samedi 13 août 2022

4323 lecteurs en ligne -

fraren

Région de Tillabéri : les motos peuvent désormais circuler sauf la nuit

region du Niger circulation de moto

Par arrêté du gouverneur de la région de Tillabéri en date du 23 août 2021, la mesure portant interdiction de la circulation des motos a été levée à compter du 1er septembre prochain sur toute l’étendue de la région. Toutefois, la mesure reste en vigueur durant la nuit.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

C’est un véritable ouf de soulagement pour la population de la région de Tillabéri qui a beaucoup souffert de cette mesure prise par le gouvernement depuis 2017 pour renforcer l’état d’urgence et faire face à l’amplification des attaques terroristes auxquelles est confrontée cette zone frontalière du Mali et du Burkina depuis 2015. Les autorités viennent de lever la mesure d’interdiction de circulation des engins à deux roues, une décision qui prend effet à compter du 1er septembre prochain. Les motos peuvent désormais circuler librement durant la journée même si la nuit, la mesure reste en vigueur.

Cette décision constitue une des principales doléances des populations de la région comme cela a été relayé à plusieurs reprises par les différentes missions parlementaires ainsi que les ressortissants de la région. La mesure était sensée contribuer à contenir les assauts répétées des groupes armés terroristes (GAT) qui usent de ces moyens de déplacement pour mener des attaques meurtrières contre les positions des Forces de défense et de sécurité (FDS) mais aussi les populations civiles. D’abord en vigueur dans certains départements, l’interdiction a été ensuite étendue à l’ensemble de la région au fur et à mesure que les menaces sécuritaires s’étendent à toute la zone.

Mesure de sécurité sans effets sur le terrain

Malgré cette interdiction, il s’est finalement avéré que la mesure n’a eu aucun effet puisque les groupes terroristes continuent encore à assurer leur mobilité avec ces engins à deux roues comme en attestent les dernières attaques meurtrières enregistrées dans la région. Paradoxalement, elle a eu un impact négatif sur populations locales au vu du rôle que ces engins jouent au quotidien dans le cadre de leurs activités socioéconomiques. C’est pour cette raison d’ailleurs et après évaluation que le gouvernement a décidé de lever partiellement la mesure d’interdiction dans la région de Tillabéri.

La décision a été prise après concertation avec les autorités de la région et bien qu’elle se susurre depuis quelque temps, elle a été actée à l’issue de la session extraordinaire du Conseil régional de sécurité qui s’est tenue hier lundi à Tillabéri, sous la présidence du ministre de la Défense nationale, Alkassoum Indatou. Il convient de noter que l’état d’urgence reste lui toujours en vigueur dans la région et l’interdiction de la circulation des motos est aussi en vigueur dans la région de Diffa où la mesure a été prise depuis 2015 suite aux premières attaques de Boko Haram et de ses différentes factions.

Ikali Dan Hadiza (actuniger.com)

arrete gouverneur Tillaberi



Commentaires  

+5 #1 TONGO TONGO 24-08-2021 15:31
Soliman 24-08-
Helas, Niamey est plus vulnerable que Bamako. La ferveur religieuse au Niger n'existe pas au Mali ou les traditions et la culture seculaires sont encore vivantes. Au Niger, tout est perdu derrière un rideau islamique qui n'est qu'une façades protectrice pour les tenants du pouvoir et autres esprits malfaisants contre des masses aux abois, affames et qui sont abreuvées a longueur de journee de preches de marabouts vereux qui sont plus des mercenaires que des hommes de dieu. Ouvrez les yeux, la societe nigerienne est infestee par la gangrene de l'islam radical qui se propage et touche tous les milieux socio-professionnels, tous les ages, sans oublier l'appareil securitaire. LeNiger ne resistera pas a un assaut d'envergure des anges de satan car la societe nigerienne est deja prete a les recevoir et a s’accommoder de leur ordre. La cupidite, l'hypocrisie et l'opportunisme politique des dirigeants de ce pays depuis trois décennies ont fini par avoir raison des derniers verrous sociaux, culturels et intellectuels qui auraient pu retarder pour quelques décennies les invasions barbares de nos pays qui de toute façon sont déjà condamnes a devenir leurs terres.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 KELUMI 24-08-2021 15:35
BRAVO!!!!

A QUAND CETTE MESURE POUR LA REGION DE DIFFA?
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 Tom 24-08-2021 21:18
L'amateurisme qui avait conduit le pouvoir affairiste et moribond de issoufou a prendre cette interdiction est le meme qui a conduit le pouvoir léthargique et hesitant de bazoum a la lever. Une décision purement opportuniste pour contenter un allie politique, seyni omar, suspendu la tete en bas dans la toilette "salanga" de la politique nigerienne.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #4 TOTO A DIT 24-08-2021 21:43
8) :-* ..... A 79 ans , L'ancien Président Tchadien vient de tirer sa révérence..... Ce Mardi a Dakar .. et quand TOTO A DIT partage...

