jeudi, 27 janvier 2022
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


 Bazoum Interview 27 11 2021

Le Président Bazoum Mohamed s’est exprimé vendredi dernier dans un point de presse diffusé dans la soirée par les médias officiels, sur la situation sécuritaire du pays et principalement la coopération militaire avec la France. Dans le monologue d’une trentaine de minutes, le Chef de l’Etat a démenti les informations faisant état de l’implantation d’une nouvelle base militaire française à Dosso mais a plutôt admis la présence de formateurs militaires français. Il a par la même occasion justifié et clairement assumé la coopération entre le Niger et l’ancienne puissance coloniale notamment dans le cadre de la lutte contre le terrorisme au Sahel. « La  France est un pays ami avec lequel nous avons une relation singulière et que nous assumons sans aucun complexe », s’est laissé dire le Président Bazoum qui a aussi rejeté les accusations portées par une partie de l’opinion sur « la soumission » du régime de Niamey à Paris. Pour lui, la France est un partenaire important pour le Niger qui, d’ailleurs, a-t-il défendu, n’a pas véritablement d’intérêts stratégiques ou économiques particuliers, mais engage de gros efforts pour la lutte contre le terrorisme et la stabilité au Sahel. Une sortie médiatique qui a été diversement appréciée par l’opinion qui ne semble pas visiblement convaincu par les arguments présidentiels, au regard des premiers commentaires qui ont suivis la diffusion de cet entretien à sens unique.

 

Zeyna transfert argent bis

Le point de presse du Président Bazoum fait suite à l’amplification, assez palpable au sein de l’opinion, de la présence des forces étrangères au Niger et particulièrement des militaires français de l’opération Barkhane. Il a été interrogé d’ailleurs sur certaines rumeurs véhiculées ces derniers temps et qui font état de l’implantation d’une nouvelle base militaire française à Dosso, dans le sud-ouest du pays.  Dès l’entame de son message, le chef de l’Etat a déploré ces rumeurs qui tendent « nuire aux à relations entre la France ». « Je suis totalement désolé de la campagne qui est menée contre eux. Je veux que les Français soient forts, parce qu’ils ont, avec cet espace du Sahel, une histoire singulière… », a  déclaré le chef d’Etat nigérien qui a justifié, par la même occasion, la présence de ces forces étrangères au Niger et au plus généralement au Sahel. Selon le Président, cette présence s’explique par la nécessité qui s’impose au pays de disposer d’une armée qui soit capable de faire face aux groupes terroristes qui écument certaines parties du pays. C’est en ce sens, a-t-il poursuivi, que le Niger a fait appel à des armées partenaires pour assurer la formation des soldats avec, notamment, la formation et l’équipement des forces spéciales. « Cette formation a permis à nos forces d’acquérir des compétences de nature à faire en sorte que nous ayons un bon rapport de force vis-à-vis de notre ennemi », a-t-il fait savoir ajoutant que « ces forces spéciales, chaque fois qu’elles ont été formées et projetées, ont eu un comportement totalement différent des forces qui n’ont pas acquis cette formation ».

Selon le Président Bazoum, il n y a pas que les forces françaises au Niger qui assurent la formation des forces armées nigériennes afin d’accompagner leur montée en puissance. Il a indiqué que ces formations sont, en effet, assurées par les forces armées canadiennes dans la région de Tillabéri, les soldats américains à Dirkou dans les régions d’Agadez et de  Diffa, les militaires belges à Maradi, les allemands à Tillia dans la région de Tahoua, et les français qui entrainent et équipent le bataillon spécial de Dosso. Selon le chef de l’Etat, les forces spéciales sont réparties aujourd’hui dans douze (12) bataillons qui opèrent dans les différentes zones d’insécurité dans le pays

« C’est mon devoir, c’est aussi le devoir de l’Etat-major de l’armée, d’assurer à nos forces la formation au moyen de laquelle  elles peuvent acquérir les compétences qui les rendent au niveau des défis terribles auxquels ils font face a souligné le Président de la République.(…) C’est notre pouvoir régalien, c’est notre responsabilité, soutendue par notre éthique, au sujet desquelles, nous ne demandons l’avis de personne, sinon que notre propre conscience ».

Reconnaissance à la France pour son engagement militaire au Sahel

Fidèle à sa verve, le Président Bazoum a évoqué, de long en large, l’état de la coopération entre le Niger et l’ancienne puissance coloniale. « La France et un pays avec lequel nous avons une relation singulière et que nous assumons sans aucun complexe », a fait savoir le chef d’Etat qui a, toutefois, estimé qu’il s’agit d’une « relation normale », qui laisse donc la place à d’autres partenaires. Il a cité comme exemple les autres partenaires du Niger notamment en matière d’armement. « L’essentiel de notre armement n’est pas français mais vient des pays d’Europe de l’Est ou de la Chine », a ajouté le Président qui a d’ailleurs annoncé que le Niger vient conclure un marché d’acquisition d’avions avec une société américaine ainsi qu’un système de radars, des blindés et des drones avec la Turquie.

Sur la lutte contre le terrorisme au Sahel, il a tenu à saluer l’engagement de la France au Sahel et à exprimer sa « reconnaissance à la France pour ses sacrifices ». En plus du coût financier de Barkhane ainsi que les pertes subies par l’armée française au Sahel, il a listé quelques leaders des différents groupes terroristes (AQMI, EIGS) qui ont été neutralisés par les soldats français. « Nous arrêtons et neutralisons régulièrement des terroristes grâce aux renseignements fournis par l’armée française » a indiqué le Président pour qui, « la France n’est pourtant pas obligé à consentir tous ces sacrifices ».          

« Nous sommes reconnaissants à la France de ce qu'elle fait pour sécuriser le Sahel. De tous les pays qui sont engagés à nos côtés dans la lutte contre le terrorisme, la France est le pays qui consent le plus de sacrifices. Ce sont 53 jeunes Français qui sont morts au Mali, rappelle le président. J’ai entendu des gens dire que si les Français sont là et que les problèmes ne sont pas réglés, c’est que ce sont eux qui sont à la base. Et si les Français s’en vont, vous êtes sûrs que ces armées-là, qui ont leur devoir aujourd’hui, elles seront en mesure de faire face à cette situation ? Non ! Moi, je suis sûr que le jour où les Français plieront bagage à Gao, ce sera le chaos ! Les gens de Gao le savent de toute façon ».

Le Président Bazoum Mohamed a enfin balayé d’un revers de la main ceux qui avancent que le pouvoir de Niamey est « soumis » à la France. Avec à l’appui, des détails et des exemples tirés de certains épisodes du passage de son prédécesseur Issoufou Mahamadou à la tête de l’Etat, notamment, la crise libyenne ou celle du Mali, alors que lui-même était à la tête de la diplomatie nigérienne. « Ceux qui nous connaissent et qui connaissent notre trajectoire, savent que nous ne sommes pas des personnes susceptibles à être soumises à qui que ce soit », a estimé nécessaire de préciser le chef de l’Etat dont la position affichée sur cette question de la présence des forces étrangères au  Niger et la coopération avec les militaires français a suscité diverses réactions sur les réseaux sociaux. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’en dépit de tous les arguments qu’il a développé, il n y a que dans le camp du pouvoir qu’il semble avoir convaincu. Ce qui pourrait s’expliquer dans une large mesure par l’ampleur du sentiment anti-français ambiant au sein de l’opinion au Niger comme c’est le cas aussi dans les autres pays du Sahel, et que visiblement le chef de l’Etat n’a pas encore véritablement tenu compte du niveau réel…

A.Y.B (actuniger.com)

 

Commentaires  

+8 #1 Ousmane Mahamat Ousmane 27-11-2021 16:44
La France ki n’a pas d’intérêt stratégiques où économiques au Sahel mais ki est prête à débourser des milliards d’euros du contribuable français pr les bons yeux des Africains k Ns sommes :P :P !lol
Citer | Signaler à l’administrateur
+8 #2 Zorro 27-11-2021 16:50
Le guignol du Niger est sorti, on s’en moque de issou le fou, le redéploiement au est vrai.
Il faut avoir honte de venir mentir au nigériens.
Ou bien il a commencé à boire du whisky.
Citer | Signaler à l’administrateur
+8 #3 Amy Berthe 27-11-2021 16:56
Une désillusion totale!!! Comment peut il changer de discours si facilement.
Nous détestons la France car elle est la source de nos malheurs. Nos pauvres gouvernants doivent comprendre que sans l’Afrique pas de France. Ils ne nous aident en rien bien au contraire on la place qu’ils ont grâce à nous. Hélas Hélas Sir Bazoum
Qu’Allah nous apaise et qu’il fasse miséricorde à nos morts
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #4 Homo Sapiens 27-11-2021 16:57
Le pauvre Bazoum. Il se retrouve coince entre le voeu des nigeriens de voir la France faire ses valises et sa reconnaissance a Macron et son [mot censuré] de compagnie qu'est issoufou. Helas il est entrain de faire le mauvais choix en devenant le vassal de macron.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #5 Youssouf Oumar 27-11-2021 17:00
Inna lillahi wa Inna ileyhi radji'oun ! C'est même le président qui a parlé ainsi ?? Soubhanallah !
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #6 Soundourkou 27-11-2021 17:06
Bazoum a fait son choix, aux nigériens d'en faire le leur.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #7 Mouhamadou Nassirou Attoumane 27-11-2021 17:17
Les embargos d'achat armes imposés à nos pauvres Etats alors qu'ils sont en guerre n'ont d'autres desseins que de solliciter leurs présences sur nos riches terres pour une nouvelle colonisation. Vous le saviez plus que moi, l'occident n'a pas d'amis mais que des intérêts, mais où est celui de nos États parceque pour les dirigeants africains nous le connaissons déjà, c'est celui de faire deux mandats peu importe le calvaire qu'enduera le peuple.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #8 Lucky Smith 27-11-2021 17:56
Urgent : le sous préfet français Bazoum le président du Niger massacre sa propre population avec l armée française criminelles :cry: :cry: :cry:
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #9 Mouhamadou Nassirou Attoumane 27-11-2021 18:08
Mes respects Mr le PR. Si je dois vous noter, je vous donnerai un 02/20 parce que vous êtes passés totalement à côté c'est à dire en hors sujet. Pourquoi il n'y a t'il pas un ressentiment anti américain, anti allemand, anti canadien ?Mes respects Mr le PR. Si je dois vous noter, je vous donnerai un 02/20 parceque vous êtes passés totalement à côté c'est à dire en hors sujet. Pourquoi il n'y a t'il pas un ressentiment anti américain, anti allemand, anti canadien ?
Les peuples colonisés d'Afrique de l'ouest, composés majoritairement des jeunes veulent une rupture totale avec cette France qui continue à nous esclavagiser à travers la monnaie cfa qui empêche tout développement. Vous en êtes conscient mais vous n'osiez vous attaquer à ce sujet cher à vos concitoyens parceque vous avez peur de cette France malgré le soutien de vos populations. Oui ces puissances viennent nous aider dans le renforcement de capacités opérationnelles mais je suis tenté de me poser la question à savoir à quoi sert cette assistance si de l'autre côté les multinationales et les alliés de nos partenaires arment lourdement les terroristes agissent sur nos terres ? Les mêmes institutions financières internationales des occidentaux nous plafonnent nos dépenses sécuritaires à 18% ce qui est du jamais vu dans un contexte des pays en guerre.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #10 Moutari Sadikou 27-11-2021 20:43
Monsieur le président vous le saviez plus que quiconque la France n'a pas d'amis mais des intérêts à défendre. Et pour notre uranium essayez de diversifier les partenaires et vous verrez. Nous savons ce qui valu le fauteuil à Djori etTandja.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #11 Akarim Gaoh 27-11-2021 20:44
Qu'est-ce que vous voulez ? la France l'avait amené au pouvoir il doit le servir.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #12 Guillermo 27-11-2021 21:44
Souvenez vous de la visite conjointe a Paris de issoufou et bazoum dans l'entre deux tours de l’élection presidentielle et vous comprendrez le sens et la portee de son discours.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 TOTO A DIT 27-11-2021 22:14
8) :-| Quoi d'autre espérer de ce crétin d'état faussaire se voulant plus royaliste que son roi ce con de mac rond.... Le vrai Uncle Tom type ..

Qu'espérer de consistant de quelqu'un qui court en France durant élection avec ce vaurien de Issou fou prendre des instructions de leur père Mac de Rond sinon que d'applaudir leur France ......
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 TOTO A DIT 27-11-2021 22:36
:-* :o Ce faussaire de Bazoum fume t il du ganja ou il ne sait pas ce qui sort de sa bouche ??

En dehors de créer le bordel dans le Sahelistan du Mali en passant au Niger pour atterrir au Burkina ,de quelle reconnaissance envers la France fait référence
Bazoum ?

Cette présence de la France au Sahelistan a fait plus de mal ,plus de morts d'Africains que de biens ......

Et la où le bat blessé ...... Juste à ces envahisseurs français de dire qu'ils ont neutralisé , s'entendant tués des AFRICAINS,comme des terroristes, aucune structure Africaine pour vérifier si ce sont réellement des terroristes ou pas ...les Africains ne se fient aux dires des Frenchie comme parole d'évangile...
Au bout du compte ces sont des AFRICAINS QUI SONT ENTRAIN D'ETRE MASSACRÉS et non des Français...

Cette reconnaissance d'être coopté Président du Niger avec des votes allant jusqu'a 103%?
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #15 Goga 27-11-2021 22:38
Les propos de Bazoum sont indignes d’un president. Il faisait de la rhétorique pour endormir les populations. Mourir par dizaines est devenu est un non évènement au Niger. Dans ses propos, en tentant de justifier la présence étrangère Bazoum discrédite de façon claire l’armée Nigérienne. En effet Bazoum dit clairement que les militaires formes par les forces étrangères sont plus efficaces sur le terrain. Il avait essayé d’appuyer son argument par des chiffres dérisoires sur le nombre des terroristes tués ( une quarantaine). En d’autres termes Bazoum reconnait clairement que l’armée nigérienne est mal formée et sous équipée ce qui explique ses déboires sur le terrain. Alors Mr Bazoum qu’avez-vous fait vous et le régime passes pour remédier a cela ? De ce fait vous portez l’entière responsablite de la mort des militaires et civiles car vous aviez failli a votre mission d’assurer une formation de qualité aux militaire au niveau local et les équiper des moyens adéquats. Le message de bazoum sur l’efficacité meilleur des forces formées par les occidentaux veut dire clairement qu’il faut fermer tous les centres de formations des FDS car il n’ y a aucune qualité dans la formation. Son message est aussi une alerte sur les massacres des innocents a venir car l’armée nigérienne n’est pas actuellement prête a faire face au défis et a besoin d’une mise a niveau et de meilleurs équipement comme les occidents de la chaussette aux blindes comme il l’a bien dit lui-même.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #16 Sani Ali 28-11-2021 02:26
House negro. Le petit fils des gaulois. Ce gars tueez toute l’Afrique pour la France.il ne vit que pour satisfaire les vœux de ses maîtres.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #17 Emile 28-11-2021 06:34
Et si les armées étrangères se retiraient de la lutte contre le terrorisme au Sahel, qu'adviendrait-il de tous les fanfarons médiatiques ?
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #18 Emile 28-11-2021 06:42
A l'incompétence des leurs dirigeants, les commentateurs se singularisent, pour une grande part, par leur insolente ignorance ! Ah ! La bêtise nigérienne est incommensurable !
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #19 Paraiso 28-11-2021 07:33
Pathetique. Bazoum est une honte pour le Niger et tous ses morts du fait du terrorisme qu'ils ont importe au niger pour assouvir leur cupidite grace a des marches de gre a gre caches derrieres des secrets d'etat ou de securite nationale. Il n'y a rien a attendre de Bazoum ni sur le front social et economique, ni sur le front de la gouvernance et encore moins sur le front de la securite. Bazoum est et sera l'echec de issoufou mahamadou au carré.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #20 Dan makaya 28-11-2021 07:57
Hawi bissa hankan te
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #21 Sani Ali 28-11-2021 18:02
Traître. Ce gars peut tuer tous les africains si la France le lui demande. Ils ne vivent que pour plaire à leurs maîtres, les français. Tas des complexés et des incompétents. Aucune vision, rien que des perroquets
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #22 Bouba 28-11-2021 18:39
Tu es obligé d’assumer. As-tu d’autres Choix? C’est la rançon des élections volées. Ton parti et toi vous êtes prêts à livrer le Niger aux pilleurs pour sauvegarder le pouvoir et continuer à voler l’argent du Niger. Heureusement que toute chose a une fin. Dieu seul sait comment vous finirez.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #23 17 ans 29-11-2021 01:16
En bref nous n'avons pas encore nôtre indépendance car nous sommes toujours soumis au français dès que nos incapable présidents sont soumises on l'ai aussi dommage au Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #24 Mossoul 29-11-2021 07:06
Nous commencons a payer le prix de notre lachete et de notre hypocrisie pour avoir laisse issoufou voler les elections de 2016 et d'installer la grande gueule de bazoum comme successeur. La descente aux enfers ne fait que commencer et le pire est a venir croyez moi.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #25 Bawan Allah 29-11-2021 10:05
BAZOUM IBOUN MACRONI, NOUS SOMMES FIERS DE TOI!
FAUT BIEN MATER CES INCULTES DE NIGERIENS!!!
TU ES NOTRE SERVITEUR LE PLUS FIDELE DE LA REGION!
NOUS ALLONS T INVITER TRES BIENTOT A L
ELYSEE POUR TE FELICITER.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #26 LE BLANC 29-11-2021 10:11
Citation en provenance du commentaire précédent de Bawan Allah :
BAZOUM IBOUN MACRONI, NOUS SOMMES FIERS DE TOI!
FAUT BIEN MATER CES INCULTES DE NIGERIENS!!!
TU ES NOTRE SERVITEUR LE PLUS FIDELE DE LA REGION!
NOUS ALLONS T INVITER TRES BIENTOT A L
ELYSEE POUR TE FELICITER.

:lol:
:lol:
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #27 LE BLANC 29-11-2021 10:11
Citation en provenance du commentaire précédent de Bawan Allah :
BAZOUM IBOUN MACRONI, NOUS SOMMES FIERS DE TOI!
FAUT BIEN MATER CES INCULTES DE NIGERIENS!!!
TU ES NOTRE SERVITEUR LE PLUS FIDELE DE LA REGION!
NOUS ALLONS T INVITER TRES BIENTOT A L
ELYSEE POUR TE FELICITER.

:lol:
:lol:
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #28 Omar 29-11-2021 21:01
Le Sahel n'est pas en sécurité depuis l'armée française à mis ses pieds.
Vous oubliez que c'est sont eux qui avaient déstabiliser la et ont largué des armes dans le sud libyen, et c'est ses armes qui sont utilisés contre nous .
Réveillez vous Monsieur le P.R
Soit vous êtes avec votre peuples soit vous êtes un Vallet de la France
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #29 Guduma Kirya 01-12-2021 02:15
J'étais un chaud partisan de Bazoum au début de son mandat.Mais sa décision de maintenir les troupes françaises sur notre territoire me déçoit. Macron méprise les Africains et la France est au Niger non pour nous aider et combattre les terroristes mais pour nous exploiter.Bzzoum semble d,accord avec ça. Quelle honte !!!
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #30 Rosemary sancho 02-12-2021 03:47
Tous merci à M. Anderson pour m'avoir aidé avec mes bénéfices et rendu mon cinquième retrait possible. Je suis ici pour partager avec vous une incroyable opportunité qui change la vie. cela s'appelle des options de trading Bitcoin / Forex. c'est une entreprise très lucrative qui peut vous rapporter jusqu'à 2 570 $ en une semaine à partir d'un investissement initial de seulement 200 $. Je suis la preuve vivante de cette formidable opportunité d'affaires. Si quelqu'un est intéressé par le trading sur le bitcoin ou toute autre crypto-monnaie et souhaite réussir un échange sans perdre, informez M. Anderson maintenant.Whatsapp : (+447883246472)
Courriel :
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

