mardi 4 octobre 2022

2398 lecteurs en ligne -

fraren

Insécurité : des dizaines de civils massacrés par des individus armés dans l’attaque menée contre deux villages de la région de Tillabéri, à la frontière avec le Mali

tchoma

Plusieurs sources locales ont rapporté que ce samedi 2 janvier que les villages de Tchombangou et Zaroumdareye, près de Mangaizé dans le département de Ouallam (Région de Tillabéri), ont été la cible d’une attaque d’individus armés. Selon un bilan provisoire et non officiel, au moins 50 civils ont été tués et une vingtaine d’autres blessés lors de ce massacre qui s’est déroulé dans cette zone située près de la frontière malienne où opèrent plusieurs groupes qui se réclament « jihadistes » et dans laquelle des conflits intercommunautaires sont régulèrent signalés.

 

 

 Encore une nouvelle horreur au Niger ! Des sources locales ont rapporté que des individus armés présumés djihadistes, ont attaqué ce samedi aux environs de 9h00, les villages de Tchombangou et Zaroumdarèye, au nord-ouest du pays, à la frontière avec le Mali. Au moins une cinquantaine de civils ont été tués au cours de ce raid meurtrier qui est intervenu le jour de la proclamation des résultats globaux provisoires des élections présidentielles 1er tour et législatives du 27 décembre dernier.

Aucune source officielle n’a encore confirmé ce massacre qui fait déjà le tour des médias et des réseaux sociaux. Selon les mêmes sources, les blessés ont été transportés au CSI de Mangaizé et d’autres évacués vers Ouallam. Des sources sécuritaires ont également confirmé l’envoi de renfort dans la zone.

La liste des victimes du terrorisme ne fait que s’allonger

Cette zone de la Région de Tillabéri connait depuis plusieurs années une recrudescence des attaques terroristes ayant fait des milliers de déplacés civils ainsi que des dizaines de victimes surtout  dans les rangs des Forces de défense et de sécurité (FDS). Malgré l’état d’urgence instauré par le gouvernement et le renforcement du dispositif sécuritaire avec la présence des forces américaines et françaises, les attaques et attentats ciblés se poursuivent. Des dizaines d’écoles sont fermées et des groupes djihadistes ainsi que des bandits armés imposent leurs lois dans plusieurs villages de cette zone où opèrent l’EIGS mais aussi le JNIM, les deux principaux groupes qui s’affrontent depuis des mois pour le contrôle des territoires au niveau de la zone dite des trois frontières (Niger, Mali et Burkina).

Des conflits intercommunautaires qui prennent assez souvent naissance dans les pays voisins sont aussi récurrent dans la zone.

Lors de son dernier message de présentation de vœux le 31 décembre dernier, le président Issoufou Mahamadou a rendu hommage à toutes les victimes du terrorisme, déclarant que « toutes les conditions sont réunies pour une victoire certaine contre ces forces du mal ».

Dans la nuit du 12 au 13 décembre dernier, la localité de Toumour, situé dans la région de Diffa à l’extrême sud-est du pays, a été la cible d’attaques par des individus armés présumés membres de la secte Boko Haram qui sévit depuis 2015 dans cette partie du pays qui fait frontière avec le Nigeria.

Ikali Dan Hadiza (actuniger.com)

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

.

