mardi 4 octobre 2022

1947 lecteurs en ligne -

fraren

Trafic de drogue : à Niamey, une nouvelle saisie record de 17 tonnes de cannabis à Niamey en provenance du Liban

Saisi drogue venant du Liban

L'Office Central de Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants (OCRTIS) vient de saisir une importante quantité de drogue à Niamey, après plusieurs mois d’enquête. C’est au total, quelques 17 tonnes de résine de cannabis d’une valeur de plus de 20 milliards de FCFA qui ont été saisies au quartier Kalley Plateau. Selon les premiers éléments de l’enquête, la cargaison a été convoyée de Beyrouth au Liban et a transité par le port de Lomé au Togo avant d’atterrir dans notre pays où elle a été reconditionnée pour être réexpédier vers d’autres pays. Treize (13) personnes ont été interpellées au cours de l’opération parmi lesquelles 11 nigériens et 2 algériens. Selon le procureur, la drogue saisie sera bientôt incinérée conformément aux textes en vigueur en la matière.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

D’après les explications des responsables de l’OCRTIS qui ont présenté l’importante saisie ce vendredi 5 mars au ministre de l’Intérieur, en présence du procureur de la République, c’est après quatre mois d’enquêtes et d’investigations minutieuses que le réseau international a été démantelé. Treize (13) personnes dont deux (2) de nationalité algérienne et onze (11) nigériens ont été interpellées au cours de l’opération qui a aussi permis de mettre la main sur dix-sept tonnes de résine de cannabis d’une valeur marchande de plus de vingt (20) milliards de francs CFA.

Saisi drogue venant du Liban BIS

La particularité de cette nouvelle saisie record, c’est que les trafiquants ont emprunté une nouvelle « route de la drogue ». La cargaison a été acheminée, en effet, de Beyrouth au Liban et a transité par le port de Lomé au Togo avant d’être acheminée au Niger. C’est dans un entrepôt du quartier Kalley Plateau de Niamey que la drogue a été stockée et était en train d’être reconditionnée pour exportation vers d’autres pays avec des destinataires bien précis. « C’est un véritable réseau international et surtout très professionnel qui a été démantelé », a commenté le ministre Alkache Alhada, qui a saisi l’occasion pour féliciter les agents de l’OCRTIS pour « leur efficacité ».

Présent à la cérémonie, le procureur Sayabou Issa a indiqué que cette importante cargaison sera prochainement incinérée comme le permettent les textes en vigueur. La réglementation offre, selon ses explications, cette possibilité d’incinération en cours de procédure en cas de saisie en quantité, c'est-à-dire dépassant les capacités de stockage des services judiciaires, ou lorsque la saisie présente des risques ou menace la sécurité nationale.

Ikali Dan Hadiza (actuniger.com)

.

Commentaires  

+2 #1 Sani Ali 06-03-2021 01:44
Vous n’avez rien vu. Le pays est entre les mains des narco trafiquants, braqueurs de routes, voleurs and bandits armes. Ils ne peuvent pas vivre dans la légalité. Bientôt Ils seront libérés, c’est le Niger.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Nigériens debout ! 06-03-2021 02:10
Tooo ! Bissimillah, ça commence !

Voilà qui n'ont pas perdu du temps.

Alors que nos valeureux syndicalistes tataouinent, hésitent et ont peur de dire les vrais mots.

Alors que les leaders de l'opposition portent des boubous bigarrés, inconfortables et sans saveur et manquent de combativité face à des bandits de grands chemins, bien les terroristes qui ont déstabilisés les pays voisins sont en œuvre à Niamey.

