mardi 4 octobre 2022

2492 lecteurs en ligne -

fraren

Insécurité : quatre (4) personnes tuées dans l'attaque de deux villages de la commune d’Anzourou, des boutiques pillées et incendiées

bandits arrete attaque Anzourou

Quatre personnes ont été tuées hier soir et plusieurs personnes blessées dans des attaques perpétrées simultanément par des bandits armés à Doukou Saraou et Kofouno, deux villages situés dans la commune d’Anzourou, région de Tillaberi, non loin de la frontière avec le Mali. Malgré l’accalmie généralisée ces derniers temps sur tous les fronts et surtout la baisse des attaques d’envergure, les terroristes continuent de mener des incursions de manière sporadique dans notre pays. La dernière en date est intervenue, ce mercredi 24 août 2022  dans la commune rurale d’Anzourou, région de Tillabéri, où plusieurs personnes ont payé de leurs vies.

  

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Des sources dignes de foi ont rapporté la mort de quatre (4) personnes, toutes des civils ainsi que plusieurs civils blessés, suite à des attaques sumultannées et visiblement coordonnées dans les villages de : Doukou Saraou, et Kofouno, frontaliers du Mali. 

D’après des sources non officielles, c’est vers 18 heure locale que des individus à bord des engins à deux roues (motos) et lourdement armés ont fait irruption dans les villages où, ils ont emporté des animaux, pillés et saccagés des boutiques à Doukou Saraou avant de ôter la vie à trois (3) personnes. Les bandits armés ont continué leur bavure dans d’autres villages situés sur leur trajet notamment dans le village de Kofouno, où, ils ont encerclé dans un premier temps le village avant d’emporter le bétail, là, aussi.

La même source rapporte qu’une personne a également été sauvagement abattue par les assaillants qui ont tout comme dans le village précédent saccagé des boutiques.

C’est après leur forfait et sur le chemin de retour, qu’ils tombaient nez à nez avec un détachement des Forces de Défense et de Sécurité qui patrouillaient dans la zone. Lors de l’accrochage et surtout de la réaction énergique des soldats, le bétail fut récupéré et ramener dans les villages.

La prompte réaction des Forces de Défense et de Sécurité a permis d’éviter le pire en mettant en déroute les bandits, ont souligné des sources locales.

Frontalière avec le Mali, la Commune Rurale d’Anzourou a fait l’objet de plusieurs attaques terroristes depuis 2015 avec la détérioration de la situation sécuritaire dans la région de Tillabéri.

En 2021, face à la recrudescence des incursions des groupes armés non étatiques qui menaçaient les populations, ces dernières étaient contraintes de se déplacer à Tillabéri, chef-lieu de la région du même nom.

En septembre 2021, le Président de la République, Mohamed Bazoum s’était rendu dans la zone où il avait assuré que toutes les dispositions seront prises, notamment militaires, pour sécuriser la zone et permettre aux populations de vaquer à leurs activités de manière paisible.

Malgré les efforts déployés par le gouvernement, des attaques sporadiques continuent d’être enregistrées çà et là dans la région de Tillabéri et même dans certaines localités victimes du terrorisme telles que Diffa, Tahoua et Maradi.

(actuniger.com)

.

Commentaires  

+2 #1 TOTO A DIT 27-08-2022 02:26
:sad: :sad: :sad: Quand les Nigeriens continuent à pleurer et enterrer leurs morts ,votre dite amie la France et sa Barkhane se redéploie à DOSSO, une zone en paix ,dans l'objectif de créer le bordel à Dosso et s'étendre dans le Nord Bénin voire le Togo......

Que fout Barkhane à Dosso , quand les théâtres d'opérations de ces bandits armés informés et entraînés par la France sont au Mali ,Burkina,?

Tellement , TOTO A DIT a présenté ses condoléances aux familles éplorées Nigeriennes et africaines , que même calculatrice s'y confond en décompte ....
Malheureusement et encore les pensées et condoléances les sincères aux familles éprouvées de ces defunts ......

Que leur âme repose en paix ...
Que la terre leur soit légère ....
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 TOTO A DIT 27-08-2022 02:28
Et prompt rétablissement aux blessés OOOOO.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 TOTO A DIT 27-08-2022 02:52
Et quand au Burkina , La brigade de gendarmerie de Houndé, dans le Tuy, région des Hauts-Bassins a été la cible d’une attaque, dans la nuit du jeudi 25 au vendredi 26 août 2022,
TOTO A DIT que valent et foutent toutes ces forces étrangères dites amies au SAHELISTAN ?
Foutez les dehors et vous verrez que ces attaques se feront timides ....
Les hyènes sont déjà dans l'enclos .... Vous n'aurez pas de répit ....Ooooo.
Et quand TOTO A DIT partage..... Ne vas pas à la ligne ..

selon nos confrères de l’Agence d’information du Burkina (AIB).

Des hommes armés ont attaqué la brigade de gendarmerie de Houndé dans la nuit du 25 au 26 août 2022 et ont fait «des dégâts matériels».
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #4 Massoud 27-08-2022 09:11
L'absence d'attaques de grande envergure ne signifie pas que la situation est bonne. Des lors que les deplaces ne sont pas retournes dans leur bled alors la situation n'est pas et ne doit etre acceptable pour le pays. Helas, y'en a que ce desert arrange et ils feront tout pour que la region le reste pour leurs ignobles petits calculs politiques et pour d'autres comme seyni omar leur petit confort materiel. Allah ya Issa
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #5 alib 27-08-2022 12:15
Bonjour,
Il fallait laisser le bétail et poursuivre les bandits jusqu'à Bamako si il le faut, pour les tuer.
Tuer, tuer et tuer toujours les bandits, ne faites pas de prisonnier.
Bon courage.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 Loozap 27-08-2022 15:34
Le monde ci est dangereux
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #7 HALADOU HACHIMOU 27-08-2022 20:24
Comme l'a dit TOTO A DIT, il est sûr et certain que l'installation de Barkhane dans la région de Dosso n'a pas d'autre but que de semer la terreur dans cette partie de notre pays et au Bénin. Pour cela, les forces spéciales françaises sont déjà à l'œuvre et très bientôt vous entendrez parler d'attaques de villages et de tueries quotidiennes.

LA FRANCE EST L'ENNEMIE MORTELLE DU PEUPLE AFRICAIN. TANT QUE NOUS NE NOUS ORGANISERONS PAS POUR CHASSER L'ARMEE FRANCAISE DE NOS TERRES, NOUS N'AURONS JAMAIS LA PAIX.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #8 Is 27-08-2022 21:20
Citation en provenance du commentaire précédent de HALADOU HACHIMOU :
Comme l'a dit TOTO A DIT, il est sûr et certain que l'installation de Barkhane dans la région de Dosso n'a pas d'autre but que de semer la terreur dans cette partie de notre pays et au Bénin. Pour cela, les forces spéciales françaises sont déjà à l'œuvre et très bientôt vous entendrez parler d'attaques de villages et de tueries quotidiennes.

LA FRANCE EST L'ENNEMIE MORTELLE DU PEUPLE AFRICAIN. TANT QUE NOUS NE NOUS ORGANISERONS PAS POUR CHASSER L'ARMEE FRANCAISE DE NOS TERRES, NOUS N'AURONS JAMAIS LA PAIX.


Oiseau de mauvaise augure. Qu'Allah retourne ta langue contre chaïtan !
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 ibrahim 28-08-2022 08:47
c'est vraiment bizare.
les peulhs viennent du mali attaquer au niger et se replient.
ils viennent du niger attaquer le mali ( zone de menaka) et se replient au niger.
BIZARE TOUT CA
avant c etaient des touareg qui venaient du mali pour attaquer le niger et se replient au nord mali.
ave le peuls ca vient des deux cotés.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #10 Massoud 28-08-2022 09:29
Citation en provenance du commentaire précédent de ibrahim :
c'est vraiment bizare.
les peulhs viennent du mali attaquer au niger et se replient.
ils viennent du niger attaquer le mali ( zone de menaka) et se replient au niger.
BIZARE TOUT CA
avant c etaient des touareg qui venaient du mali pour attaquer le niger et se replient au nord mali.
ave le peuls ca vient des deux cotés.


Normal, ces peuls sont utilises comme mercenaire par les touaregs, les arabes et les français chacun dans sa zone d'operation. Les 9 que bazoum a fait liberer sont au service des francais.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 Blackmarket 31-08-2022 09:53
"Lors de l’accrochage et surtout de la réaction énergique des soldats, le bétail fut récupéré et ramener dans les villages." :-?
Deux choses sont sures et certaines, ils n'ont pas mis le bétail sur leurs motos et le bétail ne peut avancer à la meme allure qu'un groupe de voleurs qui qui cherchent à s'éclipser le tot possible. Donc,...
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com