jeudi 9 février 2023

3499 lecteurs en ligne -

fraren

Energie Solaire : l’ANERSOL et l’INES présentent les résultats de 4 années de coopération

Atelier Anersol INES

Après 4 années de partenariat avec l’Institut National de l'Énergie Solaire (INES), l'Agence Nationale d'Energie Solaire (ANERSOL) a organisé hier mardi 29 Novembre 2022, dans ses locaux un atelier de restitution des résultats de cette collaboration. Financé par la Région Rhône-Alpes et l'Agence Française de Développement (AFD), cette coopération a permis d'améliorer les capacités techniques et matérielles de l'ANERSOL qui est aujourd'hui à même de proposer des formations standardisées avec des équipements et des logiciels de dernière génération.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Le Niger, pays où moins de 20% des habitants ont accès à l'électricité, ambitionne à travers la Stratégie nationale de l’accès à l’électricité (SNAE) de porter à 80% la part de la population ayant accès à l’électricité en 2035. Pour atteindre cet objectif jugé fort ambitieux « au regard de l’accroissement important de la population, évalué à 3,9% par an », il est plus qu’important d'avoir des compétences en ressources humaines qui soient capable de concevoir, et de faire fonctionner les installations. C’est donc dans cette optique que l'INES qui est le troisième centre mondial en énergie solaire basé à Lyon en France, a été sollicité par l’ANERSOL pour l’accompagner à moderniser son centre de ressources solaires. Il s’agit de renforcer les capacités humaines et matérielles de l’ANERSOL pour la formation, le test et l’innovation dans les domaines du photovoltaïque et du solaire thermique.

La cérémonie d’ouverture de l’atelier a été rehaussée par la présence du Ministre d'État, Ministre de l'Energie et des Énergies Renouvelables M.Ibrahim Yacoubou, du SGA du MEER,  de la directrice adjointe de l'Agence régionale de l'AFD, de la directrice générale de l’ANERSOL, du directeur de l'Institut National d'Energie Solaire de Lyon. Des représentants des partenaires techniques et financiers, des directeurs généraux des structures rattachées et des entreprises privées ont également pris part à cette cérémonie. 

Le Ministre d'État, Ministre de l'Energie et des Énergies Renouvelables M.Ibrahim Yacoubou qui a présidé l’ouverture de cet atelier, a souligné que son entité travaille avec beaucoup de « détermination et avec beaucoup d'ambition » avec le soutien des partenaires de façon à améliorer les indicateurs d'accès à l'électricité au Niger qui ne « sont pas glorieux ». Le ministre de préciser que « nous sommes en train de faire en sorte que l'énergie solaire soit au centre de notre politique. C'est une ressource inépuisable, nous avons un potentiel considérable. Nous avons donc l'ambition de porter le mix énergétique porté par le solaire à un niveau très important » à t-il déclaré. Pour M. Ibrahim Yacoubou, l’objectif est de porter dans 10 voire 12 ans à 30 % le mix énergétique qui est de moins de 1 % aujourd’hui. Il s’est dit convaincu, « que c'est l'énergie qui porte développement, c'est la dorsale du développement ».

Ibrahim Yacoubou

Le ministre d’Etat, a exprimé ses vifs remerciements aux deux entités, tout en félicitant I'INES pour la qualité du partenariat. « Les formations conjointes et qualifiantes que vous proposez contribueront à n'en point douter, à mettre au service de nos multiples projets solaires en cours et en perspectives, une ressource humaine qualifié et de qualité », a-t-il conclu.

Pour sa part la Directrice générale de l’ANERSOL Mme Siddo Nana Mariama, a rappelé que la tenue de cet atelier a pour objectif de présenter les objectifs et les résultats du partenariat qui lie son institution à l'Institut National d'Energie Solaire (INES-France). « Ce partenariat soutenu par l'AFD, la région Rhône Alpes, et notre Ministère de Tutelle (en atteste l'honneur nous le Ministre d'Etat en marquant sa présence parmi nous), a été initié et consolidé pour vous accompagner, pour contribuer à mettre les technologies solaires et les prestations conjointes de nos 2 institutions au service de vos projets de développement socio-économique et ainsi accompagner la politique gouvernementale », a affirmé Mme Siddo Nana Mariama.

Ibrahim Yacoubou

Selon la Directrice générale de l’ANERSOL, la mise en œuvre de multiples projets solaires en cours et en perspective va nécessiter une ressource humaine qualifiée, ce qui explique les propositions d'offres de formations conjointes relatives à ce partenariat.

De son coté, Madame Emilie Garet, Directrice adjointe de l'AFD a indiqué que l'Agence française de développement a été sollicité à partir de 2020, pour renforcer ce partenariat entre l’ANERSOL et l’INSE, afin de financer le renforcement des capacités de l'ANERSOL et d'accélérer l'offre de formation au Niger pour les installateurs de mini-réseaux solaires. Elle a précisé que ce partenariat est financé sur un outil assez innovant qui est le Fond d'Expertise Technique et d'Echange d'Expériences (FEXTE) qui finance des programmes de coopération technique et des études de préparation de projet dans les pays en développement.

Ibrahim Yacoubou

La Directrice adjointe de l'AFD s’est réjouie « de la continuité des activités y compris pendant la crise de la covid, la mise en pratique immédiate des apprentissages du partenariat avec entre juin et septembre la formation de 80 personnes dont des techniciens de la NIGELEC, mais aussi des personnes en recherche d'emploi par L'ANERSOL suite au renforcement de capacité de L'ANERSOL par l'INES ».

AbdoulKarim (actuniger.com)

.

Commentaires  

-2 #1 Soumana 30-11-2022 14:01
Du blabla. Rien que du blabla. Les gens ont même oublié que l'ANERSOL (ex-ONERSOL créée par Abdou Moumouni) existe. Cela fait des décennies qu'ils sont assis dans leurs bureaux et "manzent" tranquillement et on on ne sait même pas s'il y a une institution chargée de l’énergie solaire au Niger. Aucune initiative. Aucune réalisation concrète.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #2 Dioffo 01-12-2022 09:12
Citation en provenance du commentaire précédent de Soumana :
Du blabla. Rien que du blabla. Les gens ont même oublié que l'ANERSOL (ex-ONERSOL créée par Abdou Moumouni) existe. Cela fait des décennies qu'ils sont assis dans leurs bureaux et "manzent" tranquillement et on on ne sait même pas s'il y a une institution chargée de l’énergie solaire au Niger. Aucune initiative. Aucune réalisation concrète.


Bien dit. L'energie solaire dont le Niger devait etre tout naturellement champion a ete delaissee au profit des centrales a mazout poluantes. Il faut se rendre a l'evidence que depuis dix ans, le Niger et son peuple n'ont eu pour ennemi que le nigerien lui meme. Maudit soit le jour ou hama amadou a fait de issoufou mamahamadou president contre la volonte de dieu et des nigeriens.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 Achahabou Zouladeini 04-12-2022 17:41
C'est vraiment appréciable de voir l'ANERSOL ces partenaires dans le but de la valorisation de l'énergie solaire au Niger en vue d'accroître le taux d'accès à l'électricité. Avec ses ambitions, on que L'ANERSOL existe et peut aller plus loin. Ce que je suggère dans cette partenariat, c'est de de faire installer une usine de fabrication des panneaux solaires et thermiques au Niger.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Paroles d'enfants : Roumaissa

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com