jeudi 1 décembre 2022

3545 lecteurs en ligne -

fraren

Douanes : cérémonie de distinction de 8 agents du bureau d’Ayerou qui ont activement participé à faire avorter deux opérations de ravitaillement en matériels de terroristes au Mali

ceremonie de distinction agents douane bureau Ayerou

Le ministre des Finances, Dr Ahmed Jidoud, a présidé ce lundi 02 août  2021 à Niamey, la cérémonie de remise de témoignages officiels de satisfaction à huit (8) agents du Bureau des douanes d’Ayerou qui ont fait preuve d’abnégation et de professionnalisme dans l’exercice de leurs fonctions. Grâce à leur vigilance, en effet, deux opérations de ravitaillement des groupes terroristes en matériels ont été avortées en l’espace d’un mois, ce qui conforte les douanes nigériennes dans leur double mission de mobilisation des ressources et de sécurisation du territoire national.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et le grand banditisme menée par les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) avec le soutien du gouvernement, les éléments en poste au Bureau des douanes d’Ayerou, dans la région de Tillabéri, ont opéré deux importantes saisies en l’espace d’un mois.

C’est ainsi que le 2 juin dernier, cinq (5) tricycles, quarante-deux (42) moteurs et plusieurs accessoires ont été saisis à bord d’un véhicule immatriculé au Mali voisin et qui faisait déjà l’objet de recherche par la Police nationale depuis plusieurs mois. Le 17 juillet dernier encore, une deuxième opération a été opérée avec la saisie d’un camion contenant quarante (40) motos et trente-cinq (35) moteurs qui ont été dissimulés dans des sacs de riz.

C’est donc dans le but d’encourager les agents pour leur dynamisme et leur professionnalisme en freinant le ravitaillement en matériels roulants aux groupes terroristes à  destination du Mali, que la tutelle a décidé de décerner un témoignage officiel de satisfaction à chacun des huit (8) agents des douanes qui se sont particulièrement distingués dans ces faits d’armes.

ceremonie de distinction agents douane bureau Ayerou BIS5

La cérémonie de remise des distinctions s’est déroulée ce lundi 02 août 2021 dans les locaux de la Direction Générale des Douanes (DGD) sous la présidence du ministre des Finances, Dr Ahmed Jidoud, et en présence du Secrétaire général adjoint du ministère des Finances, Dr Boukari Mamane, du Directeur général des Douanes, M. Abdallah Harouna, de la Directrice générale adjointe, Madame Sama Safoura Elhadj Abou, et  des directeurs nationaux et des responsables de différents services à la DGD ainsi que de plusieurs invités.

Mobilisation des ressources et sécurisation du territoire national

C’était une cérémonie qui s’et voulue sobre eu égard aux moments douloureux de son histoire que le Niger éprouve durement comme l’a si bien fait remarquer le Directeur Général des Douanes, M. Abdallah Harouna, dans son mot de bienvenue. Après avoir rappeler les deux opérations avortées par la vigilance et le professionnalisme des éléments du Bureau des douanes d’Ayerou, le Directeur Général des Douanes s’est félicité de cette décision du ministre des Finances qui a bien voulu récompenser les agents méritants en poste au moment des faits.

ceremonie de distinction agents douane bureau Ayerou BIS1

« L’administration des douanes, de par son implantation sur le territoire national, outre ses missions fiscales et économiques, assure également une fonction de sécurité. En effet, sa position stratégique le long des frontières lui permet de contrôler les flux et les mouvements des personnes à l’intérieur et en dehors du territoire national. A cet égard, les agents du cadre des douanes sont des agents de la force publique placés sous l’autorité du ministre des Finances, garant de la sécurité publique. Aussi, mon souhait, le plus ardent est que cette journée soit celle d’une émulation pour l’ensemble du personnel du cadre des douanes quant à la défense des intérêts de notre pays ». M. Abdallah Harouna, Directeur général des Douanes.

Dans l’allocution qu’il a prononcée à cette occasion, le ministre des Finances est aussi revenu sur la portée de cette cérémonie qui est « de reconnaître les efforts de nos agents et leur témoigner notre entière satisfaction, en particulier ceux du bureau d’Ayerou, qui ont fait preuve de professionnalisme, de vigilance et perspicacité dans le cadre de l’exercice de la mission qui est la leur ».

 Selon le ministre Ahmed Jidoud, la Douane a certes la mission primaire de mobilisation des ressources notamment la fiscalité des portes, « mais aujourd’hui, le contexte sécuritaire mondial  fait que la vigilance doit être plus que jamais de mise pour faire en sorte que la mission de sécurisation de notre territoire soit exercée dans les mêmes conditions que celle de la mobilisation des ressources ». C’est pourquoi, il a tenu à féliciter les agents des douanes d’Ayerou pour ces deux saisies importantes de matériels roulants destinées à nourrir le terrorisme car, a-t-il fait remarquer, « c’est avec ces moyens que ces criminels sans foi ni loi viennent attaquer nos FDS ainsi que les paisibles populations qui n’aspirent qu’à vivre en paix ». Le ministre en a voulu pour preuve les récentes attaques qui ont endeuillées des familles dans la région et a profité de l’occasion pour rendre hommage à toutes les victimes du terrorisme.

