mercredi, 25 novembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


IBM priere

Mon frère,

J’entends dire que toi et ton gouvernement ne doivent rien au passé. Que vous avez fait renaître le Niger parce qu’avant vous rien ne s’était passé. Pour toi et tes amis, Djibo Bakary, Diori Hamani, Seyni Kountché, Ali Saibou, Mahamane Ousmane et Tanja personne n’a rien fait. C’est toi le messie qui fait renaître le Niger. C’est pourquoi je t’envoie cette missive par l’intermédiaire d’un de mes conseillers. Puisque bien entendu tu nous fais nous retourner dans nos tombes.

Zeyna transfert argent bis

Si je dois te rappeler à mon bon souvenir, il te souvient que j’avais pris le pouvoir le 27 janvier 1996 en vous renversant toi et ton « ami intime » de toujours, par un coup d’Etat suite au blocage institutionnel dont tu étais, c’est reconnu aujourd’hui, le principal instigateur  Te souviens-tu que ce coup d’Etat était intervenu dans une situation économique caractérisée par la chute des cours de l’uranium amorcée au début des années 80, la dévaluation du franc CFA intervenue en 1994 pendant qu’un membre ton parti et de ton Gouvernement assurait la charge de Ministre des finances. Et souviens toi, la crise de la dette et des déficits publics étaient persistants engendrés par les politiques publiques inappropriées que tu avais initiées. Tu te souviens sans doute que c’était pour une banale histoire de rattachement par mon frère, le président Ousmane, de la fameuse commission des marchés à la présidence de la République. Avec le recul et à regarder de près, est ce que l’histoire ne donne pas raison au président Ousmane puisque les gros marchés qui font débats hier comme en ce moment, sont finalement attribués, de notoriété publique, par la présidence de la République ?

C’est ainsi que mon gouvernement, mis en place dès le 1er février 1996, fut contraint d’adopter des politiques d’austérité avec leurs lots de conséquences désastreuses et impopulaires connues sur le plan social. C’était malheureusement le prix à payer pour assainir l’environnement économique désastreux que tu avais contribué avec ton gouvernement et l’instabilité politique à me léguer afin d’assurer un cadre macroéconomique sain.

C’est dans ce contexte difficile que j’ai dû opérer des choix souvent difficiles qui ont permis fort heureusement à notre pays de sortir de l’ornière.

Tu m’autoriseras à te citer ces actions décisives qui ont permis au Niger d’avoir les fondamentaux et bases solides pour amorcer son décollage économique.  Avec bien entendu l’aide des partenaires traditionnels et de nouveaux que j’ai estimé rappeler au chevet du pays.

C’est ainsi que te rappellerai que

Pour la promotion de la culture de la paix et de l’unité nationale.

J’ai toujours estimé que le couple paix et développement sont inséparables, c’est pourquoi j’ai eu à placer cette action à la tête de toutes mes œuvres. Ce qui m’a amené à œuvrer prioritairement pour la Restauration et la Consolidation de la paix et l’unité nationale avec notamment :

 – par la mise en application des accords de paix du 24 avril 1995. – la signature de l’Accord de paix avec le mouvement rebelle des Forces armées révolutionnaires du Sahara (FARS) du 6 juin 1997. Les Accords de paix signés à Alger entre le gouvernement et les rebelles de l’UFRA et du FARS du 28 novembre 1997. la conclusion de deux (2) autres accords de paix :- le protocole additionnel de paix d’Alger du 28 novembre 1997-l’accord de N’Djamena du 21 août 1998- l’instauration d’un dialogue et d’une écoute permanente aux problèmes de la rébellion.

La Réhabilitation des mémoires des illustres Présidents Diori Hamani par le baptême de l’Aéroport de Niamey à son nom, et Seyni Kountché (reprise du nom du Stade d’avant la Conférence nationale) ainsi que celle de S.E Djibo Bakary, nationaliste convaincu, panafricaniste internationalement reconnu, premier Chef de Gouvernement et premier maire de Niamey, (la place en face de la mairie baptisée à son nom) va dans le sens de la cohésion nationale ;

Pour le renforcement de la sécurité nationale et de l’intégrité territoriale
J’ai estimé qu’il fallait en priorité rétablir le moral des Forces de Défense et de Sécurité qui vous autres et vos amis avaient fortement contribués à entamer à l’issue de la Conférence Nationale. Il me fallait donc pour se faire renforcer l’équipement et de la formation des Forces de défense et de sécurité grâce à la coopération française et chinoise, par la création du Prytanée militaire et l’Ecole Supérieure de Formation des FAN qui permettent la valorisation de nos vaillantes forces de défense qui font la fierté de tous.