BOOSTER CAN ACTU NIGER 800 800 pixels Plan de travail 1 1

Top de la semaine

Publier le 26/01/2022, 22:37
lutte-contre-la-criminalite-un-reseau-de-trafic-illicite-de-migrants-et-de-falsification-de-documents-demantele-a-niamey-et-maradi Les locaux de la Direction de la Surveillance du Territoire (DST) ont servi de cadre, ce jour 26...Lire plus...
Publier le 26/01/2022, 22:28
mali-cedeao-l-union-africaine-prend-le-relais-de-la-mediation-pour-la-reprise-de-dialogue-et-une-solution-continentale-a-la-crise Le Président de la Commission de l'Union Africaine (UA), le tchadien Moussa Faki Mahamat, vient...Lire plus...
Publier le 26/01/2022, 18:25
situation-politique-au-burkina-les-chefs-d-etat-de-la-cedeao-en-sommet-virtuel-ce-vendredi-28-janvier Les Chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest...Lire plus...
Publier le 26/01/2022, 17:50
promotion-des-droits-humains-et-de-l-acces-a-la-justice-le-projet-adalci-renforce-les-capacites-des-juges-d-instruction-un-maillon-essentiel-de-la-chaine-judiciaire Du 25 au 27 janvier 2022, Niamey abrite un séminaire de formation des juges d’instruction, à...Lire plus...
Publier le 25/01/2022, 22:45
lutte-contre-le-trafic-de-drogue-ceremonie-d-incineration-des-214-kilos-de-cocaine-pure-saisis-dans-le-nord Les autorités nigériennes ont procédé, ce mardi 25 janvier près de Niamey, à l'incinération des 214,63...Lire plus...
Publier le 23/01/2022, 10:03
burkina-faso-le-gouvernement-dement-une-prise-de-pouvoir-par-l-armee-mais-reconnait-l-effectivite-de-tirs-dans-certaines-casernes-porte-parole-du-gouvernement Le gouvernement a démenti dimanche une prise de pouvoir par l’armée alors que des tirs nourris ont été...
Publier le 24/01/2022, 09:48
burkina-le-president-kabore-aux-mains-des-militaires-medias Le Président Roch Marc Christian Kaboré a été mis aux arrêts par des militaires qui depuis hier...
Publier le 25/01/2022, 07:09
mali-faute-d-un-accord-les-soldats-danois-de-la-force-takuba-sommes-par-bamako-de-quitter-le-pays Dans un communiqué publié ce lundi 24 janvier 2022, le gouvernement de transition malien a inviter le...
Publier le 24/01/2022, 18:59
burkina-le-regime-du-president-kabore-depose-par-une-junte-militaire-dirigee-par-le-lt-colonel-paul-henri-sandaogo-damiba Au Burkina, des officiers de l’armée ont annoncé, lundi en fin d’après-midi, avoir déposé le Président...
Publier le 25/01/2022, 15:04
coup-d-etat-au-burkina-la-cedeao-condamne-l-action-des-militaires-un-sommet-extraordinaire-des-chefs-d-etat-prevu-les-prochains-jours Dans un nouveau communiqué publié ce mardi 25 janvier 2022, la Commission de la  CEDEAO a noté...
Publier le 23/01/2022, 10:03
burkina-faso-le-gouvernement-dement-une-prise-de-pouvoir-par-l-armee-mais-reconnait-l-effectivite-de-tirs-dans-certaines-casernes-porte-parole-du-gouvernement Le gouvernement a démenti dimanche une prise de pouvoir par l’armée alors que des tirs nourris ont été...
Publier le 24/01/2022, 13:05
trafic-de-drogue-1-433-kg-de-methamphetamine-saisis-a-l-aeroport-de-niamey La Cellule aéroportuaire anti-trafics (CAAT) de l’Aéroport Diori Hamani de Niamey a mis la main, il y...
Publier le 24/01/2022, 09:48
burkina-le-president-kabore-aux-mains-des-militaires-medias Le Président Roch Marc Christian Kaboré a été mis aux arrêts par des militaires qui depuis hier...
Publier le 21/01/2022, 22:05
interdiction-de-la-vente-de-carburant-fraude-a-maradi-la-mesure-ne-passe-pas Les autorités de Maradi avec à leur tête le gouverneur  Chaibou Aboubacar, ont rencontré jeudi...
Publier le 24/01/2022, 18:59
burkina-le-regime-du-president-kabore-depose-par-une-junte-militaire-dirigee-par-le-lt-colonel-paul-henri-sandaogo-damiba Au Burkina, des officiers de l’armée ont annoncé, lundi en fin d’après-midi, avoir déposé le Président...