« C’est l’occasion pour moi de lancer un appel à l’ensemble des responsables et agents des douanes qui sont dans les bureaux ou sur le terrain à redoubler de vigilance afin de sécuriser davantage notre territoire. A cet effet, j’instruis le Directeur général pour que toutes les conditions soient réunies afin que cette mission de contrôle soit faite de manière stricte sans entrave à la fluidité de la circulation des marchandises mais avec l’efficacité qui sied à l’objectif de sécurisation du territoire national ». Dr Ahmed Jidoud, ministres des Finances.

L’instant solennel de la cérémonie a été la remise des témoignages officiels de satisfaction aux récipiendaires. Il s’agit du contrôleur des douanes M. Issaka Matchipo, chef du Bureau des douanes d’Ayerou qui a été également décoré de la médaille d’honneur par le ministre des Finances, des contrôleurs des douanes M. Abdel-Kader Sidibé et M.Abdou Idrissa Issaka, de l’agent de constation  M. Moussa Labo, du Brigadier chef M. Issoufa Issa, des brigadiers des douanes M. Yacouba Hamidou, M. Hamidou Saidou Sabo et M. Souleymane Mamane Abdoulaye ainsi que du préposé des douanes M. Abdoul-Kader Baoua Abdou.

ceremonie de distinction agents douane bureau Ayerou BIS

ceremonie de distinction agents douane bureau Ayerou BIS2

ceremonie de distinction agents douane bureau Ayerou BIS3

A.K.Momouni (actuniger.com)

 

.

Commentaires  

-5 #1 Hold-up 03-08-2021 04:16
Regardez moi le minuscule de Ahmed Jidoud, lui aussi sait comment voler.

Hey le tabarnak .
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Sani Saley 03-08-2021 04:39
La ils vont avoir un problème avec la France et ses serviteurs au pouvoir.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 TOTO A DIT 03-08-2021 14:42
:o TOH!!!!! :-? :o TOH!!!! :sigh: :roll:

:lol: :D 8) Et au risque pour TOTO A DIT de jouer au trouble fête et affres d'aucuns .... Il dit ne comprend ce raisonnement et se demande et vous demande..

Bien vrai ... peut être dans le deuxième cas de figure .. ces fraudeurs en cachant tel stipulé ....'une deuxième opération a été opérée avec la saisie d’un camion contenant quarante (40) motos et trente-cinq (35) moteurs qui ont été dissimulés dans des sacs de riz."
Il y a une intention manifeste camouflage pour berner les agents aux postes......
MAIS .... de là à affirmer ou conclure que .... C'EST POUR RAVITAILLER LES TERRORISTES ..... n'est ce pas aller fort en besogne ?
Les Tricycle ou Pragya appelé au Ghana ou Adedeta au Nigeria, plus bon marché au Nigeria ou Bénin comparé aux pays enclavés tels Niger , Mali ou Burkina, est ce a deduire que ces des Africains les commandent ou trimbalent dans un camion c'est pour RAVITAILLER le terrorisme ?
A défaut de précision sur le type de Tricycle , est ce le type Adedeta ou celui pour transporter les marchandises visibles dans les capitales Africaines ?
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #4 TOTO A DIT 03-08-2021 15:08
Lire
Et s'attirer les affres d'aucuns

Est ce à déduire que tout véhicule ou piece de véhicules intercepté soit au Bénin, en Côte d'Ivoire ou Togo en direction du SAHELISTAN, c'est pour RAVITAILLER le terrorisme ?

Si c'étaient des armes ou logistique de guerre, TOTO A DIT pourrait comprendre......
TOTO A DIT invite certains a visiter les postes de SEME ( Bénin) ou Eliibo (Ghana , Côte d'Ivoire)

Donc a comprendre votre logique si TOTO A DIT a des pièces de moto sur son âne ou untel dans sa voiture, pour vous c'est pour RAVITAILLER le terrorisme??
Que faites vous ou dites vous des vendeurs de pièces détachées ???
Les vendeurs a Niamey ou n'importe quelle agglomération est ce pour RAVITAILLER les terroristes ou bien il y a usine de pièces détachées au Mali ou Niger ? :D :lol:

HABA VOUS AUSSI!!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #5 le drian@int.fr 04-08-2021 06:25
Je salut l'adversaire nigerian pour son interception de nos ravitaillemnt de nos jihadisc.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #6 Tchimi 05-08-2021 10:26
Merci Mr le ministère pour cette culture de l'excellence.
Au delà des motos il faut creuser pour trouver la source d'approvisionnement en car[mot censuré]nt. Plusieurs camions citernes quittent le Niger pour le nord Mali , il faut qu'on s'assure si ce réseau qui est formel ne servirait pas à approvisionner l'ennemi?
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #7 Idriss 05-08-2021 10:28
Citation en provenance du commentaire précédent de Hold-up :
Regardez moi le minuscule de Ahmed Jidoud, lui aussi sait comment voler.

Hey le tabarnak .


Le MINISCULE C ' EST TON ESPRIT DE JALOUX.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 Puss puss 07-08-2021 11:14
Chapeau à notre président qui montre l bon example
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com