Sur le plan du redressement économique et financier du Niger

Je dois te rappeler que c’est après dix années d’errements par suite du refus compréhensible des gouvernements successifs de prendre des mesures douloureuses idoines qui ont suivi la chute des cours de l’uranium amorcée au début des années 80 et la dévaluation du franc CFA intervenue en 1994 que mon gouvernement a été lui contraint de trouver un accord avec les institutions de Bretton Woods. Ce redressement avait passé un diagnostic de la gestion des finances publiques marqué par des déficits budgétaires importants qui s’étaient traduits par la constitution d’un important stock de dettes et d’arriérés intérieurs et la perte de la crédibilité de l’Etat. Mon gouvernement a donc dû procéder à

  • La mise en œuvre des réformes des dépenses publiques (RDP) notamment dans les secteurs sociaux et la mise en œuvre de la stratégie et du plan d’apurement des arriérés intérieurs de l’état
  • La négociation, l’exécution et la réussite de la facilité d’ajustement structurel renforcé (FASR) dans un contexte défavorable – La préparation des conditions d’éligibilité du Niger au point de décision de l’initiative des pays pauvres très endettés (PPTE) dont la particularité est l’obligation pour les pays bénéficiaires de convertir le service de la dette en investissements sociaux de base. Le PPTE a permis au Niger de bénéficier à partir de 2001 de plus de 890 millions de dollars de réduction de dettes, correspondants à près 520 millions de dollars en valeur actualisée nette (VAN) versés dans ce qui a été appelé le « Programme Spécial du Président » par mon frère d’armes Tanja.

C’est ainsi que le taux de croissance du PIB auquel tu adores te référer, était passé de 1,9 pour cent en 1995 à une moyenne de 6,7 pour la période 1996 à 1998. Le taux d’investissement quant à lui était passé de 8,1 % à plus de 16 % en moyenne de 1996 à 1998. Le taux d’épargne était passé de 2,4% à 8,4% sur la même période tandis que le taux d’endettement extérieur a été réduit de moitié. Ce sont ces tendances qui ont été structurellement maintenues.

Je dois reconnaitre que je m’étais inscrit dans cette entreprise de redressement économique dans la droite ligne tracée par le gouvernement Hama Amadou durant l’année 1995.

Dès ma prise de pouvoir en janvier 1996, j’ai pris l’option d’une véritable diplomatie économique avec la mise en œuvre d’une intelligence économique prenant en compte les intérêts stratégiques de notre pays dans la limite de l’affirmation de sa souveraineté pleine et entière à laquelle  était très attaché mon mentor, feu le Général Seyni Kountché (PSA).Cette démarche m’a bien entendu conduit à une réorientation diplomatique qui a eu pour effet la reprise immédiate des relations diplomatiques avec la Chine populaire dès le 19 août 1996, que tes amis et toi avaient rompu sans que l’on ne sache pourquoi. C’est bien entendu dans le cadre d’un partenariat gagnant–gagnant dont notre pays et l’Afrique entière tire aujourd’hui grandement profit. Ce retour de ce grand pays aux ressources humaines immenses nous a permis de rééquilibrer les relations économiques avec nos partenaires traditionnels. J’ai tenu à réchauffer nos relations avec CUBA, avec son aide médicale précieuse et multiforme. J’ai également réchauffé les relations avec le Maroc, l’IRAN, le Soudan, l’Inde ont suivi. Rien ne pouvait se faire de sérieux et durable sur le plan du développement économique et social, c’est pourquoi j’avais eu à tisser des relations plus que fraternelles avec nos voisins immédiats que sont, l’Algérie, le Nigéria, la Lybie, le Bénin et le Tchad de mon frère et ami Idriss Deby.

J’ai promu la Gouvernance Economique par la réintroduction et la promotion de la planification et la prospective économique en lieu et place des seules politiques d’ajustement économique de court terme sans vision qui avaient cours et que certaines institutions financières voulaient nous imposer. Cela s’était traduit par la mise en œuvre de la modernisation de l’Etat avec la promotion des nouvelles technologies de l’information et de la communication confiée à la Délégation à l’Informatique directement rattachée à la Présidence que j’avais confiée au talentueux informaticien KORONEY MASSANI. Bien entendu la téléphonie cellulaire a été introduite et les premiers textes ont été adoptés. Le dynamisme du Ministère du Plan m’a permis de concevoir et adopter l’ambitieux Programme de Relance Economique (PRE) triennal et la programmation à son terme d’un plan quinquennal.

Je m’étais engager comme tous mes prédécesseurs pour

  • la lutte contre la corruption, la gabegie, et l’absentéisme dans la fonction publique les serpents de mer ;
  • la promotion de la qualité et de l’excellence dans tous les domaines identifiés (fonction publique, diplomatie, armée, éducation, etc…).

Sur la Mise en œuvre de la décentralisation j’ai eu à concevoir et adopter les textes y relatifs. C’est ainsi que quatre (4) lois sur la Décentralisation furent adoptées et des élections locales organisées en 1998. Cette décentralisation entrait, comme tu le savais, dans le cadre de la consolidation de la paix et l’amélioration de la gouvernance économique.

Dans le cadre du partenariat avec les sociétés minières opérant au Niger, j’avais opté pour des négociations en vue du rééquilibrage des pouvoirs avec l’accueil de nouveaux partenaires dans les prospections ; géologiques et minières (République populaire de Chine dans la région de Zinder). J’avais réclamé avec insistance ce rééquilibrage des pouvoirs dans La GOUVERNANCE des sociétés minières notamment la SOMAIR et la COMINAK. En réalité avec le rétablissement des relations diplomatiques avec la Chine en aout 1996 avoir son droit de Veto, son marche et ses capacités financières et techniques, le pouvoir de négociation avait été démultiplié dans un marché de l’uranium et du pétrole dominé par quelques firmes.

Sur l’autosuffisance alimentaire, je dois te dire que dès 1996, j’avais opté pour une lutte acharnée pour assurer l’autosuffisance alimentaire chère à mon mentor Seyni Kountché et cette politique avait été déclinée plus tard dans le Plan de Relance Economique (PRE) comportant plusieurs volets (agriculture, élevage, sylviculture, etc..) ;

Dans le cadre de la promotion de la culture irriguée pour lutter contre le déficit agricole visant la lutte contre la pauvreté, mon gouvernement a été inspiré d’organiser en mars 1998 à Genève une « Table ronde pour le Niger » de la stratégie du gouvernement en la matière de lutte contre la pauvreté dans le cadre du Programme de Relance Economique (PRE). Mon gouvernement avait sollicité des financements complémentaires pour accélérer la réalisation d’un programme-cadre initialement doté d’une enveloppe globale de 344 milliards de FCFA de l’époque pour lequel les bailleurs de fonds s’étaient finalement engagés à couvrir près de 300 % des besoins de financement exprimés.

J’avais élevé la promotion du secteur éducatif au rang de super priorité par la Promulgation de la LOSEN, qui était la première loi d’orientation du système éducatif nigérien qui définissait alors toutes les orientations du système national du primaire au supérieur. C’est cette loi dont tu te sers aujourd’hui. J’ai créé le Lycée d’excellence pour cultiver le sens de l’effort et encourager les jeunes nigériens à rechercher l’excellence. Ton brillant ministre chargé du Budget en est issu ainsi que d’autres hauts cadres de ton administration

Pour la promotion de la culture et de la Jeunesse, j’avais négocié et obtenu l’organisation à Niamey pour l’année 2005 des cinquièmes Jeux de la Francophonie qui ont permis à mon frère d’armes Tanja la réalisation d’importants travaux d’infrastructures dans la ville de Niamey. Les travaux engagés dans le cadre des cinquièmes jeux de la Francophonie avant 2005 ont permis de désenclaver la ville de Niamey et rénover l’ensemble des infrastructures culturelles et sportives et d’en construire de nouvelles. J’ai organisé en me servant du génie créateur d’un fils du Niger dès 1998 en plein désert, le premier Festival International de la Mode Africaine (FIMA) avec les partenaires extérieurs qui fait la promotion et la fierté du pays.

Mais à la différence de ta conception des choses, je dois reconnaître que je n’aurais jamais pu enregistrer de telles performances sans les legs multiformes des régimes précédents et l’aide multiforme des dignes fils du pays qui avaient accepté de m’accompagner dans mon combat, qui je l’espère a été bénéfique pour le Niger. Ce n’est pas à moi d’en juger.

Au fait pourquoi tu t’es précipité pour réaliser dans le désordre, le programme de la boucle ferroviaire que j’ai négocié et signé le 15 janvier 1999, soit trois mois avant mon départ ? Je ne te le pardonnerais jamais par contre.

Toutes ces actions que j’ai énumérées tantôt, te servent aujourd’hui.

Mon salut de Là-haut, le 09 avril 2020

Ton grand frère le Général Baré tel que tu aimais m’appeler.

Prends tout ton temps, nous t’attendrons petit-frère.

Djibril Baré

 

Commentaires  

+5 #1 Je n approuve pas 09-04-2020 14:18
SVP laissez IBM se reposer en paix.

Même si c'est son frère ou un de ses enfants qui a écrit cet article, je trouve que c'est mal avisé de mêler une personne décédée dans ce désordre nigérien.

Ayez de la retenue et de la réserve vis-à-vis de votre être cher.
Je salue quand même votre approche décomplexée de personnalité publique : vous ne craignez plus les insultes et les injures. On voit que vous êtes rendu à un autre niveau. Ce qui est bien puisque ça aide à libérer la parole.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #2 Yampabou 09-04-2020 15:01
Mon général!!! Ou bien le frère de ce dernier.
Issoufou n'a jamais dit "Général Baré". Pour lui, il n'a pas mérité le grade et il l'appelait jusqu'à sa mort "Colonel Baré".
Le jugement dernier, il y aura palabres.
Certains vont nous mettre en retard par rapport à leurs énormes dossiers.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 ouma 09-04-2020 16:34
Djibril tu ne dit pas la vérité reconnais au moins que issifou est en train de construire un pont seyni kpuntche et un pont djibo Bakari sans oublier l échangeur diori hamani s'il ne reconnaît pas le travail de des personnalités comment alors les honorer . Kay dey ton frère a été assassiné donne rdv à ceux qui ont fait cette sale besogne devant le tribunal de dieu
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Dijé 09-04-2020 17:05
L'histoire rattrape toujours comme on dit!!Kai co pauvres Nigériens que nous sommes!Amma Allah zai saka munaInchaAllah...Respect et repos éternel a vous mon Général,même si difficile de dormir trankillement dans sa tombe en voyant ce que devient notre cher Pays.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Dijé 09-04-2020 17:05
L'histoire rattrape toujours comme on dit!!Kai co pauvres Nigériens que nous sommes!Amma Allah zai saka munaInchaAllah...Respect et repos éternel a vous mon Général,même si difficile de dormir trankillement dans sa tombe en voyant ce que devient notre cher Pays.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #6 Dijé 09-04-2020 17:12
Citation en provenance du commentaire précédent de Yampabou :
Mon général!!! Ou bien le frère de ce dernier.
Issoufou n'a jamais dit "Général Baré". Pour lui, il n'a pas mérité le grade et il l'appelait jusqu'à sa mort "Colonel Baré".
Le jugement dernier, il y aura palabres.
Certains vont nous mettre en retard par rapport à leurs énormes dossiers.

Je valide tes propos mon frere
Citer | Signaler à l’administrateur
+15 #7 Hankali 09-04-2020 20:22
Djibril Baré est définitivement fou !

Quelque soit votre proximité avec IBM vous n'avez absolument pas le droit d'attribuer des propos à un mort.

De surcroît vous exploitez l'aura d'un mort pour exister ! D'ailleurs personne au Niger n'aura connu Djibril Baré si ce n'est pour son frère ! Apprenez à exister et à rayonner de vous même sans profiter de l'aura des autres voire tomber aussi bas en exploitant un mort !

Honte à vous, laissez reposer en paix IBRAHIM BARÉ MAINASSARA au moins maintenant ! C'est justement des types comme vous qui ont causé sa perte ! Vous avez perverti son action car IBM est l'un des plus dignes fils que le Niger ait eu, un Président fier, patriote, et intelligent, mais entouré de mauvaises herbes dont la naissance lui a imposé.

Repentez-vous Monsieur !
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #8 Chirmé 09-04-2020 20:28
De quel droit bon Dieu, de quel droit tu te permets de faire parler un mort, vraiment honte à toi! Qu'Allah te guide !
Chirmé kaway !!!
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #9 Tonton 09-04-2020 21:01
Citation en provenance du commentaire précédent de Je n approuve pas :
SVP laissez IBM se reposer en paix.

Même si c'est son frère ou un de ses enfants qui a écrit cet article, je trouve que c'est mal avisé de mêler une personne décédée dans ce désordre nigérien.

Ayez de la retenue et de la réserve vis-à-vis de votre être cher.
Je salue quand même votre approche décomplexée de personnalité publique : vous ne craignez plus les insultes et les injures. On voit que vous êtes rendu à un autre niveau. Ce qui est bien puisque ça aide à libérer la parole.

La loi sur la cybercriminalité a rendu les impolis de la toile plus raisonnables. C'est ce qui rendu les débats plus civilisés. Certains se croyaient tout permis parce que croyant bénéficier de protections. Avec loi tout boyau du net s'expose.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 Le Sage 09-04-2020 22:24
Si tu n'approuve sur pas c'est ton problème. Tu décides pour Mahamadou Issoufou pas pour Baré. Tu as approuvé le discours insipide de Issoufou ?
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #11 soum le gondouané 09-04-2020 22:36
le feu général baré a géré des crises notamment la rébellion au Nord du pays avec les pour parler qui ont abouti à l'accord de paix signer le 24 Avril qui a mis fin à cette rébellion ensuite les fonctionnaires ont continué à percevoir leurs salaires baré a sorti notre pays de cette crise institutionnelle mais bien entendu son seul erreur c'est daccordé cette liberté à ses adversaires politiques qui ont pris le déçu en l'assassinant lâchement.il aurait dû les anéantir comme l'avait préconisé son homologue du Burkina de l'époque mais Baré avait bon coeur il oublie qu' en politique il n'ya que le bâton et la carotte . le vrai démocrate c'est celui la même qui emprisonne son opposant qui ne lui donne pas le temps de jouer son rôle de chef de file qui emprisonne tout celui qui critique son régime qui construis des prisons bien équipé et assez grand et qui s'accroche malgré tout au pouvoir tout en détournant les biens du peuple gondouané . attention ne faites pas ça chez vous sinon vous récolterez les conséquences de vos actes.
Citer | Signaler à l’administrateur
+8 #12 Je n approuve pas 10-04-2020 02:42
Citation en provenance du commentaire précédent de Le Sage :
Si tu n'approuve sur pas c'est ton problème. Tu décides pour Mahamadou Issoufou pas pour Baré. Tu as approuvé le discours insipide de Issoufou ?


IBM n’appartenait pas à sa famille uniquement.

Il appartenait à tous les nigériens et il est du devoir de tous les nigériens de défendre sa mémoire.

Détester MI c'est une chose mais tomber dans le piège de salir la mémoire d'un défunt, c'est dépasser les limites.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #13 @ Djibril Baré 10-04-2020 02:59
Prends ta patience. Ce ne sont pas toutes les injustices qu'un humain peut régler lui-même sur terre.

Puisque tu réfères souvent au Coran, rappelles-toi de la dernière phrase du verset 249 de la Sourate Al-Baqara : " Et Allah est avec les endurants " .

Autrement dit, Dieu aime les patients. Vraiment à cause des choses du bas monde, tu continues de déchirer ta chemise sur la place publique. Un moment donné, il faut arrêter.

IBM a simplement suivi son destin. Tu as beau obtenir qu'ils soient tous embouteillés, n'empêche il y aura le dernier jugement ou chacun répondra de ses actions.
IBM était respecté et n'a pas démérité. En Afrique, les adversaires politiques se déversent rapidement dans la haine viscérale et manqueront de sommeil jusqu'à ce que l'adversaire soit mis sous la terre. Ils sont tellement haineux que même le jour du décès de l'adversaire, ils n'éprouvent aucune peine.
C'est terrible l'Afrique...
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #14 tounani 10-04-2020 07:56
les medias publiques ont passé sous silence la mort de ce président qui a marqué l'histoire du Niger, un devoir de mémoire ne fera mal à personne,le président Ba'aré a bel et bien existé, l'histoire est têtue, conseil aux dirigeants actuels.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #15 illayaro 10-04-2020 08:37
vraiment IBM est un président exemplaire il n'y a pas son égal ,il est aimé par tout le monde même les petits enfants quand il passe ,il s'arrete pour le saluer on a jamais vu un president nigerien qui s'arrete pour accorder d'importance aux enfants meme aux mendiants ,il venait chaque weekend à l'hypodrome pour les parachute et autres tout le monde est accessible à lui .Pourquoi cette haine envers cet grand homme de la nation ,mais incha Allah la justice divine attendra tous les acteurs de cette barbarie c'est une plaie que vous nous avez laissé dans cœur en tuant lachement S.E IBM qu'Allah vous accorde son aljana firdawsi amine
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #16 Zoro 10-04-2020 10:54
Citation en provenance du commentaire précédent de Yampabou :
Mon général!!! Ou bien le frère de ce dernier.
Issoufou n'a jamais dit "Général Baré". Pour lui, il n'a pas mérité le grade et il l'appelait jusqu'à sa mort "Colonel Baré".
Le jugement dernier, il y aura palabres.
Certains vont nous mettre en retard par rapport à leurs énormes dossiers.

Il faut relire le passage, il parle du nom commun "Grand frère"
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #17 Zoro 10-04-2020 11:21
A mon avis de la ou se trouve le défunt président Baré, il doit surtout pleurer pour les nigériens au vu de toutes les souffrances qu'ils vivent et ce depuis les 9 dernières années en particulier...il ne penserait pas à sermonner Issoufou dont il sait que par défaut il n’écoute aucun nigérien et ne fera pas une exception pour sa personne, il sait qu'il préfère écouter les occidentaux qui sont plus importants que tout le Niger et les nigériens à ses yeux....feu Baré n'aurait tout simplement pas le temps pour ce régime assassin, voleur, corrompu, injuste, complétement perdu qui croit tout savoir....
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #18 Hassane Morou 10-04-2020 18:55
C'est proprement honteux d'utiliser ainsi le nom du défunt Président. Djibril vient de tomber très bas dans mon estime. Frère ou pas, la mémoire et la voix du Général Ibrahim Baré Mainassara ne lui appartient pas.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #19 SoubahanAllah 10-04-2020 18:59
Inalilahi wa ina ileyhi rajiouna, Inalilahi wa ina ileyhi rajiouna, Inalilahi wa ina ileyhi rajiouna, Inalilahi wa ina ileyhi rajiouna, Inalilahi wa ina ileyhi rajiouna, Inalilahi wa ina ileyhi rajiouna :cry: :cry: :cry:
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #20 Avis 10-04-2020 22:19
Certains savants religieux disent que la vie sur terre est un rêve, et le jour de la mort est comme le réveil...et comment on est lorsqu'on vient de se réveiller après un rêve, on n'arrive même pas à se rappeller le plus souvent dde notre rêve où on a un souvenir vague...tout ce qui suit le mort après son décès sont ses bonnes actions....tout le reste est de la futilité dont il aura du mal même à se souvenir...
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #21 Nigérien 12-04-2020 02:02
Malheureusement chers frères, je suis mépris en vous lisant.
Certains d'entre vous écrivent sans penser.
C'est désolant !!!
Jugez objectivement, même de nature Nous ne savons distinguer critique objectif et critique d'un ennemi.
En politique on doit juger les gens par leurs travails et leurs engagements auprès du Peuple.
Mais malheureusement j'ai constaté certains écrit juste parce qu'ils veulent défendre leur voie lors des élections.
Et n'oublie dans nos critiques que nous sommes de musulmans et ou des croyants tout simplement, ce n'est parce quelqu'un à mal parler en donnant son avis que je dois forcément mal parler moi. Non non et non!!!!

Arrêtez et soyons optimistes et objectifs, ayons le sens de civisme et cultivons la paix au tour nous pour qu'on puisse au moins rêver un avenir radieux pour le Peuple... Un Niger Uni et Prospère ...

