NITA Fond Site Web 675 x 240

Etats du Sahel

La question climatique, bien qu’actuellement éclipsée par la pandémie de la COVID-19, constitue une véritable menace pour la planète. Elle se traduit principalement par une augmentation moyenne, voire extrême dans certains cas, de la température et par une élévation du niveau des mers. Si ces changements concernent toute la planète, leurs impacts s’avèrent très différents d’une région à une autre.

En effet, dans la région du Sahel, les températures augmentent 1,5 fois plus vite que dans le reste du monde. L’insécurité alimentaire au Sahel et en Afrique de l’Ouest progresse d’autant plus vite. C’est près de 19,6 millions de personnes qui sont en situation de « crise ». « Ce nombre devrait encore augmenter », a signalé le Réseau de prévention des crises alimentaires (RPCA).

Ainsi, la population devrait doubler d’ici 2050, les sécheresses seront de plus en plus sévères et les pluies torrentielles provoquées par le dérèglement climatique détérioreront les terres et génèreront une diminution des rendements agricoles.

De plus la raréfaction des ressources naturelles accentue les tensions déjà existantes, entre agriculteurs et éleveurs. Ces changements climatiques accroissent également les risques sanitaires et les déplacements de populations. Ainsi, les crues du fleuve Niger ont fait en 2019 puis en 2020 des dizaines de morts et plusieurs centaines de milliers de déplacés.


Aussi, les changements climatiques contribuent notamment au développement du crime organisé et du terrorisme, dans une région déjà exposée à la pauvreté, à une croissance démographique exponentielle et aux violences djihadistes.

Pour lutter contre les effets du réchauffement climatique, 17 pays du Sahel[1] dont le Burkina-Faso, le Mali, la Côte d’Ivoire et le Niger, ont adopté un plan d’investissement de 400 milliards de dollars, sur la période de 2019-2030. Le chef de l’État nigérien, Mohamed Bazoum, qui fait de la question climatique une de ses priorités, exhorte la communauté internationale à soutenir le continent africain dans ses efforts. Parmi toutes les urgences auxquelles il est confronté, la lutte contre le réchauffement climatique pourrait bien être le plus décisif des combats à livrer pour maintenir le berceau de l’humanité.

[1] Les dix-sept Etats du Sahel sont le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, le Cap-Vert, la Côte d’Ivoire, la Gambie, la Guinée, Djibouti, l’Ethiopie, l’Erythrée, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Nigeria, le Sénégal, le Soudan et le Tchad.



Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN1

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2196 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
540 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
337 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
482 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
371 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
372 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2284 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages