NITA Fond Site Web 675 x 240

 Capitaine IB et membres transition BF

Dans un communiqué lu mercredi dans la soirée sur la télévision publique, le gouvernement de la transition burkinabè a annoncé avoir déjoué, hier mardi, « une tentative de coup d’État avérée ». Plusieurs personnes impliquées dans cette tentative de déstabilisation ont été interpellées alors que d’autres sont activement recherchées, selon le porte-parole du gouvernement. Dans un autre communiqué, le parquet militaire a indiqué que suite à des dénonciations sur « un complot contre la sûreté de l'Etat » en cours et mettant en cause des officiers, dont deux (02) en fuite, et quatre (04) interpellés et mis à sa disposition, il a immédiatement ouvert une enquête circonstanciée pour élucider les faits dénoncés. C’est la troisième tentative du genre qu’annoncent avoir mis en échec les autorités de transition, alors que le capitaine Ibrahim Traoré (IB) va célébrer, le 30 septembre prochain, sa première année au pouvoir après avoir lui-même renversé le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandagao Damiba.

Zeyna commission0

Dans le communiqué lu par le ministre porte-parole du gouvernement, Jean-Emmanuel Ouédraogo, le gouvernement dit« informer l'opinion publique qu'une tentative avérée de coup d'État a été déjouée ce 26 septembre 2023 par les services de renseignement et de sécurité burkinabè ». À l'heure actuelle, poursuit le communiqué, « des officiers et d'autres acteurs présumés impliqués dans cette tentative de déstabilisation ont été interpellés et d'autres, activement recherchés ».

Selon le communiqué, « les acteurs de ce funeste projet de déstabilisation, mus par des intérêts aux antipodes de la dynamique de reconquête de notre territoire national et de la souveraineté de notre cher pays nourrissaient le sombre dessein de s'attaquer aux institutions de la République et de précipiter notre pays dans le chaos ».En attendant que le Procureur militaire apporte plus de détails sur ce complot, poursuit la même source, le gouvernement a regretté profondément que « des Burkinabè qui plus est des officiers dont le serment est de défendre la Patrie, se soient fourvoyés dans une entreprise d'une telle nature qui vise à entraver la marche du peuple burkinabè pour sa souveraineté et sa libération totale des hordes terroristes qui tentent de l'asservir ». Le Gouvernement a, par ailleurs, salué« l'action patriotique et le sens élevé du devoir des Forces de défense et de sécurité qui ont permis de mettre un coup d'arrêt à cette entreprise », avant de rendre hommage à «l'ensemble du peuple burkinabè et singulièrement à sa jeunesse pour son engagement résolu et historique à défendre la Patrie et à la protéger contre tous ceux qui veulent nous faire entrer à reculons dans l'histoire ».

Tout en rassurant que toute la lumière sera faite sur cette tentative de coup d'État, le gouvernement a invité les populations « à la vigilance face aux amalgames savamment entretenus notamment sur les réseaux sociaux tendant à impliquer certaines personnalités » dont le chef d'état-major général des armées et l'Ambassadeur du Burkina Faso au Ghana.

Dans un autre communiqué publié le même jour, le parquet militaire a annoncé que dénonciations dignes de foi faisant état « d'un complot contre la sûreté de l'Etat » en cours et mettant en cause des Officiers, dont deux (02) en fuite, et quatre (04) interpellés et mis à sa disposition, il a immédiatement ouvert une enquête circonstanciée pour élucider les faits dénoncés.

« Le parquet près le Tribunal militaire de Ouagadougou informe l'opinion nationale que ce jour 27 septembre 2023, sur la base de dénonciations dignes de foi faisant état d'un complot contre la sûreté de l'Etat en cours et mettant en cause des Officiers, dont deux (02) en fuite, et quatre (04) interpellés et mis à sa disposition, il a immédiatement ouvert une enquête circonstanciée pour élucider les faits dénoncés. Le Parquet militaire rassure que les investigations se déroulent dans le strict respect des droits des personnes mises en cause et de toute autre personne que l'enquête viendrait à révéler. Au regard de la récurrence des velléités et autres allégations de déstabilisation, le parquet militaire invite toute personne susceptible de fournir des informations pouvant contribuer à la manifestation de la vérité, à venir témoigner ». Communiqué  du parquet militaire

Des populations dans les rues pour défendre la transition

Mardi soir, des milliers de personnes étaient descendues dans les rues de la capitale Ouagadougou, et d’autres villes du pays, à l'appel de soutiens du capitaine Ibrahim Traoré, pour défendre la transition suite à des rumeurs de putsch qui pullulaient sur les réseaux sociaux. Les manifestants ont pris d’assaut les principaux points stratégiques de la ville et dans un message sur X (anciennement Tweeter), le président de la transition a écrit : « Je rassure de ma détermination à conduire la Transition à bon port en dépit de l’adversité et des différentes manœuvres pour stopper notre marche inexorable vers une souveraineté assumée. MERCI à l’ensemble des Burkinabè qui assurent continuellement la veille citoyenne ».

A quelques jours de l’an I du jeune capitaine Ibrahim Traoré à la tête du Burkina Faso, le 30 septembre 2023, c’est la troisième fois au moins que les autorités de la seconde transition annoncent avoir mis en échec un projet de déstabilisation.

A.Y.B (actuniger.com)



Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2045 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
531 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
329 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
475 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
360 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
363 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2283 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages