jeudi, 27 janvier 2022
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


7 anniverssaire CPR INGANTCHI BIS

Le Congrès Pour la République (CPR INGANTCHI) a soufflé, samedi 06 novembre 2021, sa 7e bougie. En raison du deuil national et de la situation que traverse le pays, le parti de Kassoum Moctar a supprimé toutes les traditionnelles réjouissances et a privilégié des actions humanitaires au profit des personnes vulnérables et celles affectées par la crise sécuritaire.

 

Zeyna transfert argent bis

C’est dans la plus grande sobriété que le CPR INGANTCHI a tenu a marquer son 7e anniversaire en solidarité avec les populations affectées par les différentes crises que traverse notre pays. A Niamey, les activités commémoratives ont débuté avec une grande rencontre qui s’est tenue au Centre international de conférences Mahatma Gandhi sous la Présidence du Président du parti M. Kassoum Mamane Moctar et en présence des membres du secrétariat exécutif national ainsi que des ministres, des députés, des cadres et des militants du CPR Ingantchi. On notait également la présence à l’évènement des présidents des partis alliés et plusieurs invités.

A cette occasion, le Président du parti a prononcé une allocution dans laquelle il a tenu, tout d’abord, à exprimer sa compassion ainsi que celle de tout le parti aux populations endeuillées par les dernières attaques terroristes ainsi que les multiples crises qui affectent notre pays. Le Président Kassoum Moctar a ensuite abordé la vie du parti et a, en ce sens, invité l’ensemble des militants à jeter un regard rétrospectif sur l’évolution du parti et à réfléchir sur son avenir. Il n’a pas manqué, à cette occasion, de se réjouir de « l'adhésion massive des nigériens qui nous ont accordé leurs suffrages aux différents scrutins auxquels nous avions pris part ». Selon le Président Kassoum Moctar, la participation du CPR INGANTCHI aux différents scrutins du dernier cycle électoral, a été « couronnée de brillants résultats ». « Ces résultats sont à mettre à votre actif », a estimé le Président du parti à l’endroit des militants dont il a tenu à saluer « les multiples sacrifices pour faire avancer le parti ». Selon M. Kassoum Moctar, « malgré l’adversité, les campagnes malsaines et injustes dont nous sommes souvent victimes, voire la stigmatisation dont nous faisons objet en raison de notre jeune âge, vous avez, chers militants et militantes, continué à nous faire confiance, à serrer vos rangs et à aller de l’avant ».

Kassoum Moctar Anniverssaire 7 CPR

« Je me réjouis que vous ayez compris très tôt que des adversaires politiques veulent à tout prix nous jeter aux gémonies pour des raisons que nous ignorons », a ajouté le Président Kassoum Moctar, avant d’affirmer que « c’est avec fierté que je voyais beaucoup de militants, juste après les élections générales de 2020-2021, prendre encore le flambeau pour poursuivre l’œuvre de construction et d’assise de notre parti ».

« Nous sommes en train de réussir notre pari. Nous sommes sur la bonne voie. Je vous exhorte à travailler sans relâche, comme vous l’avez toujours fait, en vue de faire triompher les idéaux et valeurs de notre parti qui se veut un parti de masse ». M. Kassoum Mamane Moctar, Président du CPR INGANTCHI

Dans son adresse, le Président du CPR INGANTHI a aussi évoqué sa participation à la coalition au pouvoir ainsi que le soutien de son parti à la candidature de M. Mohamed Bazoum qui a fini par remporter la confiance des nigériens et des nigériennes avec une éclatante victoire à la magistrature suprême. « Aujourd’hui, à l’épreuve des faits, je relève, avec fierté, que nous ne nous sommes pas trompés dans notre choix », a reconnu M. Kassoum Moctar qui n’a pas manqué de souligner que « le Président Mohamed Bazoum incarne le mieux les valeurs que nous défendons ».

Après les différentes allocutions, la rencontre commémorative s’est poursuivie avec une conférence animée par le juriste Dr. Hassane Amadou sous le thème : « Bonne gouvernance et responsabilité des partis politiques au Niger ».

