Sidebar

Airtel Kassoua Garbal

NITA Fond Site Web 675 x 240

Tribunal de Niamey

Comme instruit par le Conseil des ministres du 04 novembre 2021, la justice a été saisie dans la récente affaire de diffusion sur les réseaux sociaux, de vidéos à caractère pornographique mettant en scène des jeunes filles mineures nigériennes.  Les investigations menées par les services compétents ont permis l’interpellation d’une vingtaine de personnes qui ont été déférées au parquet. Après audition en début de semaine, des charges contre une dizaine de mis en cause qui passeront prochainement en jugement selon la procédure de flagrant délit pour y répondre de leurs forfaits conformément aux dispositions de la loi sur la cybercriminalité qui sanctionne la diffusion de telles vidéos.

 

Zeyna commission0

 

L’affaire avait défrayé la chronique il y a quelques jours.  Des dizaines de vidéos à caractère pornographique et mettant en scène de jeunes filles et garçons, des élèves de certains établissements de la place, ont été diffusées sur les réseaux sociaux. Comme il fallait s’y attendre, cela a créé un véritable « buzz » sur la toile et surtout provoqué une profonde émotion au sein de l’opinion. Au point où le gouvernement s’est saisi de l’affaire qui a atterri sur la table du Conseil des ministres du jeudi 04 novembre dernier.

Après avoir entendue une communication de  la ministre de la Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant sur le Conseil a instruit le ministre de l’Intérieur pour mener des enquêtes sur la question avant d’annoncer que « des dispositions seront prises pour sanctionner les auteurs conformément a la loi ». « Des réflexions seront entreprises par le gouvernement en vue de lutter contre ce phénomène », avait  également promis le gouvernement comme rapporté le communiqué publié à la fin du Conseil.

La machiné s’est depuis mise en marche et après les investigations des services compétents, une vingtaine de personnes ont été interpellées et déférées devant le parquet. Après audition par le juge, certains ont été libérés par manque de preuve suffisante ou de charges mais une dizaine des mis en cause se trouvent actuellement dans les mains de la justice en attendant le jugement prévu dans quelques jours. Ils seront jugés pour « flagrant délit » selon un de leurs conseils qui y voit par là, une certaine clémence du juge.

En attendant le jugement et les sanctions qui y seront prononcées, l’effet « buzz » s’est déjà presque dissipé aussitôt qu’il a émergé. En attendant certainement une autre affaire pour que les mêmes condamnations ou ccusations reprennent. Ce n’est pas, en  effet, la première fois que de telles affaires défraient la chronique au Niger avec, à chaque fois,  l’engagement des autorités à prendre les mesures nécessaires ainsi que le tollé au sein de l’opinion où chacun va aller de son commentaire sur la responsabilité des parents où sur la perte des valeurs socioculturelles et morales. On se rappelle d’ailleurs de la très médiatique affaire « Dallo Bon », qui a eu son temps de buzz, ainsi que bien d’autres qui ont dévoilé au grand jour la dépravation à vitesse galopante des mœurs au Niger surtout avec l’avènement des nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Jusque-là, aucune mesure de taille n’a été véritablement prise à part des campagnes éphémères de sensibilisation. Le seul espoir désormais, c’est que l’application stricte de la loi sur la cybercriminalité fasse un effet dissuasif bien que les sanctions prévues ne traitent que des symptômes mais pas le mal à la racine. En l’espèce, et dans le cas de cette dernière affaire, c’est la diffusion des vidéos qui tombe sous le coup de la loi. Pour les actes et ceux qui les ont commis, malgré leur jeune âge, il va falloir repasser car comme le disent certains, c’est avant tout une responsabilité sociétale qui incombe en premier lieu aux parents…

Ikali Dan Hadiza (actuniger.com)

 



Commentaires

12
Max
2 années ya
Et l'investigation du Ministere de la defense a donne quoi?
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
11
K
2 années ya
Des dirigeants voyous, ins
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
10
Guillermo
2 années ya
La justice a plusieurs vitesses qui reste silencieuse face a des pilleurs de biens publics mais se montre trop bavarde face a de jeunes victimes de l
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
11
patati patata
2 années ya
Des lors qu'il s'agit de sexe, leurs grandes oreilles se dressent. Ces jeunes n'ont pas besoin d
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
6
Yakaka
2 années ya
Hum! La c est facile ko?

Et le d
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Yakaka
2 années ya
[quote name="Guillermo"]La justice a plusieurs vitesses qui reste silencieuse face a des pilleurs de biens publics mais se montre trop bavarde face a de jeunes victimes de l
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
7
Abdoulaye
2 années ya
Assalamou aleykoum mes fr
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
4
Abdoulaye
2 années ya
Les films pornographique la drogue, le Chichas, le Gouvernement doit prendre d 8) es mesures forte, ou bien on risque de perdre notre jeunesse.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
6
Abdoulaye
2 années ya
Il suffit juste de regarder ce qui ce passe ailleurs pour comprendre que nous avons pris la mauvaise direction.
Des que tu as un portable alors tu as acc
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
9
Sani Saley
2 années ya
Les enfants sont a l'image de leurs parents, comme nos dirigeants sont a notre image. Des mauvais musulmans, des filles dans leur hijab, mais qui ne connaisent rien de l'islam, bref... un pays plein d'hypocrites. Allah n'aime pas les hypocrites
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
4
https://www.senat.fr/senateur/sueur
2 années ya
ARNAUD BELTRAME 507 ROUTE DE LA CHESSE RAVINE 97427 DIT :
12 Nov 2021
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
Ould
2 années ya
Certains nigeriens pensent encore qu'il suffit de drapper leurs epouses et leurs filles dans des hijabs pour en faire des femmes vertueuses. En fin de compte, le hijab a fini par devenir un simple cache-sexe
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
maxi
2 années ya
.
dans le milieux othorizer , on pense que ARNAUD JUIF PEDOPHILLE BELTRAME de la brigade rdical judiste juif JEAN RENE TRUSQUIN , chemin demoiselle , copain du suce bitte jean marie lopez , amateur de sensasillons fortes , a une relation sentamt fort a l,arriere des berline dans la simca mille mille mille .
en outre , l'youtre verat a verue adipeux sentant le meat de judensau SENNY CHARLINNE PALANNY , qui boit le sperme de biragaridier fronk michou michou , a dut avaler de travers aus zhinfo974 hier 17.55.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Yakaka
2 années ya
Citation en provenance du commentaire précédent de Ould :
Certains nigeriens pensent encore qu'il suffit de drapper leurs epouses et leurs filles dans des hijabs pour en faire des femmes vertueuses. En fin de compte, le hijab a fini par devenir un simple cache-sexe


Exactement mon fr
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Tass
2 années ya
[quote name="patati patata"]Des lors qu'il s'agit de sexe, leurs grandes oreilles se dressent. Ces jeunes n'ont pas besoin d
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
SAD
2 années ya
LE TOUT PUISSANT ne nous avons pas prescrit La CHARIA juste pour la lire et ne pas l'appliquer , Malheureusement il n'y aura pas de Changements sa ne faira qu'empirer tant que Notre RELIGION NE QUE SUR NOTRE BOUCHES SEULEMENT PAS DANS NOS COEURS, REPENTANT NOUS CAR ON Imitent trop les Juifs et Chr
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
12344
4 mois ya
Et
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
1020 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
488 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
267 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
421 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
308 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
315 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2259 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages