samedi 13 août 2022

3749 lecteurs en ligne -

fraren

Prix d’Excellence et du Mérite : la Fondation Guri honore et récompense les lauréats de l’édition 2020

guri bell

La première Dame Hadjia Aissata Issoufou a présidé, dans l’après-midi du mercredi 9 Septembre au Centre de conférence Mahatma GANDHI de Niamey, la 10e édition de remise du Prix D’Excellence Et Du Mérite. Les lauréats de toutes les régions du pays ont été récompensés par divers prix comme pour les précédentes éditions de cette initiative de la Fondation « Guri Vie Meilleure » qui est destinée à promouvoir la culture De l’excellence à l’école.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

 Pour cette édition, le thème choisi pour le Prix d’Excellence et de mérite a été axé, actualité obligé, sur l’« usage des Technologies de l’Information et de la Communication(TIC) dans l’éducation ; une réponse au choc de la COVID-19 ». La cérémonie de remise des prix aux lauréats a été présidée par la première Dame, Hadjia Aissata Issoufou, présidente de la Fondation « Guri Vie Meilleure », en présence des présidents d’institutions, des membres du gouvernement, des responsables d’institutions publiques et privées du secteur de l’éducation et de la formation ainsi que des représentants des partenaires techniques et financiers. On notait également à la cérémonie qui a été agrémentée par des prestations culturelles d’artistes nigériens, une présence massive des élèves, éducateurs et parents d’élèves.

Plus de 3.000 bénéficiaires depuis 2011

Dans le discours qu’elle a prononcé à cette occasion, la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou, a tenu tout d’abord a rappeler les raisons qui ont présidé au lancement, depuis l’avènement de la 7e République, de cette initiative par la Fondation « Guri Vie Meilleure », en partenariat avec les ministères en charge de l’éducation et de la formation. Selon la présidente de la Fondation « Guri », il s’agit à travers la célébration de la Journée de l’Excellence et du Mérite, « de promouvoir une éducation de qualité en vue de la formation de l’Elite de demain pour assurer le développement du Niger ». La Première Dame a souligné qu’en dix (10) ans, des acquis importants ont été enregistrés dans le domaine de l’éducation et de la formation grâce aux efforts des autorités. « Le Prix d’Excellence  et du Mérite a provoqué une émulation chez les élèves, les enseignants et les parents d’élèves. En effet ce prix  a également  stimulé auprès des élèves et au-delà, de leurs parents, la culture de l’excellence »,  a poursuivi Hadjia Aissata Issoufou, qui a annoncé que de 2011 à aujourd’hui, c’est plus  de 3.000 élèves, étudiants et enseignants  qui se sont distingués à l’échelle nationale, lors  des examens de fin de cycle, qui ont été primés.

Abordant le choix du thème dédié à cette 10e édition, la Première Dame a indiqué qu’il  a été guidé par la crise sanitaire mondiale qui n’a pas épargné notre pays, et surtout parce que dans ce contexte, « les TIC s’avèrent indispensables pour atténuer le choc de la COVID-19 et atteindre très rapidement les objectifs de développement en matière d’accès et d’amélioration  de la qualité de l’éducation au Niger ». Pour Hadjia Aissata Issoufou, il s’agit d’ « un moyen sûr d’assurer la continuité de l’éducation  en période de crise ou en période d’urgence ». En ce sens, elle n’a pas manqué de relever que  cela a été testé au Niger au niveau des enseignements secondaires et universitaires.

 « Le numérique doit permettre aujourd’hui à l’école nigérienne de tout faire  autrement, grâce aux énormes possibilités qu’il offre. L’éducation doit connaître une véritable révolution en son sein pour permettre à la jeunesse de cultiver l’excellence, d’être compétitive et d’affronter les énormes défis auxquels elle fait face.  C’est dans cette logique, dit-elle que la Fondation Guri Vie Meilleure a, pour accompagner  des actions du gouvernement, créé une initiative  intégrant  les TIC dans le secteur  de l’éducation à travers le projet dénommé « Projet Informatique Pour Tous (PIPT) » dédié aux établissements scolaires du Niger ».

