jeudi 18 août 2022

2023 lecteurs en ligne -

fraren

Journée mondiale de la gestion de l’hygiène menstruelle : en parler pour briser les tabous au Niger!

Journee mondiale de la gestion hygiene menstruelle

A l’instar de la communauté internationale, le Niger a célébré le mardi 15 juin dernier, la journée mondiale de la gestion de l’hygiène menstruelle. C’est le CEG Yantala 1 de Niamey qui a été choisi par les responsables du ministère de l’éducation nationale et les partenaires techniques et financiers, notamment l’Unicef,  pour commémorer cette journée au niveau de la ville de Niamey.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

« Action et investissement en faveur de l’hygiène menstruelle et de la santé » : c’est le thème qui a été retenu pour l’édition 2021 de la Journée mondiale de la gestion de l’hygiène menstruelle. Répertoriée comme l’une des causes d’abandon des filles à l’école, la question de l’hygiène menstruelle est désormais au centre des préoccupations des acteurs de l’école car des études ont démontré qu’une bonne hygiène menstruelle est fondamentale pour le bien-être des femmes et des filles.

S’adressant à l’assistance, le représentant de l’Unicef, Dr Amadou Alassane Cissé à mis l’accent sur la persistance des tabous qui entoure le sujet de l’hygiène menstruelle entre les parents et les filles.  «Il n y a pas de communication entre les parents et les filles sur le sujet», a laissé entendre Dr Cissé. La question de l’hygiène menstruelle est rarement abordée, laissant aux filles, le seul choix de discuter entre elles pour appréhender et gérer le problème, a-t-il poursuivi.

Ainsi, a-t-il ajouté, surprises par l’arrivée des premières règles, des milliers de filles sont contraintes de ne plus aller à l’école pendant plusieurs jours durant leurs menstrues, « ce qui impacte négativement sur leur apprentissage scolaire et au-delà, certains filles finissent par abandonner l’école ».

Pour pallier à ce problème, la célébration de la journée mondiale de l’hygiène menstruelle, édition 2021 a été une tribune pour le ministère de l’Education nationale et ses partenaires afin de mener une sensibilisation à l’endroit des filles, des parents et des enseignants dans le but de briser le silence autour de la menstruation et maintenir les filles à l’école. A ce titre, l’objectif  visé à la rencontre du GEG Yantala 1, est de toucher 100 filles et garçons, 50 parents et enseignants en les formant sur les pratiques et l’importance d’une bonne gestion de l’hygiène menstruelle.

Au cours de la cérémonie, le représentant du Directeur Régional de l’Enseignement Secondaire, a salué l’appui apporté par l’Unicef, qui en  plus de sponsorisé cet événement, accompagne les autorités dans ce sens à travers des formations dispensées au profit des élèves, des parents et des enseignants, la distribution de 500 kits d’hygiènes au profit des filles des classes de 6ème et 5ème, et le financement de la construction de 3 blocs de latrines au CEG Yantala 1.

Plusieurs sketchs sur la thématique ont été présentés par les élèves en présence des invités parmi lesquels, le maire du 1er arrondissement de la ville de Niamey, du chef de l’établissement et du staff de l’Unicef.

Journee mondiale de la gestion hygiene menstruelle BIS

M.I.M (actuniger.com)

 



Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com