jeudi 18 août 2022

2729 lecteurs en ligne -

fraren

Prix Africain pour le Développement (PADEV 2021) : le DG d’Airtel Niger honoré à Kigali par le Prix d’excellence et du mérite dans la catégorie « Télécoms »

DG Airtel PADEV 2021

L’opérateur leader sur le marché national des télécoms, Airtel Niger, a été honoré à l’édition 2021 du Prix Africain pour le Développement (PADEV 2021) dont la cérémonie de remise s’est déroulée le 27 septembre dernier à Kigali, au Rwanda. Le Directeur général d’Airtel Niger, M. Abdellatif BOUZIANI, s’est vu décerner le Prix de l’Excellence et du Mérite africain dans la catégorie des télécoms, en reconnaissance aux investissements colossaux consentis ces dernières années par l’entreprise pour le développement des télécoms au Niger.

La remise des prix aux 80 lauréats toutes catégories confondues qui ont été distinguées cette année par le « Prix Africain pour le Développement » (PADEV) s’est déroulée à travers une cérémonie de gala riche en couleurs, le lundi 27 septembre dernier, au sein du splendide hôtel Mariott de Kigali. A cette occasion, le DG d’Airtel Niger M. Abdellatif BOUZIANI s’est vu décerner le Prix d’Excellence et du Mérite africain dans la catégorie « meilleur manager du secteur des télécoms ».  

A travers cette distinction qui honore toute l’entreprise ainsi que le Niger, les initiateurs du PADEV ont voulu récompenser l’engagement du DG d’Airtel Niger ainsi que tous les efforts consentis par le premier opérateur marché national en faveur du développement des télécoms au Niger. L’entreprise a, en effet, engagé d’investissements massifs qui ont permis d’importantes réalisations destinées à améliorer les services aux clients, à étendre et renforcer la couverture géographique du réseau et à promouvoir l’utilisation des TICs partout et pour tous au Niger.

Il convient de noter que le Prix Africain pour le Développement (PADEV) est une initiative de la « Fondation 225 », une organisation non gouvernementale (ONG) fondée en 2012 à Ouagadougou au Burkina Faso,  par des hommes et des femmes originaires de plusieurs pays d’Afrique de l’ouest  avec comme principal objectif d’accélérer l’intégration africaine et ainsi favoriser le développement des pays du continent, principalement, dans la zone CEDEAO. Les Prix PADEV récompensent chaque année, les meilleurs acteurs de développement africain dans plusieurs catégories. Cette année, en plus du DG d’Airtel Niger, 4 autres nigériens ont été honorés par différents prix lors de la cérémonie de Gala.

En marge de l’évènement phare des PADEV 2021, plusieurs activités ont été organisées du 25 au 27 septembre 2021 notamment un Forum sur les opportunités d’investissements et d’affaires en  Afrique, Une conférence sur le modèle de développement du Rwanda ainsi qu’une série de visites des lauréats et des personnalités invitées pour l’occasion, sur plusieurs sites touristiques du pays des Milles collines.

M. Abdoul karim (actuniger.com)



Commentaires  

0 #1 rrha keni seba 12-10-2021 18:35
Army, IRGC air defense units launch large-scale aerial drills in central Iran
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 chabal 12-10-2021 18:55
PLUS VISITÉES
Le
Le "Golan israélien" est mort ...
7 hours ago
Nasrallah met en garde les USA
Russie/Iran: un rapport stratégique ou...?
Golan: l'armée sioniste se barricade
Missiles/Iran: USA avertissent Israël...
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 chabal dioncounda nakater 12-10-2021 18:58
Le "Golan israélien" est mort ...
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 patati patata 12-10-2021 21:28
Prix Africain pour le Développement (PADEV), Ridicule. Ces sangsues ont trouve un nouveau moyen de sucer le sang des gouvernements corrompus et maintenant des dirigeants d'entreprise privees. Pour voyager a Kigali pour recevoir un faux prix, il faut etre a l'image de notre champion de la zlecaf
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 TOTO A DIT 13-10-2021 12:48
:-| :COUATE!!! COUAATTE.... COUATE' :-) :-*
La sagesse africaine n'enseigne t elle pas....

"le coassement des grenouilles n’empêche pas l’éléphant de boire”?

Et quand TOTO A DIT partage..... Aller à la ligne reste un choix.... 'oooooooo

Une dizaine de jeunes africains ont discuté avec Emmanuel Macron, le 8 octobre 2021.

Si certaines personnes se réjouissent que ces jeunes aient parlé sans fard au président français, d'autres se posent les questions suivantes :
les interlocuteurs de Macron sont-ils représentatifs de la jeunesse africaine de plus en plus consciente des crimes et coups tordus de l’ancienne puissance colonisatrice ?

Qui les a mandatés ?

Quel est leur pouvoir de décision ?

Qui a pris en charge leurs billets d’avion, hébergement et repas ?

Savent-ils que la jeunesse chinoise, russe, indienne ou coréenne n’a jamais eu une causerie de ce genre avec un dirigeant britannique, espagnol, portugais ou allemand ?

Je n’empêche personne de rencontrer Macron, de poser fièrement avec lui ou de croire qu’on est devenu important parce qu’on lui a serré la main
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 TOTO A DIT 13-10-2021 12:59
Suite 1
et mangé avec lui. Mais, que nous soyons jeunes ou moins jeunes, nous devons comprendre une chose : un esclave ne demande pas à son maître de l’affranchir mais se libère lui-même. Ce n’est pas en participant à des rencontres bidon avec tel ou tel dirigeant français que nous allons nous libérer de la France. C’est plutôt en Afrique que nous devons briser le joug de l’occupation et de l’exploitation qui pèse sur nos pays depuis 1960. La jeunesse peut faire beaucoup dans ce combat à condition qu’elle ne se laisse pas tromper par des gens en perte de vitesse, à condition qu’elle se concerte et qu’elle mutualise ses idées et stratégies. La République centrafricaine et le Mali ont commencé à se libérer de la tutelle française, ce qui provoque panique et colère chez les dirigeants français. Consciente que sa présence sur le continent est de plus en plus contestée par la jeunesse africaine la France espère éteindre le feu en invitant des jeunes triés sur le volet, en proférant menaces et insultes mais c’est peine perdue....
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 TOTO A DIT 13-10-2021 13:01
Suite 2

parce que “le coassement des grenouilles n’empêche pas l’éléphant de boire” (proverbe africain).

La France a beau remplacer “Françafrique” par “Afrique-France”, elle a beau effrayer les autorités maliennes ou dénigrer la Russie, elle aura du mal à empêcher l’Afrique de prendre son destin en main. Les Africains sérieux et lucides n’étaient pas présents à Montpellier parce qu’ils avaient conscience que se rendre à Montpellier, c’est aller à Canossa, que la France ne cèderait pas sur les problèmes de fond (fermeture des bases militaires françaises, disparition du franc CFA, non-immixtion dans les affaires internes) et que cette mascarade “ne servirait qu’à renforcer la domination économique des pays riches et, en particulier, celle de la France sur les pays du continent africain” (CGT).

Le crédit se doit de revenir au frère de TOTO A DIT,...
. JEAN-CLAUDE DJÉRÉKÉ :-) :-*
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com