NITA Fond Site Web 675 x 240

Incendie classe paillote Niger

Suite à l’incendie des classes paillotes de l’école AFN de Maradi, qui a occasionné la mort de 25 enfants et 14 blessés dont 5 cas graves, hier lundi 08 novembre 2021, le gouvernement a décidé de l’interdiction formelle des classes en paillotes au niveau du préscolaire sur toute l’étendue du territoire. Il faut dire que c’est le deuxième du genre en une année après celui de 2020 au quartier Pays-Bas de Niamey qui a fait aussi une vingtaine de victimes, des enfants pris au piège par le feu.

 

Zeyna commission0

C’est suite à une  communication du ministre de l’Education nationale, Dr Rabiou Ousmane, lors du dernier Conseil des ministres qui s’est tenu quelques heures après la tragédie, que le gouvernement a pris cette décision radicale mais qui vient soulager plus d’un parent d’élèves au regard des risques qui menacent ces enfants surtout en ces temps de froid et de vent.

Dans le communiqué publié à l’issue du Conseil, le gouvernement a fait par de son indignation suite à « ce tragique évènement qui vient endeuiller une fois de plus le peuple nigérien en général et l’école nigérienne en particulier ». Le Conseil des Ministres a ainsi décidé de « l’interdiction formelle des classes en paillotes au niveau du préscolaire sur toute l’étendue du territoire », et, par ailleurs, il a appelé « la population à redoubler de vigilance et invite les autorités administratives régionales à prendre les mesures qui s’imposent pour sécuriser les écoles ».

Aussi, poursuit le communiqué, le gouvernement a réaffirmé « sa volonté de poursuivre les réformes en matière d’éducation pour créer un environnement d’enseignement et d’apprentissage sécurisé et de qualité ».

Pour rappel, suite au drame de l’école du quartier Pays-Bas de l’année dernière, où une vingtaine d’élèves du préscolaire ont également été calcinés par un violent incendie, les autorités avec l’appui de plusieurs partenaires ont lancé un vaste chantier visant à supprimer d’ici quelques années, les classes en paillottes. Avec cette mesure, le gouvernement a visiblement décidé de prendre les devants car c’est surtout au niveau du préscolaire, communément appelé  «les  jardins d’enfants », que de telles tragédies font le plus de victimes. Pris au piège du feu, les enfants n’ont pas en effet le discernement nécessaire pour se dégager, ce qui amplifie certainement le désastre.

Ikali (actuniger.com)

 



Commentaires

19
Zomo
2 années ya
Il ne suffit pas d'interdire, il faut recenser les classes en paillote et les remplacer par des classes en materieux definitifs. Ce n'est pas l'argent qui manque mais simplement la volonte. Il suffit de faire cracher issoufou le centieme du magot qu'il a vole pour equiper tout le pays en salles de classes secures.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
12
Nig
2 années ya
Citation en provenance du commentaire précédent de Zomo :
Il ne suffit pas d'interdire, il faut recenser les classes en paillote et les remplacer par des classes en materieux definitifs. Ce n'est pas l'argent qui manque mais simplement la volonte. Il suffit de faire cracher issoufou le centieme du magot qu'il a vole pour equiper tout le pays en salles de classes secures.

Bien dit
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
5
Yampabou
2 années ya
O
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
5
Kalhari
2 années ya
Issoufou, le seul et unique pr
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
Chidou
2 années ya
A Kassoum Moctar, Banibangou c'est aussi le Niger. Allez-vous f
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
5
Je demande pardon a ces anges
2 années ya
Cessons des com
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
4
Blackmarket
2 années ya
Interdites? Ok, c'est bien. C'est ce qu'on voulait meme. Mais en attendant, quelle alternative? Va-t-on stopper l'ann
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
6
Blackmarket
2 années ya
On se rappelle, encore, que ce fut les memes qui criquitaient le programme de substiution de ces classes immondes par des classes pr
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
5
Mme Moussa
2 années ya
Salaam chers lecteurs
Qu'Allah apaise les c
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
colakakolacmaigua
2 années ya
Les dirigeants du G7 veulent s
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Sani Saley
2 années ya
Citation en provenance du commentaire précédent de Zomo :
Il ne suffit pas d'interdire, il faut recenser les classes en paillote et les remplacer par des classes en materieux definitifs. Ce n'est pas l'argent qui manque mais simplement la volonte. Il suffit de faire cracher issoufou le centieme du magot qu'il a vole pour equiper tout le pays en salles de classes secures.


M
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2067 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
532 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
330 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
477 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
363 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
365 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2283 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages