sahel.

Il a réaffirmé son engagement personnel et celui de l’ensemble du gouvernement nigérien à accompagner cette opération pour sa réussite.

Mme Bintou Camara a transmis au chef du gouvernement nigérien les salutations fraternelles du Premier ministre malien, Dr Choguel Kokalla Maïga. Elle a surtout remercié les autorités nigériennes pour la célérité qui caractérise le traitement de cette opération de fourniture du carburant à EDM-SA.
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
1
TOTO A DIT
1 mois ya
Suite 4
Rappelant les difficultés qui ont marqué la première opération, elle s’est réjouie des dispositions prises par les autorités nigériennes pour l’acheminement rapide des cargaisons vers le Mali.

La visite de mercredi fait suite à la participation de la Ministre Malienne de l’Énergie et de l’Eau, à Niamey, du 16 au 18 février 2024, à la réunion des Ministres chargés de l’Énergie de l’Alliance des États du Sahel (AES) élargie au Tchad et au Togo. Cette rencontre avait pour but de mettre en place un mécanisme adéquat et pérenne de fourniture de gasoil à partir du Niger

C’est en cette occasion, que Mme Bintou Camara a négocié avec son homologue du Niger la fourniture de 150 millions de litres de gasoil à EDM-SA pour favoriser la stabilisation de la fourniture de l’électricité pendant la période de forte demande qui débute.
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
1
TOTO A DIT
1 mois ya
Suite 5 et fin

Les parties Malienne et Nigériennes ont échangé sur l’organisation pratique de cette opération notamment sa planification, les modalités de paiement, les modalités de livraison, la mobilisation des moyens logistiques (citernes de transport), la mise en place de modalités administratives et douanières souples pour favoriser la fluidité du corridor et la mise en place du dispositif sécuritaire adéquat et adapté pour la sécurisation des convois le long des différents corridors.

Un protocole d’accord définissant les contours de l’opération a conduit à l’élaboration du contrat commercial qui vient d’être finalisé entre la SONIDEP et EDM-SA
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
1
TOTO A DIT
1 mois ya
Et si vous ignorez que le glutumate de sodium , goût exhausteur connu comme bouillon est un slow poison , est ce la faute de TOTO A DIT ? :zzz :zzz
Like J'aime like 1 Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN2

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
1603 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
510 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
302 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
448 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
336 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
342 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2271 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages