NITA Fond Site Web 675 x 240

Gouv Maradi kondago orpaillage

Officiellement fermé par décret du conseil des Ministres du 08 novembre 2021, suite à un effondrement intervenu le 07 novembre 2021 ayant causé une dizaine de morts, l’exploitation clandestine du site d’orpaillage de Kondago (Dan Issa) dans le département de Madarounfa se poursuit nuitamment. Au parfum de cette information, le gouverneur de la région de Maradi, le Contrôleur Général Issoufou Mamane s’est rendu sur les lieux pour donner un dernier avertissement aux forces de l’ordre sensées garder les lieux fermés. Sur le terrain, la délégation du gouverneur a pu constater de nouveaux puits creusés, preuve irréfutable que l’exploitation clandestine continue. Pourtant, il y a deux mois de cela, le gouverneur était sur ce même site pour donner des instructions fermes aux Forces de Défense et de Sécurité (FDS) qui étaient sur le terrain à propos de la violation de cette mesure.

Une fois encore, face aux FDS détachées pour la sécurité de ces lieux, le gouverneur de la région de Maradi a été clair. « Nous venons de trouver des puits frais, qui prouvent que l’activité ne s’est jamais arrêtée. A l’époque, nous avons fait des mises en garde au chef du dispositif par rapport à sa responsabilité. Nous sommes revenus aujourd’hui parce qu’il y a encore des problèmes » a-t-il soutenu. Il a indiqué que ce site au lieu de rester fermé, a connu une évolution négative où le montant à verser pour accéder à un puits est passé de 50.000 FCFA à 1.000.000 de franc CFA la nuitée.

 « J’ai des preuves matérielles attestant que l’orpaillage clandestin est en cours sur ce site » a-t-il averti. Mieux, le gouverneur de la région de Maradi a aussi indiqué qu’il y a trois jours, il apprenait qu’une certaine quantité de minerais extraite de ce site allait quitter le site pour le Nigéria où se fait le traitement. Les instructions ont été données au commissaire spécial de Dan Issa pour intercepter ce camion. « Il est actuellement au commissariat de cette localité chargé de 110 sacs. Cela prouve que tout ce que nous avons comme information est confirmé » fait-il remarquer.

Selon le Contrôleur Général de Police, Issoufou Mamane, ce qui est plus grave c’est le spectre d’opposition entre les populations à propos de cette question, qui d’ailleurs n’eut été la vigilance des autorités de cette localité, des affrontements ethniques allaient naître. « Il faut que cela s’arrête. Nous ne pouvons pas continuer à courir derrière cette violation flagrante des dispositions réglementaires » a-t-il martelé. Il a précisé qu’un décret a été pris pour fermer ce site, tout le monde doit être patient jusqu’à la prise d’un autre décret qui permettrait de rouvrir ce site.

Il a toute fois averti pour la dernière fois : « je ne souhaite pas revenir ici pour la même situation. Deux de nos collègues et une vingtaine d’orpailleurs ont été déférés devant le juge » . Pour l’heure, il annoncé la mise en place d’un dispositif de renseignement autour de site qui rapportera tous les faits et gestes.

Le gouverneur de la région de Maradi s’est rendu au commissariat de police de Dan Issa où les agents de ce poste ont arrêté un groupe de personnes transportant dans un camion 110 sacs de minerais extrait de ce site, en partance pour le Nigéria où ce minerai sera traité. Il a félicité ces policiers pour cette action et leur a demandé de redoubler de vigilance pour réprimer ces types d’actes.

ANP



Commentaires

0
Lilwayne
7 mois ya
Vous êtes trop mou gouverneur, sevissez
Like J'aime like 1 Répondre | Signaler ce commentaire
1
Niger mon beau Pays
7 mois ya
Trop mou, trop laxiste en effet. Cela se remarque a tous les etages et des delinquants de tous genres en profitent. En temps normal, des FDS n'ont pas besoin d'un dernier avertissement car le premier suffit et est execute automatiquement. Ces autorites doivent se dire qu'ils ne pourront jamais defendre les interets de la majorite en se souciant du sort de quelques delinquants ou irresponables qui mettent en peril les interets de tout le monde. Soyez fermes et gouvernez par l'example.
Like J'aime like 2 Répondre | Signaler ce commentaire
0
mohammed
7 mois ya
Les FDS touchent des pots de vins comme tout ce gouvernement pille les richesses du pays et le peuple meurt de faim. Rien ne change.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Authentic
7 mois ya
Cherchons à connaître ceux à qui profite cet orpaillage et nous saurons pourquoi le gouverneur semble ne pas maîtriser la situation. Ce ne sont pas tous les membres des FDS qui sont vertueux.
Like J'aime like 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
MAIGAYI
7 mois ya
Ils ont été avertis une première fois,cette fois-ci ça devrait être les sanctions qui auraient dû tomber au lieu d'un autre avertisement.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Bagobiri
7 mois ya
Hélas, dans une toute organisation humaine il y aura be bons éléments et des brebis galeuses. Dans tout panier de fruits, il se trouvera toujours de bons fruits et des fruits pourris, impropres à la consommation. Il en va ainsi des FDS. Il y a parmi elles, des ripoux, des individus sans foi ni loi, attirés par l'appât du gain. Ainsi va le monde.
Il faudra veiller à isoler les fruits pourris et à les jeter purement et simplement.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN2

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2257 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
544 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
340 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
486 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
375 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
372 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2285 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages