mardi, 29 septembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


soumana sabou

Deux journalistes ont récemment été interpellés au Niger dont l’une est toujours en détention depuis plus d’un mois. Reporters sans frontières (RSF) condamne ces arrestations arbitraires qui constituent un grave recul par rapport aux acquis en faveur de la liberté de la presse observés par le pays ces dernières années.

Zeyna transfert argent bis

Déjà deux journalistes arrêtés en un mois au Niger. Ali Soumana, directeur de publication du journal Le Courrier et par ailleurs membre de la Cellule Norbert Zongo pour le journalisme d’investigation en Afrique de l’Ouest (CENOZO) a passé deux jours en garde à vue à la suite d’une convocation le 12 juillet dernier par la police judiciaire de Niamey. Les autorités l’accusent d’avoir “écrit et diffusé de fausses informations” dans un article publié la veille et largement partagé sur les réseaux sociaux, en lien avec une affaire des surfacturations de matériel militaire. Le journaliste y indique que selon ses sources, les sociétés impliquées dans ces détournements de fonds seraient actuellement en train de négocier des remboursements à l’amiable, échappant ainsi à des poursuites  judiciaires. Cette affaire qui fait la une des journaux depuis plusieurs semaines a coûté près de 50 millions d’euros à l’Etat Nigérien selon le rapport d’audit final du ministère de la Défense. 

Mardi, alors qu’Ali Soumana était remis en liberté, cinq semaines de prison ont été requises contre Samira Sabou, une journaliste et blogueuse populaire détenue depuis son arrestation le 10 juin dans le cadre de la même affaire. L’administratrice du site d'information mides-niger.com est poursuivie en diffamation par le fils du président de la République, Sani Issoufou Mahamadou, par ailleurs directeur de cabinet adjoint à la présidence après qu’elle a mis en cause ce dernier sur les réseaux sociaux. L’issue de son procès est attendue le 28 juillet prochain. 

La journaliste n’est pas poursuivie en vertu de l’ordonnance sur la liberté de la presse de 2010 qui proscrit les peines privatives de liberté mais selon la très controversée loi sur la cybercriminalité de 2019. Cette dernière prévoit des peines allant de six mois à trois ans de prison pour des faits de diffamation par moyen de communication électronique. 

“Ces arrestations de journalistes envoient un signal inquiétant et constituent un grave recul pour la liberté de la presse dans un pays qui avait enregistré des progrès notables dans ce domaine ces dernières années, déplore Arnaud Froger, responsable du bureau Afrique de RSF. Nous demandons l’abandon des poursuites contre le journaliste relâché et la libération de celle qui reste incarcérée. Ces arrestations témoignent aussi des dangers que fait peser la nouvelle loi sur la cybercriminalité sur le journalisme au Niger. L’avancée qu'a constitué la fin des peines privatives de liberté pour les délits de presse ne doit pas être contournée pour attaquer les médias en ligne. Les journalistes ne sont pas des cybercriminels!”

Ali Soumana avait déjà été victime d’un contournement de la loi sur la presse en 2017. Le fondateur du Courrier avait été arrêté et poursuivi pour “soustraction frauduleuse d’une pièce” d’un dossier judiciaire en application d’un article du code pénal après avoir publié le réquisitoire d’un procureur de la République dans son journal.    

Après une progression de neuf places par rapport à l’année 2019, le Niger occupe actuellement la 57e position sur 180 pays à l’édition 2020 du Classement mondial de la liberté de la presse établie chaque année par RSF.

 