Actions humanitaires à Niamey et à Maradi

Les activités commémoratives des 7 ans du CPR Ingantchi se sont poursuivies avec des séances de lecture du Saint Coran pour la paix et la stabilité ainsi qu’en l’honneur des victimes civiles et militaires des attaques terroristes et aussi par une opération de don de sang au Centre de transfusion sanguine de Niamey. Par la suite, les membres du secrétariat national du parti ont procédé à un don de vivre aux populations de Banibangou, dans la région de Tillabéri, affectées par la crise sécuritaire que traverse notre pays.

7 anniverssaire CPR INGANTCHI BIS3

A Maradi, fief électoral du parti, les responsables régionaux ainsi que les militants ont également marqué le 7e anniversaire de la création du CPR INGANTCHI avec plusieurs actions humanitaires. Les militants ont ainsi massivement pris part à une opération de don de sang au centre régional de transfusion sanguine avant d’assister à une remise par le parti, d’un don d’une (1) tonne de riz au profit des malades admis dans ce centre et une autre tonne pour le Centre Mère et Enfant. Le CPR INGANTHI a aussi fait don d’une (1) autre tonne de vivres aux pensionnaires de la Maison d’arrêt de Maradi ainsi que deux (2) tonnes de produits alimentaires aux personnes handicapées du quartier Soura Buldi de la capitale économique. Toujours pour marquer ce 7e anniversaire, le CPR a offert un don de seize (16) cartons de médicament au CSI Soura Aladaï, un des trois Centre de Santé Intégré (CSI) qui ont été construits par M. Kassoum Moctar à l’époque où il était à la tête du conseil de ville de Maradi.

7 anniverssaire CPR INGANTCHI BIS2

Des dons en solidarité avec des populations dans le besoin dont les bénéficiaires ont tenu, à travers leurs représentants, à apprécier à leur juste valeur et à transmettre au Président Kassoum Moctar, toute l’expression de leur gratitude pour cette sollicitude à leurs égards.

A noter que de sa création, en 2014, à ce jour, le « Congrès pour la République » (CPR INGANTHI) de M. Kassoum Mamane Moctar, a connu une fulgurante ascension passant de trois (3) députés aux élections législatives, à huit (8) députés à l’Assemblée nationale sous la législature en cours. Ce qui fait du parti de l’actuel Ministre de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, la 3e force politique de la majorité. 

7 anniverssaire CPR INGANTCHI BIS17 anniverssaire CPR INGANTCHI

A.K.M (actuniger.com)

Commentaires  

0 #1 Maman Aminou Amadou 07-11-2021 23:09
Une initiative salutaire qui a rompu avec nos coutumes festives . Ce parti a donné un exemple en fêtant son anniversaire à travers des actions ( don de sang, lecture de saint coran, prières collectives, conférence débat...) qui accompagne le deuil national.
Il vient de donner un exemple d'une maturité politique et sociale que les autres partis peuvent emboîter les pas !
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Tankari 08-11-2021 12:39
Ses instruments de racket appelés partis politique sont la source de tous les maux qui assaillent ce pays.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 Menou 08-11-2021 13:47
Une semaine qui a connu le drame de Banibangou ya lieu de fêter un anniversaire pour gaspiller de l'argent. Et quel argent! De prébendes, de pillage de biens publics!
De quoi vit Kassoum si ce n'est de la politique. Quel emploi s'est-il trouvé lui-même si ce n'est de cramponner à la politique pour manger du Haram.
Et si drame était survenu à Mardi pourrait-il fêter un quelconque anniversaire.
Aimons notre patrie, soyons compatissant à l'égard de nos concitoyens d'où qu'ils viennent. C'est cela se sentir nigérien à tout point de vue.
Le malheur n'est pas que pour les autres et la joie pour vous
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 Guiborno 08-11-2021 13:54
Ce don de sang bien que salutaire cache un malaise. Une hypocrisie de la politique politicienne. Vous fêtez un anniversaire quand le pays est en deuil doublement. Des citoyens civils comme militaires sont tombés sur le champ de bataille à Banibangou et vous avez le culot de vous réjouir avec un anniversaire.
Ce n'est de la politique ça. C'est un manque d'humanisme.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 Jamin 08-11-2021 14:05
Vraiment Bazoum est mal entouré. De gens comme Kassoum il faut les sanctionné. Lui faire comme Issoufou a fait à Massaoudou. Un léger remaniement pour lui donner une leçon républicaine.
Quand la Nation est en deuil, un ministre de la République qui qu'il soit doit savoir raison garder.
Un ministre ne peut se moquer.
de tout un peuple. Ce ne sont pas des animaux morts à Banibangou. La vie d'un seul français qui à toute la Nation Française.
Aucun parti politique ne peut se permettre une fête quand un français meurt d'un terrorisme. Le parti qui le fait en France creuse sa tombe à jamais.
Non Kassoum ne mérite pas d'être un ministre de la République.
C'est cela l'Afrique ! Et vous voulez que les blancs nous respectent! C'est impossible.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 Famaley 08-11-2021 14:11
Un massacre de vies humaines pour lequel Bazoum tout ému au nom de la République a fait le déplacement à Banibangou pour exprimer sa douleur aux populations meurtries et aux familles endeuillées, Kassoum Moctar se donne lui le culot de faire la fête.
Que c'est terrible!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 Patati patata 08-11-2021 15:20
#5 Jamin 08-11-2021 14:05

Le vrai probleme c'est Bazoum lui meme avec son incapacite de gouverner autrement ce bled appele Niger.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

BOOSTER CAN ACTU NIGER 800 800 pixels Plan de travail 1 1

Top de la semaine

Publier le 26/01/2022, 22:37
lutte-contre-la-criminalite-un-reseau-de-trafic-illicite-de-migrants-et-de-falsification-de-documents-demantele-a-niamey-et-maradi Les locaux de la Direction de la Surveillance du Territoire (DST) ont servi de cadre, ce jour 26...Lire plus...
Publier le 26/01/2022, 22:28
mali-cedeao-l-union-africaine-prend-le-relais-de-la-mediation-pour-la-reprise-de-dialogue-et-une-solution-continentale-a-la-crise Le Président de la Commission de l'Union Africaine (UA), le tchadien Moussa Faki Mahamat, vient...Lire plus...
Publier le 26/01/2022, 18:25
situation-politique-au-burkina-les-chefs-d-etat-de-la-cedeao-en-sommet-virtuel-ce-vendredi-28-janvier Les Chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest...Lire plus...
Publier le 26/01/2022, 17:50
promotion-des-droits-humains-et-de-l-acces-a-la-justice-le-projet-adalci-renforce-les-capacites-des-juges-d-instruction-un-maillon-essentiel-de-la-chaine-judiciaire Du 25 au 27 janvier 2022, Niamey abrite un séminaire de formation des juges d’instruction, à...Lire plus...
Publier le 25/01/2022, 22:45
lutte-contre-le-trafic-de-drogue-ceremonie-d-incineration-des-214-kilos-de-cocaine-pure-saisis-dans-le-nord Les autorités nigériennes ont procédé, ce mardi 25 janvier près de Niamey, à l'incinération des 214,63...Lire plus...
Publier le 23/01/2022, 10:03
burkina-faso-le-gouvernement-dement-une-prise-de-pouvoir-par-l-armee-mais-reconnait-l-effectivite-de-tirs-dans-certaines-casernes-porte-parole-du-gouvernement Le gouvernement a démenti dimanche une prise de pouvoir par l’armée alors que des tirs nourris ont été...
Publier le 24/01/2022, 09:48
burkina-le-president-kabore-aux-mains-des-militaires-medias Le Président Roch Marc Christian Kaboré a été mis aux arrêts par des militaires qui depuis hier...
Publier le 25/01/2022, 07:09
mali-faute-d-un-accord-les-soldats-danois-de-la-force-takuba-sommes-par-bamako-de-quitter-le-pays Dans un communiqué publié ce lundi 24 janvier 2022, le gouvernement de transition malien a inviter le...
Publier le 24/01/2022, 18:59
burkina-le-regime-du-president-kabore-depose-par-une-junte-militaire-dirigee-par-le-lt-colonel-paul-henri-sandaogo-damiba Au Burkina, des officiers de l’armée ont annoncé, lundi en fin d’après-midi, avoir déposé le Président...
Publier le 25/01/2022, 15:04
coup-d-etat-au-burkina-la-cedeao-condamne-l-action-des-militaires-un-sommet-extraordinaire-des-chefs-d-etat-prevu-les-prochains-jours Dans un nouveau communiqué publié ce mardi 25 janvier 2022, la Commission de la  CEDEAO a noté...
Publier le 23/01/2022, 10:03
burkina-faso-le-gouvernement-dement-une-prise-de-pouvoir-par-l-armee-mais-reconnait-l-effectivite-de-tirs-dans-certaines-casernes-porte-parole-du-gouvernement Le gouvernement a démenti dimanche une prise de pouvoir par l’armée alors que des tirs nourris ont été...
Publier le 24/01/2022, 13:05
trafic-de-drogue-1-433-kg-de-methamphetamine-saisis-a-l-aeroport-de-niamey La Cellule aéroportuaire anti-trafics (CAAT) de l’Aéroport Diori Hamani de Niamey a mis la main, il y...
Publier le 24/01/2022, 09:48
burkina-le-president-kabore-aux-mains-des-militaires-medias Le Président Roch Marc Christian Kaboré a été mis aux arrêts par des militaires qui depuis hier...
Publier le 21/01/2022, 22:05
interdiction-de-la-vente-de-carburant-fraude-a-maradi-la-mesure-ne-passe-pas Les autorités de Maradi avec à leur tête le gouverneur  Chaibou Aboubacar, ont rencontré jeudi...
Publier le 24/01/2022, 18:59
burkina-le-regime-du-president-kabore-depose-par-une-junte-militaire-dirigee-par-le-lt-colonel-paul-henri-sandaogo-damiba Au Burkina, des officiers de l’armée ont annoncé, lundi en fin d’après-midi, avoir déposé le Président...

