NITA Fond Site Web 675 x 240

decret limogeage cadres enseignement superieur BIS

Après le Secrétaire général Pr Moussa Ag Arya, plusieurs cadres du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche ont été limogés par décret du Président du Conseil National pour la Sauvegarde de la Partie (CNSP), le Général Abdourahamane Tiani, signé, le mardi 22 août 2023. Les concernés ont été signataires d’une pétition signée il y a quelques jours et qui s’opposait à la position officielle du Syndicat national des enseignants et chercheurs du supérieur (SNECS) qui avait affiché son soutien aux nouvelles autorités militaires.

Zeyna commission0

Dans un premier décret, il a été mis fin aux fonctions du Pr Moussa AG Arya, cadre du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. Il s’agit des fonctions de ‘’Secrétaire Général du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche, et de Président du Conseil d’Administration (PCA) de l’Office du Baccalauréat des Equivalences des Examens et de Concours de Supérieur (OBEECS) exercées cumulativement par Pr Moussa AG Arya’’ indique le décret.

Dans un second décret signé le même jour, il a été mis fin aux fonctions de certains responsables du Ministère de l'Enseignement Supérieur ainsi qu’à ceux du Coordinateur de la Cellule d’Appui à la Mise en œuvre et au Suivi du programme Sectoriel pour l’Education et la Formation (CAMOS-PESF) au ministère de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Formation professionnelle.

decret limogeage cadres enseignement superieur BIS

decret limogeage cadres enseignement superieur BIS

Pétition au nom « de la démocratie et de l’Etat de droit »

Aucune raison officielle n’a été avancée dans le décret mais ce limogeage en série dans le rang des universitaires fait suite à la publication, le 21 juillet dernier, d’une pétition signée par une quarantaine d’enseignants-chercheurs qui ont publiquement protesté contre la « déclaration unilatérale » du principal syndicat de l’Enseignement supérieur.

Le Syndicat National des Enseignants Chercheurs (SNECS) avait rendu public, le mardi 1er août 2023, une déclaration dans laquelle le bureau national avait apporté son soutien au CNSP, qui a renversé le régime de Bazoum Mohamed et a pris le pouvoir le 2- juillet dernier.

Dans leur pétition au contenu assez acerbe contre les autorités militaires, les pétitionnaires ont souligné qu’en suspendant la Constitution que le peuple nigérien s’est librement donnée et toutes les institutions de la République, « la junte s’arroge tous les pouvoirs y compris le judicaire par la suspension de la Cour de Cassation, le dernier recours en droit des justiciables ». Ils ont également mis en avant « la conséquence de l’embargo que subissent les populations et l’angoisse d’une intervention militaire qui peut être meurtrière pour le peuple dans son ensemble car personne n’est en mesure de prévoir ce que deviendra le Niger ».

« Mais cette situation peut être arrêtée par la remise en place des institutions républicaines », lit-on dans la pétition dans laquelle, les initiateurs ont dénoncé le fait que le BEN/SNECS a, dans une déclaration publique, « pris la responsabilité de soutenir la junte dans tous les pouvoirs d’Etat qu’elle s’est auto-attribués ».

« Nous ne comprenons pas qu’à aucun moment le BEN/SNECS n’ait condamné ce putsch, une interruption du régime démocratique. Nous, signataires de la présente lettre, ne nous reconnaissons pas dans la déclaration du BEN/SNECS parce qu’elle viole les statuts de ce syndicat élaborés sur une base d’un attachement ferme aux principes de la démocratie et de l’Etat de droit », ont-ils écrit avant d’ajouter que « plus que jamais, il convient de renouer avec l’histoire du SNECS, celle de la défense de la démocratie au sein des Universités publiques comme au niveau national et international ». Les signataires de la pétition ont, par conséquent, demandé au Syndicat de se ressaisir « en exigeant de la junte le retour immédiat à un ordre constitutionnel conforme aux votes du peuple nigérien souverain ».

La sanction est tombée dès le lendemain de la publication de cette pétition car tous les responsables limogés en ont été signataires.

Ikali Dan Hadiza (actuniger.com)



Commentaires

23
Grave
7 mois ya
C'est malheureux.. Pourtant, ils sont dans le vrai et ils ne font que d
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
30
Issaka
7 mois ya
Ils sont absolument dans le vrai. Ils montrent une honn
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
Invité
7 mois ya
Il sera mis fin
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
10
OMAR
7 mois ya
C'est tr
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
8
Souk
7 mois ya
je pense personellement que les nouvelles autorit
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
Souk
7 mois ya
lire divergences
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
Sounna
7 mois ya
[quote name="Grave"]C'est malheureux.. Pourtant, ils sont dans le vrai et ils ne font que d
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
12
Invité
7 mois ya
Pourquoi les r
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Mamou
7 mois ya
[quote name="Issaka"]Ils sont absolument dans le vrai. Ils montrent une honn
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
NIGERIEN
7 mois ya
Nouvelle crise universitaire en perspective !
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
4
France Genocidaire
7 mois ya
[quote name="
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Ganda
7 mois ya
Citation en provenance du commentaire précédent de NIGERIEN :
Nouvelle crise universitaire en perspective !


Le renvoi de ces nostalgiques de la dictature malfaisante, foncierement injuste et ouvertement divisioniste rose ne fera que refleurir notre universite. C'est comme couper les mauvaises herbes dans un champ.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
HAMZA MAI GARKUA
7 mois ya
Pourtant ces m
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Gandhi
7 mois ya
[quote name="
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Omar Maroc
7 mois ya
Bien fait pour eux, au moment o
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
hancthi
7 mois ya
touts les bonnets de couleurs.......doivent partir imperativement
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
KD
7 mois ya
Au lieu de s attaquer au CNSP, c simple, ils lavent le linge sale en famille. Pas besoin d extrapolation au risque de prendre un coup de massue sur la tete. A bon entendeur Salut!
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
Abdou
7 mois ya
Au vu de certains sur ce forum, tous nig
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
Jerry
7 mois ya
[quote name="Abdou"]Au vu de certains sur ce forum, tous nig
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
lilwayne
7 mois ya
Seul le temps nous le dira mais on commence a voir certains premisses
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
helas
7 mois ya
Au Niger comme en Russie, on
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
tom
7 mois ya
Que DIEU veille sur nous Amin
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
SANI Saley
7 mois ya
[quote name="
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
SANI Saley
7 mois ya
[quote name="Abdou"]Au vu de certains sur ce forum, tous nig
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Lemzo
7 mois ya
Les Nig
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN2

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
1619 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
511 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
302 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
448 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
336 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
343 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2272 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages