samedi, 28 mai 2022
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Soldats surveilleAu moins deux (2) gendarmes et deux (2) policiers ont trouvé la mort vendredi après-midi dans l’attaque des présumés membres de Boko Haram à Diffa, dans l’extrême sud-est du pays. L’attaque qui a fait également des blessés civils et militaires a été vaillamment repoussée par les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) qui ont infligé de lourdes pertes à l’ennemi. Une importante quantité d’armes et de munitions ainsi que des véhicules ont été récupérés ou détruits grâce à l’appui de l’aviation.

Zeyna transfert argent bis

C’est aux environs de 17h00 que les assaillants présumés membres de l’ISWAP, une faction dissidente de Boko Haram affiliée à l’Etat islamique,  ont lancé leur assaut en parvenant à s’infiltrer au niveau de certains quartiers de la ville. Les premiers coups de feu ont provoqué la psychose au sein de la population et la riposte des FDS a été énergique, ce qui a obligé les assaillants, qui sont venus à bord d’une quinzaine de véhicules et quelques motos, à battre en retraite après des échanges nourris de tirs avec les forces nigériennes.

La poursuite a été aussitôt engagée par les militaires nigériens qui ont réussi à infliger de lourdes pertes aux assaillants. Le Bilan provisoire communiqué par les sources sécuritaires fait état de  deux (02) gendarmes et (02) policiers tués ainsi que deux (02) autres gendarmes et un (01) policier blessés. Des victimes civiles qui ont reçu des balles perdues ont également été enregistrées.

Côté assaillant, après ratissage, le bilan fait état de trois (3) corps  retrouvés, 02 véhicules Toyota et 1 Hilux récupérés ainsi qu’une arme lourde 14.5mm, une 12.7mm, un RPG 7, 2 Ak47, un mortier de 60 mm, 4 chargeurs AK47, une charge RPG7 et 2 drapeaux.

Aussi, sept (07) véhicules ont été détruits par l'aviation dont une montée de 14.5mm et deux de mitrailleuse 12.7mm. Des téléphones, ordinateurs, des comprimés de stupéfiants, ainsi qu’une importante quantité de munitions ont été également retrouvés au cours de l’opération de ratissage qui se poursuit.

Au lendemain de cette surprenante attaque, la situation est relativement revenue au calme dans la ville malgré la présence d’un imposant dispositif sécuritaire. Les FDS quadrillent certaines zones sensibles de la capitale régionale même si c’’est toujours la stupeur au sein de la population. A juste titre, beaucoup s’interrogent sur la facilité avec laquelle les assaillants de Boko Haram ont pu s’infiltrer jusqu’aux abords de la ville avec autant de véhicules. Selon plusieurs sources sur place, n’eut été la prompte réaction des FDS, le pire aurait été frôlé. Les forces présentes sur le terrain sont toujours en alerte maximale en raison de la crainte d’autres infiltrations ou tentative de coup d’éclats d’autant qu’il y a quelques jours à peine, les assaillants ont tenté une incursion de grande envergure au niveau de Bosso, toujours dans la même région, avant d’être là aussi vaillamment repoussés par les FDS qui ont neutralisé plus d’une trentaine de terroristes.

Ikali Dan Hadiza (actuniger.com)

