jeudi, 28 janvier 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


soumana sabou

Deux journalistes ont récemment été interpellés au Niger dont l’une est toujours en détention depuis plus d’un mois. Reporters sans frontières (RSF) condamne ces arrestations arbitraires qui constituent un grave recul par rapport aux acquis en faveur de la liberté de la presse observés par le pays ces dernières années.

Zeyna transfert argent bis

Déjà deux journalistes arrêtés en un mois au Niger. Ali Soumana, directeur de publication du journal Le Courrier et par ailleurs membre de la Cellule Norbert Zongo pour le journalisme d’investigation en Afrique de l’Ouest (CENOZO) a passé deux jours en garde à vue à la suite d’une convocation le 12 juillet dernier par la police judiciaire de Niamey. Les autorités l’accusent d’avoir “écrit et diffusé de fausses informations” dans un article publié la veille et largement partagé sur les réseaux sociaux, en lien avec une affaire des surfacturations de matériel militaire. Le journaliste y indique que selon ses sources, les sociétés impliquées dans ces détournements de fonds seraient actuellement en train de négocier des remboursements à l’amiable, échappant ainsi à des poursuites  judiciaires. Cette affaire qui fait la une des journaux depuis plusieurs semaines a coûté près de 50 millions d’euros à l’Etat Nigérien selon le rapport d’audit final du ministère de la Défense. 

Mardi, alors qu’Ali Soumana était remis en liberté, cinq semaines de prison ont été requises contre Samira Sabou, une journaliste et blogueuse populaire détenue depuis son arrestation le 10 juin dans le cadre de la même affaire. L’administratrice du site d'information mides-niger.com est poursuivie en diffamation par le fils du président de la République, Sani Issoufou Mahamadou, par ailleurs directeur de cabinet adjoint à la présidence après qu’elle a mis en cause ce dernier sur les réseaux sociaux. L’issue de son procès est attendue le 28 juillet prochain. 

La journaliste n’est pas poursuivie en vertu de l’ordonnance sur la liberté de la presse de 2010 qui proscrit les peines privatives de liberté mais selon la très controversée loi sur la cybercriminalité de 2019. Cette dernière prévoit des peines allant de six mois à trois ans de prison pour des faits de diffamation par moyen de communication électronique. 

“Ces arrestations de journalistes envoient un signal inquiétant et constituent un grave recul pour la liberté de la presse dans un pays qui avait enregistré des progrès notables dans ce domaine ces dernières années, déplore Arnaud Froger, responsable du bureau Afrique de RSF. Nous demandons l’abandon des poursuites contre le journaliste relâché et la libération de celle qui reste incarcérée. Ces arrestations témoignent aussi des dangers que fait peser la nouvelle loi sur la cybercriminalité sur le journalisme au Niger. L’avancée qu'a constitué la fin des peines privatives de liberté pour les délits de presse ne doit pas être contournée pour attaquer les médias en ligne. Les journalistes ne sont pas des cybercriminels!”

Ali Soumana avait déjà été victime d’un contournement de la loi sur la presse en 2017. Le fondateur du Courrier avait été arrêté et poursuivi pour “soustraction frauduleuse d’une pièce” d’un dossier judiciaire en application d’un article du code pénal après avoir publié le réquisitoire d’un procureur de la République dans son journal.    

Après une progression de neuf places par rapport à l’année 2019, le Niger occupe actuellement la 57e position sur 180 pays à l’édition 2020 du Classement mondial de la liberté de la presse établie chaque année par RSF.

Commentaires  

0 #1 Amed 17-07-2020 07:58
La démocratie au Niger selon les Nigériens pour les Nigériens..
.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #2 Marley 17-07-2020 08:35
Helas, ce n'est pas la seule regression du Niger malheureusement. Tout est regression avec ce regime malfaisant,
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #3 bali 17-07-2020 10:44
Bonjour Mr Arnaud Froger,
Dans votre pays est ce que la loi autorise la diffamation ?. Aussi, si vous ou RSF, êtes disposés, je le suis également pour un débat télévisé sur les questions de libertés que vous prétendiez défendre.
Je suis disponible pour cela à tout moment.
J'attends votre retour.
Merci bien
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Booster ACTUNIGER 800-800 pixels Plan de travail1

