mercredi 10 août 2022

4041 lecteurs en ligne -

fraren

L’opposant et lanceur d’alerte Ibrahim Bana passera l’Aid en famille

BanaIbrahim Bazin

Interpellé depuis le lundi 18 mai par la Police judiciaire (PJ) où il a été depuis gardé à vue, l’opposant et lanceur d’alerte Ibrahim Bana, a regagné sa famille ce vendredi 22 mai après sa présentation au juge du Tribunal de grande instance hors classe de Niamey. Il a été attendu à sa sortie et accompagné à son domicile par des militants de son parti ainsi que membres de la société civile qui se sont massivement mobilisés pour sa libération.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

C’est suite à une publication sur les réseaux sociaux (Facebook) qui est en rapport avec l’affaire dite de l’audit du ministère de la Défense, que Ibrahim Bana a été interpellé. Libéré une première fois après un interrogatoire, il a été de nouveau interpellé quelques heures après par des éléments de la PJ qui ont aussi perquisitionné son domicile.

Militant du Moden Lumana, Bana Ibrahim est devenu depuis quelques temps, l’un des opposants les plus visibles sur les médias et surtout un véritable lanceur d’alerte sur cette affaire d’audit du ministère de la Défense nationale qui a révélé plusieurs malversations financières de grande ampleur dans la gestion des fonds destiné à l’achat d’armement et de matériel militaire pour l’armée. Son interpellation est d’ailleurs intervenue alors que des volets du fameux rapport confidentiel commencent à fuiter dans la presse et sur les réseaux sociaux.

Ibrahim Bana va donc passer l’Aid el Fitr en famille. Pour rappel, ce n’est pas la première fois que ce lieutenant de Hama Amadou est interpellé par la PJ et placé par la suite en détention, assez souvent pour ses prises publiques de position.

Na Hawa Dan Hadiza (actuniger.com)

 



Commentaires  

+1 #1 Hum 22-05-2020 16:19
Donc c est vrai qu il a beaucoup d autres dossiers à révéler en sa possession.
Cette libération en dit vraiment long .
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Black 25-05-2020 14:38
ça n'aurait rien changé qu'il puisse fêter l'Eid à la PJ ou à la maison, sauf si il a changé et d'ailleurs je lui souhaite fortement cela car le Bana que j'ai connu, prend un plaisir fou de fumer en plein mois de ramadan au vu et au su de tous.....
sans pour autant heurter qui que ce soit, fêter l'Eid ne veut juste pas dire mettre du beau vêtement, aller à la prière IDI, manger des pintades, circuler dans toutes la ville etc....
que Dieu nous guide sur son chemin, amine.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com