jeudi 1 décembre 2022

2857 lecteurs en ligne -

fraren

Lutte contre la corruption: la HALCIA met en demeure plusieurs agents de l'état à rembourser des salaires « trop perçu » au Trésor

Halcia siege

Dans un communiqué, la Haute autorité de lutte contre la corruption et les infractions assimilées (HALCIA) a annoncé avoir mis en demeure plusieurs agents de l’Etat en position de disponibilité,  de détachement dans d’autres structures ou en abandon de postes d’affectation à rembourser des salaires ‘’trop perçu’’ au trésor national. Le montant de ces salaires ‘’trop perçu’’ s’élèverait à une centaine de millions de francs CFA pour le seul ministère concerné par l'enquête mais dont l'identité n'a pas été précisée dans le communiqué.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Selon le communiqué, tout est parti d’une la dénonciation anonyme, relative à la gestion du personnel d’un Ministère, parvenue à la Haute Autorité de Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées (HALCIA), courant juin 2021.

Aussitôt saisi, le président de cette institution a instruit ses enquêteurs  de vérifier les allégations des dénonciateurs et le cas échéant, d’en situer les responsabilités.

 Selon les premières conclusions de l’enquête, une trentaine de fonctionnaires, dont certains en position de détachement, d’autres en position de disponibilité et d’autres encore en abandon de leurs postes d’affection continuent à bénéficier indûment de leurs salaires et ce, en complicité des certains responsables administratifs et techniques. C’est plus d’une vingtaine de fonctionnaires de ce Ministère qui sont impliqués dans cette forfaiture dont certains totalisent plus de 30 mois de salaires indus.

Le mode opératoire consiste à continuer à virer les salaires de ces  agents dans leurs comptes bancaires en violation flagrante des textes encadrant le détachement et la mise en position de disponibilité des agents de l’Etat.

Certains parmi ces fonctionnaires, qui ont bien connaissance de la magouille, ont continuellement retiré leurs salaires versés dans leurs comptes bancaires par les agents du Ministère des Finances. D’autres, par contre, ont pris connaissance de ces versements lors de leur interpellation par la HALCIA.

Le montant de ces salaires ‘’trop perçu’’ s’élèverait à une centaine de millions de francs CFA pour ce seul ministère.

Les concernés ont été mis en demeure de rembourser au trésor national l’intégralité des salaires indûment perçus.

D’ores et déjà, certains ont procédé au remboursement des sommes indues.

"La HALCIA entend poursuivre ces enquêtes au niveau de tous les autres ministères pour s’assurer que les fonctionnaires mis à disposition, en détachements ou en abandon de postes ne grugent plus l’Etat", annonce le communiqué.

Source : Département Communication HALCIA.

 

.

Commentaires  

+2 #1 Socrate 23-02-2022 20:11
La HALCIA fait partie du probleme et non de la solution. Qu'a t'elle fait des ragots collectees sur la ligne verte de l'autre escroc appele brigitte issoufou alias rafini?
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #2 Nigerien 23-02-2022 20:56
Des clowns!! Vous embetter les petits voleurs et vous laissez les grands
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #3 Tata dabaga 24-02-2022 10:15
C'est bien mais pas suffisamment. Il faut à punir les géants qui ont viré exprès et illégalement ces salaires
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com