Dans la même Rubrique

Lutte contre la criminalité: un réseau de trafic illicite de migrants et de falsification de documents démantelé à Niamey et Maradi

26 janvier 2022
Lutte contre la criminalité: un réseau de trafic illicite de migrants et de falsification de documents démantelé à Niamey et Maradi

Les locaux de la Direction de la Surveillance du Territoire (DST) ont servi de cadre, ce jour 26 janvier 2022, à la cérémonie de présentation d'une importante filière de fraude...

Promotion des Droits humains et de l’accès à la Justice : le Projet ADALCI renforce les capacités des juges d’instruction, un maillon essentiel de la chaîne judiciaire

26 janvier 2022
Promotion des Droits humains et de l’accès à la Justice : le Projet ADALCI renforce les capacités des juges d’instruction, un maillon essentiel de la chaîne judiciaire

Du 25 au 27 janvier 2022, Niamey abrite un séminaire de formation des juges d’instruction, à l’initiative de l’ONG Search for Common Ground (Search) et de la Cour de Cassation....

Lutte contre le trafic de drogue: cérémonie d'incinération des 214 kilos de cocaïne pure saisis dans le nord

25 janvier 2022
Lutte contre le trafic de drogue: cérémonie d'incinération des 214 kilos de cocaïne pure saisis dans le nord

Les autorités nigériennes ont procédé, ce mardi 25 janvier près de Niamey, à l'incinération des 214,63 kg de cocaïne pure saisis en début du mois dans le nord du pays....

Niger : 99 milliards de CFA, dont 2 dans la lutte contre la covid-19, investis dans le pays en 2020 par les ONG et associations de développement (Ministère)

25 janvier 2022
Niger : 99 milliards de CFA, dont 2 dans la lutte contre la covid-19, investis dans le pays en 2020 par les ONG et associations de développement (Ministère)

En 2020, les organisations non-gouvernementales et associations de développement (ONG/AD) ont investi au Niger un  peu plus de 99 milliards de francs CFA  contre 103 milliards en 2019 ; 130 milliards...

Indice de perception de la corruption (IPC 2021) : la corruption gagne toujours du terrain au Niger selon Transparency International

25 janvier 2022
Indice de perception de la corruption (IPC 2021) : la corruption gagne toujours du terrain au Niger selon Transparency International

L’organisation non gouvernementale Transparency International vient de publier, ce mardi 25 janvier 2022, son 27e indice annuel de perception de la corruption (IPC). Sur 180 pays, le Niger a été...

Trafic de drogue : 1,433 kg de méthamphétamine saisis à l’aéroport de Niamey

24 janvier 2022
Trafic de drogue : 1,433 kg de méthamphétamine saisis à l’aéroport de Niamey

La Cellule aéroportuaire anti-trafics (CAAT) de l’Aéroport Diori Hamani de Niamey a mis la main, il y a quelques jours, sur 1,433kg de méthamphétamine soigneusement emballé dans un colis postal...