Dans la même Rubrique

Lutte contre la criminalité: un réseau de trafic illicite de migrants et de falsification de documents démantelé à Niamey et Maradi

26 janvier 2022
Lutte contre la criminalité: un réseau de trafic illicite de migrants et de falsification de documents démantelé à Niamey et Maradi

Les locaux de la Direction de la Surveillance du Territoire (DST) ont servi de cadre, ce jour 26 janvier 2022, à la cérémonie de présentation d'une importante filière de fraude...

Promotion des Droits humains et de l’accès à la Justice : le Projet ADALCI renforce les capacités des juges d’instruction, un maillon essentiel de la chaîne judiciaire

26 janvier 2022
Promotion des Droits humains et de l’accès à la Justice : le Projet ADALCI renforce les capacités des juges d’instruction, un maillon essentiel de la chaîne judiciaire

Du 25 au 27 janvier 2022, Niamey abrite un séminaire de formation des juges d’instruction, à l’initiative de l’ONG Search for Common Ground (Search) et de la Cour de Cassation....

Lutte contre le trafic de drogue: cérémonie d'incinération des 214 kilos de cocaïne pure saisis dans le nord

25 janvier 2022
Lutte contre le trafic de drogue: cérémonie d'incinération des 214 kilos de cocaïne pure saisis dans le nord

Les autorités nigériennes ont procédé, ce mardi 25 janvier près de Niamey, à l'incinération des 214,63 kg de cocaïne pure saisis en début du mois dans le nord du pays....

Niger : 99 milliards de CFA, dont 2 dans la lutte contre la covid-19, investis dans le pays en 2020 par les ONG et associations de développement (Ministère)

25 janvier 2022
Niger : 99 milliards de CFA, dont 2 dans la lutte contre la covid-19, investis dans le pays en 2020 par les ONG et associations de développement (Ministère)

En 2020, les organisations non-gouvernementales et associations de développement (ONG/AD) ont investi au Niger un  peu plus de 99 milliards de francs CFA  contre 103 milliards en 2019 ; 130 milliards...

Indice de perception de la corruption (IPC 2021) : la corruption gagne toujours du terrain au Niger selon Transparency International

25 janvier 2022
Indice de perception de la corruption (IPC 2021) : la corruption gagne toujours du terrain au Niger selon Transparency International

L’organisation non gouvernementale Transparency International vient de publier, ce mardi 25 janvier 2022, son 27e indice annuel de perception de la corruption (IPC). Sur 180 pays, le Niger a été...

Trafic de drogue : 1,433 kg de méthamphétamine saisis à l’aéroport de Niamey

24 janvier 2022
Trafic de drogue : 1,433 kg de méthamphétamine saisis à l’aéroport de Niamey

La Cellule aéroportuaire anti-trafics (CAAT) de l’Aéroport Diori Hamani de Niamey a mis la main, il y a quelques jours, sur 1,433kg de méthamphétamine soigneusement emballé dans un colis postal...