Commentaires  

+1 #1 HAMZA MAI GARKUA 03-01-2021 00:44
Chaque fois qu'ils subissent un revers ou qu'un scandale surgit autour d'eux, ils se débrouillent ils commettent une atrocité pour faire diversion. Ce sont des malades mentaux, des psychopathes qui n'ont absolument aucun égard pour la vie humaine et qui sont capables de tuer rien que pour nourrir leurs fantasmes. Vous pensez peut-être que ce sont des gens normaux qui pensent et se comportent comme vous. Vous vous trompez. Je vous le dis: ils n'ont pas les sentiments que chacun d'entre nous a. Ils n’éprouvent aucune émotion comme vous et moi. Ils peuvent tuer comme ça, gratuitement, oublier tout la minute d’après et aller dormir tranquillement. Ça ne leur dit rien. Si vous avez vu des films de serial killers, c'est cela leur personnalité psychologique. Pour comprendre, rapportez-vous à leur enfance: ils n'ont pas eu d'enfance normale dans une famille normale. Ils ont été élevés dans des familles déséquilibrées, par des individus sadiques (notamment de par leur métier) et qui éprouvent la même jouissance à faire du mal. Quand ils grandissaient, ils ont assisté à des scènes de violence atroces autour d'eux, des scènes qui les hantent et qu'ils tendent à reproduire.
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #2 HAMZA MAI GARKUA 03-01-2021 00:54
Quoi qu'il en soit, de sérieuses menaces pèsent sur les élections dans la région de Tillabery lors du deuxième tour, car ces évènements constituent des prétextes tout trouvés pour empêcher le vote dans ces zones défavorables à un candidat bien connu.
Citer | Signaler à l’administrateur
-6 #3 HAMZA MAI GARKUA 03-01-2021 00:57
Ce n'est que le début. Des massacres en série vont suivre. A n'en pas douter.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #4 Bienvenue au gondowna 03-01-2021 01:09
Que leur âme repose en paix
Les gens ont peur je te jure c'est pour ca qu'il n'ose plus parlé. Avant tous ceux qui disaient la vérité étaient "loumaniste" sans qu'ils reflechissent, aujourd'hui il parait que tous les millitants de Doubara ont commencé à cacher leur signe distinctif pour ne pas être pris pour cible ....
Citer | Signaler à l’administrateur
-6 #5 HAMZA MAI GARKUA 03-01-2021 01:09
Les terroristes et les Français sont en train de sanctionner les Nigériens pour leur vote et empêcher que le vote ne se tienne dans la région lors du deuxième tour. J'en appelle au ministre de la défense et chef d’état-major des armées pour faire échouer ce plan macabre. Ils doivent déployer la force publique dans toute la région lors du scrutin afin de garantir le vote des citoyens. Quant à l'opposition, elle doit s'organiser pour empêcher toute tentative de bâillonner les citoyens sous un prétexte ou un autre.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 HAMZA MAI GARKUA 03-01-2021 01:10
Mahamane Ousmane est un fils de bonne famille élevé dans les valeurs sacrées de l'Islam. Ce n'est pas un musulman en paroles. C'est un musulman dans ses actes et ses comportements quotidiens. Mahamane Ousmane n'a jamais tué personne. Ce n'est pas un psychopathe sadique et sans empathie pour son prochain. Il n'y a personne au Niger qui peut dire que Mahamane Ousmane lui a un jour fait du mal. C'est une chance incroyable pour ce pays que Mahamane Ousmane préside à nouveau aux destinées de notre nation pour nous tirer des griffes des narco-trafiquants, des amis des terroristes et des impérialistes français, des tueurs froids, de l'argent sale, des menteurs pathologiques et des individus aux origines obscures. Lors du deuxième tour, le dimanche 21 février 2021, vous aurez la chance unique de sauver notre pays. Vous aurez dans vos mains le pouvoir de sauver notre nation meurtrie, divisée, livrée au trafic de drogue et au terrorisme. Vous aurez la chance de sauver notre pays de la scission programmée de son territoire. Cette chance, c'est votre droit de vote et votre bulletin de vote. Sauvez notre pays au nom de Dieu. Votez Mahamane Ousmane.
Citer | Signaler à l’administrateur
-5 #7 Rid~M@x 03-01-2021 03:08
Que leurs âmes repose en paix,et puis si le bazoum prend le pouvoir ça va continué,mais on le souhaite pas
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #8 Sani Ali 03-01-2021 04:16
Il est temps de permettre aux gens de cette région de s’armer pour assurer leur propre sécurité. Note armée a été fragilisée par PNDS et la France. Un pays qui donne la sous traitance de sa sécurité à leurs ennemies soit d’attendre à ces genres de choses.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #9 Albatros 03-01-2021 06:56
Je pense que les civils Nigériens doivent s'armer et se défendre car le gouvernement ne peut les défendre
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #10 Jaf 03-01-2021 08:24
Ceux qui tué les 2 bandits à la machette devaient savoir qu'ils ne pouvaient assurer la sécurité des villageois en cas de représailles.et c'est ce qui s'est passé.malheureusement.
Citer | Signaler à l’administrateur
+10 #11 gaskiya 03-01-2021 13:22
HUM. ALLAH EST GRAND. CETTE FOIS CE NE SONT PAS LES MILITAIRES QUI SONT A LA BASE DU MASSACRE. OU EST DONC AMNESTY OU CNDDH. QUE LES VICTIMES REPOSENT EN PAIX
Citer | Signaler à l’administrateur
+10 #12 Nigerien 03-01-2021 13:23
L'objectif des terroristes est de dresser les communautes nationale les unes contre les autres et les reference incessantes de issoufou mahamadou au tribalisme n'aident pas.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #13 King 03-01-2021 14:13
Citation en provenance du commentaire précédent de Albatros :
Je pense que les civils Nigériens doivent s'armer et se défendre car le gouvernement ne peut les défendre


Armer les civils serait la pire des solutions. les armes ne resolveront jamais ces crises, au contraire elles vont les amplifier et les perpetuer a jamais. Il faut au contraire renforcer les capacités dissuasives et de frappe des FDS et soutenir les mécanismes traditionnels de résolution des conflits susceptibles de déterrer et éteindre les conflits. Mais avant toute chose, il faut chasser les troupes étrangères de la région qui attisent les feux et dont la présence sert d'arguments a des prêcheurs fous pour convaincre les plus fragiles a se battre pour leur croyance alors que c'est juste pour protéger leurs trafics illicites et crapuleux. Il est possible d’arrêter ces massacres maintenant avant le point de rupture de nos communautés qui se rapproche dangereusement.
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #14 Gaskya 03-01-2021 14:38
Mr Bazoum doit renoncer pour le bien de son pays, le Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #15 Gaskya 03-01-2021 14:58
Mieux vaut CONVAINCRE que VAINCRE comme disent les sages ...
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #16 TARRI--IA 03-01-2021 16:57
Allah Ya Issa. Maintenant c'est plus la ceni, on va dire tout leader qui les suit pour l'argent, a kan layya
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #17 hamani sekou sekou 03-01-2021 18:38
désolant de voir cet État incapable de nous assurer nôtre droit le plus élémentaire
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #18 Sani Ali 03-01-2021 22:25
Citation en provenance du commentaire précédent de Gaskya :
Mieux vaut CONVAINCRE que VAINCRE comme disent les sages ...

Ces gens là s’enfoutent de votre sagesse, ils ne vont s’arrêter que quand ils vont tous vous éliminer ou récupérer le pays. Ils ne comprennent qu’un seul language: la violence.
Alors laisser les vous massacrer en parlant de la sagesse.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com