Commentaires  

+8 #1 alib 29-05-2021 12:43
Bonjour,
Comment peut on expliquer l'entrée dans la ville de Diffa, d'une quinzaine de véhicules de l'ennemi ?
A croire que il n'existe pas de système de renseignements !, et qu'il faut toujours attendre une attaque pour réagir.
L'attitude du commandement est incompréhensible.
Merci et bon courage.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #2 Farouk 29-05-2021 12:57
Que Dieu protège les habitants de Diffa
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #3 Aicha kaka 29-05-2021 13:19
C est troublant que malgré tout le dispositif en place a Diffa que ces terroristes puissent entrer et tuer des forces de l ordre.
Toutes nos condoléances aux familles des victimes.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #4 ibrahim 29-05-2021 13:59
bizare que personne n'est vu cette cohorte de vehicule avec armes et drapeaux noirs pour les signaler aux FDS avant leur arrivée en ville.
tres bizare.
les populations doivent etre les premiers agents de renseignements de l etat.
Citer | Signaler à l’administrateur
+11 #5 Alfa 29-05-2021 14:24
L'heure est très grave :sad: . Diffa risque fort de tomber entre les mains de ces drogués. Comment comprendre que des véhicules avec des hommes armés entre dans la ville sans être vu par les habitants, wly Allah il y a complicité et des gens qui renseignent les terroristes.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 Dembo 29-05-2021 16:59
Inna lillahi wa inna ilayhi raj'ûn. La chance est que les assaillants n'ont pas infiltré la ville la nuit avec un tel arsenal.
qu'Allah protège le Niger.
Paix aux âmes des disparus FDS et prompt rétablissement aux blessés.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 Niger 30-05-2021 00:17
Est-ce qu''il n''y a pas la complicité de certains habitants de la ville de DIFFA?
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #8 Sani Saley 30-05-2021 04:19
On a plus de pays. Presque tout le monde avec quelques armes peut prendre n’importe quelle région du Niger.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #9 Hum 30-05-2021 04:54
Hum 7 véhicules détruite par l'aviation et on nous parle de 3 morts côté ennemis même si au moins le chauffeur par véhicule on devrait avoir 7 morts côté ennemis.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 Citoyen 30-05-2021 09:49
C'est très grave, l'état doit revoir sa politique, on doit plus attendre c'est drogués, et paix aux âmes des disparus, ils devraient être relevé il ya 5 mois de cela
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 Amadou Sanda 30-05-2021 12:13
Citation en provenance du commentaire précédent de Niger :
Est-ce qu''il n''y a pas la complicité de certains habitants de la ville de DIFFA?

C'est à l'Armée de jouer son rôle. Il faut plutôt s'interroger sur sa stratégie toujours décriée qui la confine à la défensive: en dehors des renseignements nécessaires dans un contexte de terrorisme, l'armée nigérienne n'a t'elle pas de postes avancés proches de la frontière? Il ne faut plus se perdre en conjecture, l'armée nigérienne n'est pas professionnelle.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #12 Abdul 30-05-2021 22:04
Le gouvernement n,a plus le control de son territoire surtout dans la region de diffa et tillaberi ou les bandits tout genre font leur lois
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #13 Baron 31-05-2021 21:55
Oh mon Dieu vient nous en aide
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Top de la semaine

Publier le 28/05/2022, 22:30
assemblee-nationale-trois-membres-du-gouvernement-interpelles-sur-les-questions-de-securite-sante-et-de-l-affaire-de-tera Les députés réunis en séance plénière ont auditionné, ce samedi 28 mai 2022, trois membres du...Lire plus...
Publier le 26/05/2022, 18:40
burkina-une-cinquantaine-de-civils-tues-par-des-hommes-armes-dans-l-est-du-pays  Une cinquantaine d’habitants de plusieurs villages de la commune de Madjoari ont été tués hier...Lire plus...
Publier le 26/05/2022, 17:57
criminalite-transfrontaliere-2-policiers-tues-et-plusieurs-autres-blesses-par-des-bandits-armes-a-bangui-pres-de-la-frontiere-nigeriane-region-de-tahoua Au moins deux (2) agents de la police nationale ont été tués et quatre (04) autres blessés dans un...Lire plus...
Publier le 26/05/2022, 15:13
burkina-saisie-record-de-115kg-de-cocaine-d-une-valeur-de-plus-de-7-milliards-de-cfa Dans une annonce faite hier mercredi, les douanes burkinabé ont annoncé avoir opéré une saisie record...Lire plus...
Publier le 26/05/2022, 11:19
viols-meurtres-et-complicite-avec-les-rebelles-ce-que-fait-l-onu-en-rca Le déploiement de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en...Lire plus...
Publier le 22/05/2022, 21:17
insecurite-un-presume-terroriste-tue-et-un-autre-interpelle-par-la-population-vers-kouro-beri-dosso Un présumé terroriste a été tué et un autre interpellé et remis aux forces de sécurité par les...
Publier le 23/05/2022, 14:31
insecurite-braquage-en-plein-jour-au-quartier-boukoki-de-niamey Des individus armés ont pris pour cible la boutique d'un négociant d'or au quartier Boukoki de Niamey,...
Publier le 24/05/2022, 20:54
barrage-de-kandadji-le-president-bazoum-instruit-d-accelerer-la-mise-en-oeuvre Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Mohamed Bazoum, a présidé mardi matin 24 mai 2022,...
Publier le 24/05/2022, 21:13
defense-communique-du-ministere-de-la-defense-nationale Les différentes offensives menées par les Forces Armées Nigériennes (FAN) dans l’Ouest du territoire...
Publier le 23/05/2022, 14:55
mali-a-hombori-vivre-la-peur-au-ventre-par-omar-sylla  À Hombori, la population craignait le retour des terroristes aux alentours, mais c’est un autre...
Publier le 23/05/2022, 14:31
insecurite-braquage-en-plein-jour-au-quartier-boukoki-de-niamey Des individus armés ont pris pour cible la boutique d'un négociant d'or au quartier Boukoki de Niamey,...
Publier le 22/05/2022, 21:17
insecurite-un-presume-terroriste-tue-et-un-autre-interpelle-par-la-population-vers-kouro-beri-dosso Un présumé terroriste a été tué et un autre interpellé et remis aux forces de sécurité par les...
Publier le 24/05/2022, 21:13
defense-communique-du-ministere-de-la-defense-nationale Les différentes offensives menées par les Forces Armées Nigériennes (FAN) dans l’Ouest du territoire...
Publier le 22/05/2022, 19:32
lutte-contre-le-terrorisme-l-aviation-militaire-nigerienne-a-prete-main-forte-a-l-armee-burkinabe-lors-de-l-attaque-de-bourzanga L'armée de l'air du Niger a apporté un appui aérien aux soldats burkinabés qui ont vigoureusement...
Publier le 26/05/2022, 17:57
criminalite-transfrontaliere-2-policiers-tues-et-plusieurs-autres-blesses-par-des-bandits-armes-a-bangui-pres-de-la-frontiere-nigeriane-region-de-tahoua Au moins deux (2) agents de la police nationale ont été tués et quatre (04) autres blessés dans un...