Mettons Le Niger avant tout...
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #22 Salikit 12-04-2020 12:10
Si Djibril peut se permettre de lire sur les "pensées" d'un mort si pensées il ya, le PR lui en dit tout de son vivant. A lire sur les pensées du PR, l'on peut croire sur argent comptant que le Niger n'a jamais existé que par lui. Le Niger qui l'a fait sortir du néant, dans un village qui porte le nom de "petite brousse" il nie son existence ou du moins ce Niger dans son imaginaire, était mort et demandez lui comment? d'où la "Renaissance". Rien n'a été fait avant car rien n'a existé avant avant ses réalisations inégalées. Et d'ailleurs comment pourrait-il accepté que quelque chose de mieux ait existé avant lui. Ce n'est pas faux car la couleur rose, il l'a voit partout sur fond de trouble de visions des couleurs. C'est bel et bien dans la Renaissance que le Niger a égrené le rang de dernier en indice de développement humain 9 années d'affilée. D'un autre point de vue ça aussi c'est rose de même le train qui n'a pas sifflé car ne perdez surtout pas de vue la croissance à 2 chiffres, les 3N malgré ce rang.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #23 bali 12-04-2020 13:00
Bonjour,
Honte à toi djibril, tu avais pourris le règne de Ibrahim, aujourd'hui tu persécute sa mémoire même en outre tombe, à cause de tes fantasmes que tiens à transformer en réalités. Tristement célèbre !
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #24 La Sage 13-04-2020 13:22
Citation en provenance du commentaire précédent de bali :
Bonjour,
Honte à toi djibril, tu avais pourris le règne de Ibrahim, aujourd'hui tu persécute sa mémoire même en outre tombe, à cause de tes fantasmes que tiens à transformer en réalités. Tristement célèbre !

Bali tu es une vraie pourriture. Mais que cette lettre a de mauvais.Vous manger le Niger et que tout le monde applaudissements. C'est impossible. Il faut souffrir d'entendre certaines vérités.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #25 Kad 13-04-2020 13:53
Il est evident que IBM a hérité d'une situation difficile,mais cette situation n'est pas l'œuvre de MI.Le Niger a été gouverné par des dirigeants sans vision qui ont tout miser sur l'uranium sans aucune politique de diversification des sources de revenus pour l'état.L'endenttement du Niger date la période d'avant la conference nationale.Il est evident que MI a fait des investissements sans précédent dans l'histoire de notre pays pas seulement avec les ressources nationales mais avec les investissements étrangers.Djibril nous parle du rail,depuis la signature de leur accord en 1999,est_ce ya eu 1km de rail qui a été posé?Il a fallu que MI relance le projet pour que des gens viennent dire que le benin et le niger ont des accords avec eux.Certains dirigeants nigériens ont manqué d'ambitions,ils croyaient qu'il suffisait juste de payer les salaries pour que notre pays puisse se developer.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

banniere spotlight BIS

Canal Horizon Nov Dec

Top de la semaine

Publier le 25/11/2020, 17:51
argentine-le-footballeur-diego-maradona-est-mort-a-l-age-de-60-ans La légende du football Diego Maradona est décédée ce matin à la suite d'un arrêt cardio-respiratoire à...Lire plus...
Publier le 25/11/2020, 15:57
disparition-de-tandja-mamadou-l-ancien-president-sera-inhume-ce-jeudi-a-maine-soroa-sa-ville-natale Les obsèques officielles de l’ancien Président de la République Tandja Mamadou auront lieu le jeudi 26...Lire plus...
Publier le 25/11/2020, 13:26
droit-de-l-enfant-atelier-de-formation-des-journalistes-des-membres-du-parquet-et-de-la-pj-sur-le-droit-a-l-image-des-enfants-au-sein-des-medias-2 En partenariat avec l’UNICEF, le Conseil Supérieur de la Communication (CSC) a organisé ce mercredi 25...Lire plus...
Publier le 25/11/2020, 12:54
campagne-contre-les-violences-a-l-egard-des-femmes-et-des-filles-les-chefs-traditionnels-au-coeur-de-la-prevention Démarrage aujourd’hui 25 novembre 2020 de la campagne de 16 jours d’activisme contre les violences à...Lire plus...
Publier le 25/11/2020, 10:24
disparition-de-tandja-mamadou-le-peuple-nigerien-vient-de-perdre-un-de-ses-illustres-fils-selon-hama-amadou-son-ancien-premier-ministre-et-bras-droit Dans son message de condoléances, l’ancien premier ministre (2000 à 2007) Hama Amadou  a tenu à...Lire plus...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...
Publier le 19/11/2020, 16:29
elections-rien-ne-s-oppose-a-ce-que-les-differents-scrutins-se-deroulent-aux-dates-prevues-a-estime-le-president-issoufou-apres-le-retrait-de-sa-carte-d-electeur Le Président de la république a procédé ce jeudi 19 novembre 2020 au retrait de sa carte d’électeur....
Publier le 20/11/2020, 10:16
presidentielles-la-requete-des-3-candidats-a-la-cour-constitutionnelle-sur-la-candidature-de-bazoum-declaree-irrecevable-arret La Cour Constitutionnelle vient de juger « irrecevable », la requête déposée la semaine dernière par...
Publier le 21/11/2020, 15:17
elections-presidentielles-15-partis-politiques-s-engagent-a-soutenir-albade-abouba-des-le-premier-tour Quinze (15) partis politiques ont signé un protocole accord, hier vendredi au sortir d’une réunion,...
Publier le 20/11/2020, 10:16
presidentielles-la-requete-des-3-candidats-a-la-cour-constitutionnelle-sur-la-candidature-de-bazoum-declaree-irrecevable-arret La Cour Constitutionnelle vient de juger « irrecevable », la requête déposée la semaine dernière par...
Publier le 21/11/2020, 15:17
elections-presidentielles-15-partis-politiques-s-engagent-a-soutenir-albade-abouba-des-le-premier-tour Quinze (15) partis politiques ont signé un protocole accord, hier vendredi au sortir d’une réunion,...
Publier le 24/11/2020, 20:59
disparition-de-tandja-mamadou-le-president-issoufou-reporte-sa-visite-dans-la-region-de-maradi Suite à la disparition de l’ancien chef de l’Etat Tandja Mamadou ce mardi à Niamey, le président...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...

Dans la même Rubrique

20 Novembre 2020 - Journée Mondiale de l’Enfance : Réinventons l’avenir pour chaque enfant (Par Ilaria Carnevali, Représentante a.i. de l’UNICEF au Niger)

20 novembre 2020
20 Novembre 2020 - Journée Mondiale de l’Enfance : Réinventons l’avenir pour chaque enfant (Par Ilaria Carnevali, Représentante a.i. de l’UNICEF au Niger)

Le 20 novembre de chaque année marque la journée mondiale de l’enfance. Cette journée vise à rappeler l’importance de garantir et faire respecter les droits de chaque enfant, aujourd’hui plus...

Lettre ouverte à l’ex pensionnaire du Lycée National Issoufou Mahamadou sur les souvenirs  provoqués par l’inauguration de l’Hôtel du Ministère des Finances (Par Djibril Baré)

22 octobre 2020
Lettre ouverte à l’ex pensionnaire du Lycée National Issoufou Mahamadou sur les souvenirs  provoqués par l’inauguration de l’Hôtel du Ministère des Finances (Par Djibril Baré)

Cher grand-frère, L’inauguration, le jeudi 15 octobre 2020 à travers une cérémonie officielle de l’Hôtel des Finances devant abriter tous les services relevant du Ministère des Finances érigé en plein...

Élections présidentielles : pour une confrontation loyale et équitable, gage d'une certaine intelligence politique au service du pays

22 septembre 2020
Élections présidentielles : pour une confrontation loyale et équitable, gage d'une certaine intelligence politique au service du pays

L’investiture, comme candidats aux prochaines élections présidentielles, de deux autres poids lourds de la politique nigérienne, constitue à n’en point douter un évènement qui constitue un tournant majeur dans la...

L’éligibilité à l’épreuve de la condamnation pénale au Niger (Par Adamou Issoufou)

6 septembre 2020
L’éligibilité à l’épreuve de la condamnation pénale au Niger (Par Adamou Issoufou)

De la vision positive et égalitariste de l’homme, il se dégage une présomption d’aptitude à l’exercice du pouvoir par tous les hommes. Le style impersonnel introduit, illustré par l’emploi de...

Lettre ouverte citoyenne de félicitations au président Tchadien Idriss Déby pour son élévation à la Dignité de Maréchal par la Représentation nationale (Par Djibrilla Mainassara Baré)

28 août 2020
Lettre ouverte citoyenne de félicitations au président Tchadien Idriss Déby pour son élévation à la Dignité de Maréchal par la Représentation nationale (Par Djibrilla Mainassara Baré)

M. le président de la République, L’actualité brûlante dans notre sous-région, m’autorise à revenir sur votre élévation, le 11 Août 2020 à N’Djaména, à la dignité de Maréchal du Tchad,...

Il ne faut pas être naïf, la Russie ne viendra pas sauver le Mali (Par Gado Alzouma)

26 août 2020
Il ne faut pas être naïf, la Russie ne viendra pas sauver le Mali (Par Gado Alzouma)

En voici les raisons: Tout d’abord, certains Africains ont parfois pour habitude d’adopter des comportements et des attitudes que nous croyons acceptables, comme allant de soi, mais que les autres...