jeudi 18 août 2022

2517 lecteurs en ligne -

fraren

Attaque du camp militaire d’Agando (Tillia) : 3 militaires et 14 assaillants tués (Officiel)

fds G5sahel

Le bilan de l’attaque qui a visé, le lundi 9 décembre, le camp militaire d’Angando, près de Tillia dans la région de Tahoua, s’est alourdit. Selon le communiqué rendu public par le ministère de la Défense nationale, dans la soirée du mardi 10 décembre, trois (3) soldats ont été tués et quatre (4) autres blessés. Un premier bilan provisoire rapporté par actuniger, aussitôt après l’attaque, faisait état d’au moins deux (2) morts et cinq (5) blessés. D’après les sources officielles, l’un des blessés a succombé à ses blessures après son évacuation à l’Hôpital de Référence de Niamey.

Selon le communiqué du ministère, quatorze (14) terroristes ont été également neutralisés par l’armée au cours de l’attaque, et du matériel et des armes ont été récupérées, notamment un véhicule bourré d’explosifs. Selon la même source, c’est aux environs de 6H30 que le poste militaire d’Agando, a été attaqué « par des terroristes lourdement armés à bord de douze véhicules 4X4 ». « Après plus de deux heures d’intenses combats, la riposte énergique de nos forces de défense et de sécurité a permis de repousser l’attaque et de mettre en déroute les assaillants qui se sont exfiltrés vers un pays voisin », a ajouté le communiqué du ministère de la Défense nationale qui a précisé que les opérations de ratissage étaient toujours en cours.

Le camp d’Inatès également attaqué

Le mardi 10 décembre aux environs de 19h30, des assaillants ont également pris pour cible une position de l’armée nigérienne, près d’Inatès, dans la région de Tillabéri, également à la frontière malienne. D’après des sources sécuritaires, les combats ont été intenses et l’attaque a été repoussée, même si aucun bilan de l’attaque n’est encore disponible.

En juillet dernier, le camp militaire d’Inatès a déjà été visé par une attaque terroriste qui a fait officiellement 18 victimes dans les rangs de l’armée nigérienne. Face à la dégradation de la situation, le gouvernement a décidé, à l’issue d’un conseil des ministres le mardi 10 décembre, de proroger pour une période de trois (3) mois, l’état d’urgence décrété depuis 2017 dans plusieurs départements des régions de Tillabéri et de Tahoua.

A.Y.B (actuniger.com)



Commentaires  

+2 #1 Rachid Dolli Dolli 11-12-2019 12:22
Paix à vos âmes se qui sont tombés tous du courage.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 Abdel Razak Gazibo 11-12-2019 12:23
Paix à vos âmes chers combattants
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #3 Bouli 11-12-2019 16:53
L e Niger souffre tellement qu'on ne sait que faire et les dirigeants sont restés incapables et même insensibles et ALLAH.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #4 Oumar 11-12-2019 17:13
Qu'Allah nous protège tous et guide les égarés parmi nous, qui œuvrent nuits et jours afin de déstabiliser la chose la paix chère pour l'Homme qui est sa sécurité.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Nana 13-12-2019 13:28
que vos âmes reposent en paix ameen
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 Niger 14-12-2019 20:35
Nos dirigeants doivent prendre des décisions fortes pour pour nous ramener la paix car ils sont tous aux courants de ce qui vas se passer dans ce continent mais la majorité est capable d'avouer la réalité à ses compatriotes pour protéger eux même leurs intérêts.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 Niger 14-12-2019 20:36
Je veux dire incapable
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 Sani Ali 14-12-2019 22:36
Le Mali en tant qu'etat n'exists plus, c'est ca qui cause de probleme
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 HASSANE 22-12-2019 04:26
Devons nous être toujours sur la défensive et subir des attaques? Rassurez moi un peu je suis perdu. Que le bon DIEU ait les âmes de nos vaullants combatants disparus, et QU'IL bénisse leNiger.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com