Ouvrez vos yeux et agissez le plus vite possibles parce que partout où il y a de la drogue, il y a des armes. Donc gare à vous ! Bientôt vous allez manquer de sommeil.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #3 Chaka 06-03-2021 08:39
Pour qu'une cargaison de drogue puisse puisse atterir jusque dans un quartier de Niamey, c'est que les complices doivent etre tres haut places et utiliser des documents hautement intouchables. Une fois de plus ces malfaiteurs tapis a l'ombre de issoufou mahamadou ne seront nullement inquiétés. Ils feront juste profil bas en attendant l'issue du hold-up électoral pour reprendre leur business voir ouvrir de nouvelles routes avec de nouvelles autorisations et des couvertures encore plus solides. Une fois encore sur TeleGuri on fera defiler quelques petits delinquants et derriere les rideaux, la drogue changera de main et prendra un autre chemin. Un procureur et un ministre de l'interieur corrompus jusqu'a l'os ne cracheront jamais sur 24 milliards quand ils savent qu'ils peuvent en disposer en toute impunite. Maudit soit le jour ou issoufou mahamadou a choisi d'entrer en politique.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Triste 06-03-2021 08:50
Le pire est a venir si le holdup electoral reussit. Quand des dirigeants se muent en vermine cupides, sans honneur et sans dignite ne pensant qu'a eux et eux seuls comme mahamadou issoufou, le pire est inevitable. Ces 17 tonnes de canabis ne sont sont qu'un premice de ce qui attend les nigeriens.
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #5 DECLIN-pnds 06-03-2021 09:21
Ce pays va vraiment mal.....j’espère que l’enquête va permettre d'identifier ceux qui tirent les ficelles au plus haut sommet et les punir conforment à la loi...à cette allure le Niger pourrait devenir dans quelques années, ce genre de pays latino ou les trafiquants de drogue sont tellement puissants qu'ils ont corrompus leurs États et font ce qu'ils veulent sans être inquiétés (tuer, violer, chantage etc).....dans ce genre de configuration, c'est l’État dans l’État...
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #6 Koumassa 06-03-2021 13:02
PIre ils vont donner posport diplomatique aux anciens députés. pour une meilleure diplomatie d'intégration sous régionale de la drogue et d'autres métaux precieux. ALLAH YA GYARA
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #7 Sani Ali 06-03-2021 15:55
Tu ne vas jamais les trouver dans le Halal. Toujours dans les trafiques de drogue, le vol, braquage, etc… ils ont détruits tous les pays voisins et ils veulent maintenant détruire le Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 Nigériens debout ! 06-03-2021 18:06
Ziney-izé zindiri-guindi, balley-izé foumbo koullou kan sé waran darey ga Niger noo, too koullou war'ga mimissi. Wassambou war' bongaa.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #9 Diversion 06-03-2021 20:39
Ils jettent a la vindicte populaire une Carpe dans le circuit du traffic de drogue pendant que les baleines du circuit se la coulent douce a Niamey meme, connus de tous.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #10 Guéro na Alheri 07-03-2021 02:42
Tout simplement une performance des autorités à combattre les réseaux mafieux. Félicitations au gouvernement
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 Corleone 07-03-2021 09:25
Citation en provenance du commentaire précédent de Guéro na Alheri :
Tout simplement une performance des autorités à combattre les réseaux mafieux. Félicitations au gouvernement


Cette cargaison de 17 tonnes n'est que la face visible de l'iceberg. Le fait qu'elle soit saisie dans une maison d'un quartier de niamey prouve que cette saisie vise juste des objectifs de communication et qu'elle est l'arbre qui cache la foret. Beaucoup de maisons dans Niamey regorge d'autres cargaisons rentrees dans le pays dans les memes conditions et avec les memes complicitees et soigneusement dissimulee en attente de redistribution. Issoufou mahamadou est le seul responsable de la transformation du niger en narco etat, il est le seul a en tirer les benefices financiers et politiques.Il est le vrai parrain. Son acharnement a imposer son successeur même au prix d'un bain de sang pour couvrir ses arrières le prouve. Mais il a echoue et il le sait.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #12 Dogo 07-03-2021 10:55
Campagne élections coûte bocou fran cfa
Mi pri argent dans caisse état mais Mahamane Ousmane ou pri argent? es t’il origine trafic ?
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com