Top de la semaine

Publier le 27/01/2021, 12:13
infrastructures-lancement-officiel-des-travaux-de-construction-de-l-echangeur-du-rond-point-des-armees-a-niamey Le Président Issoufou Mahamadou a lancé ce mercredi les travaux de construction de l’Echangeur du...Lire plus...
Publier le 25/01/2021, 17:13
communique-final-de-la-cinquante-huitieme-session-ordinaire-de-la-conference-des-chefs-d-etat-et-de-gouvernement-de-la-cedeao La cinquante-huitième session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la...Lire plus...
Publier le 25/01/2021, 16:50
diffa-l-assemblee-nationale-offre-5-ooo-ooo-frs-aux-populations-de-toumour-victimes-d-une-attaque-terroriste Une  mission  parlementaire,  conduite  par  l’honorable  député ...Lire plus...
Publier le 24/01/2021, 16:46
election-presidentielle-deuxieme-tour-aucune-alliance-n-a-ete-conclue-a-ce-jour-bureau-politique-national-mnsd-nassara COMMUNIQUE DE PRESSE Depuis la proclamation par la CENI des résultats provisoires du premier tour des...Lire plus...
Publier le 24/01/2021, 16:46
election-presidentielle-deuxieme-tour-aucune-alliance-n-a-ete-conclue-a-ce-jour-bureau-politique-national-mnsd-nassara COMMUNIQUE DE PRESSE Depuis la proclamation par la CENI des résultats provisoires du premier tour des...
Publier le 23/01/2021, 23:55
zinder-les-jeunes-de-la-cap-20-21-et-allies-demandent-la-demission-ou-la-revocation-du-president-de-la-ceni-regionale Dans une déclaration rendue publique  ce samedi 23 janvier, les jeunes de la Coalition CAP 20-21...
Publier le 27/01/2021, 12:13
infrastructures-lancement-officiel-des-travaux-de-construction-de-l-echangeur-du-rond-point-des-armees-a-niamey Le Président Issoufou Mahamadou a lancé ce mercredi les travaux de construction de l’Echangeur du...
Publier le 22/01/2021, 15:20
tahoua-saisie-de-155-briques-de-chanvre-indien-au-poste-de-douane-de-tsernaoua   La Brigade d'intervention et de recherche de la douane de Tahoua a saisi, le 19 janvier 2021 à...
Publier le 25/01/2021, 17:13
communique-final-de-la-cinquante-huitieme-session-ordinaire-de-la-conference-des-chefs-d-etat-et-de-gouvernement-de-la-cedeao La cinquante-huitième session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la...
Publier le 22/01/2021, 22:19
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-22-janvier-2021   Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 22 janvier 2021, dans la salle...
Publier le 24/01/2021, 16:46
election-presidentielle-deuxieme-tour-aucune-alliance-n-a-ete-conclue-a-ce-jour-bureau-politique-national-mnsd-nassara COMMUNIQUE DE PRESSE Depuis la proclamation par la CENI des résultats provisoires du premier tour des...
Publier le 23/01/2021, 23:55
zinder-les-jeunes-de-la-cap-20-21-et-allies-demandent-la-demission-ou-la-revocation-du-president-de-la-ceni-regionale Dans une déclaration rendue publique  ce samedi 23 janvier, les jeunes de la Coalition CAP 20-21...
Publier le 22/01/2021, 15:20
tahoua-saisie-de-155-briques-de-chanvre-indien-au-poste-de-douane-de-tsernaoua   La Brigade d'intervention et de recherche de la douane de Tahoua a saisi, le 19 janvier 2021 à...
Publier le 25/01/2021, 17:13
communique-final-de-la-cinquante-huitieme-session-ordinaire-de-la-conference-des-chefs-d-etat-et-de-gouvernement-de-la-cedeao La cinquante-huitième session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la...

Dans la même Rubrique

Conférence régionale virtuelle : « Lutter contre la traite des personnes et le trafic illicite de migrants par une meilleure coopération nationale et régionale en matière de protection des victimes et de gestion des frontières »

27 janvier 2021
Conférence régionale virtuelle : « Lutter contre la traite des personnes et le trafic illicite de migrants par une meilleure coopération nationale et régionale en matière de protection des victimes et de gestion des frontières »

Termes de référence   Conférence régionale virtuelle « Lutter contre la traite des personnes et le trafic illicite de migrants par une meilleure coopération nationale et régionale en matière de...

Diffa : l’Assemblée nationale offre 5.OOO.OOO Frs aux populations de Toumour victimes d’une attaque terroriste

25 janvier 2021
Diffa : l’Assemblée nationale offre 5.OOO.OOO Frs aux populations de Toumour victimes d’une attaque terroriste

Une  mission  parlementaire,  conduite  par  l’honorable  député  Boulou   Mamadou, 5ème  vice-président  de  l’Assemblée  nationale, comprenant   ses  Collègues  Issaka Manzo et  Mahamane Lawali Ahmadou Kanta, à Toumour la semaine dernière  a ...

Tahoua : saisie de 155 briques de chanvre indien au poste de douane de Tsernaoua

22 janvier 2021
Tahoua : saisie de 155 briques de chanvre indien au poste de douane de Tsernaoua

  La Brigade d'intervention et de recherche de la douane de Tahoua a saisi, le 19 janvier 2021 à 18h30 (heure locale), 155 briques de chanvre indien dissimulées dans une...

Le Gouvernement de la Turquie « profondément attristé » par la mort de quatre quatre soldats nigériens dans la région de Diffa

20 janvier 2021
Le Gouvernement de la Turquie « profondément attristé » par la mort de quatre quatre soldats nigériens dans la région de Diffa

  Le Ministère des Affaires Étrangères de la République de Turquie, dans un communiqué publié ce 19 janvier s'est dit "profondément attristé" par la mort de quatre soldats nigériens et...

Diffa : quatre (04) soldats tués et huit (08) blessés graves dans l'explosion d'un engin explosif improvisé

18 janvier 2021
Diffa : quatre (04) soldats tués et huit (08) blessés graves dans l'explosion d'un engin explosif improvisé

Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un engin explosif improvisé dans la région de Diffa (sud-est du pays) cible régulière des...

Maradi : recrudescence des cas d’incursions de bandits armés le long de la frontière avec Sokoto et Zanfara !

18 janvier 2021
Maradi : recrudescence des cas d’incursions de bandits armés le long de la frontière avec Sokoto et Zanfara !

Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une semaine, par des bandits armés en provenance du Nigéria voisin, c’est là une preuve...