Commentaires  

0 #1 Amed 17-07-2020 07:58
La démocratie au Niger selon les Nigériens pour les Nigériens..
.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #2 Marley 17-07-2020 08:35
Helas, ce n'est pas la seule regression du Niger malheureusement. Tout est regression avec ce regime malfaisant,
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #3 bali 17-07-2020 10:44
Bonjour Mr Arnaud Froger,
Dans votre pays est ce que la loi autorise la diffamation ?. Aussi, si vous ou RSF, êtes disposés, je le suis également pour un débat télévisé sur les questions de libertés que vous prétendiez défendre.
Je suis disponible pour cela à tout moment.
J'attends votre retour.
Merci bien
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 28/09/2020, 14:47
togo-le-president-faure-nomme-victoire-tomegah-dogbe-a-la-tete-du-gouvernement Le président togolais, Faure Gnassingbé, a nommé ce lundi 28 septembre, Mme Victoire Tomegah-Dogbé,...Lire plus...
Publier le 28/09/2020, 14:44
presidentielles-alma-oumarou-investi-candidat-du-rpp-farilla Le Rassemblement pour la Paix et le Progrès (RPP-FARILLA) a tenu hier dimanche 27 septembre à Niamey,...Lire plus...
Publier le 27/09/2020, 21:31
fenifoot-le-francais-jean-michel-cavalli-va-s-engager-avec-le-mena-national Le technicien français Jean-Michel Cavalli vient d’arriver à Niamey où il va s’engager avec la...Lire plus...
Publier le 27/09/2020, 19:12
mali-le-diplomate-moctar-ouane-nomme-premier-ministre-de-la-transition L’ancien chef de la diplomatie malienne, Moctar Ouane, a été nommé ce dimanche 27 septembre, premier...Lire plus...
Publier le 27/09/2020, 16:35
lutte-contre-la-covid-19-a-maradi-les-efforts-de-l-unicef-salues-par-les-communautes En collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), la Radio Garkuwa de Maradi a...Lire plus...
Publier le 23/09/2020, 20:23
situation-politique-selon-hama-amadou-ce-qui-s-est-passe-au-mali-pourrait-se-reproduire-au-niger Investi le 19 septembre dernier à Dosso, candidat du MODEN/FA Lumana, l’opposant Hama Amadou a animé...
Publier le 23/09/2020, 06:45
ethique-et-bonne-gouvernance-les-douanes-nigeriennes-a-l-ecole-du-programme-anti-corruption-et-de-promotion-de-l-integrite-de-l-organisation-mondiale-des-douanes-a-cpi-omd Niamey abrite, du 22 au 23 septembre 2020, la première réunion des contributeurs internes et externes...
Publier le 25/09/2020, 19:22
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-25-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 25 septembre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 27/09/2020, 15:45
presidentielles-le-journaliste-salou-gobi-investi-candidat-du-cnr-gayya La Convention Nationale pour la République (CNR GAYYA) a tenu ce samedi 26 Septembre au Palais des...
Publier le 28/09/2020, 14:44
presidentielles-alma-oumarou-investi-candidat-du-rpp-farilla Le Rassemblement pour la Paix et le Progrès (RPP-FARILLA) a tenu hier dimanche 27 septembre à Niamey,...
Publier le 23/09/2020, 20:23
situation-politique-selon-hama-amadou-ce-qui-s-est-passe-au-mali-pourrait-se-reproduire-au-niger Investi le 19 septembre dernier à Dosso, candidat du MODEN/FA Lumana, l’opposant Hama Amadou a animé...
Publier le 25/09/2020, 19:22
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-25-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 25 septembre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 27/09/2020, 16:24
niger-des-partis-politiques-comme-s-il-en-pleuvait Niger, 147 partis politiques légalement reconnus, 21 en instance de l’être ; Côte d’Ivoire 130...
Publier le 23/09/2020, 06:45
ethique-et-bonne-gouvernance-les-douanes-nigeriennes-a-l-ecole-du-programme-anti-corruption-et-de-promotion-de-l-integrite-de-l-organisation-mondiale-des-douanes-a-cpi-omd Niamey abrite, du 22 au 23 septembre 2020, la première réunion des contributeurs internes et externes...
Publier le 27/09/2020, 15:45
presidentielles-le-journaliste-salou-gobi-investi-candidat-du-cnr-gayya La Convention Nationale pour la République (CNR GAYYA) a tenu ce samedi 26 Septembre au Palais des...

Dans la même Rubrique

Lutte contre la Covid 19 : le groupe Orano renforce les capacités opérationnelles du CERMES

24 septembre 2020
Lutte contre la Covid 19 : le groupe Orano renforce les capacités opérationnelles du CERMES

Dans le cadre du soutien aux autorités dans la lutte contre la pandémie du Covid-19, le groupe Orano Mines Niger vient d’offrir un important don au centre de Recherche Médicale...

Ethique et Bonne gouvernance : les Douanes nigériennes à l’école du Programme Anti-corruption et Promotion de l'Intégrité de l’Organisation Mondiale des Douanes (A-CPI/OMD)

23 septembre 2020
Ethique et Bonne gouvernance : les Douanes nigériennes à l’école du Programme Anti-corruption et Promotion de l'Intégrité de l’Organisation Mondiale des Douanes (A-CPI/OMD)

Niamey abrite, du 22 au 23 septembre 2020, la première réunion des contributeurs internes et externes du Programme Anti-corruption et Promotion de l’Intégrité des douanes (A-CPI) de l’Organisation Mondiale des...

L’AJ-SEM Niger pose les jalons d’un cadre de dialogue et de collaboration entre FDS et acteurs des médias

23 septembre 2020
L’AJ-SEM Niger pose les jalons d’un cadre de dialogue et de collaboration entre FDS et acteurs des médias

A l’issue d’une riche journée d’échanges acteurs des médias et forces de défense et de sécurité ont formulé la nécessité de créer un mécanisme formel de collaboration entre eux pour...

Marathon Day du Groupe Bolloré : au Niger, l’édition 2020 en solidarité avec les victimes des inondations

18 septembre 2020
Marathon Day du Groupe Bolloré : au Niger, l’édition 2020 en solidarité avec les victimes des inondations

Comme chaque année depuis 2016, les collaborateurs du groupe Bolloré ont répondu présent au « Marathon Day », une course de solidarité qui vise à lever des fonds en faveur de ceux...

Unicef  Niger : en fin de mission, la Représentante Dr. Félicité Tchibindat félicitée par les autorités pour son travail au service des enfants

18 septembre 2020
Unicef  Niger : en fin de mission, la Représentante Dr. Félicité Tchibindat félicitée par les autorités pour son travail au service des enfants

Le Premier Ministre, M. Brigi Rafini, a exprimé au nom du Gouvernement du Niger, jeudi 17 septembre au cours d’une cérémonie solennelle d’au revoir, son témoignage de satisfaction à Dr....

« Au stade actuel de l’enquête, aucun indice ne permet d’attribuer la responsabilité aux éléments des forces armées nigériennes (Elhadj Amadou BARHAME, Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Tillaberi)

17 septembre 2020
« Au stade actuel de l’enquête, aucun indice ne permet d’attribuer la responsabilité aux éléments des forces armées nigériennes (Elhadj Amadou BARHAME, Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Tillaberi)

Communiqué de presse du Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Tillaberi relatif à l'évolution de l'enquête sur l'affaire de présomption d’exécutions sommaires de 102 personnes...