mercredi 10 août 2022

3587 lecteurs en ligne -

fraren

Interpellation des acteurs de la société civile : une délégation de l’opposition « refoulée » à la PJ

Opposition nigerienne PJ BIS

Une délégation de l'opposition nigérienne, partie rendre visite aux personnes arrêtées à la suite de l'incendie causé par une grenade lacrymogène, a été poliment éconduite de la PJ de Niamey parce que la hiérarchie n'était pas « disponible ». C’est ce qu’a annoncé ce lundi soir, Omar Tchiana, président du parti AMEN Amine et un des leaders de l’opposition. La délégation conduite par le président Mahamane Ousmane et composée de plusieurs leaders des différents fronts de l’opposition politique, n’a pas donc pu s’entretenir avec les personnes interpellées et placées en garde à vue suite à la manifestation du dimanche 15 mars.

Auparavant, les leaders de l’opposition politique étaient au marché de Tagabati pour exprimer leur compassion aux commerçants victimes de l’incendie qui s’est déclenché suite aux heurts entre la police  et des groupes de manifestants. Un incendie dont on ignore encore les circonstances et qui a fait trois (3) morts, des blessés graves et d’importants dégâts matériels.

Au total, 11 personnes ont été interpellées pour « participation à une manifestation non autorisée ». Il s’agit des principaux leaders de la société civile et certains ont été libérés après avoir été entendu par les éléments de la PJ.

Opposition nigerienne PJ

OpPJ

Ikali (actuniger.com)



Commentaires  

+8 #1 Sorcier 17-03-2020 07:58
Djaffar, tu nous casses les oreilles avec tes offres. Si tu t'y connais as tu besoin de faire publiciter?
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 Black Mamba 17-03-2020 09:02
C'est triste et pathetique pour le Niger d'abord et surtout pour issoufou mahamdou qui boucle 30 ans de carriere politique en endossant un costume de chef de gang criminel, de parrain de trafiquants de tous poils et surtout de petit dictateur incompetent et mal inspire. Il faut etre maudit des son premier souffle de vie pour finir de la sorte dans les poubelles.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #3 DIYANFO 17-03-2020 12:06
J'apprécie bien le comportement de l'opposition bien qu'elle ait été refoulée. Puisque s'ils ne se sont pas rendus là bas. Le Parti au pouvoir et ceux qui le soutiennent diront que l'opposition ne se soucie pas de ces gens de la société civile. Comme dit l'adage " A malin, malin et demi " Maintenant je pense que l'opposition a bien compris le parti au pouvoir. Si quelqu'un fait semblant de mourir, il faut aussi faire semblant de l'enterrer. Heureusement que c'est lui qui a pris le pouvoir avant les autres. Sinon même les presque dix années après le tatcharché seront des périodes d'instabilité. Aujourd'hui pas des protestations des travailleurs, des scolaires, de la société civile, pas de rébellion et la seule instabilité qui est le terrorisme a été pour certains d'entre eux l'occasion de s'enrichir .
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #4 namadobi 17-03-2020 12:55
Citation en provenance du commentaire précédent de DIYANFO :
J'apprécie bien le comportement de l'opposition bien qu'elle ait été refoulée. Puisque s'ils ne se sont pas rendus là bas. Le Parti au pouvoir et ceux qui le soutiennent diront que l'opposition ne se soucie pas de ces gens de la société civile. Comme dit l'adage " A malin, malin et demi " Maintenant je pense que l'opposition a bien compris le parti au pouvoir. Si quelqu'un fait semblant de mourir, il faut aussi faire semblant de l'enterrer. Heureusement que c'est lui qui a pris le pouvoir avant les autres. Sinon même les presque dix années après le tatcharché seront des périodes d'instabilité. Aujourd'hui pas des protestations des travailleurs, des scolaires, de la société civile, pas de rébellion et la seule instabilité qui est le terrorisme a été pour certains d'entre eux l'occasion de s'enrichir .

Merci beaucoup, DIYANFO
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #5 Hassane Lélegomi 17-03-2020 13:19
Le meilleur et professionnel role de la police judiciaire aurait été de prévenir les manifestations en arrêtant les gens incriminés à l'issue de l'inspection au ministère de la défense. Elle laisse son vrai travail à coté pour soit disant obéir à des ordres manifestement illégaux.
Elle aurait pu ,fermement suggérer à sa hiérarchie de combattre les manifestations à la racine. Cette hiérarchie peut tout lui enlever sauf sa mission de force républicaine au service de la justice sociale la justice tout court. La police est corps de l’État respectable et non un outil u service de l'injustice.
la crédibilité de cette mission qui a été mise à rude épreuve lorsque, semble t-il un leader aurait extrait, sans aucune forme de procès, du siège de la police judiciaire un autre leader interpellé, doit être restaurée.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #6 dandize 17-03-2020 16:58
Chercher les milliards dégagés pour l'achat de lacrymogènes laissez les gouristes faire ils sont à l'agonie et ils vont partir qu'ils soient prêts ou non c'est le coran qui les poursuit raison pour leurs scandales sont dévoilés au grand jour et à tout le monde. Bande de criminels organisés
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com