mardi 27 septembre 2022

3530 lecteurs en ligne -

fraren

Niamey : trois bandes criminelles mis hors d’état de nuire par la police

presentation bande criminelle 19 02 2021

Selon la Direction générale de la Police nationale (DGPN), les trois bandes criminelles démantelées sont spécialisées dans la fabrication des faux billets, le braquage et l’escroquerie. Plusieurs personnes ont été interpellées et d’autres activement recherchées.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

 

PREMIERE BANDE

Il s’agit d’une bande composée de quatre individus installés il y a huit mois de cela au quartier Saga-Gorou. Ces derniers sont spécialisés dans la fabrication des devises nationales et étrangères qu’ils mettent en circulation à travers un intermédiaire recruté pour la circonstance. Il est chargé d'échanger chaque faux billet de 10.000 fcfa contre 3.000 fcfa et 3.000 faux dollar US contre 500.000 fcfa.

L'enquête a permis de découvrir un stock de faux billets d'une valeur de 18.480.000fcfa en coupure de 10.000f et 437.500 dollars US en coupure de 100 dollar et d’interpeller trois (3) personnes (dont un taximan). Deux de ces individus sont de nationalité nigérienne et un de nationalité nigériane. La quatrième personne est activement recherchée.

presentation bande criminelle 19 02 2021 BIS

DEUXIÈME BANDE

Il s’agit des coupeurs de route qui opèrent dans les quartiers périphériques de la Ville de Niamey avec des armes blanches et qui s’adonnent à la consommation et la vente de la drogue. Ce sont dix neuf (19) individus interpellés au cours des opérations coups de poing organisées du 12 au 17 février 2021 par les Unités de la Direction de la Police de Ville de Niamey (DPVN).

La première bande ainsi que les produits saisis au cours de ces opérations ont été présentés au Directeur de la Police de la Ville de Niamey, Contrôler Général de Police Abdoussalam Mahamane. Ce dernier a remercié les agents pour ces résultats, leur a transmis les encouragements de la hiérarchie qui leur demande de poursuivre dans ce sens.

presentation bande criminelle 19 02 2021 BIS1

TROISIÈME BANDE

Il s’agit de cinq (05) personnes (quatre hommes et une femme) interpelées par les éléments de la Direction de la Police Judiciaire de Niamey, dans le cadre d’une affaire d’escroquerie portant sur du piment bio, sève de moringa, sève de neem, œufs de perroquets ou du miel pur.

Comme mode opératoire, la victime est saisie téléphoniquement par un numéro avec l’indicatif de la France ; son interlocuteur qui a déjà certaines informations sur elle, se présente comme une connaissance. Une fois la confiance gagnée, il lui propose une affaire consistant à livrer une marchandise (piment bio, sève de moringa, sève de neem, œufs de perroquet ou du miel pur).

Après une entente sur la quantité disponible du produit, de son prix, il propose à la victime de fournir dans un premier temps un échantillon qui est directement livré quelque part dans la Ville de Niamey par une personne interposée. L’échantillon sera expertisé par une autre personne, le plus souvent un blanc dont le numéro est aussi communiqué à la victime. Une fois la qualité confirmée, ils s’accordent sur les conditions d’acheminement de l’ensemble de la commande vers la France ou le Maghreb. Pour cela, plusieurs autres frais sont encore sollicités en fonction de la nature de la marchandise (frais d’emballage, de conditionnement, des formalités douanières etc.)

Une fois les frais d’achat de la commande globale et les frais supplémentaires versés, tous les membres de la bande éteignent leurs téléphones portables.

Dans tout le scenario, la victime ne rencontre que deux (02) personnes, celle qui livre l’échantillon pour l’analyse et quelques fois l’expert chargé d’analyser cet échantillon.

Au moment de l’interpellation des intéressés, il a été retrouvé avec eux plusieurs objets en liens avec la présente affaire notamment plusieurs téléphones portables, des cartes SIM, des reçus d’envois, des fausses pièces d’identités utilisés pour les retraits ainsi que des sachets de graines noires.

Au cours de la perquisition de leurs domiciles, plusieurs cartes SIM ont été retrouvées et des reçus de transfert d’argent.

D’autres personnes sont activement recherchées.

Pour le moment, une dizaine de plaintes ont été enregistrées et la Direction de la Police Judiciaire demande aux autres victimes qui reconnaitront ces individus à se présenter dans ses locaux.

presentation bande criminelle 19 02 2021 BIS2

Source : Direction générale de la Police nationale

 

.

Commentaires  

+2 #1 Boy 20-02-2021 13:27
C'est bien la police, mais sachez qu\il y' a une autre bande encore plus criminelle au bureau de brigitte issoufou alias rafini qui vient de detourner 5 milliards cfa. Apprehendez les tous avant qu'ils ne s'evaporent dans la nature.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Pierre 20-02-2021 15:11
N'importe quel idiot voit que ces billets sont totalement faux.... :cry:
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #3 Sabo 21-02-2021 10:15
"Deux de ces individus sont de nationalité nigérienne et un de nationalité nigériane. La quatrième personne est activement recherchée..."

Faut regarder du cote du siege du PNDS Taraya, la quatrieme doit surement y etre. Ceux qui se ressemblent s'assemblent.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com