Le Projet Informatique Pour Tous (PIPT), selon les explications de la Présidente de la Fondation « Guri Vie Meilleure », consiste  à moderniser  notre système de l’éducation et de la formation dans son ensemble. D’ores et déjà, 28 salles informatiques ont été aménagées et équipées sur l’ensemble du territoire national.

La Première Dame a, enfin, féliciter et encourager les récipiendaires des Prix d’Excellence et de Mérite de cette année tout en rendant hommage à tous les acteurs qui contribuent à la promotion de la culture d’excellence dans le système éducatif nigérien. Une mention spéciale a été adressée par Hajdjia Issoufou Aissata aux Partenaires techniques et financiers pour leurs accompagnements, ainsi qu’aux ministères en charge des domaines de l’éducation et de la formation pour les efforts consentis dans la traduction concrète de la vision de l’école nigérienne dans le Programme de Renaissance du Président de la République Issoufou Mahamadou, chef de l’Etat.

Les lauréats des régions aussi récompensés

En prenant la parole, le ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI), Yahouza Sadissou, a,  au nom des ministres en charge de l’éducation et de la formation, mis en exergue les efforts fournis par les autorités nationales depuis 2011 pour rehausser la qualité de l’éducation et de la formation au Niger, en particulière les filières scientifiques, notamment les TIC,  qui offrent de nombreuses opportunités aux élèves et aux étudiants. Il a en ce sens adressé ses remerciements à la Première Dame Hadjia Aissata qui, à travers sa fondation, apporte une importante contribution à la promotion de  l’excellence et une éducation de qualité dans notre pays, ce qui va renforcer la formation des élites nigériennes de demain.

Le point d’orgue de la cérémonie a été l’instant solennel de remise des prix aux nombreux récipiendaires. Il s’agit des lots composés d’ordinateurs, de fournitures scolaires, de téléphones portables ainsi que de plusieurs autres accessoires. La Première Dame Hadjia Aissata Issoufou qui a exhorté, une fois de plus,  les lauréats à aller de l’avant pour participer aux actions de développement de notre pays, a également annoncé que les deuxièmes et les troisièmes des différents cycles  ont déjà réceptionné leurs récompenses au niveau des chefs-lieux de régions.

A noter que ce jeudi 10 septembre, les lauréats de l’édition 2020 du « Prix d’Excellence et du Mérite » de la Première Dame et présidente de la Fondation « Guri » ont été reçus en audience par le Président Issoufou Mahamadou au Palais Présidentiel de Niamey. Comme à l’accoutumée, ils effectueront par la suite plusieurs visites au niveau d’institutions de la république, de sites culturels et touristiques ainsi que d’unités industrielles de la région de Niamey.

Mamane Adamou (actuniger.com)



Commentaires  

0 #1 Vive la relève 11-09-2020 00:16
Félicitations à nos stars! Continuez dans l’excellence pour que le Niger ait plusieurs Fadji Maina, qui est devenue notre fierté nationale.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Harouna Boubacar Mamar 11-09-2020 08:05
Il faut suivre ces enfants et les envoyer dans les grandes écoles après leurs bac.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #3 Ama Mohamed 11-09-2020 08:16
Il faut s occuper de sinistrés de Harobanda au lieu de faire de chaud médiatiques qui peuvent attendre.....
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #4 Zada 11-09-2020 08:20
L'heure est au soutien des sinistres des inondations a travers tout le pays pas des shows ou sont dilapides des deniers publics pour la gloire des femmes de l'homme qui n'a apporte que du malheur au Niger et a son peuple. Si issoufou lui s'est montre incapable d'eprouver la moindre compassion pour les victimes des innondations, j'aurai espere voir ses femmes temoigner un minimum d'empathie ne serait ce que pour le meres, les filles, les epouses qui ont les pieds dans l'eau apres avoir tout perdu, helas non. Dire que ces sangsues ont bu durant 10 ans le sang de ces memes crreve-la-faim a qui ils ont tourne le dos pendant le malheur.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #5 ali 11-09-2020 08:42
Les loups qui élèvent avec appétit leurs futurs proies... Il faut espérer une autre gouvernance d'ici votre arrivée sur le marché du travail chers jeunes.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 Pauvre niger 11-09-2020 13:00
Excellence ?thussss
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com