dimanche 14 août 2022

3004 lecteurs en ligne -

fraren

Epidémie de choléra : 2.211 cas enregistrés dont 77 décès à la date du 27 août 2021

Niger Epidemie de cholera

A la date du 27 août 2021, quelques 2.211 cas  de choléra ont été détectés au Niger parmi lesquels 77 décès selon le dernier bilan actualisé sur cette épidémie qui sévit dans le pays depuis mars dernier. Six (6) régions sur les huit (8) que compte le pays sont touchées par cette épidémie.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Selon la Direction de la surveillance épidémiologique du ministère de la Santé, le taux de létalité  depuis l’apparition de l’épidémie est de 3%. Sur les 2.211 cas enregistrés dont 77 décès,  1193 des malades sont des  femmes avec 35 décès tandis que 1.011 sont des sujets masculins dont 12 décès.

A la date du 21 août dernier soit une semaine auparavant, 1.515 personnes étaient affectées par l'épidémie de choléra parmi lesquels 60 décès dans les six (6) régions. Seules les régions de Diffa et d’Agadez sont encore épargnées par l’épidémie.

Selon les autorités, au 24 août, la région de Maradi qui est l’une des plus touchées, a enregistré 1.233 cas de choléra. Le district de Madarounfa avec 617 cas  et Maradi ville avec 435 cas enregistrent les plus grands nombres de cas et 902 malades sont  guéris, 20 décès enregistrés et 311 sous traitement dont 124 importés du Nigeria.

Face à cette situation, l’Etat avec l’appui de ses partenaires multiplie les actions dans le cadre de la riposte à l’épidémie. C’est ainsi que pour la prise en charge, le gouvernement a pré-positionné des produits de lutte contre le choléra au niveau des districts sanitaires, autorisé une prise en charge décentralisée et gratuite des cas, le traitement des personnes contacts, et l’ouverture des Unités de Traitement de Choléra (UTC) dans les aires de santé touchées.   

Par ailleurs, et dans le cadre de la sensibilisation des populations,  le ministère de la santé demande aux populations de laver régulièrement leurs mains après les toilettes, conserver les aliments suffisamment cuits, conserver les denrées alimentaires et les désinfectés avant de les consommer.

Actuniger.com

 



Commentaires  

+1 #1 Omarou Manomi 30-08-2021 23:38
Comme par magie silence radio oups j'ai du oublier que c'était pas co-vid 19 où X et Y pouvaient se faire de l'argent au calme tout en fermant des lieux de cultes...
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Avec Bazoum en Avant 31-08-2021 09:26
Bazoum doit savoir qu'il est impossible de faire du neuf avec du vieux use, corrompu et totalement inutile. Ces ministres bouffeurs ne servent a rien sinon qu'a contenter des leaders politiques en fin de course. Pourquoi ne pas revenir au principe de l'homme qu'il faut a la place qu'il faut?
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #3 Salete 31-08-2021 10:44
Sur le plan hygiene il ne faut pas accuser le gouvernement. Il faut reconnaitre que les nigériens sont très sales et n'ont aucun sens de l’hygiène. Faites un tour dans les toilettes des maisons pour se rendre compte qu'on a l'une des populations les plus sales d'Afrique. Il ne sert a rien de sortir de sa maison en bazin et parfumer alors que sa propre maison est un dépotoir de kaka: pas de sanitaire digne des humains du 21 siècle. Les mouches partent dans les toilettes et viennent se déposer sur les aliments que les individus consomment sans gêne. C'est décevant ce pays.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com