jeudi 9 février 2023

3401 lecteurs en ligne -

fraren

Justice : le Syndicat des magistrats hausse le ton contre l'immixtion du politique dans les affaires judiciaires (Déclaration)

declaration SAMAN 18 01 2023 BIS1

Dans une déclaration publique ce mercredi 18 janvier 2023, le bureau national du Syndicat autonome des magistrats du Niger (SAMAN) a tenu à réaffirmer son engagement et sa détermination à travailler en toute impartialité, dans l'intérêt de la nation. Le principal syndicat des magistrats du Niger a, entres autres, dénoncer la forte immixtion du politique dans les affaires judiciaires avant d'exiger du gouvernement, la transmission sans délais aux juridictions compétentes de tous les dossiers de malversations financières ainsi que la levée de tous les obstacles à la poursuite des parlementaires et des ministres.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Selon le Bureau exécutif national, cette déclaration fait suite aux récents développements de l'actualité autour de la justice et de ce que le SAMAN a qualifié de lynchage médiatique dont la justice nigérienne fait l'objet.

Dans sa déclaration, le SAMAN a tenu à rassurer l'opinion nationale sur son engagement et sa détermination à combattre la corruption, particulièrement en milieu judiciaire.

Le bureau du SAMAN a aussi condamné "la propension prise par les discours politiques au mépris du principe constitutionnel de la séparation des pouvoirs", comme en attestent les récentes déclarations du Président de la République lorsqu'il disait "avoir ordonné au procureur de la république de donner suite avec diligence aux dossiers à lui transmis par la HALCIA".

Le syndicat des magistrats a, par ailleurs, exigé du gouvernement la transmission sans délai aux juridictions compétentes des différents rapports de la Cour des comptes, de la HALCIA, des inspections d'État et des finances faisant cas de diverses malversations financières et de détournement de deniers publics, ainsi que  la levée de tous les obstacles juridiques et judiciaires liés à la poursuite contre les parlementaires et membres du gouvernement afin, selon le SAMAN, que les magistrats puissent faire leur travail sans injonction.

declaration SAMAN 18 01 2023 BIS1declaration SAMAN 18 01 2023 BIS1declaration SAMAN 18 01 2023 BIS1

  

.

Commentaires  

+2 #1 Zen 18-01-2023 21:51
Bazoum, leur allié de toujours a donne un coup de pied a leur ego et les voila qui pondent un communique. Allah ya issa.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 ANI 19-01-2023 11:39
ALLAH YA ISSA.c'est de conneries ce que SAMAN dit dans sa déclaration,
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #3 BMS 19-01-2023 13:38
Le BEN SAMAN renvoie la balle à Son Excellence le Président de la République par rapport aux dossiers ayant trait à la corruption et aux infractions assimilées.
Monsieur le Président assumez donc votre responsabilité face à l'histoire.
Monsieur le Président de la HALCIA transmettez à votre tour tous les rapports d'investigations y compris celui des services des douanes au Procureur de la République conformément à la Loi qui crée la HALCIA.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #4 Pablo 19-01-2023 19:54
Citation en provenance du commentaire précédent de BMS :
Le BEN SAMAN renvoie la balle à Son Excellence le Président de la République par rapport aux dossiers ayant trait à la corruption et aux infractions assimilées.
Monsieur le Président assumez donc votre responsabilité face à l'histoire.
Monsieur le Président de la HALCIA transmettez à votre tour tous les rapports d'investigations y compris celui des services des douanes au Procureur de la République conformément à la Loi qui crée la HALCIA.


Arretez de rever debout. Jamais la justice ne sera rendu dans ce pays sous le reigne de la tumeur rose. L'impunite sera la regle pour les trafiquants de drogue du BEN PNDS et leurs mules. Y'a rien a attendre de Bazoum de ce cote. Passez y'a rien a voir.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #5 ??? 20-01-2023 00:22
Mieux vaut tard que jamais....avec tout ce que nous voyons tous les jours, on a fini par accepter que le pouvoir judiciaire est au service du pouvoir executif, il est temps de changer cela pour le bonheur du peuple. Le pouvoir judiciaire doit etre independant et integre, la base du developpement est d'abord une justice sociale ou tout le monde a les memes chances et opportinuités de reussir afin de contribuer au developpement du pays à tous les niveaux et la loi sevit n'importe qui derogeant aux reglements de la loi. La loi est au dessus de tout le monde et tout le monde doit s'y conformer.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 Guim Bubac 23-01-2023 08:14
La justice a cessé d'exister après la mort du général Seini Kountché( paix à son âme ).
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Paroles d'enfants : Roumaissa

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com