Dans la même Rubrique

Criminalité transfrontalière: 2 policiers tués et plusieurs autres blessés par des bandits armés à Bangui, près de la frontière nigériane (Région de Tahoua)

26 mai 2022
Criminalité transfrontalière: 2 policiers tués et plusieurs autres blessés par des bandits armés à Bangui, près de la frontière nigériane (Région de Tahoua)

Au moins deux (2) agents de la police nationale ont été tués et quatre (04) autres blessés dans un échange de tirs, hier mercredi 25 mai 2022 dans la commune...

RAFPRO: la problématique de la formation professionnelle et de l'Apprentissage en Afrique au cœur de la 13e AG qui se déroule du 25 au 27 mai à Niamey

26 mai 2022
RAFPRO: la problématique de la formation professionnelle et de l'Apprentissage en Afrique au cœur de la 13e AG qui se déroule du 25 au 27 mai à Niamey

La capitale nigérienne abrite du 25 au 27 mai 2022, la 13e édition de l'Assemblée générale ordinaire du Réseau Africain des Institutions et Fonds de Formation Professionnelle (RAFPRO) qui a...

Direction générale des Douanes (DGD): l'administration lance une vaste campagne de vulgarisation du droit douanier pour une meilleure gestion des contentieux

26 mai 2022
Direction générale des Douanes (DGD): l'administration lance une vaste campagne de vulgarisation du droit douanier pour une meilleure gestion des contentieux

L'hôtel Bravia de Niamey a servi de cadre, mercredi 25 mai 2022, à une journée d'échanges sur le contentieux douanier. Il s'agit pour la Direction Générale des Douanes (DGD) à...

Justice: lancement officiel du Programme d'innovation de la justice au Niger (PIJN), pour une justice accessible, efficace et équitable à tous les citoyens

26 mai 2022
Justice: lancement officiel du Programme d'innovation de la justice au Niger (PIJN), pour une justice accessible, efficace et équitable à tous les citoyens

L'hôtel Radisson Blu de Niamey a servi de cadre, ce mercredi 25 mai 2022, à l'atelier de restitution de l'enquête sur les besoins et la satisfaction des citoyens en matière...

Santé et résilience communautaire: l'Unicef appuie le ministère de la Santé publique pour ses activités sur le terrain

25 mai 2022
Santé et résilience communautaire: l'Unicef appuie le ministère de la Santé publique pour ses activités sur le terrain

Les locaux du Ministère de la Santé Publique, de la Population et des Affaires Sociales, ont abrité ce mardi 24 mai 2022, la cérémonie de remise par l’UNICEF de trois...

Au Sahel central, l'avenir de centaines de milliers de filles est menacé en raison d'une crise alimentaire négligée (communiqué de presse)

25 mai 2022
Au Sahel central, l'avenir de centaines de milliers de filles est menacé en raison d'une crise alimentaire négligée (communiqué de presse)

Si la crise alimentaire dans le Sahel central n'est pas résolue, elle pourrait saper tous les autres efforts humanitaires et faire reculer le développement humain global et les progrès en...