Dictateur pendant neuf ans, musulman pieux pendant le restant de sa vie, tel fut le parcours de Hissène Habré, ex-président tchadien. Celui dont le règne a été marqué par de graves violations des droits de l’homme au Tchad a cassé la pipe, mardi. L’information a été donnée par le ministre de la Justice sénégalais, Malick Sall. Il aurait succombé au Covid-19 alors qu’il était hospitalisé à Dakar, où il purgeait sa peine à perpétuité

Hissène Habré, en exil au Sénégal, était très vite devenu un musulman pieux, assez fréquenté par les fidèles. Il troque son treillis et sa casquette kaki pour un grand boubou et un calot blanc. Très vite, il se fait de la notoriété dans la communauté musulmane dakaroise.

Toute mort est certes une consolation pour les croyants, mais la chute des grands dictateurs de l’histoire doit énormément servir de conseil dans ce monde déchiré par la course aux intérêts, l’arrogance, le manque d’humilité.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #5 TOTO A DIT 24-08-2021 21:54
Suite et fin

Dans les familles, les communautés, les nations, la coopération entre les États, les plus puissants se considèrent comme ayant le droit de vie et de mort sur les faibles. Les décideurs politiques ne cessent de bafouer les droits de leurs citoyens, en raison d’un pouvoir éphémère qu’il détiendrait. Pourtant, on oublie sûrement que nul ne détient, sur terre, le véritable pouvoir.

De la dictature à la Mosquée..... D'impitoyable a fervent croyant pratiquant .... TOTO A DIT .. dit que JAH soit le Juge.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #6 TOTO A DIT 24-08-2021 21:54
Suite et fin

Dans les familles, les communautés, les nations, la coopération entre les États, les plus puissants se considèrent comme ayant le droit de vie et de mort sur les faibles. Les décideurs politiques ne cessent de bafouer les droits de leurs citoyens, en raison d’un pouvoir éphémère qu’il détiendrait. Pourtant, on oublie sûrement que nul ne détient, sur terre, le véritable pouvoir.

De la dictature à la Mosquée..... D'impitoyable a fervent croyant pratiquant .... TOTO A DIT .. dit que JAH soit le Juge.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #7 toulousain 24-08-2021 21:55
Issoufou: ka same chi koo?
Aide de camp: Ehh excellence na same chi, amma na il y'a trop de bruit autour de lui
Issoufou: passe le moi
Aide de camp: gaa chi
Issoufou: Allo Bazoum, ici Son Excellence Issoufou Mahamadou. Tu me reçois?
Bazoum: Oui Excellence, je vous reçois 1 sur 5
Issoufou: Tu peux t’éloigner un peu de tes bêtes pour écouter ce que j'ai a te dire?
Bazoum: Désolé Excellence pour le désagrément. Les chamelles sont bruyantes quand elles me sentent.
Issoufou: absurde. Je déteste les animaux
Bazoum: vous devriez essayer un peu l’élevage, c'est passionnant
Issoufou J'a déjà essaye 10 ans avec les nigériens et j'en ai été dégoûté
Bazoum: Vous avez a présent toute mon attention
Issoufou : Je m'offre quelques jours de vacances bien méritées a Dan Dadji. Alors fini tes villégiatures avec tes bêtes et presse toi de rentrer vite a Niamey t'occuper de la cite en attendant mon retour .
Bazoum: Ah bon?
Issoufou: Je suis fatigue de devoir tout faire surtout a ses ingrats de nigériens. Ils ne méritent pas mes œuvres
Hadjia: Toh elhadji, ils vont te regretter. Dieu lui connait la vérité.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 Noma 24-08-2021 23:22
Les conditions d'utilisation des motos sont inutiles et contre productive car elles vont servir a racketter les pauvres motards.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #9 Bernou 25-08-2021 08:29
@#1 TONGO TONGO
Je suis d'accord avec toi sur beaucoup de points mais c'est quoi tu appelles "islam radical"? Islam c'est islam unique par définition. Ne mélange pas les torchons et prêter le flanc aux blancs et aux juifs pour divertir les gens. Vois plutôt certains égarements liés aux comportements des hommes. Ce n'est pas l'islam.
Autre chose c'est quoi les anges de satan? Je suis troublé vraiment. Satan a des anges?
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #10 Bernou 25-08-2021 08:51
Écoutez ! Nos pays pauvres ne peuvent se permettre sous-couvert de lutte contre le terrorisme d'étouffer des populations déjà meurtries. Nous sommes des êtres doués de raison. Quand une décision est prise et exécutée, il faut s'arrêter pour évaluer chemin faisant. Est-ce que cette interdiction a permis d'avoir les résultats escomptés. Eh bien pas du tout! Les attaques des terroristes se sont même amplifiées et de surcroît à moto. Par cette interdiction vous empêchez aux "kabu kabu" et leurs clients aux réparateurs de motos, aux vendeurs de pièces détachés de vivre de leurs activités alors que l'interdiction n'a pas permis de traquer les bandits qui circulent à moto pour terroriser les paisibles citoyens.
Vivement qu'à Diffa aussi cette interdiction totale s'arrête. Les jeunes sont dans la précarité, aidons-les à joindre les deux bouts dans un monde de plus complexe d'incertitudes où c'est l'individualisme qui tend à prendre le dessus.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #11 Juste de passage 25-08-2021 10:33
#9 Bernou 25-08-2021 07:29
@#1 TONGO TONGO

Les avertis savent que le Christianisme est né du judaisme et l'Islam est ne de la combinaison des deux et surtout du judaisme dont il tire toute son essence et ses pratiques.
La vraie question est : Quelle est la place de l'homme noir dans ces religions? Elles ont toutes banalise et legalise l'exploitation inhumaine de l'homme noir et ca continue de nos jours. Nous tuons nos freres, soeurs, peres meres, parents proches et lointains, voisins, amis etc. au nom de ces religions. Pathetique
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 dieudonné 25-08-2021 10:34
Retour en 2009 : du H1N1 au SARS-CoV-2, les étranges similitudes

VK Twitter Facebook Pinterest Google Plus email
Publié le : mercredi 25 août 2021
Mots-clés : Désinformation; International; Justice & Droit; Mondialisme; Multinationales; Politique; Santé; Science
Commentaires : Aucun
Nombre de vues : 1 279
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 dieudonné@vk.ru 25-08-2021 10:34
Retour en 2009 : du H1N1 au SARS-CoV-2, les étranges similitudes

VK Twitter Facebook Pinterest Google Plus email
Publié le : mercredi 25 août 2021
Mots-clés : Désinformation; International; Justice & Droit; Mondialisme; Multinationales; Politique; Santé; Science
Commentaires : Aucun
Nombre de vues : 1 279
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #14 Nigérien 26-08-2021 10:29
Citation en provenance du commentaire précédent de Juste de passage :
#9 Bernou 25-08-2021 07:29
@#1 TONGO TONGO

Les avertis savent que le Christianisme est né du judaisme et l'Islam est ne de la combinaison des deux et surtout du judaisme dont il tire toute son essence et ses pratiques.
La vraie question est : Quelle est la place de l'homme noir dans ces religions? Elles ont toutes banalise et legalise l'exploitation inhumaine de l'homme noir et ca continue de nos jours. Nous tuons nos freres, soeurs, peres meres, parents proches et lointains, voisins, amis etc. au nom de ces religions. Pathetique


L’hOmme est historiquement con. Tout le monde va et peut l’exploiter. Il faut qu’on accepte la réalité qu’on est pas assez intelligents pour developer un pays
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #15 Blackmarket 26-08-2021 15:28
Citation en provenance du commentaire précédent de TONGO TONGO :
Soliman 24-08-
Helas, Niamey est plus vulnerable que Bamako. La ferveur religieuse au Niger n'existe pas au Mali ou les traditions et la culture seculaires sont encore vivantes. Au Niger, tout est perdu derrière un rideau islamique qui n'est qu'une façades protectrice pour les tenants du pouvoir et autres esprits malfaisants contre des masses aux abois, affames et qui sont abreuvées a longueur de journee de preches de marabouts vereux qui sont plus des mercenaires que des hommes de dieu. Ouvrez les yeux, la societe nigerienne est infestee...

C'est tout à fait la triste réalité de notre nation, une sociéte sans le moindre repère qui porte en elle les germes de sa propre destruction :-x
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #16 NIgerien 26-08-2021 18:54
Citation en provenance du commentaire précédent de Juste de passage :
#9 Bernou 25-08-2021 07:29
@#1 TONGO TONGO

Les avertis savent que le Christianisme est né du judaisme et l'Islam est ne de la combinaison des deux et surtout du judaisme dont il tire toute son essence et ses pratiques.
La vraie question est : Quelle est la place de l'homme noir dans ces religions? Elles ont toutes banalise et legalise l'exploitation inhumaine de l'homme noir et ca continue de nos jours. Nous tuons nos freres, soeurs, peres meres, parents proches et lointains, voisins, amis etc. au nom de ces religions. Pathetique


L’hOmme noir est historiquement con. Tout le monde va et peut l’exploiter. Il faut qu’on accepte la réalité qu’on est pas assez intelligents pour developer un pay
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com